io 228 page 1

Download Io 228 page 1

Post on 25-Jan-2015

2.806 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

  • 1. L m a n c i p a t i o n d e st r a v a i l l e u r s s e r a l u v red e s t r a v a i l l e u r s e u x - m m e s 6 211 228INFORMATIONS INFORMATIONS abonns reoivent OUVRIRES nouvelle srie ce numro. Et vous ?Semaine duOUVRIRESN0 (2622)29 novembre au 5 dcembre 2012 1,5 euro (soutien 2 euros) (page 16) ISSN 0813 9500POIArcelorMittal : TRIBUNE LIBRE DE LA LUTTE DES CLASSES H E B D O M A D A I R E D U PA R T I O U V R I E R I N D P E N D A N T Actualit politiquenationalisation et sociale Ecolepour garantir A propos de la rforme des rythmes scolaires.lemploi Florange Pages 3 et 4 Santet dans toutela sidrurgie ? Chiche !Page 2 et ditorial page 3 Photo DR La mobilisation des internes. Pages 6 et 14 Politique La crise de lUMP. Page 5 Vie du parti Dcentralisation La proposition de loi pour le libre choix des communes. Page 8 Actualits internationales Espagne La signification des lections en Catalogne. Page 11 Un ouvrier : La semaine prochaine, Tant quon vous pourrez lire ne me dira pas le compte rendu de la confrence quon va nationale pour lunit et la rsistance retravailler, Lisez du 1er dcembre je ny croirai pas ! Informations ouvrires ! Abonnez-vous !Arnaud Montebourg, face aux sidrurgistes de Florange, le 27 septembre. Photo AFP

