sp québec - hiver 2012

of 12 /12
HIVER 2012 VOLUME 36 NUMÉRO 132 QUÉBEC 9 En réponse à vos questions 6 Travail et SP 11 Où s’inscrire? À quelques mètres du sommet du Kilimandjaro

Upload: catherine-eve-roy

Post on 12-Mar-2016

229 views

Category:

Documents


3 download

DESCRIPTION

SP Québec, est une revue trimestrielle publiée par la Division du Québec de la Société Canadienne de la Sclérose en Plaques.

TRANSCRIPT

Page 1: SP Québec - Hiver 2012

HIVER2012VO

LUM

E 36

• N

UM

ÉRO

132

QUÉBEC

9 Enréponseàvosquestions

6 TravailetSP

11 Oùs’inscrire?

À quelques mètres du sommet du Kilimandjaro

Page 2: SP Québec - Hiver 2012

ISSN : 0822-5702Publié par : Société canadienne de la sclérose en plaques, Division du Québec 550, rue Sherbrooke Ouest, tour Est Bureau 1010, Montréal (Québec) H3A 1B9Tél. : 514 849-7591 ou 1 800 268-7582Téléc. : 514 849-8914 ou 1 877 387-7767Courriel : [email protected] Web : scleroseenplaques.ca/qc

Rédactrice en chef : Lucie BilodeauRédactrice adjointe : Marie-Eve OuelletDirecteur général : Louis AdamDépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 1989Dépôt légal – Bibliothèque et Archives CanadaMerci à tous nos collaborateurs.If you wish to receive this publication in English, please call 514 849-7591 or 1 800 268-7582.

Mot du directeur général

Marquée par la volonté de toujours mieux servir la

communauté SP, l’année 2011 aura été jalonnée de nouvelles initiatives et actions dans toutes les sphères de l’organisation.

Chapeau à tous nos bénévoles qui, jour après jour, continuent à nous épauler. Leur présence et leur dévouement sont souvent une source d’inspiration pour bon nombre d’entre nous. Bravo aussi à tous les membres de notre grande équipe, situés aux quatre coins de la province, qui apportent leur soutien aux services que nous offrons et aux activités de collecte de fonds. Toutes ces personnes font battre le cœur de la Division!

J’aimerais aussi vous dire que nous avons entamé une réflexion sur tous les aspects de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Après plus de 60 ans d’existence, il importe de s’assurer

que la structure de l’organisation s’adapte à tous les défis que la conjoncture nous impose, et ceci, dans le but de toujours poursuivre notre mission. Le comité de la Division du Québec qui participe à cette réflexion est formé de personnes atteintes de SP, de bénévoles et de permanents. Des rencontres sont prévues en 2012.

Des recommandations seront mises de l’avant dans les prochains mois et intégrées dans nos façons de faire. Je vous tiendrai au courant des avancées de cette initiative.

En attendant, j’en profite pour vous convier à notre assemblée générale annuelle, qui aura lieu cette année le samedi 24 mars 2012.

Louis Adam

par Louis Adam, directeur général

2

Membre de :

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

Convocation – Assemblée générale annuelleSociété canadienne de la sclérose en plaques – Division du Québec

Pour l’exercice financier du 1er janvier au 31 décembre 2011Date : 24 mars 2012, de 11 h à 12 h Lieu : Hôtel Le Victorin, 19 boulevard Arthabaska Est, Victoriaville (Québec) G6T 0S4

Prière de confirmer votre présence avant le 16 mars 2012, en communiquant avec Shirley Burgoyne, à [email protected] ou en composant le 514 849-7591 ou le 1 800 268-7582.

Page 3: SP Québec - Hiver 2012

Je l’avoue, j’adore les chiens. Est-ce que cela vient de mon

enfance ou est-ce une question de caractère? Je ne sais pas. Mais j’ai régulièrement des coups de foudre lorsque j’en rencontre

un et qu’il me regarde avec des yeux qui sont parfois d’une profondeur inouïe.

Je ne suis pas la seule. Josée Morneau a eu plusieurs coups de foudre dans sa vie. Le premier, pour son fils, qui, à 12 ans, s’est vu confier des responsabilités de proche aidant. En vivant avec sa maman atteinte de sclérose en plaques, il avait un peu trop d’obligations pour son âge, jugeait Josée. C’est alors que l’idée d’avoir un chien MIRA lui est venue. L’objectif? Avoir plus d’autonomie pour que son fils ne soit pas un otage de sa maladie.

