la réplique - hiver 2012

Download La Réplique - hiver 2012

Post on 08-Mar-2016

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La publication trimestrielle du SCFP.

TRANSCRIPT

  • OccupOns! Les 99 % sexprimentfocus : un congrs carboneutre et plus

    Isabelle Doyon : 32 ans, elle est de la nouvelle gnration de syndicalistes

    Les dlgus au congrs national du SCFP votent pour un nouveau secrtaire- trsorier national

    Stephen Lewis :

    Je vois un syndicat puissant avec des militants puissants. Ensemble, vous ne serez pas intimids.

    #cupe2011 les dlgus au congrs provoquent une cyber- tempte!

    LA pubLicAtion trimestrieLLe du scFp HIVER 2012

  • 2 SCFP La RPLique HIVER 2012

    A lexandre Boulerice, 38 ans, est le nouveau dput NPD de RosemontLa-Petite-Patrie, au cur de Montral. Il est tout la fois un instigateur de la vague orange , une recrue-toile du NPD au Qubec... et un pur produit du SCFP. Il a t trsorier du SCFP 687 (TVA Montral), puis conseiller syndical aux communications au bureau de Montral du SCFP de 2002 2011. La Rplique lui a demand desquisser quatre vnements-cls de ses six premiers mois comme dput.

    La lutte des travail-leurs de Postes Canada

    la fin du mois de juin, nous avons sig jour et nuit, pendant 58 heures, pour tenter de bloquer ladoption de la loi spciale des conservateurs contre les travailleurs des postes. Cette loi na aucun sens : le gou-vernement fdral a forc le retour au travail dans un lock-out dune socit de la Couronne. En ralit, ctait une faon pour Harper de

    dire: on va attaquer les tra-vailleurs, les conditions de travail et leurs droits.

    La mort de Jack Layton Ce fut un dur coup,

    une perte immense pour le mouvement progressiste et pour tous les citoyens. Jen retiens la lettre crite par Jack, 48 heures avant sa mort, son hritage poli-tique, que Stephen Lewis a qualifi de nouveau manifeste de la social-dmocratie. Cest un texte gnreux et beau, il faut

    le garder en poche et se le remmorer le plus souvent possible.

    Occupons Montral Jusqu maintenant, je

    me suis rendu au site trois fois pour manifester mon appui. Cest un mouve-ment ncessaire et lgitime, lexpression dune colre qui me touche et qui rejoint mes valeurs et mes princi-pes. Cest inacceptable de vivre dans un monde avec la fois autant de richesses et autant dingalits.

    Le scandale du Fonds dinfrastructure du G8

    En gros, Tony Clement sest servi des fonds publics pour donner des cadeaux ses amis dans son comt. Il a cr une caisse occulte de 50 millions de dollars. Cest le plus gros scandale en po-litique fdrale depuis celui des commandites. Le mme Tony Clement sera respon-sable de sabrer 11 milliards en trois ans dans nos servi-ces publics... sbastien Goulet

    Cest un mouvement ncessaire et lgitime, lexpression dune colre.

    Alexandre Boulerice, NPD MP RosemontLa -Petite-Patrie

    ISSN imprim 1920-2857 ISSN en ligne 1920-2865

    La Rplique est publie par le Syndicat canadien de la fonction publique. Adressez toutes lettres la rdaction : SCFP-Communications 1375, boul. Saint-Laurent Ottawa, ON, K1G 0Z7 Tlphone : 613-237-1590 Tlcopieur : 613-237-5508

    Convention Poste-publications Numro 40005741

    Retourner les envois canadiens non distribuables : SCFP-Communications 1375, boul. Saint-Laurent Ottawa, ON, K1G 0Z7

    Visitez le site Web du SCFP scfp.ca ou communiquez avec nous cupemail@cupe.ca

    rdactrice en chef Catherine Louli

    rdactrice au congrs national Karin Jordan

    directrice des communications Heather Fraser Graphiste Jocelyn Renaud

    Adjointes la rdaction Hlne Blanger Manon Lajoie.

    collaborateurs Colleen Reynolds Clay Suddaby Dan Gawthrop Greg Taylor James Chai Janet Szliske John McCraken Mike Old Pierre Ducasse

    Sbastien Goulet Robert Bellerose Robert Lamoureux Toby Sanger Wes Payne.

    SyndiCat Canadien de La FonCtion PubLique ConSeiL exCutiF nationaL

    prsident national Paul Moist secrtaire-trsorier national Charles Fleury

    Vice-prsidences gnrales Daniel Lgre Lucie Levasseur Fred Hahn Tom Graham Barry ONeill

    Vice-prsidences rgionales Wayne Lucas / Terre-Neuve-et-Labrador Danny Cavanagh / Nouvelle-cosse Sandy Harding / Nouveau-Brunswic Lori MacKay / le-du-Prince-douard Denis Bolduc / Qubec Nathalie Stringer / Qubec Candace Rennick / Ontario Michael Hurley / Ontario Henri Giroux / Nord de lOntario Mike Davidson / Manitoba Judy Henley / Saskatchewan Marle Roberts / Alberta Mark Hancock / Colombie-Britannique Ken Robinson / Colombie-Britannique

    Vice-prsidences de la diversit Brian Barron Yolanda McClean

    tribune libre

    OCCUPONS- NOUS DE NOS AFFAIRES!

    de conseiller du scfp une recrue-toile du npd

    Le dput de RosemontLa-Petite-Patrie, alexandre boulerice, prend la parole la Chambre des communes.

