journal n°51 janvier 2012

Download Journal n°51 Janvier 2012

Post on 03-Jun-2015

151 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. Le Regard Illustr Adhrents : 1er exemplaire gratuitPages 2-3 Instances administrativesEnfin le voil ! Notre journal a pris un peu de de LAutre Regardretard en raison de labsence de ses animateurset participants pour cause de bronchite ou de Pages 4-5 Retour sur lenqutecongs pris pour les ftes de fin danne. de satisfactionCest avec plaisir que nous retrouvons nosfidles lecteurs et nous en profitons pour leur Page6 Activits LAutre Regard :prsenter nos meilleurs voeux pour 2012. Que Resto - Vido club leurs souhaits puissent autant que possible se SISMraliser ! Nous souhaitons la bienvenue ceuxqui feraient la connaissance du "Regard Page 7 CtoyerIllustr". Le Petit Prince ""En 2012, nous retrouverons nos rubriqueshabituelles:infossur lassociation, Pages 8-9 LE NOUVEAU SITEmanifestations extrieures, pomes, petites MODE DEMPLOIhistoires, jeux. Nous aurons le bonheur de liredes rcits proposs par les rdacteurs de Page10 Thifaine au Libertlquipe ou ceux de participants occasionnels propos de balades, concerts, etc... Page11 Balade dominicaleNous vous encourageons nous faireparvenir des textes.Page12" Le Dner de Cons "Page13 Conte pour un petit enfant : " Loiselis "Pages 14-15Pomes et HakusPage16 Pomes - blagues - jeux Lquipe du journal Inclus lessentiel du programme de laFte de LAutre RegardSemaine dInformation sur la Sant Mentale2012 Rennes 11 fvrier 2012A confirmer les horaires des rencontres aux18h00 au Centre socialAim Csairedates et lieux fixs. (sur inscription)