La Fondation MIRA lui a été d’une grande aide. Josée a attendu un an avant de rencontrer Héli. Une histoire d’amour incroyable a vu le jour et s’est poursuivie pendant plus de huit ans. Héli, un Golden retriever, a réussi à donner à Josée un sentiment de liberté, d’autonomie et de plaisir qu’elle ne pensait pas pouvoir retrouver un jour. « Se faire tirer en fauteuil roulant! C’est incroyable! » Héli venait d’avoir neuf ans lorsqu’il est décédé, subitement : « On sait qu’ultimement il prendra sa retraite, mais on

ne s’attend pas à une mort si subite. » Josée a sagement pris la décision de se donner le temps de vivre son deuil et, un an plus tard, elle a fait ses démarches pour retrouver un autre amour. Zanthos est un Labernois, avec les mêmes qualités qu’Héli, mais il est plus attentionné au travail et il est beaucoup plus tranquille, caractéristique de la race et aussi grâce au bon travail de la famille d’accueil.

Que fait-il avec ou pour Josée? Il ramasse son casque de bain et ses lunettes lorsqu’elle

va à la piscine, il enlève ses bas, son manteau ou son chandail par la manche, il ouvre les portes électriques avec son nez et, surtout, il lui apporte une présence et une certaine sécurité, peu importe l’endroit ou l’heure.

Bon. Vous avez tous et toutes envie d’avoir un chien maintenant? Il faut tout de même savoir que c’est très exigeant. Au départ, après avoir fait toutes les démarches d’adoption, il faut passer environ trois semaines chez MIRA, continuer l’entraînement

après l’adoption et bien comprendre que c’est un chien de travail. Pour Josée, tous ces efforts le valent bien, puisqu’elle est très active. Zanthos est extraordinaire et d’un grand réconfort.

Pour lire ou s’informer sur les chiens d’assistance MIRA, veuillez consulter le mira.ca.

L’amour inconditionnel – entrevue avec Josée Morneau

3

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

par Lucie Bilodeau, directrice des communications

« C’est un animal majestueux et précieux. À l’intérieur comme à l’extérieur, il est sensible et noble. S’il vous arrive de croiser le regard d’un Bouvier, vous comprendrez tout le sens de mon discours, car il vous transpercera sans vous glacer, vous atteindra jusqu’à l’âme en vous donnant la certitude qu’il lit à l’intérieur de vous. » E. St-Pierre, fondateur de MIRA

Page 4: SP Québec - Hiver 2012

Mélanie Normandin est atteinte de sclérose en plaques

depuis quelques années déjà. Pour faire un pied de nez à la maladie, elle a décidé de badiner avec la vie grâce aux… concours!

Madame Normandin est ce qu’on appelle une concouriste. Ainsi, chaque année, elle participe à des centaines de concours qu’elle trouve un peu partout sur le Web. Voici le portrait d’une femme dont le passe-temps sort vraiment de l’ordinaire!

Sa toute première participation a été motivée par sa passion : les voyages. À bien des occasions, elle a pu boucler ses valises grâce à un concours. Depuis, elle participe à toutes sortes de jeux sur le Web, qu’il s’agisse de trouver un slogan, d’écrire un texte ou simplement de répondre à des questions. Des prix, elle en a reçu beaucoup; des plus farfelus aux plus passionnants! Mais attention, Mélanie Normandin ne parie jamais : les concours ne coûtent rien et c’est ce qui lui plaît!

En mai dernier, madame Normandin remportait les honneurs après avoir écrit la fin d’une publicité pour des croustilles de marque Doritos. Le concours intitulé « La Fin » invitait les résidants du Canada à rédiger la fin d’une publicité en respectant une limite de 400 caractères. Avec plus de 2 220 voix, elle s’est classée parmi les quatorze finalistes, et un jury

l’a déclarée gagnante.

Consacrant entre 30 minutes et 5 heures par jour à des concours, Mélanie Normandin s’est non seulement trouvé un passe-temps, mais aussi et surtout une façon de mettre en valeur sa créativité. En fait, de plus en plus d’entreprises proposent ce genre de défi aux consommateurs, permettant ainsi à ces derniers de faire entendre leur voix.

