n°3 - sha‘ban 1430 - août 2009 lumièreslumieres- .n°3 - sha‘ban 1430 - août 2009 2 n°3

Download N°3 - Sha‘ban 1430 - Août 2009 Lumièreslumieres- .N°3 - Sha‘ban 1430 - Août 2009 2 N°3

Post on 16-Sep-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    Lumires Spirituelles

    {Lumire sur Lumire, Dieu guide Sa Lumire qui (Il) veut.} (35/XXVI)

    LENTRETIENINTIMEde Shaban

    N3

    - Sh

    aba

    n 14

    30 -

    Ao

    t 200

    9w

    ww

    .lum

    iere

    s-sp

    iritu

    elle

    s.ne

    t

    IRAQretrait des GIS ?

    ou redploiement ?

    RALIT DE LA MORT :un passage

    LES PLEURS Das-SADEQ(p)sur loccultation dal-Mahdi(qa)

  • www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 20092 www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 2009 3

    SOMMAIRE du N3 Shaban 1430 - Aot 2009

    LDITORIAL

    LA PRIRE Lhumilit rvrencielle (1)

    LINVOCATION Extrait de la Munjat Shabaniyyah

    LE CORAN La sourate al-Ftiha (n)

    NOTRE RELATION AVEC AL-MAHDI(qa) La constance dans lallgeance lui(qa)

    CONNATRE DIEU Jtais un Trsor cach..

    LA VOIE DE LLOQUENCE Le vrai savant

    MDITER SUR UNE PHOTO Le feu des entrailles de la terre

    EXPces SPIRITUELLES des Infaillibles(p) Les pleurs de lImam as-Sdeq(p) sur loccultation dal-Mahd(qa)

    NOTRE RELLE DEMEURE La ralit de la mort (3)

    MDITER (sur) LACTUALIT Le retrait des GIS des villes dIraq

    3

    4

    5

    6

    8

    9

    10

    11

    12

    13

    14

    LE BON GESTE Donner au lieu de jeter

    DES TATS SPIRITUELS La goutte deau

    LA BONNE ACTION Pas de prire sans al-Ftiha

    DES EXEMPLES : les grands savants Sh. Tss et lhomme grossier

    LES LIEUX SAINTS Des endroits sacrs de Dieu

    NOTRE SANT Lentretien intime de ShabanResponsabilit des organes

    Le raisin

    EXPces SPIRITUELLES des autres Nicolas Berdiaev

    LE COURRIER DU LECTEURUne rubrique sur lducation des jeunes ?

    LE LIVRE DU MOISVoyage vers la lumire

    LE COIN BIBLIOTHQUE

    15

    16

    17

    18

    19

    20

    21

    22

    23

    24

    25

    26

  • www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 20092 www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 2009 3

    Mon Dieu, accorde-moi de me consa-crer totalement Toi.. rptait le Prince des croyants(p) tout au long du mois bni de Shaban. Un appel pour se dtourner de la vanit de ce monde et se diriger vers Dieu.

    Alors, saisissons lopportunit de ce mois bni pour nous dtacher de ce monde et nous rfugier dans le rappel, les invocations, pour renforcer nos liens avec Dieu Tout-Puissant, notre confiance en Ses Promesses divines.

    Au moment o loffensive occidentale contre lIslam et les valeurs islamiques a pris une nouvelle forme en cherchant semer le trouble dans les mes faibles, ternir limage de la Rpublique islamique dIran et briser la confiance en son Guide suprme, limam Khmine, il est important de rester vigilant et de se rappeler les principes qui ont permis la victoire de la Rvolution islamique et son maintien en vue de prparer le retour de notre Imam al-Mahd(qa) :-obir Dieu, Son Messager et celui

    ( dentre vous ) qui dtient lautorit ;-ne compter que sur Dieu et ne rechercher que Sa Satisfaction ;-sauvegarder lunit ;-respecter les principes de lIslam, les

    lois, lordre.Ce sont le suivi des passions, la

    vanit, la division, le fait de compter sur autre que Dieu, en fait la ngligence de la foi en Dieu, qui mettent fin la Misricorde divine. Comme ce furent la foi du peuple iranien, le sang de ses martyrs qui assurrent la rsistance et la puissance iraniennes.

    Ce sont la foi en Dieu, la confiance en Son Assistance qui amnent la flicit et la quitude divines qui leur tour renforcent le cur et le rendent plus rsolu.

    Le mois de Shaban est mon mois, alors Dieu fait Misricorde celui qui me vient en aide mon mois ! faisait dire le Messager de Dieu(s) au crieur de Mdine au dbut de ce mois.

    Venir en aide au Messager de Dieu, son mois cest jener un, plusieurs, tous les jours de ce mois comme cela est voqu dans les propos rapports ; cest demander pardon Dieu, prier, se rfugier auprs de Lui Tout-Puissant.

    Cest aussi honorer la mmoire de ceux dont la naissance est commmore durant ce mois bni, lImam Hussein(p) fils de Al(p), Al(p) fils de Hussein(p), Ab-l-Fadel al-Abbas(p) et surtout lImam de notre temps, lImam al-Mahd(qa). Comment ? En participant la prparation de la venue du descendant du Prophte Bien-aim de Dieu charg dtablir sur terre ce pour quoi tous les Prophtes et Imams ont t envoys et qui est une Promesse divine en toute Vrit : linstauration de la justice et de la paix sur terre.

