cahier spécial des charges - spf finances · cahier spécial des charges s&l/ao/242/2010 page...

30
Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de gardiennage du bâtiment AMCA situé à Italiëlei, 4 à 2000 Anvers. Cahier spécial des charges n° S&L/AO/346/2013 Ouverture des offres : le 9 juillet 2013 à 14h30 Errata : pages 18 et 19 (rubriques 15.3 et 19.2)

Upload: doanhuong

Post on 12-Sep-2018

219 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010

Page 1 sur 30

Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de gardien nage du bâtiment AMCA situé à Italiëlei, 4 à 2000 Anvers .

Cahier spécial des charges n° S&L/AO/346/2013

Ouverture des offres : le 9 juillet 2013 à 14h30

Errata : pages 18 et 19 (rubriques 15.3 et 19.2)

Page 2: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

2

TABLE DES MATIÈRES.

A.DISPOSTIONS GENERALES ................................................................................. 3 1. OBJET ET NATURE DU MARCHE. .......................................................................................... 3 2. DUREE DU CONTRAT................................................................................................................ 3 3. POUVOIR ADJUDICATEUR – INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES. ......................... 4 4. SESSION D’INFORMATION ET VISITE DES LIEUX. ........................................................... 4

4.1 Session d’information. ............................................................................................... 4 4.2 Visite des bâtiments. ................................................................................................. 4

5. INTRODUCTION ET OUVERTURE DES OFFRES. .............................................................. 4 6. SERVICE DIRIGEANT – FONCTIONNAIRE DIRIGEANT. ................................................... 7 7. DESCRIPTION DES SERVICES A PRESTER. ...................................................................... 7 8. DOCUMENTS REGISSANT LE MARCHE............................................................................... 7

8.1. Législation. ............................................................................................................... 7 8.2. Documents concernant le marché. ........................................................................... 7

9. OFFRES......................................................................................................................................... 8 9.1. Données à mentionner dans l’offre. .......................................................................... 8 9.2. Structure de l’offre .............................................................................................. 8

10. PRIX. ............................................................................................................................................ 9 10.1. Prix. ....................................................................................................................... 9 10.2. Révision de prix. .................................................................................................... 9

11. RESPONSABILITE DE L’ADJUDICATAIRE. ....................................................................... 10 12. CRITERES DE SELECTION – REGULARITE DES OFFRES – CRITERES D’ATTRIBUTION. ............................................................................................................................ 10

12.1. Sélection qualitative ..............................................................................................10 12.1.1. Critères d’exclusion.................................................................................................................... 10 12.1.2. Conditions de recevabilité ......................................................................................................... 13 12.1.3. Critères de sélection relatifs à la capacité financière et économique du soumissionnaire.13 12.1.4. Critères de sélection relatifs à la capacité technique du soumissionnaire ........................ 13

12.2. Régularité des offres. ............................................................................................14 12.3. Critères d’attribution. .............................................................................................14

12.3.1. Liste des critères d'attribution ................................................................................................... 15 12.3.2. Méthode de détermination de l’offre la plus intéressante. ................................................... 15 12.3.3. Cotation finale ............................................................................................................................. 16

13. CAUTIONNEMENT. ................................................................................................................. 16 14. RECEPTIONS. .......................................................................................................................... 17 15. EXECUTION DES SERVICES. .............................................................................................. 17

15.1. Lieu où les services doivent être exécutés. ...........................................................17 15.2. Evaluation des services exécutés. ........................................................................17 15.3. Contrôles des présences et prestations ................................................................18 15.4. Documents à fournir au pouvoir adjudicateur ........................................................18 15.5. Prestations lors d’une situation qui met en péril la sécurité du bâtiment ................18

16. FACTURATION ET PAIEMENT DES SERVICES. ............................................................. 18 17. ENGAGEMENTS PARTICULIERS POUR LE PRESTATAIRE DE SERVICES. ........... 19 18. LITIGES. .................................................................................................................................... 19 19. PENALITES ET AMENDES .................................................................................................... 19

19.1. Pénalités ...............................................................................................................19 19.2. Amendes ...............................................................................................................19 19.3. Imputation des amendes et pénalités ....................................................................20 19.4. Réclamations et requêtes ......................................................................................20

B. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. ...................................................................... 21 1.DESCRIPTION DE LA MISSION .............................................................................................. 21

1.1. Description générale de la mission ..........................................................................21 2.2 Qualification du personnel ........................................................................................21 2.3 Effectif de gardiennage et tâches des gardiens ........................................................22

C. ANNEXES. ........................................................................................................... 24

Page 3: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

3

SERVICE PUBLIC FEDERAL Finances

Service d’Encadrement Logistique Division Achats

North Galaxy – Tour B – 4e étage –bte 961 Boulevard du Roi Albert II, 33

1030 BRUXELLES

CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES n° S&L/AO/346/2013

APPEL D’OFFRES GENERAL POUR DES SERVICES DE GARDIEN NAGE POUR LE BÂTIMENT AMCA SITUE ITALIËLEI, 4 A 2000 ANVERS.