Le mot d’ordre de madame Normandin : OSER! Au fil du temps, ce qui était d’abord un simple amusement est devenu une façon de valoriser son talent et de se gâter. En effet, tout est possible pour une personne aussi chanceuse qu’elle! De concours en concours, elle a cumulé plusieurs voyages à l’étranger, 300 $ de provisions de viande de poulet, des quantités de shampooing, de nombreux prix en argent, des billets de spectacle, des cartes-cadeaux et bien d’autres récompenses. Certains des prix qu’elle a remportés étaient plus insolites encore. Toutefois, comme elle le dit, « tout le monde aime gagner… même quand c’est un DVD d’Annie Brocoli! ».

Profession : concouriste!

4

Mélanie Normandin, concouriste

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

Je m’appelle Rebecca et je suis allée deux fois au Camp de vacances SP : en 2007, puis aux retrouvailles de 2010. Le camp m’a apporté beaucoup de bien, dont de très bonnes amies. Elles vivent la même chose que moi; en fait, presque la même chose. Avec l’une d’entre elles, j’ai vraiment gardé contact. On se parle tous les jours, de tout et de rien, et je n’ai pas besoin de lui expliquer la maladie de ma mère, car elle la connaît déjà.Toutes les fois qu’on quitte ce camp, on aimerait

tellement rester encore quelques jours… De plus, chaque fois que je suis allée à ce camp durant une semaine, cela a donné un cadeau de repos à ma chère petite maman.Tu as entre 7 et 16 ans et tu as envie de vivre l’expérience toi aussi? Deux camps seront offerts en 2012 : du 24 au 30 juin, au Camp Richelieu St-Côme, et du 5 au 12 août, au Camp Edphy International. Pour obtenir plus d’informations, visite le scleroseenplaques.ca/qc/campvacances.

Camps de vacances SP : participe toi aussi!

par Marie-Eve Ouellet, coordonnatrice aux communications

Collaboration spéciale de Rebecca, Lanoraie

Page 5: SP Québec - Hiver 2012

Mario : Après un premier voyage à Walt Disney, en 1993, j’avais fait une promesse à ma femme qu’un jour, j’amènerais les enfants vivre la magie du monde de Disney. À ce moment-là, je ne savais pas que la SP entrerait chez nous. Le jour où on nous a annoncé la maladie de Sylvie, le 26 juin 2003, est devenu le pire jour de notre vie.

Sylvie : Dans ma tête, le rêve diminuait petit à petit, tout comme ma capacité à marcher. Mon conjoint continuait à rêver et me disait : « Ne t’en fais pas, si tu n’es pas capable de marcher, nous irons avec un fauteuil roulant. »

Mario : C’est en 2008, lors du congrès Espoir famille, que l’encouragement qui nous manquait pour faire le voyage est arrivé. Pendant un atelier sur les voyages, animé par un conférencier en fauteuil roulant, je me suis dit qu’il n’y avait plus rien pour nous empêcher de vivre notre rêve avec nos deux enfants.

Sylvie : À l’été 2010, j’ai fait la location d’un fauteuil roulant. Nous avons passé des vacances où mes déplacements n’étaient plus un obstacle pour le reste de la famille. C’est au printemps 2011 que j’ai commencé les préparatifs de ce qui allait devenir notre plus

beau voyage à vie en famille. La vie est belle et vaut la peine d’être vécue pleinement!

L’accessibilité en voyage était un atelier proposé lors du congrès Espoir famille de 2008. Chaque année, l’événement organisé par la Division du Québec de la Société de

la SP offre des conférences et des ateliers sur différents aspects touchant la vie des personnes atteintes de sclérose en plaques et de leurs proches. Le congrès permet aussi à toutes les personnes qui y participent d’échanger et de s’entraider dans le but de mieux composer avec la maladie.

Pour en savoir plus sur le congrès Espoir famille d’octobre 2012, rendez-vous

à scleroseenplaques.ca/qc/espoirfamille ou communiquez avec Mylène Huet, au 514 849-7591 ou sans frais, au 1 800 268-7582.

