srs 2595 – hiver 2012

of 17 /17
SRS 2595 – hiver 2012 La remontée de la Droite Chrétienne Le discours de la Droite Chrétienne Aux États-Unis

Upload: gryta

Post on 23-Feb-2016

46 views

Category:

Documents


0 download

DESCRIPTION

SRS 2595 – hiver 2012. La remont ée de la Droite Chrétienne Le discours de la Droite Chrétienne Aux États-Unis. La Remontée de la Nouvelle Droite Chrétienne : pourquoi les années 1980 ?. La période de l’après-guerre (1945-1963) La Guerre Froide et les deux superpuissances (jusqu’à 1989) - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

Page 1: SRS 2595 – hiver 2012

SRS 2595 – hiver 2012La remontée de la Droite ChrétienneLe discours de la Droite Chrétienne

Aux États-Unis

Page 2: SRS 2595 – hiver 2012

La Remontée de la Nouvelle Droite Chrétienne : pourquoi les années 1980 ?La période de l’après-guerre (1945-1963)

La Guerre Froide et les deux superpuissances (jusqu’à 1989) Le Tiers-Monde (politique, économique, culturel)

Mouvements sociaux et les années 1960Exemples : féminisme, antinucléaire, contre-culture,

écologisme, autochtones, tiers-mondisme La direction morale du pays : « Roe v. Wade » (1973)

Le choc pétrolier en 1973L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) Vietnam : une guerre perdue

Un certain synchronisme en 1979Iran, Nicaragua, AfghanistanLa «stagflation»

Page 3: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 1 : Perte de statut social / défense de cultureLa perte des évidences : un pays chrétien / protestant ?Le défi de la contreculture :

L’amour libre et la libération des femmes et des homosexuel(le)s ≠ la famille « traditionnelle »

L’expérimentation des drogues ≠ la discipline morale « traditionnelle » L’antiautoritarisme ≠ l’autorité des Écritures Saintes

La réalité et la perception - une « guerre des cultures » ?« J’en ai marre des ________ (féministes, humanistes séculiers,

pervers, libéraux, homsexuels) qui dirigent le pays ! »L’exemple des monuments aux morts de Vietnam

L’analyse de la NDCcrimes, drogues, communismeLe « dorlotement » des groupes « d’intérêts spéciaux » contre

la majorité (morale)Insuffisances : le statut social de la « majorité » monte

Symptôme ou cause ?

Page 4: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 2 : La «Méridionalisation»

Durkheim et le suicide anomiqueLa thèse de la « méridionalisation » des États-Unis

Le déplacement des centres de pouvoir économiqueLa migration intérieure

Les conséquencesUn choc culturel ?Des attents qui montentLes revendications culturelles (conservatisme,

protestantisme évangelique)La valorisation de la libre entreprise, du laissez-faire et

contre l’état providenceLa différence du Fondamentalisme du début du 20e siècle

Page 5: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 3 : La thèse de la nouvelle classe socialeUne transformation de l’économie américaine

Industrialisation de la fin du 19e au début du 20e Fondamentalisme Informatisation de la fin du 20e Nouvelle Droite Chrétienne

La nouvelle classe sociale enseignant(e)s (NEA !) informaticien(ne)s intellectuel(le)s et étudiant(e)s (éducation postsecondaire) les « boomers »

L’humanisme séculier et la nouvelle classeLa NDC et la nouvelle classe : opposants ou composantes ?

Télévangelisme Les « services chrétiens » Le Sud et la nouvelle économie

Pertes et gains

Page 6: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 4.1 : mondialisation politiqueLe contexte mondial :

empire, implication et l’illusion de l’autosuffisanceLa société américaine en tant que particularisation de l’universelLes guerres et l’isolement américain

Première guerre mondiale Seconde guerre mondiale La guerre froide La guerre de Vietnam

La guerre : instrument contondant et inefficace (le statu quo ou le bourbier)

Le rôle des mass-médiasLa Droite américaine et l’ONU (l’« un-mondisme »)La révolution à Nicaragua et l’invasion soviétique de l’Afghanistan

(l’ancienne menace) La révolution en Iran et l’islamisme (la nouvelle menace)

Page 7: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 4.2 : Mondialisation économique

Capitalisme et américanisation ?Le système économique mondial : centre,

périphérie et semi- périphérieCentres : l’Amérique du Nord, l’Europe

occidental, l’Asie de l’estConcurrence et dominance

Le dollar américain : l’étalon-dollar ?L’OPEP et les réserves mondiales de pétroleLa libre entreprise et le mode de vie

américain

Page 8: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 4.3 : Mondialisation culturelleLe pluralisme culturel

à l’extérieur : l’autre, les autres et l’ennemià l’intérieur : le multiculturalisme et le pluralisme aux

États-Unis Immigration et race : les 5 (6) « races » américaines Pluralisme en tant que caractéristique culturelle : les volontés

L’américanisation du mondeLe Coca-Cola, McDonald’s et Mickey Le karaté, la philosophie orientale et l’artLes éléments culturels typiquement et uniquement

américainLa relativisation des cultures et des identités

Un pluralisme moral ?

Page 9: SRS 2595 – hiver 2012

Explication 4.4 : mondialisation religieuseLe pluralisme religieux

à l’extérieur : l’islam, l’hindouisme, le bouddhisme, entre autres

à l’intérieur : protestant, catholique, juif … et musulman ?