2. Sortie "restaurant" Une fois par mois je propose une sortie "restaurant" soit le jeudi midi, soit le samedi midi. sympathiques qui accueillent des groupes. Le restaurateur propose une formule entre 9 et 14 euros, midi. Pour se rendre au resto, on prend le mtro ou le bus et parfois on sy rend pied. Cette sortie dure environ 2 heures, de 12 14 heures. Cest loccasion de se voir diffremment entre Cest avant tout un moment convivial, un moment de partage o le plaisir tient autant au fait de Denise C. Activit "vido-club " Cette activit a lieu un samedi par mois. Elle se passe ainsi : de 14h 14h30caf, gteaux, boissons En fin dactivit, nous cernons un thme inspir par le film, 17h00. Si cette activit vous intresse, rejoignez-nous.SEMAINE DINFORMATION SUR LASANTE MENTALEE Du 5 au 22 marsX Espace Social et CulturelAim Csaire, 1 rue Louis et Ren MoineP 8h30-12h30/13h30-18h - ferm jeudi matin et vendredi 17hO "Il, elle, nous, fous ?"S Paroles et tmoignages dusagers de la sant mentale.I Tmoignages recueillis pour lessentiel par les associations Fil rouge et LAutre Regard.T Du 13 au 25 marsI Espace Social et Commun Gros Chne Maurepas, 11 place du gros chneO 8h30-12h30/13h30-17h30 - ferm jeudi matin et vendredi 17hN "Il, elle, nous, fous ?"S 3. Venir ctoyer le Petit PrinceUne seule condition pralable : avoir lu le Petit Prince !Ne pas lavoir lu cest comme ne pas connatre lAutre Regard.Vous ne pourriez plus maintenant vous en passer et bien cest pareil avecle Petit Prince.Latelier, le lundi de 14 16 heures la Maison Associative de la Santvous invite partager avec dautres Petits Princes sa richesse de pense,un prtexte au rire mais aussi au grave. Aucun bagage pralable nest possder : il sagit de venir dans lauthenticit et la simplicit dans cemonde de posie et de douceur. Cest une animation propose dans linattendu, et linstantprsent par Thierry qui nattend plus que vous pour complter safine quipe Anik, Martine, Marie Franoise. Thierry 4. Hubert Flix Thifaine,au Libert, le 03/12/2011 Sylvain et Stphane, 2 amis, avaient dcid de se Arrive du bonhomme, Thifaine. Il a commenc par rendre au concert de Hubert Flix Thifaine au jouer des morceaux que je ne connais pas qui font Libert. sans-doute parHe de ses derniers enregistrements. Hlas, Stphane, qui a eu au dernier moment un gros problme familial, a d cder sa place et ma oert Enn il sest mis sorHr son ancien rpertoire. Cest son billet. dailleurs "Les Dingues et Les paums" qui a rveill la foule qui remplissait la salle. Ont suivi "Lorelei Sebasto Sylvain et moi nous sommes retrouvs lun et lautre. Cha", "Alligators 427", "Soleil cherche futur", "113me Certes, au dpart, jtais hsitant, dans la mesure o CigareJe sans dormir" (morceau dont je naime pas je trouve cet arHste un peu trop nihiliste, mais je me les paroles), "Sweat amanite phallode queen" et suis tout de mme moHv, puisque sa musique quelques grands classiques... demeure aJrayante. Dautant plus que je dcouvrais Le Libert pour la premire fois. Thifaine ne manque pas dhumour et a souvent su Aprs avoir fait la queue pendant plus dun quart faire sourire le public entre 2 morceaux. Sa musique, dheure et nous tre aubls dune bire, nous avons mi-chemin entre la chanson franaise et le rock, pu dcouvrir un groupe Pop-Rock de jeunes arHstes semble plus rocknroll en Live. Et les eets spciaux nomm Archimde, qui jouait principalement en en studio qui rendent son univers sombre sont plus acousHque au niveau de la guitare. Le spectacle tait dicilement ralisables sur scne. Ce qui fait que lui dj commenc lorsque nous sommes arrivs. et ses musiciens compensent par un show plus lectrique. Cependant, nous avons prot de susamment de temps pour constater que ces jeunes ont du talent et Comme tout a une n, ils ont ni par rentrer dans les un avenir promeJeur. Les textes sont un peu engags, loges. Et cest ce moment que le public a tel "Les PeHtes Mains", o le morceau parle des ardemment rclam un retour en chantonnant lair de peHtes gens qui sourent et travaillent dur pour des "La Fille du coupeur de joints". La rponse ne sest pas grands mchants capitalistes, tout en trouvant le fait aJendre. Thifaine revient, guitare acousHque la bonheur de vivre simplement chaque jour. Avec une main, et avec ses musiciens, nous graHe de ce reprise de Tlphone "New-York Avec Toi", et ils morceau phare des annes 80-90. PraHquement toute nissent par le tube "Le Bonheur", ce groupe gagne la foule, toutes gnraHons confondues, sest mise eecHvement un peu tre connu par le grand public danser et chanter le refrain. et passe dailleurs la radio. Entracte,Bien quHubert Flix Thifaine soit un artiste aux ides noires qui on reproche souvent daborder les mmespause buvette sujets, dailleurs ce nest peut-tre pas un hasard sil a fait de la dpression au cours de sa vie, il ne manqueet une petitepas de crativit. En plus, pour un type d peu prs 60 ans qui trane ses valoches depuis presque 40 ans, ilcigarettesen sort plutt bien physiquement. A croire que chez certains lalcool et la drogue conservent ! Peut-tre ne les a-t-il consomms quavec modration ! Ce nest pasdehors. moi en tout cas qui suivrai son exemple et adhrerai toutes ses opinions. Dominique G 5. Balade dominicale En ce dbut daprsmidi dun dimanche deReprenant ma balade je menfonce dans le sousnovembre, le soleil haut dans un ciel tout bleubois, les feuilles bruissent tandis que desmincite sortir de mon appartement.branches de bois mort jonchant le sol craquentJeprends appareilphoto,camescope puis sous mes pieds. Je regarde le sol la recherchedirection la fort de Rennes du ct de Liffr.de champignons, dinsectes. Comme jepasseMe voil derrire lauberge de MiFort ; il y a peu entre deux petits arbres, je sens une caresse surde monde, pas de vent, un silence profond rgnemon visage : cest une toile daraigne tenduedans ce coin qui, lt, grouille de gens avides deentre eux, la propritaire est absente ! Dunnature.revers de la main je me dbarrasse des quelquesJe mengage sur le chemin qui se trouve face fils colls dans mes cheveux.moi. "Tiens il ya maintenant un parcours Dans un rayon de soleil, se dressent firement suracrobatique dans les le tapis de feuillesarbres !", me disje. deux champignons,Pasdacrobate deux amanites tuecetteheureci, par mouches ; la clartcontreun cycliste accentue le rougemedpasseen me vif des chapeauxlanant un grand parsems de pointsbonjour. blancs. Je me mets Javance sur le genoux pour raliserchemin touten un clich en modescrutant ses bords macro.et les fosss qui le longent car je guette laPeu peu la fort sanime ; aprs le repasprsence de champignons, de fougres et de toutdominical des personnes ont fait le mme choixce qui pourrait minspirer pour raliser un clich que ma pomme : par ce beau temps faire uneque je souhaite unique.promenade digestive dans les bois.Mon regard se porte vers le haut afin dobserver Poursuivant ma progression, je ralise dautresles feuilles dun arbre qui me paraissent trs photos chaque fois que je trouve un sujet qui meintressantes : les couleurs dominantes vont duparle et cest ainsi quau bout dun moment mavert au jaune, le rouge et le marron forment unpellicule arrive son terme. Je constate que lacontraste fort avec le bleu immacul du luminosit a dclin, le soleil tant plusciel. Vues du dessous la beaut de ces bas cach derrire les arbres.feuillesestmaximalecar la lumire Je nai pas eu conscience du temps quisolaire qui les traverse leur donne une scoulait, tellement jtais occup certainetransparence.Jeresteun contempler la nature. Bien revigor, jemoment les regarder afin de goter le prends la direction du retour satisfaitplaisir que me procure un tel jeu de de cette balade automnale en fort.couleurs puis je fixe sur la pellicule Nolcette dlicieuse vision 6. "Le dner de cons"Lhermitte laisse tomber et dit Villeret delappeler. Au dbut, lcrivain croit que ladaptation de son roman pour le cinma est une Les scnes marrantes blague. Villeret lui dit alors que cest srieux. Cest alors que lcrivain lui demande le nom de"Le dner de cons" consiste au fait que des sa bote de prod