A. DISPOSTIONS GENERALES . En application de l’article 3, paragraphe 1er, de l’AR du 26 septembre 1996, l’attention des soumissionnaires est attirée sur le fait que, dans le présent cahier spécial des charges, il a été dérogé: aux articles 20 et 75 de l’annexe de l’arrêté royal du 26 septembre 1996 concernant les pénalités en raison de l’importance accordée à la sécurisation des données et matériels conservés dans le complexe et du caractère extrêmement préjudiciable pour la réalisation de ses missions qu’aurait un défaut d’exécution du présent marché; à l’article 5 de l’annexe de l’arrêté royal du 26 septembre 1996 relatif au cautionnement et plus particulièrement pour ce qui concerne l’adaptation du montant du cautionnement calculé sur la base du montant annuel du marché en raison du caractère pluriannuel de celui-ci, de la possibilité de mettre fin à celui-ci chaque année, de la nature récurrente des prestations et du surcoût anormal que devrait supporter l’adjudicataire, si le montant à prendre en considération était le montant global du marché calculé pour la durée de quatre ans initialement prévue.

1. Objet et nature du marché.

Le présent marché porte sur des services de gardiennage pour le bâtiment AMCA situé Italiëlei 4 à 2000 Anvers.

La procédure choisie est celle de l’appel d’offres général. Ce marché comporte un seul lot. Il s’agit d’un marché à prix global (A.R. 8 janvier 1996, art. 86). Les variantes ne sont pas autorisées.

2. Durée du contrat. Le contrat prendra cours le 1er jour du mois qui suit la notification (en principe le 01/09/2013). Il est conclu pour une durée de 4 ans. Cependant, chaque partie peut mettre fin au contrat à la fin de la première, de la deuxième année ou de la troisième année à condition que la notification à l’autre partie soit faite par lettre recommandée:

- au moins (3) trois mois avant la fin de l’année d’exécution en cours si le pouvoir adjudicateur met fin au contrat,

Page 4: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

4

- au moins (6) six mois avant la fin de l’année d’exécution en cours si

l’adjudicataire met fin au contrat. Le pouvoir adjudicateur se réserve par ailleurs le droit, moyennant un préavis de 30 jours de calendrier à signifier par lettre recommandée, de mettre fin au contrat, en tout temps, de plein droit et sans indemnité pour le prestataire, si les bâtiments devaient être libérés totalement ou partiellement par les services du SPF FINANCES avant l’échéance du contrat. Dans ces deux cas (résiliation annuelle ou pour cause d’abandon du bâtiment), la partie qui subit la résiliation du contrat ne peut réclamer de dommages et intérêts.

3. Pouvoir adjudicateur – Informations complémentai res. Le pouvoir adjudicateur est l’Etat belge, représenté par Monsieur le Ministre des Finances, rue de la Loi, 12 à 1000 Bruxelles.

4. Session d’information et visite des lieux.

4.1 Session d’information. Il n’est pas prévu de session d’information

4.2 Visite du bâtiment. Il n’est pas prévu de visite du bâtiment.

5. Introduction et ouverture des offres. Les offres sont, avant l’ouverture des offres, soit introduites électroniquement via l’application e-tendering (voir ci-dessous pour plus d’informations), soit envoyées par courrier (une lettre recommandée est conseillée), soit déposées personnellement auprès du pouvoir adjudicateur. Les offres sont acceptées pour autant que la séance d’ouverture des offres n’ait pas été déclarée ouverte.

5.1. Offres envoyées par des moyens électroniques

Les offres électroniques peuvent être envoyées via le site internet e-tendering https://eten.publicprocurement.be/ qui garantit le respect des conditions établies par l'article 81 quater de l'AR de 8 janvier 1996.

