journal n°07 - janvier / février 2007

Download Journal n°07 - Janvier / Février 2007

Post on 01-Mar-2016

222 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le Journal officiel de la Communauté urbaine de Nantes A la une de ce numéro : Le Château des ducs - Il est de retour et a revêtu ses sublimes habits de lumière. Le Château des ducs de Bretagne rouvre ses portes le 9 février prochain. Visite guidée en avant-première ! Au sommaire : Estuaire 2007 - rendez-vous est pris... Un labo pour les planètes Des vaches en Amazonie Coup de projecteur sur les Restos du coeur Le dossier : La ville et le handicap Mais aussi, les grands événements, les actus, les sorties dans l'agglo...

TRANSCRIPT

  • L E J O U R N A L D E L A C O M M U N A U T U R B A I N E D E N A N T E S B I M E S T R I E L

    Il est de retour et il a revtu ses sublimes habits de lumire. Le Chteau des ducs de Bretagne rouvre ses portes le 9 fvrier prochain. Visite guide en avant-premire! Pages 2 et 3

    Basse-Goulaine / Bouaye / Bouguenais / Brains / Carquefou / Couron / Indre / La Chapelle-sur-Erdre / La Montagne / Le Pellerin / Les Sorinires / Mauves-sur-Loire / Nantes / Orvault /Rez / Saint-Aignan-de-Grand-Lieu / Saint-Herblain / Saint-Jean-de-Boiseau / Saint-Lger-les-Vignes / Sainte-Luce-sur-Loire / Saint-Sbastien-sur-Loire / Sautron / Thouar-sur-Loire / Vertou

    N7. Janvier / Fvrier 2007

    Nantes

    Communaut urbaine

    Mtropole

    Des vaches en Amazonie

    Page10

    Infographie du dossier

    Mtropole

    Vhiculeamnag

    Digicodebas,

    ascenseuradapt

    Balade

    s avec

    la navet

    te fluvia

    le

    Estuaire 2007 rendez-vousest pris Page7

    Un labo pour les plantes

    Page9

    La ville et lehandicap

    Pages 12 et 13

    Coup de projecteursur les Restos du cur Page4

    Le Chteau des ducs

    PATR

    ICK

    GA

    R

    ON

    0210-JNM7_12122006_FIN.qxp 14/12/06 15:32 Page 1

  • Mtropole grands vnements

    Marie-Hlne Jouzeau, conservatrice dupatrimoine et directrice du Chteau,aime le souligner : Le Chteau desducs vient de vivre le deuxime plusgrand chantier de son histoire, le pre-

    mier tant celui de sa construction. Site embl-matique de lhistoire de Nantes et de la Bretagne, lechteau navait jamais fait lobjetdune restauration globale. Les bti-ments les plus anciens du XVe siclese dgradaient et de nombreusessalles ntaient plus accessiblesdepuis des annes. La restaurationsest donc attache la mise envaleur de lensemble du site et larestitution la plus large au public.Lambition du projet : remettre en cohrence unhritage (monument et collections) et les atten-tes du public daujourdhui, de tous les publics.Marie-Hlne Jouzeau laffirme : Notre but estde permettre une appropriation maximale du sitegrce une grande accessibilit physique et intel-lectuelle . Pour atteindre cet objectif, les acteursdu projet ont souhait porter un regard nouveausur le Chteau, lui donner un sens, un usage et uncontenu actuels. Ainsi, cest un quipement cultu-rel de nouvelle gnration qui voit le jour : le

    2 - Nantes Mtropole- janvier / fvrier2007

    monument restaur abrite un nouveau museconsacr lhistoire de Nantes et de son vasteterritoire.850 pices dans 32 salles. Connatre le passpour mieux comprendre le prsent et imagi-ner le futur, tel est le principe fondateur dunouveau muse dhistoire urbaine de Nantes.

