chapitre 8 la seconde guerre mondiale 1939-1945. limportance de lemplacement de terre-neuve en 1939,...

Download Chapitre 8 La Seconde Guerre mondiale 1939-1945. Limportance de lemplacement de Terre-Neuve En 1939, les habitants de Terre- Neuve et du Labrador sortaient

Post on 03-Apr-2015

102 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • Chapitre 8 La Seconde Guerre mondiale 1939-1945
  • Page 2
  • Limportance de lemplacement de Terre-Neuve En 1939, les habitants de Terre- Neuve et du Labrador sortaient dune dcennie de grandes difficults conomiques
  • Page 3
  • Limportance de lemplacement de Terre-Neuve Quand la Seconde Guerre mondiale a clat, limportance stratgique de Terre-Neuve dans lAtlantique Nord a entran une activit militaire importante.
  • Page 4
  • Limportance de lemplacement de Terre-Neuve La construction de bases militaires a cr beacoup demplois du jour au lendemain et la province est devenue prospre.
  • Page 5
  • Limportance de lemplacement de Terre-Neuve Un autre impact positif: La guerre a cr une demande plus importante pour les resources de T-N Le poisson Le bois de construction Le minerai de fer
  • Page 6
  • Limportance de lemplacement de Terre-Neuve Plus important encore! Lemplacement de T- N tait vital pour leffort de guerre grce aux routes ariennes (avions) et maritimes (bateaux) vers lEurope.
  • Page 7
  • Limportance de lemplacement de Terre-Neuve St. Johns est devenue un port important pour le dpart de bateaux de marchandises et les navires de guerre qui les ont accompagns pour la traverse de lAtlantique.
  • Page 8
  • Les bases militaires en temps de guerre Les gouvernements canadien et amricain ont dpens des centaines de millions de dollars pour construire des installations pour la dfense sur lle et au Labrador.
  • Page 9
  • Les bases militaires en temps de guerre Le Canada a accept la responsabilit de la dfense de toute la rgion Atlantique, y compris T-N.
  • Page 10
  • Les bases militaires en temps de guerre Dans sa stratgie militaire, le gouvernement canadien a pris la relve de larodrome existant Gander relvearodrome
  • Page 11
  • Les bases militaires en temps de guerre et lhydrobase (base aux hydravions) Botwood.
  • Page 12
  • Les bases militaires en temps de guerre En 1941, le Canada a construit laroport Torbay (maintenant laroport international de St. Johns) qui a t officiellement ouvert par lAviation royale du Canada en dcembre 1941.
  • Page 13
  • Les bases militaires en temps de guerre Le gouvernement canadien a aussi commenc la construction dune grande base arienne au site important de Goose Bay au Labrador, en 1941.
  • Page 14
  • Les bases militaires en temps de guerre Bien que les tats- Unis ne soient pas entrs officiellement en guerre avant 1941, ils ont sign laccord Destroyers for Bases Deal avec la Grande-Bretagne en 1940.
  • Page 15
  • Les bases militaires en temps de guerre travers cet arrangement, les tats- Unis ont censenti donner 50 frgates la Grande-Bretagne pour escorter les bateaux transportant des cargaisons pendant quils traversaient locan Atlantique.frgates
  • Page 16
  • Les bases militaires en temps de guerre En change des bateaux, les tats-Unis ont obtenu des baux de 99 ans pour tablir des bases sur les territoires contrls par les Britanniques.baux
  • Page 17
  • Les bases militaires en temps de guerre Immdiatement aprs tre entrs en guerre, les amricains ont construit une grande base navale Argentia dans la baie Placentia.
  • Page 18
  • Les bases militaires en temps de guerre Un peu plus tard, une base militaire appele le Fort Pepperrell, maintenant Pleasantville, a t construite prs du lac Quidi Vidi St. Johns.
  • Page 19
  • Les bases militaires en temps de guerre Les Amricains ont aussi construit la base arienne Harmon Stephenville vers 1941.
  • Page 20
  • Les bases militaires en temps de guerre Principalement grce son port, St. Johns est aussi devenue une base importante pour les navires canadiens, amricains et britanniques.
  • Page 21
  • Les Terre-Neuviens dans la Seconde Guerre mondiale. Les branches Le nombre denrls Le nombre de morts La Marine royale britannique 3419352 LArme de lair royale britannique 713139 LArme britannique 234383 Les Forces canadiennes (hommes) 1160119 Les Forces canadiennes (femmes) 5241 La Marine marchande 5000266 Le Corps de la Foresterie 359634 Le Rgiment de Terre-Neuve 166830 Les autres forces Inconnu4
  • Page 22
  • Lenrlement En reconnaissance du nombre de Terre- Neuviens qui se sont enrls dans les forces britanniques, certaines units ont t dsignes units de Terre-Neuve.