La Division du Québec de la Société de la SP remercie les commanditaires du congrès Espoir famille 2011 : le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Biogen Idec, EMD Serono, Novartis, Teva Canada Innovation, Pfizer, la ville de Lévis, la Fondation Jacques-F. Gougoux, la Fondation Simple Plan et Renaud-Bray.

Un rêve devenu réalité

5

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

Avec la collaboration spéciale de Sylvie Tremblay et de Mario Simard, Chibougamau

Sylvie Tremblay et Mario Simard, entourés de leurs enfants, lors du congrès Espoir famille

de 2011

La Société de la SP a produit une nouvelle brochure destinée aux personnes atteintes de SP et à leurs proches. Spasticité, troubles de la mobilité et sclérose en plaques porte sur des traitements de la SP. Il est possible de la consulter en ligne à scleroseenplaques.ca/qc/publications ou de la recevoir en communiquant avec le bureau de la Division du Québec de la Société de la SP. Cette publication a été réalisée grâce à une subvention inconditionnelle de Biogen Idec.

Nouvelle publication

Page 6: SP Québec - Hiver 2012

6

Travail et SP

Recevoir un diagnostic de sclérose en plaques ne signifie

pas qu’une personne doive renoncer à son travail ou à ses activités. Souvent, l’adaptation sera mineure et permettra

de pallier les symptômes de la SP et leurs conséquences. L’imprévisibilité de la maladie et la variabilité des symptômes ne permettent pas de prévoir l’évolution de la SP ni la façon dont elle affectera une personne. Chez certains, la SP n’affectera que très peu, voire pas du tout leurs activités professionnelles, alors que d’autres devront apporter quelques modifications à leur espace ou à leur horaire de travail ou même, dans certains cas, quitter leur emploi.

Doit-on parler de la SP au travail?Aucune loi ne vous oblige à dévoiler votre condition physique à votre employeur (actuel ou futur). On aura le droit de vous questionner sur une maladie ou une invalidité qui pourrait affecter vos capacités à accomplir les tâches relatives à votre travail. De même, si vous avez à remplir des formulaires de santé ou d’assurances, vous devrez y indiquer que vous avez la sclérose en plaques. Par contre, si des adaptations à votre environnement sont nécessaires, vous devrez parler de votre diagnostic de SP avec votre employeur. La façon d’aborder le sujet de la SP dépendra de votre relation avec votre supérieur. Celui-ci aura peut-être quelques questions concernant la sclérose en plaques et l’impact qu’elle aura sur votre vie professionnelle. Il peut être bénéfique pour vous de vous préparer en vue de cet entretien, notamment en vous exerçant à parler de la sclérose en plaques et de vos symptômes, en apportant avec vous de la documentation pertinente ou en vous faisant accompagner dans vos démarches par une personne de confiance. Peu importe votre décision de parler ou non de votre situation, soyez assuré que les lois,

fédérales et provinciales, vous protègent en cas de discrimination au travail.

Mesures d’adaptationDans de nombreux cas, ce ne sont que des mesures mineures qui sont nécessaires pour adapter un poste de travail et pallier les conséquences de la SP. En effet, plusieurs modifications coûtent moins de 500 $. Les mesures d’adaptation peuvent être simples : horaire de travail souple, possibilité de travailler de la maison, modification de certaines tâches ou partage de celles-ci. Les employeurs ont une obligation légale de répondre aux besoins d’un employé ayant une incapacité, jusqu’à la limite d’une contrainte excessive. Ces contraintes tiennent compte de facteurs tels que le type de travail, les coûts des mesures d’adaptation et la sécurité des autres travailleurs.

Fait vécuMalheureusement, les personnes atteintes de sclérose en plaques n’ont pas toutes la chance de vivre des expériences positives au travail. Manon*, 47 ans, est atteinte de SP de forme cyclique (poussées-rémissions). Elle ne s’attendait pas, deux mois après une discussion avec son employeur à propos de son diagnostic de sclérose en plaques, à être remerciée. Et encore moins à être harcelée psychologiquement durant les quelques semaines qui ont précédé son licenciement. À la suite d’une phase de découragement, Manon, accompagnée de son compagnon, Paul, a décidé de poursuivre son ancien employeur. Récemment, un règlement à l’amiable a été signé après quelques démarches auprès de la Commission des normes du travail du Québec. Tout d’abord, Manon a déposé deux plaintes à la Commission pour des pratiques illégales et pour harcèlement psychologique. Puis, elle en a soumis une troisième à la Commission des SP

