voip (1).doc

Download VoIP (1).doc

Post on 04-Oct-2015

220 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Introduction

Quoi de neuf dans la voix sur IP?

SOMMAIRE

INTRODUCTION3I.Gnralits

3A.Qu'appelle t'on voix sur IP?

3a.De poste informatique poste informatique :

3b.De Poste informatique tlphone (ou vice-versa):

3c.De tlphone tlphone :

4B.Comparaison IP/X25

4C.Une donne particulire: la voix

6D.Les enjeux

6a.Rduction des cots dappel

6b.Mutualisation des rseaux, simplification de l'architecture

6c.Prpondrance de la tlphonie et convergence voix-donnes

6E.Un cas concret: INES

7a.Prise de dcision

7b.Ce que leur apportera la tlphonie IP

9II.Etat de l'art

9A.Le protocole H323

9a.Prsentation gnrale:

9b.H.320 et H.323:

9c.Les principaux apports de H.323:

10d.Les fonctions:

12e.Le gatekeeper:

15B.Protocole SIP (RFC 2543)

16a.Architecture de SIP

17b.Etablissement dune communication en mode client serveur

18c.Les messages SIP

19d.LES EN-TETES SIP

20e.Exemple de transaction

23III.Perspectives

23A.Le challenge de la VoIP:

23B.Les difficults de VoIP:

24C.VoIP chez les exploitants de rseau:

24D.Dveloppements prvisibles:

CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE

IntroductionSuite l'explosion de la bande passante sur les rseaux IP et l'avnement du haut dbit chez les particuliers, de nouvelles techniques de communications sont apparues ces dernires annes. L'une les plus en vogue actuellement, est ce que l'on appelle Voix sur IP.

L'expression Voix sur IP a tellement t galvaude que donner une dfinition prcise relve du parcours du combattant.

Le dveloppement de la voix sur IP est parti dun constat simple: Comment faire en sorte dutiliser les potentialits extraordinaires du rseau des rseaux Internet afin de tlphoner moins cher voir gratuitement?

Aprs des balbutiements anarchiques o les diverses solutions proposes (NetMeeting de Microsoft et CoolTalk de Netscape par exemple) taient compltement incompatibles entre elles, la norme H323 a fait son apparition et a permit ainsi linteroprabilit des diffrents systmes sappuyant sur cette technologie. Mais ce protocole issu des grands oprateurs nationaux est beaucoup moins flexible que lemonde IP et beaucoup trop proche de la tlphonie classique pour une convergence globale des flux transports. Ainsi est apparu quelques annes plus tard le protocole SIP, issu cette fois ci des grands oprateurs Rseaux. Il est souple, volutif et il a un grand avenir devant lui. Mais il souffre du fait de limplantation majoritaire des solution base de H323.

La quelle de ses deux solutions protocolaire supplantera lautre, tous le monde se lance dans les pronostiques les plus fous. Mais, il y a fort parier quune fois encore les critres Economiques lemporterons sur les critres Technologiques.

I. Gnralits

A. Qu'appelle t'on voix sur IP?

Le terme gnrique VOIP (Voice Over Internet Protocole) est souvent utilis dans son sens le plus gnral pour dsigner toutes les solutions permettant le transport de la parole sur un rseau IP. On peut distinguer en vrac:

la voix sur IP : transport de la parole sur un rseau IP de type priv (intranet/extranet).

la voix sur Internet : le transport de la parole via Internet.

la tlphonie sur IP : en plus de la parole, les fonctions tlphoniques (signalisation, fax, multi appel) sur IP de type priv (intranet/extranet).

la tlphonie sur Internet : propose les services tlphoniques de base via Internet.

Les subtilits sont telles que nous retiendrons toutefois qu'il existe Trois grandes familles de Voix sur IP.

a. De poste informatique poste informatique :

Cela ncessite que les deux interlocuteur soient quips informatiquement et dialoguent en utilisant de simple applications genre NetMeeting ou Skype utilisant pour cela un simple micro et des hauts parleurs. Ce genre de communication est gratuite exception faite du cot du logiciel.

b. De Poste informatique tlphone (ou vice-versa):

Cela ncessite la mise en oeuvre d'une passerelle soit au dpart de l'appel soit a l'arrive afin de faire transiter la communication d'un rseau IP un rseau tlphonique. L'appel est tax uniquement pour la traverse du rseau tlphonique. Ainsi, pour les appels internationaux, plus la proportion du segment IP est grande, plus l'conomie ralise sera importante.

c. De tlphone tlphone :

Lorsque l'appelant et l'appel sont tous les deux sur tlphone, le rseau de transport devient transparent, cela ncessite la mise en oeuvre de plusieurs passerelle. La tarification dpend de l'oprateur, s'il s'agit d'un rseau priv, c'est gratuit. Mais c'est la solution qui permet le plus l'intgration voix donnes.