    Labellis Muse de France , lenouvel quipement culturel sedploie sur 32 salles des sous-solsaux combles. Jalonn de nombreuxdispositifs multimdias, il sappuiesur la prsentation de 850 objets decollection exposs selon un parcourschronologique et thmatique ryth-m par 7 grandes squences. Le pro-

    pos du muse sattache lhistoire, mais aussiaux reprsentations artistiques et littraires quiont contribu dessiner lidentit de Nantesdepuis la cit gallo-romaine quelle tait jus-quaux ambitions de la mtropole daujourdhui.Dans la 32e salle, le parcours sachve par lin-terprtation de lhistoire de la ville dun artistecontemporain. Marie-Hlne Jouzeau lance : Il nous a sembl important de crer ainsi desimages contemporaines de la ville pour les gn-rations futures .

    La renaissance du Chteau des ducsAprs 15 ans de travaux et trois ans de fermeture, le Chteau des ducs de Bretagnerouvre ses portes. Une visite avant son ouverture dans un mois.

    Le Chteauvient de vivre le 2e plus grandchantier de sonhistoire. Marie-Hlne Jouzeau,conservatrice et directrice du Chteau.

    Vue des remparts et de lentre du pont dormant.

    CC

    ILE

    LAN

    GLO

    IS

    REG

    IS R

    OU

    TIER

    Un nouvel crinpour un joyauVaisseau de pierre implant au cur dela ville, le Chteau des ducs de Bretagneest le monument phare de Nantes.Ferm depuis 3 ans, le Chteau estlobjet dun vaste projet patrimonial etmusographique qui sera inaugur le8 fvrier prochain. Outre la restaurationdu Chteau et la cration du nouveaumuse dhistoire urbaine de Nantes, cesecteur de la ville a rcemment connu denombreuses transformations. Arrive dela ligne 4 du BusWay place Foch,construction du parking Cathdralecours Saint Andr, cration dun parvisplace Saint Pierre Pour accompagnertoutes ces volutions, Nantes Mtropolea souhait rnover les amnagementsurbains du secteur. Lobjectif : crer unnouvel crin digne daccueillir cevritable joyau de la Basse Loire. Ainsi, leddale de petites rues troites et pavesqui lentoure a t entirement rnov.Partout, les espaces pitonniers ont tamliors et un cheminement ddi auxpersonnes mobilit rduite a tralis. Enfin, pour faciliter lespromenades des Nantais et des touristesentre le Chteau et le quartier mdivaldu Bouffay, tout proche, les traverses dela rue de Strasbourg ont t scurises.Dsormais, ldifice nest plus uneforteresse imprenable. Il est devenu unetape incontournable dans la ville et lesparcours urbains. Une tape tout la foismagique et ferique qui veillelimaginaire de tous.

    Lquipe du Journal Nantes Mtropole vous prsente ses me

    Les flches et le campaniles.

    0210-JNM7_12122006_FIN.qxp 14/12/06 15:32 Page 2

  • En raison des dispositions rgissant la communication des collectivits en priode pr-lectorale, le journal Nantes Mtropole suspend partir de ce numro la publication de l'ditorial du Prsident et de la tribune d'expressions des groupes politiques.

    ration, le Chteau des ducs deBretagne manquait tout lemonde, mtropolitains en tte.500000 visiteurs. Proche de laCathdrale, du muse des Beaux-Arts, de la Cit internationale descongrs, le site du Chteau sin-

    sre au milieu dautres merveilles,et se situe tout prs de la gare. Avant les travaux, le Chteauaccueillait environ 330 000 visi-teurs par an. louverture, on enescompte 500 000 sur le site,

    dont 200 000 au muse , sou-ligne Marie-Hlne Jouzeau,directrice du Chteau. Car si lemonument accueille un nouveaumuse sur lhistoire urbaine deNantes, il se veut galement treun lieu ouvert sur la ville.Ainsi, la cour, le circuit des rem-parts et les douves seront libresdaccs. Jean-Franois Retire,vice-prsident de NantesMtropole en charge du tou-risme, insiste : Les prome-nades sur les remparts, dans lesdouves et la rfrence constan-te au territoire vont renforcer letourisme de proximit. Cestquand les habitants dun terri-toire sapproprient leur patri-moine quils en sont lesmeilleurs ambassadeurs. Aussi, le Chteau a vocation devenir llment incontour-nable de la dcouverte de la

