salésien coopérateur de don bosco

Download Salésien coopérateur de Don Bosco

Post on 22-Mar-2016

217 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

présentation de la vocation et de la mission du Salésien coopérateur de don Bosco.

TRANSCRIPT

  • SALESIENS

    Cooprateurs de Don BOSCO

    VERITABLES

    SALESIENS,

    SALESIENNES,

    DANS LE MONDE

  • 1

    Illustration : Valre Maenhout

    Editions du conseil provincial Salsiens Cooprateurs de Don Bosco Belgique Sud Edition Extra commerciale

  • 2

    Une invitation

    VIENS ! SUIS-MOI !...

    A travers cette invitation, Jsus sadresse aussi chacun de nous,

    jeunes et moins jeunes.

  • 3

    Le Seigneur parle

    Selon saint Matthieu 4, 18 22

    Comme il cheminait le long de la mer de Galile, il aperut deux frres, Simon celui quon appelle Pierre et Andr son frre, qui jetaient lpervier dans la mer ; car ctaient des pcheurs. Il leur dit : Venez ma suite, et je ferai vous ferai pcheurs dhommes. Aussitt, laissant l leurs filets, ils le suivirent.

    Et avanant plus loin, il vit deux autres frres, Jacques, fils de Zbde, et Jean son frre, dans la barque, avec Zbde leur pre, en train darranger leurs filets ; il les appela. Aussitt, laissant l leur barque et leur pre, ils le suivirent.

  • 4

    Ma rflexion

    Ce nest pas vous qui mavez choisi; Cest moi qui vous ai choisis et institus pour que vous alliez et portiez du fruit, et un fruit qui demeure. (Jn 15, 16) (P.V.A. Art).

  • 5

    1re partie

    LA DOCTRINE DE LEGLISE

  • 6

    1. Le Concile VATICAN II interpelle tous les chrtiens

    VOCATION DES LAICS A LAPOSTOLAT

    Naie pas peur ! La fcondit de lapostolat des lacs dpend de leur union vitale avec le Christ selon la parole du Seigneur : Celui qi demeure en moi et moi en lui, celui-l porte beaucoup de fruits. Car sans moi, vous ne pouvez rien faire (Jn 15,5 - AA. 1,4)1

    Garde ta lampe allume ! Seules la lumire de la foi et la mditation de la Parole de Dieu peuvent permettre toujours et partout de reconnatre Dieu en qui nous avons la vie, le mouvement et ltre. (Act. 17. 28) ; cest ainsi seulement quon pourra chercher en tout sa volont, discerner le Christ dans tous les hommes, proches ou trangers, juger sainement du sens et de la valeur des ralits temporelles, en elles-mmes et par rapport la fin de lhomme. (AA. 1,4)

    Le temporel est ta part ! Quils estiment beaucoup la comptence professionnelle, le sens familial et civique, les vertus qui regardent la vie sociale telles que la probit et lesprit de justice, la sincrit, la dlicatesse, la force dme : sans elles, il ny a pas de vraie vie chrtienne. (AA. 1,4) 1 AA. Apostolicam Actuositatem

  • 7

    Aie confiance en Marie ! La bienheureuse Vierge Marie, Reine des Aptres, est lexemple parfait de cette vie spirituelle et apostolique. Tandis quelle menait sur terre une vie semblable celle de tous, remplie par les soins et les labeurs familiaux, Marie demeurait unie son fils et cooprait luvre du Sauveur un titre absolument unique. (AA. 1,4)

    LES BUTS A ATTEINDRE

    Le Concile tencourage prendre la route Le Concile exhorte instamment les lacs, chacun selon ses talents et sa formation doctrinale, prendre une part plus active selon lEsprit de lEglise, dans lapprofondissement et la dfense des principes chrtiens comme dans leur application adapte aux problmes de notre tems. (AA. II,6)

    A assumer tes responsabilits civiles Les lacs doivent assumer comme leur tche propre le renouvellement de lordre temporel. Eclairs par la lumire de lEvangile, conduits par lesprit de lEglise, entrans par la charit chrtienne, ils doivent dans ce domaine agir par eux-mmes dune manire bien dtermine. Membres de la cit, ils ont cooprer avec les autres citoyens suivant leur comptence particulire en assumant leur propre responsabilit et chercher partout et en tout la justice du Royaume de Dieu. (AA. II,7)

  • 8

    LES DIVERS CHAMPS DAPOSTOLAT

    A vivre ta communaut paroissiale Les lacs ont leur part active dans la vie et laction de lEglise. Dans les communauts ecclsiales, leur action est si ncessaire que sans elle lapostolat des pasteurs ne peut, pour la plupart du temps, obtenir son plein effet. La paroisse offre un exemple remarquable dapostolat communautaire. (AA. 3, 10)

    A faire de ta famille une cellule premire et vitale de ta communaut paroissiale

    Le crateur a fait de la communaut conjugale lorigine et le fondement de la socit humaine. Les poux chrtiens sont lun pour lautre, pour leurs enfants et pour les autres membres de leur propre famille, les cooprateurs de la grce et les tmoins de la foi. Ils sont les premiers transmettre la foi leurs enfants et en tre auprs deux les ducateurs. (AA. 3, 11)

    A tre en tant que jeune, tmoin vivant pour tes camarades Les jeunes reprsentent dans la socit moderne une force dune grande importance.