  • Page 23
  • Lenrlement Il y avait deux rgiments dartillerie, le 166 e Newfoundland Field Regiment, le 59 e Newfoundland Heavy Regiment, et un escadron de la Royal Air Force, le 125 e Newfoundland Squadron.
  • Page 24
  • Les troupes terre-neuviennes outre-mer Les Terre-Neuviens ont servi dans des centaines de bateaux sur les ocans Atlantique, Indien et Pacifique.
  • Page 25
  • Les troupes terre-neuviennes outre-mer Ils ont protg des voies maritimes stratgiques pendant la Bataille de lAtlantique, voies
  • Page 26
  • Les troupes terre-neuviennes outre-mer ils ont lanc des forces dassaut et ont retir des troupes sur des ctes hostiles,
  • Page 27
  • Les troupes terre-neuviennes outre-mer et ils ont combattu dans dimportantes batailles, telle que celle o le navire de guerre Bismarck a t coul, le 27 mai 1941.
  • Page 28
  • Les troupes terre-neuviennes outre-mer Les Terre-Neuviens se sont aussi battus dans le ciel au dessus de lEurope, de lAfrique du Nord, du Moyen-Orient et de lExtrme-Orient.lEuropelAfrique du NordMoyen-Orient lExtrme-Orient
  • Page 29
  • Les services fminins Les Forces armes canadiennes avaient trois services fminins
  • Page 30
  • Les services fminins Le Service fminin de la marine royale:
  • Page 31
  • Les services fminins Le Service fminin de lAviation royale. Ses femmes taient stationnes Terre- Neuve, au Canada, en Irlande du Nord et en cosse.
  • Page 32
  • Les services fminins Le Service fminin de lArme canadiennes. En total, plus de 500 Terre-Neuviennes ont servi dans les Forces armes canadiennes.
  • Page 33
  • La participation non-militaire Beaucoup de Terre- Neuviens et Labradoriens ont dcid de se porter volontaires pour participer leffort de guerre.
  • Page 34
  • La participation non-militaire La Womens Patriotic Association (WPA) a t reconstitue peu aprs le dbut de la Seconde Guerre mondiale.
  • Page 35
  • La participation non-militaire Lady Walwyn, la femme du Gouverneur Walwyn, a organis la premire rencontre en 1939.
  • Page 36
  • La participation non-militaire Elles travaillaient six jours par semaine, tout en tricotant, en cousant du matriel mdical et en soccupant des troupes locales.
  • Page 37
  • La participation non-militaire Le Newfoundland Patriotic Association (NPA) a lev des fonds pour aider les dpendants de ceux qui servaient outre- mer, et a recrut, transport et financ des soldats.
  • Page 38
  • La participation non-militaire Le NPA a organis le plan 1% et le fond Fish-a-Man qui leur ont permis de rcolter 300,000$.
  • Page 39
  • La participation non-militaire Le plan 1%: une dduction volontaire de 1% sur le salaire brut des employs salaris. Le fond Fish-a-Man tait une donation dun poisson par pcheur et par saison.
  • Page 40
  • Les activits guerrire Terre-Neuve et au Labrador Le camouflage des lumires St. Johns Les camps dinternement Le torpillage du Caribou Le naufrage prs de Bell Island Les stations mtorologues allemandes au Labrador
  • Page 41
  • Le camouflage des lumires St. Johns Avec la menace dattaques ariennes de lennemi pendant la Seconde Guerre mondiale, le couvre- feu et le camouflage des lumires sont devenus obligatoires.
  • Page 42
  • Le camouflage des lumires St. Johns Les sirnes annonant les attaques ariennes ont t installes.
  • Page 43
  • Le camouflage des lumires St. Johns Quand les sirnes retentissaient, les citoyens taient obligs de rester o ils taient et de sassurer que toutes les fentre et les portes taient couvertes.
  • Page 44
  • Le camouflage des lumires St. Johns St. Johns, les surveillants de la Air Raid Precautions Organization (ARP) marchaient dans la rue pour sassurer que toutes les lumires visible taient teintes.
  • Page 45
  • Le camouflage des lumires St. Johns Des officiers de lAviation royale du Canada survolaient rgulirement la ville pour sassurer que le rglement tait respect.
  • Page 46
  • Les camps dinternement Comme ses allis pendant la Seconde Guerre mondiale, Terre- Neuve emprisonnait ses rsidents qui avaient la mme origine ethnique que lennemi, comme les Allemands et les Italiens.
  • Page 47
  • Les camps dinternement Ces gens, classs comme des ennemis trangers ont t arrts et placs dans des camps dinternement des lieux temporaires demprisonnement.
  • Page 48
  • Les camps dinternement En octobre 1939, il y avait un camp dinternement Pleasantville. En 1940, il y avait un camp dinternement Victoria, dans la baie Conception.

Recommended

View more >