Le fait de mettre en uvre des postes tlphoniques IP a engendr le terme TOIP (Telefony Over IP) qui est une sous branche de la voix sur IP mais qui est plus largement utilise. Ainsi parler de tlphonie ou de voix sur IP bien que lun soit plus spcifique que lautre revient dans le langage courant au mme.

B. Comparaison IP/X25

C. Une donne particulire: la voix

La qualit de la voix compare celle de la vido est plus exige par les utilisateurs. Tout service doit alors garantir une intelligibilit et une interactivit acceptable. Pour arriver ce niveau de qualit, il est ncessaire d'analyser les problmes rencontrs sur le rseau de transport (IP dans notre cas) et sur les quipements terminaux.

Le rseau IP la base, n'tait pas conu pour les applications temps rels. Transporter la voix sur ces rseaux engendre alors des dfauts de transmission que sont principalement le dlai, la gigue, les pertes de paquets et l'cho.

Le dlai ou latence:Cest le temps que met la voix entre le moment ou elle est mise par les cordes vocales et le moment ou le tympan du destinataire se met vibrer lautre bout de la ligne. Afin de garantir une communication active, il ne doit pas dpasser les 150 ms. Ce temps comprend le dlai rseau (retard engendr par la propagation sur le support, la commutation et le sjour dans les files d'attente des routeurs, au sjour dans les tampons de compensation de gigue etc.) et des terminaux (temps de numrisation, de codage, de compression, de mise en paquet, de transmission, de dcompression, de conversion numrique analogique, etc.)

La gigue:

Cest la variation de la latence. Dans une transmission par paquet, les routes utilises ne sont pas les mmes en fonction des paquets. Les routages se font de manire dynamique. Il nest pas rare que des paquets prennent des routes diffrentes et que certains arrivent avant dautre. Cet cart ne doit pas dpasser les 100ms. La perte des paquets:

Afin de pouvoir assurer un temps de latence minimal, il est ncessaire que lon ne perde pas de temps rmettre des paquets perdus. Le protocole TCP a donc t cart au profil du protocole UDP qui ne gre pas les demandes dacquittement et de retransmission de paquets perdus ou errons. Cest ce quon appelle un protocole sans correction derreur. Mais dans un soucis de qualit, il est tout de mme prfrable que le taux de perte nexcde pas les 20%. Lcho:

Il rsulte du passage dune transmission dans un tronon analogique (le reste tant numrique). Il est caus par un changement dimpdance. Il sagit dun phnomne lectrique que les passerelles doivent tant bien que mal grer et qui ne doit pas dpasser les 50 ms La bande passante:

La voix ncessite un dbit de 64kb/s. En la compressant, on peut rduire ce dbit 5kb/s. Cela saccompagne dun abaissement de la qualit et dune augmentation du temps de latence d au rajout de la compression/dcompression.Illustration des diffrents problmes relatifs IP

D. Les enjeux

Avec tant de problmes technologiques, pourquoi donc sescrimer vouloir tout prix utiliser le protocole IP afin de transporter la voix. Alors que les rseaux tlphoniques le font trs bien et pour des cot en constante diminution?

d. Rduction des cots dappel

Dans le cas dune communication via IP, il nest factur en terme de tlphonie que la transition sur les rseaux tlphoniques classiques. Ainsi que vous appeliez votre voisin ou bien un client lautre bout du monde, il ne vous en cotera que le prix dune communication locale. Ces solutions savrent donc beaucoup plus avantageuses si vos appels tlphoniques se font sur longue distance.

e. Mutualisation des rseaux, simplification de l'architecture

Le rseau tlphonique dune entreprise qui a choisi la Voix sur IP est dornavant gr comme un rseau informatique. Il nexiste plus un rseau tlphonique et un rseau informatique mais belle et bien, un systme dinformation dans sa globalit qui savre bien plus facile grer. Il ny a plus besoin que dune quipe informatique qui gre lensemble. Cela permet galement dallger les cots dinfrastructure en terme de rseau capillaire (le cblage).

f. Prpondrance de la tlphonie et convergence voix-donnes

Quelques soient les poques, le dialogue de vive voix a toujours t le mode de communication prfr des Hommes. Lorsque vous essayer de rsoudre un problme distance avec votre interlocuteur via des solution de messagerie instantane par exemple, vous avez toujours plus ou moins envie de prendre le tlphone et dappeler votre correspondant, meilleur interactivit, meilleur moyen de sexprimer, rapidit galement. Les tlphones peuvent maintenant appeler les Ordinateur et les ordinateurs appeler des tlphones. La communication sen trouve ainsi encore facilite. De plus, le nouveau cap franchir est la convergence globale voix donnes. Beaucoup dapplication son base autour de la communication tlphonique. Votre messagerie ne comportera plus que des emails, mais galement des messages enregistrs. La vido confrence se gnralisera galement.

E. Un cas concret: INES

Ines Internet Evo