sport et diabete

Click here to load reader

Post on 24-Feb-2016

69 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Pr Farida AJDI Faculté de Médecine de Fès - CH Universitaire Hassan II. SPORT ET DIABETE. Le sport et l’activité physique :bénéfiques à l’organisme (même en bonne santé). Activité physique régulière : Permet le développement musculaire Contrôle du poids, - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

SPORT ET DIABETE

SPORT ET DIABETEPr Farida AJDIFacult de Mdecine de Fs - CH Universitaire Hassan II1 Le sport et lactivit physique :bnfiques lorganisme (mme en bonne sant). Activit physique rgulire : Permet le dveloppement musculaireContrle du poids,Amliore les performances cardio-respiratoiresAmliore le profil lipidique, amliore limmunit, la sensation de bien-tre gnral.

2LExercice physiqueExercice physique et diabte Lactivit physique fait partie intgrante du traitement, au mme titre que le rgime alimentaire ou le traitement mdicamenteux.Parfois: risque important, surtout chez le diabtique de type 1

3Effet de lexercice sur les anomalies metaboliquesAugmentations des capacits oxydativesAugmentation de loxydation des AGLAugmentation des fibres type IAugmentation de la microvascularisation45Effets de lEXERCICE physique rgulierSur le mtabolisme du glucose - Aide contrler la glycmie, en amliorant la sensibilit linsuline

Sur la rpartition de la masse corporelle- Augmentation de la masse maigre- Diminution de la masse grasse

Facteur de prvention de lobsit

5Laccroissement de la masse musculaire explique laugmentation de la captation du glucose qui elle-mme amliore la sensibilit linsuline ainsi quun effet favorable sur lquilibre glycmique.6sur les facteurs cardio-vasculaires- Diminution de la graisse viscrale- Amlioration de la pression artrielle au repos- Amlioration de la condition physique : VO2max

sur la qualit de vie - Changement du psychisme : Effet anti-dpresseur de lactivit physiqueEffet anti-isolementDiminution de ltat dpressif, amlioration de lhumeur

Effets de lEXERCICE physique rguliErDiabte de type 2 ET SPORT7PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE TYPE 289

10

Sport et diabete de type 2Adultes 50-60ansPartie intgrante du traitement Effet bnfique sur linsulinorsistanceContre indications lies au risque CVChoix de lactivit++11EFFETS BENEFIQUESSur le mtabolisme du glucoseSur la perte de poidsSur les autres facteurs de risque CV12Risque et precautionsProblmes des insuffisances coronaires silencieusesProblmes des artriopathiesHypertension artrielle deffortProblmes orthopdiques et podologiques

Examen complet +++13Prescription dune activit physique chezle diabtique de type 2Un choix en 5 tapesEvaluer la motivation du patient.Rechercher des facteurs limitants.Analyse du contexte individuel.Etablissement des objectifs.Choix des activits.14Etape 1: Evaluer la motivation du patient

Il pratique une AP

- respect de lactivit- Adaptation ventuelle

Il ne pratique pas dAP:- Sdentaire sans pass sportif= niveau 1 ne pas tre sdentaire - Sdentaire mais ancien sportif ou motiv = niveau 2 entrainement rgulier 15Etape 2 : rechercher les facteurs limitantsCardio-vasculairesNiveau 1: examens complmentaires si signes cliniques.Niveau 2: Examens complmentaires systmatiques (> 40 ans)Epreuve deffortMtaboliques: hypoglycmies, protinurieSensorielles: vision ( bilan ophtalmo), surdit, vertiges16Etape 3 : Analyse de lenvironnementAnalyser ses motivations et celles de son entourageChercher insrer lAP dans son environnementAnalyser ses dsirs et ses possibilitsLinciter tablir un planning prcis17Etape 4 : Etablir des objectifs personnelsConvaincre de lintrt de lAP , modre et rgulire.

Dfinir des objectifs prcis:Cliniques: poids, primtre abdominal, HA1cSportifs: tre en forme pour une randonne18Etape 5: LA PRESCRIPTIONNiveau 1: ne pas tre sdentaire marcher rgulirement pour rguler mes glycmies