    rgion nantaise. Pour Jean-Franois Retire : Le Chteaufdre loffre touristique detoute lagglomration. Le par-cours musographique invite levisiteur aller plus loin et aff-te sa curiosit pour dautres lieuxet dautres thmes . Nouvelespace de vie accessible tous, lebel difice proposera aussi deuxexpositions temporaires par an,des spectacles, des dbats, desanimations, un restaurant et unelibrairie.Louverture du site sera le pointde dpart dune anne richepour la mtropole. Linau-guration du Chteau marque ledbut de la nouvelle offre tou-ristique nantaise qui va sap-puyer sur les Machines de lle,la biennale Estuaire et la Coupedu Monde de rugby , se rjouitJean-Marc Devanne, directeurde lOffice de Tourisme deNantes Mtropole.

    Sous le charme du chteau

    Sil fallait dcrire Nantes un tranger, il est certainque lon commencerait parlui. Un chteau de cettetaille et de cette beaut, en

    plein centre-ville, ce nest pascommun. Et sil fallait lui donnerenvie de venir, il est probable quelle seule la magie du chteau op-rerait, transformant cet inconnuen un touriste avide de visitertoute la mtropole nantaise.La mer deux pas, la richesse dupatrimoine historique et culturel,le savoir-vivre la nantaise sontautant datouts pour le dvelop-pement touristique de lagglom-ration dont la frquentation necesse daugmenter. En 2005,lOffice de tourisme a accueilli plusde 150 000 personnes. Maisdepuis 3 ans, lun des sites les pluscaptivants de la mtropole taitportes closes. En pleine restau-

    Nantes Mtropole- janvier / fvrier2007 - 3

    Le 9 fvrier prochain, le Chteau des Ducs rouvre ses portes et son pont-levis aux habitants de lagglomration et aux touristesvenus dailleurs. Cet difice grandiose reprend ainsi sa place de navire amiral du tourisme de la mtropole.

    Pour en savoir plus:www.chateau-nantes.fr

    Chteau de la Loire etsite breton, cet dificemajestueux va servirlambition touristiquede Nantes Mtropoleaux niveaux national et europen. Jean-Franois Retire,vice-prsident de Nantes Mtropole.

    Marie-Hlne Jouzeau.

    www.tourisme-nantes.fr

    CC

    ILE

    LAN

    GLO

    IS

    s Mtropole vous prsente ses meilleurs vux pour lanne 2007.

    La tour de la Couronne dor, le Grand Logis et le Grand Gouvernement (XVe XVIIe).

    0210-JNM7_12122006_FIN.qxp 14/12/06 15:32 Page 3

  • Nantes Mtropole actualits

    4 - Nantes Mtropole- janvier / fvrier2007

    En compagnie des Restos du curDbute le 4 dcembre dernier, la vingt-deuxime campagne des Restos du cur mobilise 1560bnvoles sur le dpartement de la Loire-Atlantique pour laccueil denviron 13500 personnes.Nous sommes mi-novembre, quelques jours des premiresinscriptions pour laide alimen-taire. Sylvie Rateau, prsidentedpartementale des Restos ducur, remarque : Les genssinscrivent de plus en plus tt.Lan pass, nationalement, on aobserv une hausse de 5,6 %. Ici,les chiffres taient rests sta-bles. Cette anne ? Trop ttpour le dire.Dans les 32 centres de la Loire-Atlantique (dont 9 dans la mtro-pole nantaise), la distributionhivernale des colis-repas a doncrepris dbut dcembre, pour seizesemaines : soit six repas par per-sonne et par semaine, ou huitquand l