Qu

ébec

, vo

l. 36

, no 1

32, h

iver

201

2

par Marie-Eve Ouellet, coordonnatrice aux communications

Page 7: SP Québec - Hiver 2012

7

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

droits de la personne et de la jeunesse dans laquelle elle dénonçait la discrimination envers une personne avec un handicap dont elle avait été victime. Manon a tout documenté et conservé, jusqu’aux courriels envoyés à son supérieur.Vous n’avez pas besoin de rencontrer un avocat pour effectuer une plainte à la Commission des normes du travail ou à celle des droits de la personne et de la jeunesse. Manon, pour sa part, en a consulté un pour revoir les documents et envoyer une mise en demeure à son ancien employeur.Trois négociations directes avec l’employeur ont été tentées, mais n’ont pas abouti. C’est alors que la Commission des normes du travail a proposé une médiation : il n’a suffi que de trois heures pour conclure l’entente! Bien que toute cette épreuve ait été bouleversante et éprouvante pour Manon, elle se dit maintenant plus forte. Elle a trouvé un nouvel emploi et elle se tourne maintenant vers l’avenir avec confiance.*Veuillez prendre note que le nom de cette personne a été modifié pour préserver son anonymat.

Ressources disponibles La Société canadienne de la sclérose en plaques

a produit une publication, SP : travail et soutien du revenu, qui contient des informations pratiques sur le revenu et le travail lorsqu’une personne est atteinte de SP (allègement fiscal, soutien du revenu, retour au travail, etc.). Elle contient aussi le livret La SP en milieu de travail

destiné aux employeurs. Il est possible de la consulter en ligne à cette adresse :

scleroseenplaques.ca/qc/publications. Si vous n’avez pas accès à Internet, vous pouvez la commander en téléphonant au bureau de la Division du Québec de la Société de la SP, au 1 800 268-7582. Vous pouvez également visiter les sites Web de la Commission des normes du travail du Québec cnt.gouv.qc.ca ou de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse cdpdj.qc.ca/.

Sondage MSIF

La Fédération internationale de sclérose en plaques, la MSIF, a procédé, en mai 2011, à un sondage sur le travail à l’échelle internationale. En tout, 3 506 personnes provenant de 107 pays différents y ont répondu. Il apparaît que les employeurs n’ont pas la cote de passage pour l’aide apportée aux personnes atteintes de SP. Près de 50 % des répondants ont affirmé que la flexibilité des horaires ne leur était pas proposée et que celle-ci était même impossible, et 70 % ont indiqué qu’ils ne disposaient pas d’un endroit calme où se reposer dans leur milieu de travail, alors qu’on sait que la fatigue est l’un des principaux symptômes de la SP. La MSIF demande aux employeurs de partout dans le monde d’apporter au moins un changement significatif dans leur façon de faire qui permettrait aux personnes atteintes de SP de poursuivre leurs activités professionnelles. Pour lire toutes les réponses en lien avec ce sondage, visitez le msif.org/document.rm?id=710 (en anglais seulement).

Nous tenons à remercier EMD Serono, qui a rendu possible la tenue de Parlons-nous, neuf conférences interactives visant à contribuer

à l’amélioration de la communication entre les personnes atteintes de sclérose en plaques et leurs professionnels de la santé.

MERCI

Page 8: SP Québec - Hiver 2012

Chronique des proches aidants : pour prendre sa place

8

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

Afin de prendre votre place en tant qu’individu et de

vous réaliser pleinement tout en assumant votre rôle de proche aidant, faites le plein de pensées aidantes et

chassez celles qui vous paralysent. Vous serez ainsi pleinement maître de vos décisions et pourrez en assumer l’entière responsabilité. Avec des pensées paralysantes, vous donnerez du pouvoir aux autres sur votre vie. Selon le psychologue Abraham Maslow, l’être humain se définit comme un tout présentant des aspects physiologiques, psychologiques, sociologiques et spirituels. Chacun de ces aspects est relié à certains besoins humains; ces besoins créent la motivation.