2. 2> A la Une >>> INFORMATIONS OUVRIRES N0 228 SEMAINE DU 29 NOVEMBRE AU 5 DCEMBRE 2012Photo AFP Des militants syndicaux ragissent lannonce par le gouvernement deLultimatumla possiblenationalisation temporairedu site dArcelorMittal Florangede Mittal expire (Moselle). Le gouvernement tiendra-t-il tte lultimatum de Mittal, quile 1er dcembremenace de fermer purement et simplement le site ? Des milliers demplois La nationalisationDans un pays o lon comptesont en jeu.dsormais mille cinq centschmeurs de plus chaque jour, dArcelorMittal, Florange,tous les regards sont tournsvers le site dArcelorMittal, Florange (Moselle).Cette affaire qui met des milliers doit servir garantirdemplois en pril (sous-traitantscompris), a pris une dimensionnationale. Au momento nous bouclons ce journal, les emploisce mardi 27 novembre en soire,le P-DG du groupe, LakshmiMittal, est reu par FranoisHollande, lElyse. isLe 1er octobre dernier, Arcelor- 1er dc. 2012 - ParMittal avait annonc sa volontde fermer une partie du sitede Florange, la filire liquide Co n f r e n c e(la production dacier brut pour lUNIT Eet la RSISTANC partir de minerai de fer WALTER BROCCOLI, FRANOIS LOPERA, dlgu CGT :et de charbon, o travaillentsecrtaire gnral du syndicat FO Montebourg sest prononc pour la nationa-environ 650 personnes).de Florangelisation ; jespre que Hollande le suivra. Si Mit-Il avait alors laiss soixante jours Les ouvriers sinquitent : quest-ce quon va tal nest pas daccord, quon nationalise Florange. faire, quest-ce quon va devenir ? Si les hauts-Cest le moyen pour dfendre le maintien deau gouvernement pour trouver fourneaux ferment, le reste suivra, et on pas- tous les emplois. Dans notre prochain numroun repreneur pour les installa-Le 1er dcembre, se tiendra Paris sera de 2 800 salaris 800. Cest un bras de fer :Propos recueillis par Albert DAL POZZOLO,tions en sursis, auxquelles il avait ou Mittal fait marche arrire ou le gouverne-le 27 novembre en journe Iune confrence nationale pourajout la cokerie (cuisson ment nationalise. Nous, FO, nous sommes lunit et la rsistance , appeledu charbon). Ce dlai expire pour la nationalisation. Depuis le dbut, FO la par 413 militants ouvriers de toutesdonc le 1er dcembre.rclame. Ainsi, on peut sauver les emplois. MaOr le gouvernement a annonc surprise, cest que les lus soient daccord, ettendances.la semaine dernire avoir reu cela me conforte. On dit au gouvernement : ne Une lettre ouverte aux dputsIls proposent de discuter des voiesdeux offres, mais seulementcdez pas, nationalisez ! et aux snateurs de Moselle et des moyens :pour lintgralit du site, donc Pour labrogation du TSCG JACQUES BIDARD, En Moselle, le POI, avec des lus, des militants de Merkel-Sarkozy-Hollande ;y compris le laminoir chaudresponsable CGT du PS, du PCF, des syndicalistes, avait pris lini-(transformation des grossespour le groupe ArcelorMittal France tiative dune lettre ouverte aux dputs et aux pour aider raliser lunitplaques dacier, les brames, Face la destruction, quels moyens se donne- snateurs du dpartement, qui a recueilli cecontre toutes les mesures daust-en rouleaux de tle plus fine),t-on ? Par rapport aux dclarations gouverne- jour prs de 1 000 signatures.rit prises par le gouvernementet les lignes de traitementmentales, on ne va pas faire la fine bouche : on Repreneur ou pas, qui peut empcher Hollande-Ayrault et sa majorit est pour la nationalisation. La question est surque le 1er dcembre des milliers de tra-et de finition de lacier. parlementaire (souvent soutenus la table et on la soutient. Si on ne trouve pas devailleurs ne restent sur le carreau ? Si quel-Face au refus dArcelorMittalsolution, on va fermer. Si on choue, les tra-quun peut le faire, cest bien lepar des dputs de lUMP) ;dlargir le primtre de la vente,vailleurs vont prendre une claque. La nationa-gouvernement. Il peut le faire, en se por- contre toute forme de compro-le gouvernement a brandi lisation, cest un choix politique qui doit servirtant garant du maintien de tous les mis historique remettant en causela semaine dernire la menace garantir les emplois. emplois sur place et du redmarrage des lindispensable indpendancedune nationalisation temporaire.hauts-fourneaux (). Messieurs les dpu- des organisations syndicales etUne prise de contrle par lEtat YVES FABBRI,ts, les snateurs et les maires, vous ne secrtaire gnral du syndicat CGTpouvez pas vous drober : vous devezcherchant en faire une courroieserait respectueuse de lEtatde Florange vous prononcer pour que le gouverne-de transmission de lUnion euro-de droit franais et europen , La nationalisation, mme temporaire, cestment se porte garant du maintien du sitepenne et du gouvernement ;a dclar le 26 novembre bon. Il faut foncer ! La nationalisation permet-de Florange dans sa totalit et de tous les pour en finir avec la dictaturele ministre Arnaud Montebourg. tra dune part de protger nos hauts-fourneaux, emplois sur place ! de la troka (FMI, Banque centraleNotre correspondant sur placeet ensuite tout ce qui est organisation de la pro-La population vous le demande expres- duction, que ce soit pour le chaud ou le froid, sment face la catastrophe imminente !et Commission europenne). a recueilli les ractions et, dautre part, de maintenir les emplois, les Prenez la tte dune dlgation de la popu- Nous rendrons compte des dci-de plusieurs syndicalistes. comptences et de raliser les investissementslation auprs du gouvernement ! sions de cette confrence ouvrireY. L.ncessaires. dans notre prochain numro. 3. INFORMATIONS OUVRIRES N0 228 SEMAINE DU 29 NOVEMBRE AU 5 DCEMBRE 2012 3Franois Hollande annonceEducation nationalele 20 novembre ltalement de la rformeDITORIAL A Tout se concentre sur une questiondes rythmes scolaires sur deux ans Daniel Gluckstein, secrtaire national du POI u 1er dcembre expire lul- timatum lanc par Arce-Nous donnons la parole des lus, des enseignants et des syndicalisteslorMittal : passe cette date, si le gouvernementqui en expliquent lenjeu et les consquences. na pas trouv un repre- neur, la filire chaude du site notam-Laurence Fayard encouragerons faire diffrem- par le gouvernement de rduireficult du gouvernement avan-ment les hauts-fourneaux serament. les dficits publics en oprant cer dans la ralisation du consen- ferme. 629 emplois directs seraientSexprimant au lendemain de lan- En sappliquant ds la rentrepour dix milliards supplmen- sus avec les personnels et leurs ainsi liquids, sans compter les int-nonce par le prsident de la Rpu-2013 dans certaines communes, taires de coupes claires dans les organisations, et avec les lus. Rienrimaires et les sous-traitants !blique de ltalement de la rforme cette rforme engendrerait lesservices publics. nest jou.Cest dans ce contexte que ledes rythmes scolaires sur deuxpires ingalits de traitementEnfants, enseignants, lus, per-Les articles que nous publions ministre Montebourg sest prononcans, le ministre de lEducation dune cole lautre et constitue- sonnels territoriaux, tous sont dans ces pages permettent daf-nationale, Vincent Peillon, affir-rait lune des pices matresses de concerns.firmer que cest maintenant quil pour une nationalisation transitoire ,mait : Le souhait du prsidentla mise en uvre de lacte III de Mais voil, en dclarant ladresseest possible de bloquer ce projetle temps de trouver un repreneur.de la Rpublique, du Premierla dcentralisation et de la balka- des organisations syndicales : On de dislocation de lEcole de laDeux semaines plus tt, pourtant,ministre est que lon laisse le maxi- nisation de la Rpublique.ne peut pas faire sans vous, on neRpublique.le gouvernement auquel appartientmum de place lautonomieElle sinscrit comme les projetspeut pas faire sans les parents Ces questions seront sans aucunMontebourg avait lanc son pacte delocale, la dcision prise avec le dabandonner aux rgions lorien- dlves, on ne peut pas faire sans doute dbattues lors de la conf-comptitivit inspir du rapport Gal-conseil dcole ().tation scolaire et la carte des for-les collectivits territoriales ,rence nationale pour lunit dulois, tout entier orient sur la baisseNous ninterdirons pas de faire dif-mations professionnelles dans le Premier ministre, Jean-Marc1er dcembre.du cot du travail et lassociation desfremment. Au contraire, nous lobjectif rcemment raffirmAyrault, souligne nouveau la dif- Isyndicats la mise en place de la flexi- bilit. Le journal Les Echos stonne des propos de Montebourg et leur oppose ce rapport Gallois salu droite comme gauche , un rapport qui cite une vingtaine de pistes pour redresser notre comptitivit , mais dans lequel on chercherait en vain Cette rforme le mot nationalisation . Alors, de quoi sagit-il ? met dangereusement en pr