université rené descartes – paris v faculté cochin – .circuit du medicament dans les...

Download Université René Descartes – Paris V Faculté Cochin – .CIRCUIT DU MEDICAMENT DANS LES ETABLISSEMENTS

Post on 15-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Universit Ren Descartes Paris V

    Facult Cochin Port Royal

    CIRCUIT DU MEDICAMENT DANS LES ETABLISSEMENTS

    DHEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

    SANS PHARMACIE A USAGE INTERIEUR :

    ROLE DU MEDECIN COORDONNATEUR ET IMPLICATION DU

    PHARMACIEN DANS LA DEMARCHE QUALITE.

    Docteur Alain SAURA

    Diplme Inter Universitaire de

    Mdecin coordonnateur dEHPAD

    Anne 2005-2006

    Directeur de mmoire : Dr Nathalie SAURA, Pharmacien

  • 1

    SOMMAIRE :

    pages

    1. Introduction .. 2

    2. Le circuit du mdicament en EHPAD 4

    3. Problmatique 6

    3.1. Thorie....... 6

    3.2. De la thorie la pratique.. 6

    3.3. Rflexion sur le cas dune EHPAD sans PUI 7

    3.3.1. Description de ltablissement 8

    3.3.2. Constat dun dysfonctionnement. 8

    4. Analyse et intervention du mdecin coordonnateur 12

    4.1. Identifier et nommer les dysfonctions. 12

    4.2. Redfinir limplication du pharmacien 13

    4.2.1. Quelle est lactivit du pharmacien ?........... 13

    4.2.2. Impliquer le pharmacien.. 17

    5. Les tapes risque du circuit du mdicament: procdures et

    protocoles... 24

    5.1. Consentement ladmission 24

    5.2. Fiche de transmission de la prescription : Figure 1. 25

    5.3. Fiche davis pharmaceutique : Figure 2... 26

    5.4. Transmission des mdicaments : Figure 3 27

    5.5. La substitution par des gnriques 28

    5.6. Commentaires pharmaceutiques la dispensation 28

    5.7. Gestion du stock inutilis.. 29

    5.8. Equipe soignante et risque iatrogne. 29

    5.9. Traabilit de la prise mdicamenteuse : Figure 4 31

    6. Conclusion 33

    Annexes 35

    Figure 1 36

    Figure 2 40

    Figure 3 41

    Figure 4 42

    Articles du CSP, Arrt du 31 mars 1999 43

    Doctrine de lOrdre des pharmaciens.. 52

    Bibliographie 54

  • 2

    Circuit du mdicament dans les EHPAD sans PUI :

    Rle du mdecin coordonnateur et implication du

    pharmacien dans la dmarche qualit.

    1. Introduction :

    Le circuit du mdicament se caractrise par lensemble des

    tapes qui amnent le mdecin traitant prescrire un mdicament, le

    pharmacien dispenser une ordonnance et linfirmire administrer

    ce mdicament, sans oublier toutes les tapes intermdiaires de

    transmission dinformations entre ces professionnels de sant et qui

    permettent un patient de recevoir un traitement ncessaire, dans les

    meilleurs dlais et avec la garantie que dans la mesure des

    connaissances scientifiques actuelles la plus grande scurit lui a t

    apporte.

    Certains tablissements dhbergement pour personnes ges

    dpendantes (EHPAD) disposent dune pharmacie usage intrieur

    (PUI) qui permet notamment, la gestion dun stock propre

    ltablissement et offre la prsence dun pharmacien sur place.

    Les EHPAD sans PUI doivent dvelopper une dmarche qualit

    permettant doffrir une garantie de fonctionnement. Le cadre du

    circuit du mdicament dans ces tablissements reste en volution et

    dactualit et concernera ce mmoire.

    Le mdecin coordonnateur aura la charge dharmoniser un systme

    qui en pratique prsente de nombreux cueils possibles et certains

    handicaps notamment celui de travailler avec des professionnels

    libraux donc indpendants oprant la demande individuelle

    dun patient. Par son action transversale, le mdecin coordonnateur

    observe et intervient tout au long du circuit du mdicament. Il devra

    fdrer les quipes autour dobjectifs communs : la traabilit des

    actes et la lutte contre la iatrognie.

  • 3

    La mise en place de procdures et protocoles doit apporter un

    soutien dans la pratique quotidienne, en particulier sur des tapes

    risques quil faudra au pralable identifier et analyser. Cette tude est

    fondamentale et ne doit pas faire tomber dans lexcs du tout

    protocole qui alourdit et paralyse un systme. Le concours de tous

    les professionnels de sant et leur concertation sont indispensables au

    parcours du mdicament au sein de ltablissement.