La pyramide de Maslow comporte cinq niveaux. Selon lui, la satisfaction d’un besoin ne peut être réalisée que si les besoins des niveaux inférieurs sont eux-mêmes satisfaits. Ainsi, un individu

ne peut se sentir en sécurité que si les besoins des niveaux inférieurs sont eux-mêmes satisfaits.

Dans la pyramide, les besoins physiologiques du premier niveau représentent ce qui

nous maintient en vie. La confiance que nous accordons aux autres est

représentée par le troisième niveau alors qu’au quatrième, le sentiment

d’être utile, d’avoir de la valeur, le développement de

l’autonomie et de l’identité prédominent. Tout en

haut de la pyramide, on retrouve le besoin

d’épanouissement, l’exploitation de

sa créativité et le développement

des connaissances, des croyances et des valeurs.

Vous vous demandez sans doute pourquoi je vous parle de la pyramide de Maslow. C’est pour vous rappeler que vous devez combler vos besoins personnels avant tout pour vous réaliser en tant qu’individu et ensuite être en mesure d’assumer votre rôle de proche aidant.

Le mardi 13 mars 2012 – Les multiples chemins du mieux-être. Réflexion sur la façon dont le proche aidant tire profit des différentes sphères de sa vie. Chaque personne étant unique, nous regarderons comment mettre en lumière nos différentes zones. Quelles sont les sphères où je m’investis le plus? Où suis-je en manque? Comment parvenir à équilibrer le tout? Conférencière, Johanne Lavallée Le mardi 10 avril 2012 – Témoignage d’une proche aidante. Une proche aidante livrera un témoignage sur son parcours, de l’annonce du diagnostic de SP à ce jour. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Le mardi 8 mai 2012 – L’art et la créativité à la rescousse des proches aidants. L’art et la créativité peuvent être d’une grande utilité pour dynamiser votre quotidien, renouveler votre énergie ou simplement reprendre contact avec vous-même. Conférencière, Johanne LavalléePour vous inscrire, composez le 1 866 396-AIDE (2433) ou le 514 485-7374 de la ligne-info du Réseau entre-aidants. Les rendez-vous téléphoniques sont animés par Diane Vendette Adam, coordonnatrice des services à la Division du Québec.

LES RENDEz-VOUS TÉLÉPhONIqUES POUR LES PROChES AIDANTS

par Diane Vendette Adam, coordonnatrice des services

Page 9: SP Québec - Hiver 2012

En réponse à vos questions

9

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

question de Carl Tanguay, Saint-Lambert

J’ai des spasmes dans les jambes depuis quelques années et je remarque qu’à certains moments, ce symptôme s’aggrave temporairement. Pourquoi?

Réponse de Geneviève Tousignant, BScN, MScN, CSN(c), infirmière clinicienne spécialisée à l’Institut et Hôpital neurologique de Montréal

La spasticité peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Elle peut être déclenchée

ou aggravée par des stimuli nuisibles ou douloureux. Parmi ceux-ci viennent en tête de liste les infections urinaires, la constipation, les contractures articulaires, les blessures, les irritations et les ulcérations de la peau (dont les plaies de pression), les thromboses veineuses profondes et les ongles incarnés.

Tout ce qui augmente les stimuli sensitifs peut aussi augmenter la spasticité : les orthèses mal ajustées, les vêtements ou chaussures trop serrés ou encore un mauvais positionnement au fauteuil ou au lit, etc. La douleur peut elle aussi exacerber l’activité des muscles et ainsi contribuer à la spasticité. Tout ce qui est en contact régulier avec la peau devrait être vérifié régulièrement afin d’être adéquatement utilisé et ajusté.

La chaleur, les infections (sinusite, rhume, etc.) et la fatigue de fin de journée sont aussi des éléments dont il faut tenir compte. Ils contribuent, de façon générale, à aggraver temporairement les symptômes de la SP. Durant l’été, il faut donc se reposer, s’étirer quotidiennement, s’hydrater davantage et essayer de rester au frais autant que possible.

Pour plus d’information, on peut visionner une capsule Web sur le sujet à scleroseenplaques.ca/qc/publications.

question de Jacinthe, hébertville

Je remarque une baisse de mon désir d’avoir des relations sexuelles ces derniers temps.

Existe-t-il un médicament du genre Viagra ou Cialis pour les femmes?