Immigration et conversion : Africains-Américains et Latinos

Les musulmans Les catholiques Conservatisme religieux : un monopole des protestants ?

Christianisme dominant et christianisme pluricentriqueProtestants américains et missionnaires

Page 10: SRS 2595 – hiver 2012

Les interprétations de la NDC et la situation des États-Unis dans la société mondialeLe problème du pluralisme

Pluralisme des volontés et « déclin » de l’empire américainL’analyse des « fondamentalismes / intégrismes »

Puissance américaine et moralité chrétienneLes analyses de Robertson et Falwell

Falwell : l’élection de Reagan et la libération des otages en Iran Robertson : le Statut de Liberté et la déchéance de la société

américaineLa question du corps - libéralisme / lâcheté vs. patriotisme /

fermetéDeux films : « Red Dawn » et « Amerika » la nécessité logique de l’ « autre » communiste

Méridionalisation et mondialisationLa remontée de la NDC dans un contexte de déclin américain ?

Page 11: SRS 2595 – hiver 2012

Les évangéliques et les fondamentalistes dans la population américaine

évangéliques/fondamentalistesprotestants libéraux ou modérés

catholiques

non-chrétiens

sans religion

identités religieuses en 1979Identités religieuses en 1979

• La difficulté de classification• Adhérence vs. identité• Identité vs. orientation

• Le recensement américain• Un aperçu statique

Page 12: SRS 2595 – hiver 2012

Caractéristiques socio-démographiques (1979):Population évangélique/fondamentalisteRace : 10% africains-américainsSexe : 60% femmesÂge : plus âgés que la population, moins que les libérauxGéographie : plus dans le Sud (VA - FL, GA-TX)Urbain/rural : presque 2/3 < 50 000 (Catholiques = 70% > 50 000)Revenu annuel : moins que la moyenne nationaleÉducation : moins que la moyenne nationaleClasse : ouvrière, sous-représentés dans les professionsPréférence de parti politique : 43% démocrates (plus éduqués =

républicains)

Possibilité de divergence des chefs de leur public Importance de la mobilisation

Page 13: SRS 2595 – hiver 2012

Les techniques de la communication religieuseObjet : attitude, argent, action Le Télévangélisme :

Historique : la FCC en 1960 = petit changement, grand effet

Profils divers - continuum entre deux pôles

Listes d’adresses :Population cibléeInformatisation

Les églises :Le protestantisme conservateur

et la gouvernance ecclésialeLes organismes :

Moral Majority, Inc. ; Religious Roundtable et autres

Jerry Falwell et son «Old Time Gospel Hour»

Pat Robertson et son «700 Club» Jim et Tammy Bakker et leur «PTL Club» Robert Schuller et son «Hour of Power» Rex Humbard et son «Cathedral of

Tomorrow» Jimmy Swaggart, Oral Roberts, Ernst

Angley, Billy Graham, et beaucoup d’autres

Page 14: SRS 2595 – hiver 2012

Est-ce qu’il y avait une « majorité morale » ?Le télévangéisme : l’auditoire

~1980, moyenne ¾ d’heures / semaine (TV = moyenne 49 heures / semaine !)

~ 40% de la population au total ~ 60 millions de téléspectateurs/trices / semaine !

Les attitudes morales : Questions indicatrices

= homosexualité / prières dans les écoles / rôle des femmes / avortement

conservateurs = 30% (pure) ; 42% (plus ou moins) = 72% libéraux = 6% (pure) ; 22% (plus ou moins) = 28%

En somme : ressources positives1. Une majorité moralement conservatrice2. Les médias (télévision, radio, listes d’adresses)3. Les organisations

Page 15: SRS 2595 – hiver 2012

Les questions les plus importantes Rappel : l’importance des questions symboliques ou indicatrices

Questions morales : Avortement, homosexualité, rôle des femmes (ERA), pornographie, drogues

Questions d’éducation : Prière dans les écoles, manuels, formation sur le sexe, « créationisme »

Questions socio-économique : Libre entreprise, état providence, contrôle de fusils

Questions politiques : Gouvernement, communisme, budget de défense

Enquête à Dallas (sympathisant(e)s de la Moral Majority) Avortement : 66% contre ERA : 59% contre Formation sur le sexe : 62% pour Enseignement du créationisme : > 80% pour

Page 16: SRS 2595 – hiver 2012

L'humanisme séculier : « l’autre » (interne) de la Droite ChrétienneIdentité et altéritéL’humanisme séculier comme « religion »La volonté et la responsabilité personnelle et

individuelleDivision de base : bonnes et mauvaises

volontésUn pléonasme : l’humanisme séculier

Christianisme Humanisme séculier

V1 VG V1 V1V2 Dieu VG V2 V2V3 VG V3 V3

Page 17: SRS 2595 – hiver 2012

Les institutions sociales : famille, église, école …… et gouvernementLe domaine des élus :

Famille : unité de base Questions «familiales»

École : unité de socialisation des jeunes Questions «scolaires»

Église : unité de communauté et de dévotionLe gouvernement : un rôle limité

Questions de liberté et de coercition Qu’est-ce que les gouvernement font ? Qui contrôle les gouvernements ?

Les élus ou les dépravés ? NB : il n’est pas nécessaire d’être fondamentaliste pour

partager ces orientationsEncore : minorité fondamentaliste et majorité morale