    Jai particip la manifestation Occupons Vancouver pendant quelques heures samedi. Il y avait des gens de tous les horizons de la socit, des bbs aux personnes ges, des chics aux moins chics, des nafs aux militants chevronns.

    Les commentaires ont t nombreux sur les mani-festations Occupons organises partout dans le monde. Peu importe quune personne parle des multi-nationales et des banques, ou de services de garde universels et de droits de scolarit abor-dables. Tout cela revient une chose : LARGENT. En avoir ou pas. Les gens que nous li-sons sont censs dfendre nos intrts, tous nos intrts.

    Lun des intervenants a dit : Ce nest pas nous qui fonc-tionnons mal, cest le systme. Tant que nous ne nous tien-drons pas debout et que nous ne manifesterons pas pour changer ce systme, il conti-nuera de mal fonctionner.

    Jespre que le mouvement continuera. Jespre que les gens sveilleront de nouvelles possibilits.

    Cindy Birck Secrtaire archiviste

    Section locale 403 du SCFP Langley, C.-B.

    Note de la rdaction : Cette lettre a t rsume.

    La RpliqueLA pubLicAtion trimestrieLLe du scFp HIVER 2012

    Imprim par une entreprise syndique sur du papier recycl 50 % contenant 30% de matires recycles aprs consommation, et libre de chlore lmentaire, certifi par le Forest Stewardship Council.

    iL a dit

  • HIVER 2012 SCFP La RPLique 3

    message de paul moist pour la nouvelle anne

    bien des gards, 2011 a t une anne difficile. Entre autres, llection dun gouver- nement conservateur majoritaire a oblig le SCFP et lensemble du mouvement syndical se mettre sur le pied de guerre.

    En peu de temps, nos confrres et consurs du STTP et des TCA ont got lantisyndicalisme primaire des con-servateurs de Stephen Harper. Puis, cest le SCFP qui est devenu leur cible de choix lorsque les droits de nos agents de bord chez Air Canada ont t fouls aux pieds.

    prsident natiOnaL paul moist

    32 ans, Isabelle Doyon est de la nouvelle gnration de syndicalistes.

    Quand jai commenc moccuper daffaires syndi-cales, je ntais quune em-ploye temporaire et en plus joccupais un poste qui pou-vait tre aboli. Je devais tre un peu insouciante , admet-elle aujourdhui tout en disant ne rien regretter.

    On cherchait quelquun du ct syndical pour siger au comit dvaluation des emplois, explique-t-elle. Ce comit conjoint, patronal- syndical, soccupe des demandes dvaluation demploi soumises par les employs. Ce travail repr-sente environ sept ou huit runions par anne. Mais pour faire partie du comit, il fallait ncessairement tre dlgu syndical.

    Cest ainsi que, par le biais de lvaluation des emplois, Isabelle Doyon a fait ses pre - mires armes syndicales. En devenant dlgue

    la fin de lanne 2006, sa premire tche a t de suivre les formations (en valuation des emplois) donnes par les spcialistes du SCFP. lvidence, elle en a gard un agrable souvenir.

    De fil en aiguille, jai accept dautres responsa-bilits au sein du syndicat, comme la rdaction darti-cles pour notre journal et le site Web. Cela ma permis de beaucoup mieux connatre mon environnement de

    travail et de complter mon apprentissage syndical.

    Mais quest-ce qui fait courir Isabelle Doyon? Pourquoi ce besoin de soc-cuper de ses semblables? Je viens dune famille modeste, prcise-t-elle. Mon pre est magasinier et ma mre pressire. Les deux mont inculqu de solides valeurs. Mon pre a toujours fait du bn-volat. Par exemple, loccasion des paniers de Nol, je laccompagnais toujours. Ma mre, ma ap-pris limportance du travail quand jtais adolescente. Tout vient de l, je crois.

    Aux mes bien nes, la valeur nattend pas le nombre des annes, dit-on parfois. Cet adage sapplique aussi dans le monde syndical. En mai 2011, Isabelle Doyon tait lue prsidente de la section locale 675 du SCFP par acclamation. robert bellerose

    profil dune dlgue syndicale isabelle doyon

    Profil dune dlgue

    Suivez Paul Moist sur Twitter

    Des attaques contre les syndicats peine dguises derrire des projets de loi privs, la lenteur dlibre de rformes pourtant urgentes nos rgimes de retraite publics, limposition de mesures daustrit aux travailleurs canadiens en mme temps que loctroi de nouvelles baisses dimpts aux entreprises : 2011 na vraiment pas pargn le SCFP.

    Et, laube de la nouvelle anne, les dfis ne diminuent pas, peu sen faut.Beaucoup de nos confrres et consurs du SCFP ont amorc de difficiles ngociations,

    ou le feront bientt. Et ce climat difficile est cr par le cadre idologique des conservateurs de Stephen Harper et de leurs allis de certains gouvernements provinciaux et municipaux.

    Les membres du SCFP de tout le pays des plus grandes villes aux plus petits villages se font dire aux tables de ngociation que cest eux quil incombe de supporter les gels de salaire, la diminution des avantages sociaux et le dmantlement des rgimes de retraite.

    Cette situation est tout simplement in