Réponse de Zoé Vourantoni, M.A. sexologue clinicienne au Centre de réadaptation Lucie-Bruneau

J’aimerais d’abord clarifier la fonction des médicaments tels le Cialis, le Viagra et

le Lévitra. Ces produits n’influent pas directement sur le désir sexuel. Ils agissent plutôt sur la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui accentue l’engorgement de sang des organes génitaux durant l’excitation sexuelle. Sans résultat scientifique concluant, certaines femmes atteintes de SP qui ont fait l’essai de viagra rapportent une amélioration de leur sensibilité au niveau des organes génitaux due à ce renouveau de l’engorgement du clitoris et des petites lèvres.

Aucune pilule du désir n’est encore disponible sur le marché. En 2009, il y a eu de l’espoir avec une molécule, mais il s’est avéré que les effets indésirables dépassaient largement les bienfaits.

Sachez que certaines médications (antidouleurs, antidépresseurs, antispasmodiques) peuvent avoir un effet néfaste sur le désir. Il est possible, avec l’accord de votre médecin, de modifier les doses de certains médicaments pouvant être en cause, d’essayer de nouvelles molécules pour obtenir les mêmes bienfaits ou même de recevoir une autre médication pouvant contrer les effets indésirables liés au désir. Une autre avenue à explorer est le traitement hormonal. Il est utile de demander la vérification de vos taux hormonaux. En cas de déséquilibre, des traitements sont disponibles. Parlez avec votre médecin de ce problème et allez à la recherche d’une solution adéquate.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter la brochure Intimité et sexualité chez les personnes atteintes de SP disponible en ligne à scleroseenplaques.ca/qc/services, dans la section Infos sur la SP.

Page 10: SP Québec - Hiver 2012

Événements SP

10

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

Relevez l’un des Défis d’aventure SPAu moment où vous lisez ces lignes, six aventuriers ont entrepris la traversée du désert dans le cadre du Défi Sahara SP. Avant de s’envoler vers l’Égypte, chacun a amassé 9 000 $ pour un total de 54 000 $. Durant 17 jours, ils devront composer avec le climat aride du désert.

En janvier dernier, les grimpeurs du Défi Kilimandjaro SP ont quant à eux atteint de nouveaux sommets! En plus de se dépasser physiquement, les quatorze participants ont amassé plus de 200 000 $ avant d’affronter la plus haute montagne d’Afrique.

En 2012, vous désirez vous surpasser? Il est encore temps de vous inscrire pour faire l’ascension de l’Acotango, en Bolivie, ou pédaler sur les routes de la France. C’est en août que les mordus de vélo effectueront le Défi Tour de France SP, qui retrace quelques étapes du tout premier événement cycliste du même nom. En octobre, le Défi Acotango SP propose aux participants une montée de plus de 6 000 mètres d’altitude. Enfin, vous avez encore quelques jours pour vous inscrire au Défi Kilimandjaro SP 2013. Pour obtenir plus d’informations, visitez notre site Web, à scleroseenplaques.ca/qc/defis.

Vous ne pouvez participer à aucun des Défis d’aventure SP?

Qu’à cela ne tienne! Vous pouvez suivre, au jour le jour, les péripéties de nos aventuriers sur le blogue defisdaventuresp.wordpress.com.

Marchez pour quelqu’un qui vous tient à coeurZahra Bouna Aly est une jeune professionnelle du milieu de la santé de 26 ans atteinte de sclérose en plaques. Ayant reçu son diagnostic à l’âge de 14 ans, elle a su apprendre à vivre avec les contraintes qui accompagnent cette maladie.

Accompagnée de sa famille, Zahra participe à la Marche de l’espoir depuis l’an 2000. Pour eux, cet événement a toujours représenté une façon concrète de s’impliquer pour la cause. Cette journée vibrante d’espoir a lieu, beau temps, mauvais temps, sous le signe de la joie! « C’est rassurant de voir que nous ne sommes pas seuls dans cette épreuve [qu’est la sclérose en plaques], et de voir autant d’énergie positive ne peut qu’accroître la nôtre! », affirme Zahra.

La Marche de l’espoir est un moment privilégié d’échanger avec les autres participants et de voir la détermination de certains marcheurs à vouloir changer le cours des choses. La Marche de l’espoir représente beaucoup plus

qu’un événement de collecte de fonds!