    Pourrons-nous dire, comme le fit limam Khmine la tribune de la prire du vendredi qui suivit les dernires lections prsidentielles : Notre Matreet Suzerain, nous avons accompli ce que nous devions faire et nous avons dit, et nous continuerons de dire, ce qui tait ncessaire. Cest que nous avons plac nos mes et notre sueur entre vos mains et nous vous les offrons dans la voie de la rvolution et de lIslam. Nouspoursuivrons cette voie avec force. Nous vous demandons linvocation, vous qui tes considr comme le dtenteur vritable de cette rvolution et de ce pays. ?

    Mon Dieu, illumine les visions de nos curs par la lumire de leur regard sur Toi..

    DITORIAL

    Sous les bndictions du mois de Shaban

  • www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 20094 www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 2009 5

    Le prestige, lascendant et la grandeur de la Beaut ont fait perdre connaissance ces gens et lhumilit rvrencielle les a saisis face la Beaut de lAim.

    Au dbut, leur cur est pris de tremblement ; il est troubl, agit. Puis, aprs laffermissement,il connait un tat de familiarit : de ltat de peur farouche, dapprhension, dagitation, n de la grandeur et de lascendant de la Beaut sur lui, le cur est pass ltat de familiarit et de calme. Il atteint ltat de la tranquillit comme ctait le cas pour le cur de lAmi Intime du Tout-Misricordieux (le Prophte Ibrahim(p)).

    Dautres curs, qui sont plus facilement impressionns par laspect terriant de la Majest(des apeurs ), saisissent en permanence la Grandeur, le Superbe, la Majest. Leur humilit rvrencielle proviendrait de la crainte et des effets

    de la manifestation des Noms de Coercition et de Majest sur eux. Ctait ltat du Prophte Yehia(p), daprs notre Prophte et sa famille(p).

    A la lumire de ces exemples des Proches-Elus de Dieu, nous voyons que lhumilit rvrencielle est parfois mlange lamour et parfois la crainte et la peur farouche mme sil y a dans tout amour de la peur farouche, et dans toute crainte, de lamour. De mme, nous voyons que les degrs de lhumilit rvrencielle (envers Dieu) varient selon les niveaux de la connaissance, de la vision (dune vision prsentielle) de la Grandeur, de la Majest, du Bien et de la Beaut.

    Mais pour des gens comme nous, qui sommes privs de la lumire des visions, il est ncessaire datteindre cet tat dhumilit rvrencielle par dautres voies, celles de la connaissance et de la foi, comme nous le verrons la prochaine fois.

    (daprs Al-Adab al-Manawiyyah li-s-Salt de lImam al-Khomeyn(qs)

    1re partie, chap.3 al-Khush)

    LA PRIRE : lascension vers Dieu

    A/Rgles de conduite pour lensemble des actes dadoration

    Lhumilit rvrencielle (al-khush) (1)

    Parmi les choses ncessaires, voire indispensables, au plerin vers Dieu dans lensemble de ses actes dadoration et bien-sr durant la prire (qui est la tte de tous les actes dadoration, mme !

    qui a la station collective (ou synthtique al-jmiat)) : lhumilit rvrencielle (al-khush).

    On pourrait la dnir ainsi : la soumissiontotale ( Dieu) mlange de lamour et de la crainte. Elle arrive quand on saisit la grandeur de la Majest (al-Jall) et de la Beaut (al-Jaml) de Dieu, ce qui suscite des sentiments la fois de vnration, de crainte, dhumilit et de soumission. Les ractions du cur peuvent varier selon la constitution et la nature fondamentale (tra) des gens.

    Certaines gens, des pas-sionns , des aimants de Dieu, sont plutt sensibles la grandeur de la Beaut et quand ils voient la beaut apparente, ils se tournent vers la Beaut de lAim, en fonction de leur tra. Ces gens-l, quand ils saisissent, dans leurcheminement vers Dieu, lombre du Beau ou quils voient le principe, lorigine de la Beaut, sont foudroys, le Grandiose cach dans le secret de la Beaut les faisant svanouir. Pourquoi ? Parce que dans toute Beaut se trouve une Majest cache, de mme que dans toute Majest, se trouve une Beaut voile.

    Peut-tre est-ce cela ce que le Matre des gnostiques(p), le Prince des croyants et des plerins vers Dieu indiquait dans sa parole : Gloire Celui qui a tendu Sa Misricorde Ses Proches-Elus dans la vigueur de Son Chtiment, et qui a rendu vigoureux Son Chtiment lencontre de Ses ennemis dans la largesse de Sa Misricorde.

    al-Khush : la soumission totale Dieu mlange de lamour (devant la grandeur de Sa Beaut) et de la crainte (devant la grandeur de Sa Majest).

  • www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 20094 www.lumieres-spirituelles.net N3 - Shaban 1430 - Aot 2009 5

    Par la [grce du] Nom de Dieu le Tout-Misricordieux, le Trs-Misricordieux.

    Mon Dieu,

    accorde-moi de me consacrer totalement Toi,

    illumine les visions de nos curs

    par la lumire de leur regard sur Toi

    jusqu ce quelles (les visions du cur) dchirent les voiles de lumire,

    atteignant ainsi la source

    de la Grandeur

    et que nos esprits soient accrochs

    la Gloire de Ta Saintet.

    Extrait de lEntretien Intime de Shabndu Prince des croyants, l'Imam Al(p) p564 in Mafth al-Jinn aux Ed. B.A.A

    Ilh, hab l kamla-l-inqiti ilayka

    wa anir absra qulbin bi-diyi nazharih ilayka hatt takhriqa absru-l-qulbi hujuba-n-nri

    fa-tasila il madini