Il y a lieu de remarquer que l'envoi d'une offre par e-mail ne répond pas à ces conditions. Dès lors, il n'est pas autorisé d'introduire une offre par ce moyen. Sans préjudice des variantes autorisées éventuelles, chacun des soumissionnaires ne peut remettre qu'une offre par marché. Le soumissionnaire peut fournir sur un support papier et ce avant la date limite de réception, certains écrits s’il s’avère que ces écrits ne peuvent être créés par des moyens électroniques ou qu’il s’avère trop complexe de les créer par ces moyens. Si nécessaire, les attestations telles que demandées dans S&L/AO/346/2013 seront scannées afin d’être jointes à l’offre. Par le seul fait de remettre une offre totalement ou partiellement par des moyens électroniques, le soumissionnaire accepte que les données découlant du fonctionnement du dispositif de réception de son offre soient enregistrées. (Article 81 quater de l’AR du 8 janvier 1996). L’offre doit parvenir au pouvoir adjudicateur avant la date limite de réception des offres. Afin de remédier à certains aléas de la transmission, de la réception ou de l’ouverture des demandes de participation ou des offres introduites par des moyens électroniques, le pouvoir adjudicateur autorise le soumissionnaire d’introduire à la fois une offre transmise par des moyens électroniques et, à titre de sauvegarde, une copie établie par des moyens électroniques ou sur

Page 5: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

5

support papier. Cette copie de sauvegarde est glissée dans une enveloppe définitivement scellée qui porte clairement la mention « copie de sauvegarde » et est introduite dans les délais de réception impartis. Cette copie ne peut être ouverte qu’en cas de défaillance lors de la transmission, la réception ou l’ouverture de l’offre transmise par des moyens électroniques. Elle remplace dans ce cas définitivement le document transmis par des moyens électroniques. La copie de sauvegarde est par ailleurs soumise aux règles du présent cahier spécial des charges et de l’arrêté royal du 8 janvier 1996 qui sont applicables aux offres. Plus d'informations peuvent être obtenues sur le site : http://www.publicprocurement.be ou via le helpdesk du service e-procurement (tél : +32 (0)2 790 52 00 of E-mail [email protected]). IMPORTANT 1. Il est recommandé au soumissionnaire de s’enregistrer au plus tard la veille de

l’ouverture des offres afin de pouvoir prendre contact avec le helpdesk du e-procurement pour résoudre d’éventuels problèmes d’accès au site https://eten.publicprocurement.be/

2. Il doit être tenu compte de la taille du fichier introduite par voie électronique ; celui ne doit pas dépasser 350 Mo.

5.2. Offres non introduites par des moyens électron iques L’offre sera déposée par le soumissionnaire ou son représentant soit : - à la séance d’ouverture, en mains propres, avant que le président n’ouvre la séance; - en mains propres à un fonctionnaire de la Division Achats du Service d'Encadrement

Logistique, au plus tard le jour qui précède la date de l’ouverture des offres avant que le président n’ouvre la séance;

- à la poste. Toute autre modalité d’expédition (comme Taxipost, courrier exprès, etc.) se fera sous l’entière responsabilité du soumissionnaire. Les offres sont acceptées pour autant que la séance d’ouverture des offres n’ait pas été déclarée ouverte. Toutefois, une offre arrivée tardivement est prise en considération pour autant :

- que le pouvoir adjudicateur n'ait pas encore notifié sa décision à l'adjudicataire, - et que l'offre ait été déposée à la poste sous pli recommandé, au plus tard le quatrième

jour de calendrier précédant le jour fixé pour la réception des offres. L’offre sera déposée en trois exemplaires sur papier dont un original clairement identifié. L’offre sera glissée sous pli définitivement scellé, portant les deux indications suivantes :

- la référence du cahier spécial des charges : S&L/AO/346/2013 - la date et l’heure de l’ouverture des offres : le 9 juillet 2013 à 14h30.

Ce pli scellé est glissé dans une seconde enveloppe portant les mentions suivantes : - dans le coin supérieur gauche :

- le mot « OFFRE » - la référence du cahier spécial des charges : S&L/AO/346/2013 - si la soumission est déposée par porteur, les données relatives aux personnes de

contact chargées de la réception des offres : - AUBRY Céline (FR) 0257/89634 - OPDECAM Christine (NL) 0257/63482 - HOEBEECK Els (NL) 0257/92726