Faites comme Zahra et inscrivez-vous dès maintenant à la Marche de l’espoir de votre région! Les dimanches 29 avril, 3 juin et 9 septembre 2012, tout le Québec marchera pour les personnes atteintes de sclérose en plaques. Visitez le marchedelespoir.ca.

Page 11: SP Québec - Hiver 2012

Unies pour la SP La 6e campagne Unies pour la SP continue de rassembler des femmes d’action prêtes à s’associer à la cause des personnes atteintes de SP. Les deuxième et troisième cocktails auront lieu en février et mars avec la collaboration de Birks et de Joannel. Le déjeuner-gala annuel se tiendra pour

sa part le 18 mai 2012, au Hyatt Regency Montréal. Lors de l’événement, nous rendrons hommage à madame Isabelle Hudon, présidente de la Financière Sun Life, Québec. Le prix Distinction Unies pour la SP lui sera alors remis. Pour obtenir plus d’informations

sur la campagne Unies pour la SP, visitez le scleroseenplaques.ca/qc/unies_honoree.htm.

Campagne de l’œillet SPC’est du 10 au 12 mai prochains qu’il vous sera possible de vous procurer des œillets dans plusieurs régions du Québec et, ainsi, de faire fleurir

la recherche pour stopper la SP! Vous pouvez commander vos fleurs à l’avance auprès de votre section locale ou passer à l’un de nos points de vente.

Pour en connaître davantage sur la Campagne de l’œillet SP, visitez le scleroseenplaques.ca/qc.

SP Q

uéb

ec, v

ol.

36, n

o 1

32, h

iver

201

2

suite... Événements SP

11

La deuxième Tournée de l’espoir aura lieu le 2 juin prochain. Cette année, nous visiterons les villes de Laval, de Oka et de Notre-Dame-de-la-Paix et nous terminerons notre parcours au pied du mont Tremblant. Mme Sophie Thibault est de nouveau la porte-parole de cet événement; 150 motocyclistes sont attendus.tourneesp.ca

Le Marathon de golf change de nom et de look! C’est maintenant au Défi golf SP que les golfeurs sont invités à faire le pari de jouer 100 trous en une journée. Cette année, l’événement aura lieu les 1er et 2 juillet aux clubs de golf Château Bromont et Waterloo. Dominic et Martin, humoristes et porte-parole, y seront!defigolfsp.ca

Le Vélotour SP régional aura lieu à Québec les 18 et 19 août prochains, alors que les 25 et 26 août 2012, c’est Trois-Rivières qui sera l’hôte du Vélotour SP provincial.velotoursp.ca

Où s’inscrire?Pour plusieurs événements à venir, il est toujours possible de s’inscrire. Voici quelques informations qui vous seront utiles. N’hésitez pas à communiquer avec la Division du Québec de la Société de la SP pour en savoir plus. Vous voulez participer à l’un de ces événements? Faites vite, car les places sont limitées!

© Bénédicte Brocard / photoatwork.com

Page 12: SP Québec - Hiver 2012

12

Événements à venir en 2012SP

Qu

ébec

, vo

l. 36

, no 1

32, h

iver

201

2

Société canadienne de la sclérose en plaques Division du Québec 550, rue Sherbrooke Ouest, tour Est, bureau 1010 Montréal (Québec) H3A 1B9

Port de retour garanti Service de correction d’adresse requis

40011261

29 avril 2012

29 avril 20123 juin 2012

9 septembre 2012

Du 10 au 12 maiDu 1er au 31 mai

Mois de la sensibilisation à la SP

18 mai 2012Déjeuner-gala 2 juin 2012

2 juillet 2012

18 et 19 août 2012Québec

25 et 26 août 2012Trois-Rivières

Rendez-vous A&W23 août 2012

9 juin 2012

Septembre 2012 Départ le 25 août Départ le 7 octobre 2012

Recherchons bénévolesLa Société de la SP et ses sections locales sont à la recherche de bénévoles pour différents événements de collecte de fonds.

Visitez le scleroseenplaques.ca/qc/ pour obtenir les coordonnées du bureau le plus près de chez vous! Votre apport est essentiel à la réussite des événements de la Société de la SP. Merci de votre aide!