  • 9

    Lorsque mrit la conscience de leur propre personnalit, pousss par leur ardeur naturelle et leur activit dbordante, ils prennent leurs propres responsabilits et dsirent tre partie prenante dans la vie sociale et culturelle. Les jeunes doivent devenir les premiers aptres des jeunes, en contact direct avec eux, compte tenu du milieu social o ils vivent. (AA. 3, 12)

    A assumer ta responsabilit sociale Lapostolat dans le milieu social sefforce de pntrer desprit chrtien la mentalit et les murs, les lois et les structures de la communaut o il vit. Il est tellement le travail propre et la charge des lacs que personne ne peut

  • 10

    lassumer comme il faut leur place. (AA. 3,13) A tre solidaire avec tous Dans les secteurs national et international, que les catholiques comptents en matire politique, affermis comme il convient dans la foi et la doctrine chrtienne, ne refusent pas la gestion des affaires publiques, car ils peuvent par une bonne administration, travailler au bien commun et en mme temps prparer la route lEvangile. (AA. 3, 14)

    Et grandir ensemble intrieurement Cette spiritualit des lacs doit revtir des caractristiques particulires suivant les conditions de vie de chacun : vie conjugale et familiale, clibat et veuvage, tat de maladie,

    activits professionnelles et sociales. Chacun doit dvelopper sans cesse les qualits et les dons reus et en particulier ceux qui sont adapts ses conditions de vie et se servir des dons personnels de lEsprit Saint. (AA. 1,4) Enfin les lacs qui selon leur vocation particulire se sont agrgs des Associations et des Instituts approuvs par lEglise doivent sefforcer de toujours mieux raliser les caractres de la spiritualit qui

    leur est propre. (AA. 1,4)

  • 11

    Extraits du Dcret sur lApostolat des Lacs

    2. Le Concile VATICAN II nous interpelle

    RETENONS LES GRANDES LIGNES DES EXTRAITS

    1. LA VOCATION DES LACS A LAOSTOLAT

    Sans Moi, vous ne pouvez rien faire

    2. LES BUTS A ATTEINDRE

    Cooprer avec les autres citoyens

    3. LES CHAMPS DAPOSTOLAT

    Communauts ecclsiales ; Familles ; Jeunes ; Milieu social ; Secteurs national et international.

    4. LA SPIRITUALITE DES LACS

    Raliser les caractres de la spiritualit propre aux Associations.

    Ma rflexion

  • 12

  • 13

    Regarde le monde et tu seras interpell. DON BOSCO

  • 14

    Saint Jean Bosco 1815 - 1888

  • 15

    2me partie

    Maison natale de don Bosco - I Becchi

    NOS ORIGINES

    Notre Pre raconte

  • 16

    Qui suis-je ?

    UN VERITABLE SALESIEN,

    UNE VERITABLE SALESIENNE

    DANS LE MONDE !

    Un fils, une fille

    de Jean BOSCO

    de Saint Jean BOSCO prtre.

  • 17

    Jean BOSCO raconte son enfance

    Ma naissance

    Le jour de lAssomption de Marie au ciel fut celui de ma naissance, en lan 18151, Murialdo, bourg de CASTELNUOVO dASTI. Ma mre sappelait Marguerite OCCHIENNA, de Capriglio. Mon pre sappelait Franois. Ctaient des paysans gagnant honntement leur pain force de labeur et dconomie. Presque uniquement la sueur de son front, mon pre arrivait faire vivre ma grand-mre, septuagnaire et accable de toutes sortes dinfirmits, trois garons : Antoine, lan, fils dun premier mariage, Joseph, le second et moi, Jean, le cadet, plus eux valets de ferme.

    La mort de mon pre

    Je navais pas encore deux ans que le Bon Dieu nous frappa dun terrible malheur. Notre bien-aim pre, encore robuste et la fleur de lge, trs soucieux de lducation chrtienne de ses enfants, revint un jour du travail tremp de sueur. Il descendit imprudemment au sous-sol, dans la cave glace. La transpiration sarrta net et, le soir, une violente fivre se dclara suivie dune grave congestion. Tout soin fut inutile, et en peu de jours, il arriva au terme de sa vie

    Pauvre enfant, dit ma mre, viens avec moi, tu nas plus de pre. 1 Aprs sa mort, on dcouvrit dans les registres paroissiaux que la vritable date de sa

    naissance tait le 16 aot !

  • 18

    Cet vnement plongea toute la famille dans la consternation. Il y avait cinq personnes nourrir

    Le grand souci de ma mre fut dinstruire ses fils dans la religion, de les inciter lobissance et de leur fournir des occupations en rapport avec leur ge. Tant que je fus petit, elle mapprit elle-mme les prires. Devenu capable de me joindre mes frres, elle me faisait mettre genoux avec eux, matin et soir, et, tous ensemble, nous rcitions les prires en commun Elle me prpara elle-mme ma premire communion

    Je fis un rve

    Javais alors atteint mes neuf ans Pendant lhiver, jallais lcole dun petit village voisin, Capriglio Puis pendant lt, japaisais mon frre

Recommended

View more >