Niveau 2: entrainement rgulier de bon niveauFavoriser les activits physiques forte composante arobie: 20 mn 1h , 2 fois par semaine (vlo, footing, natation..)Musculation en souplesse 2 fois par semaine: 10 15 mouvements dynamiques/srie avec faibles charges et sans blocage de la respiration19Prcautions prendre:Maladie diabtique facilement identifiable en cas daccident (Carnet)Autocontrles rptsSoins dhygine ( pieds)Partenaires informsItinraires programmsDittique correcteHydratation suffisanteCollation de scurit20diabtiques gs et/ou avec complications et/ou rfractaires lexercicePas de bilan cardiovasculaire systmatiqueMarche lente 3 fois par semaine pendant 1 heurePrcautions gnrales simplifies: hypoglycmiePodomtreIntrt du vlo dappartement21diabtiques sans complication avec faible aptitude physiqueBilan cardiovasculaire pralable avec ECGVlo ou footing 3 fois par semaine pendant 1 heureIntensit: 60 70% de la frquence tolre maxEchauffement, RcuprationPrcautions gnrales indispensables CardiofrquencemtrePas de travail de renforcement musculaire avant 3 mois22diabtiques sans complicationavec aptitude physique normaleBilan cardiovasculaire avec ECG deffort2 sances par semaine en endurance intensit leve(70 80% FCTM) pendant 1h1 sance par semaine avec 30 mn dendurance et 30 mn de rsistance ( 50 60% FCTM) Echauffement, rcupration Prcautions gnrales indispensablesCardiofrquence mtreProgressivit trimestrielle23diabtiques pratiquant la comptitionTest deffort pralable avec mesure directe des gazs respiratoires rpter annuellemnt1 sance par semaine en endurance intensit leve ( 70 80% FCTM)1 sance par semaine de sport collectif intensit trs leve ( sup 80% FCTM) Echauffement, rcuprationRespect des prcautions gnrales Cardiofrquencemtre24SPORT ET DIABETE DE TYPE 125SPORT ET DIABETE DE TYPE 1 Jeunes sportifsRisque hypoglycmieAdaptation schmasAutosurveillance +++Sport souvent sources de difficultsContre indications lies au type de sports26PARTICULARITES DE LEXERCICE CHEZ DIABETEIQUE TYPE 1Concentrations dinsuline ne varient pas pdt lexercice musculaireFacteurs influenant les consquences mtaboliques de lexercice physiqueConseils dadaptation des doses dinsulineAdaptations dittiquesQuelles activits sportives?27Les concentrations ne diminuent pasdurant leffortRISQUE HYPOGLYCEMIE: peutsurvenir jusqu 18 heures aprs.A loppos:hyperglycmie paradoxale.Si hyperglycmie :lipolyse et ctognse stimules par glucagon et catcholamines28FACTEURS MODIFIANT LE METABOLISME DURANT LEFFORTDure et intensit de leffortLe type de traitement insuliniqueLa glycmie au dbut de leffortPb lis rsorption de linsuline: lieu,profondeur.Necessit de lAUTOSURVEILLANCE29ADAPTATION DES DOSESPlus linsulinothrapie est fractionne plus ladaptation des doses est fineRduction de moiti de dose dinsuline rapideRduction de la dose basale aprs leffortSi effort non programm :prise de 30 gr de glucoseSi hypoglycmie aprs effort intense :glucagoninactif car plus de rserve hpatique disponible30ADAPTATIONS DIETETIQUESApport glucides HydratationDure et type dactivitEndurance forte: (75%VO2 max)=forte consommation de glucoseLoisirs ou comptition31Activit brve et prolongeActivit brve2heures: augmenter la ration glucidique repas prcdent.Prise rgulire de 15 30 gr toutes les 30 45 mn(glucides mixtes indice lev:pates de fruit,barres crales) 500 ml eau par heure32COMPETITION PROLONGEE2 repas prcdants:75% glucidesRgle des 3 heures pour vidange gastriqueApport rgulier de glucides (50gr/h)Solutions concentres 10gr glucides/100ml raison de 500ml/h.Aprs,reconstitution glycogne:boisson bicarbonate plus boisson sucre33EFFORT IMPREVUDoses dinsuline non diminues: apport glucidique systmatique 25 30 gr au dbut et toutes les 30 45 mn34QUEL SPORT pour les diabtiques?3536

Presque tousA Privilgier : les sports endurance aux sports forte intensit et bref.Attention: comptition= stress = dsquilibre Bonne prparation

A dconseiller:Boxe (traumatisme oculaires)Alpinisme, vol voile, plonge sous marine (scurit)3738LES REGLES CAPITALESPROGRAMMER LACTIVITEDIMINUER LA OU LES INSULINES COUVRANT LA PERIODE DE SPORTETRE BIEN EQUILIBRE: glycmie 1.08 1.44 g/L au dpart. Si< : apport de glucides Si> et actonurie : reporter lexercice et ajuster linsuline.39Les 10 conduites du sportif diabtique40

1 Faire un bilan mdical avant de dmarrer un sport et refaire ce bilan rgulirement2 Lentranement doit tre progressif et rgulier3 La glycmie doit tre contrle frquemment : avant, pendant, et aprs les exercices prolongs4 Absorber des glucides toutes les heures, voire toutes les demi-heures.5 Boire souvent, avant mme de ressentir la soif6 Choisir un bon quipement, en particulier les chaussures7 Prendre particulirement soin de ses pieds : les laver et les scher soigneusement, viter les macrations, traiter immdiatement toute plaie, mme minime418 Ne pas dpasser ses limites : sarrter en cas dessoufflement ou si la frquence dpasse (220 ge en annes) x 75 %9 De plus il faut toujours prvenir les autres pratiquants et accompagnateurs que est diabtique et qu'en cas de modification subite du comportement, une hypoglycmie est probable et le resucrage est urgent. En cas de malaises (sueurs, palpitations, tremblements, fringales, troubles de la vue), arrter leffort et prendre 15 g glucides (3 morceaux de sucre ou dune boisson sucre) et, si ncessaire, complter avec des fruits secs, des gteaux secs, faciles transporter et garder.10 Apprendre adapter son traitement en fonction de lentranement et des efforts prvus.

42