  • 4

    2. Le circuit du mdicament en EHPAD

    Le circuit du mdicament en EHPAD regroupe lensemble des tapes

    successives qui amne de llaboration dune prescription

    ladministration de mdicaments destins une population de

    rsidants.

    Son organisation sera diffrente selon lEHPAD concerne et

    lapprovisionnement se dcline en deux situations :

    * les EHPAD fournies par une PUI :

    - soit par leur propre PUI (art. L.5126-1 du CSP)

    - soit par la PUI dun tablissement de sant pour les

    EHPAD qui y sont rattaches

    - soit par les PUI dun tablissement de sant pour les

    EHPAD appartenant au mme groupement de coopration

    sanitaire (GCS) (art. L.6133-1 du CSP)

    *les EHPAD sans PUI :

    - elles peuvent tre approvisionnes par les officines de ville pour les

    mdicaments destins des soins urgents (art L.5126-6 et R.5126-112

    du CSP)

    - pour les autres soins, elles sont approvisionnes pour le courant des

    prescriptions par des officines de ville mais la base lgale de cet

    approvisionnement nest autre que celui de lapprovisionnement

    individuel des rsidants (art L.5125-25 et R.5126-115 du CSP).

    A ce sujet, le groupe de travail de lIGAS (Inspection Gnrale des

    Affaires Sociales) a conclu quil fallait laisser une grande libert de

    choix dans le mode de lapprovisionnement en mdicaments, qui doit

    tre appropri la situation particulire de chaque tablissement .

    Notre sujet sintresse au cas des EHPAD sans PUI, pour lesquelles le

    travail dorganisation en terme de procdures et protocoles reste

    encore dvelopper.

    Lobjectif principal tant datteindre une qualit du circuit son

    meilleur cot, lIGAS propose que soit mise en place une convention

  • 5

    entre lEHPAD et le ou les pharmaciens dofficine, ce qui favoriserait

    lintervention lgale de ces derniers au sein de lEHPAD.

    Tout comme le souligne lIGAS, chaque EHPAD gre lorganisation

    de son circuit du mdicament. On rencontre ainsi diffrentes

    configurations, par exemple :

    - variabilit du nombre de prescripteurs, intervention de libraux,

    de spcialistes, en passage hebdomadaire ou selon les besoins

    - une ou plusieurs officines pour les dlivrances

    - une quipe infirmire salarie ou librale qui gre les

    prparations des piluliers, les administrations en fonction de

    leurs emplois du temps, de leurs astreintes.

    Cette diversit, cette organisation au cas par cas rclame une gestion

    particulire par le mdecin coordonnateur qui connat bien son

    tablissement. Sa fonction sera de soutenir les professionnels de sant

    sengager dans la dmarche qualit. Par ses missions, il intervient

    dans le circuit du mdicament diffrents niveaux :

    - il assure la coordination avec les intervenants extrieurs notamment

    avec les libraux,

    - il est responsable de lapplication de la permanence des soins,

    - il est tenu dlaborer une liste prfrentielle de mdicaments en

    accord avec les prescripteurs afin de privilgier les mdicaments les

    moins iatrognes et les spcialits les moins coteuses,

    - il a en charge la prvention en terme de iatrognie,

    - il gre lvaluation des soins,

    - il porte galement le projet de soins auprs du secteur libral et

    organise des runions avec les soignants de lEHPAD et les libraux.

    On voit se dessiner une organisation triangulaire entre le mdecin, le

    pharmacien et linfirmire dont la gestion transversale repose sur

    lintervention du mdecin coordonnateur. Chaque professionnel de

    sant remplira sa fonction tout en sajustant la rgle commune de

    dmarche qualit.

    Pourtant, cette gomtrie simplifie va en pratique savrer complexe

    par les perptuelles interactions entre chaque professionnel.

  • 6

    3.Problmatique

    3.1.THEORIE :

    Selon lexemple que nous apporte larrt du 31.03.1999, qui encadre

    le circuit du mdicament dans les tablissements disposant dune PUI:

    Le mdecin prescrit

    Le pharmacien dlivre

    Linfirmire administre.

    La qualit se dfinit comme laptitude satisfaire les besoins

    exprims ou implicites des utilisateurs.

    LOMS a adapt la dfinition de la qualit au cadre de la sant :

    La qualit des soins doit :

    -garantir chaque patient la combinaison dactes diagnostiques

    et thrapeutiques qui lui assurera le meilleur rsultat en terme de

    sant

    -conformment ltat actuel de la science

    - au meilleur cot pour un mme rsultat

    - au moindre risque iatrognique

    -pour sa plus grande satisfaction en terme de procdures, de

    rsultats et de contacts humains.

    La dmarche qualit en EHPAD rclame datteindre cet objectif pour

    le circuit du mdicament, en sachant que cette dmarche concernera

    lintervention de trois professionnels de sant dont lorganisation

    mutuelle doit la garantir. En pr