Page 6: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

6

- VANOVERWAELE Wendy (NL) 0257/68347 - DEBANDE Michaël (FR) 0257/79775

- à l’endroit prévu à cet effet, l’adresse du destinataire. Le soumissionnaire qui remet son offre par porteur doit savoir que le North Galaxy n’est accessible que par l’entrée « visiteurs » située au rez-de-chaussée, boulevard du Roi Albert II, 33 à 1030 BRUXELLES et ce, uniquement pendant les heures de bureau soit de 9 à 11h45 et de 14 à 16 heures. Si l’offre est déposée par porteur, un accusé de réception ne sera délivré que si la demande en est faite expressément. Il est important de noter que seul cet accusé de réception peut servir de preuve du dépôt de l’offre. Le soumissionnaire assume l’entière responsabilité des modalités d’envoi et de réception de son offre dans les délais impartis. Les offres doivent être expédiées ou déposées à l’adresse suivante :

Service Public Fédéral FINANCES Service d’Encadrement Logistique

Division Achats A l’attention de Monsieur Pierre THONON,

1er Attaché des Finances North Galaxy - Tour B - 4e étage

Boulevard du Roi Albert II, 33 - Boîte 961 1030 Bruxelles

Il sera procédé le 9 juillet 2013 à 14h30 dans une des salles de réunion au rez-de-chaussée du North Galaxy, accessible via l’entrée « visiteurs », boulevard du Roi Albert II, 33 à 1030 BRUXELLES, à l’ouverture des offres déposées pour le présent marché (sans proclamation des prix).

5.3. Modification ou retrait d’une offre déjà intro duite Lorsqu’un soumissionnaire souhaite retirer ou modifier une offre déjà envoyée ou introduite, ceci doit se dérouler conformément aux dispositions de l’article 105 de l’arrêté royal du 8 janvier 1996. La modification ou le retrait d’une offre déjà introduite est possible via des moyens électroniques qui satisfont au prescrit de l’article 81 quater de l’arrêté royal du 8 janvier 1996 ou sur papier. Afin de modifier ou de retirer une offre déjà envoyée ou introduite, une déclaration écrite, correctement signée par le soumissionnaire ou par son mandataire, est exigée. L’objet et la portée des modifications doivent, sous peine de nullité de l’offre, être mentionnées de façon précise. Le retrait doit être inconditionnel. Le retrait peut également être communiqué par télégramme, télex ou téléfax, pour autant que: 1° il parvienne au président de la séance d’ouvertu re des offres avant qu’il n’ouvre la séance; 2° et qu’il soit confirmé par lettre recommandée dé posée à la poste au plus tard le jour qui précède celui de la séance d’ouverture des offres. Cette condition n’est pas d’application s’il est fait usage de moyens électroniques qui satisfont au prescrit de l’article 81 quater de l’arrêté royal du 8 janvier 1996. Remarque : Pour des raisons techniques et organisationnelles, le pouvoir adjudicataire préfère que les offres soient déposées électroniquement. Le choix appartient bien entendu toujours au soumissionnaire et en aucune façon ce choix n’aura d’influence sur l’analyse et l’évaluation de l’offre.

Page 7: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

7

6. Service dirigeant – fonctionnaire dirigeant. Le service dirigeant au sens des articles 1 et 2 du cahier général des charges représente le pouvoir adjudicateur. Seul le service dirigeant est compétent pour la surveillance du marché ainsi que pour son contrôle. Pour ce marché, il est désigné un fonctionnaire dirigeant:

Service Public Fédéral FINANCES Service d’Encadrement Logistique

Division Logistique Flandres Monsieur Jan CALLAERTS,

Inspecteur d’Administration fiscale North Galaxy - Tour B - 3e étage

Boulevard du Roi Albert II, 33 - Boîte 986, 1030 Bruxelles

Le fonctionnaire dirigeant peut déléguer partie de ses compétences.

7. Description des services à prester. Les services à prester sont renseignés dans le volet B «Prescriptions techniques» du cahier spécial des charges.

8. Documents régissant le marché.

8.1. Législation. - La loi du 24 décembre 1993 relative aux marchés publics et à certains marchés de travaux,

de fournitures et de services (M.B. du 22 janvier 1994) ; - L’arrêté royal du 8 janvier 1996 relatif aux marchés publics de travaux, de fournitures et de

services et aux concessions de travaux publics (M.B. du 26 janvier 1996) ; - L’arrêté royal du 26 septembre 1996 établissant les règles générales d'exécution des

marchés publics et des concessions de travaux publics + annexe : cahier général des charges (CGC) des marchés publics de travaux, de fournitures et de services et des concessions de travaux publics (M.B. du 18 octobre 1996) ;

- L’arrêté royal du 14 octobre 1996 relatif au contrôle préalable et aux délégations de pouvoirs en matière de passation et d’exécution des marchés publics des travaux de fournitures et de services et en matière d’octroi de concessions de travaux publics au niveau fédéral (M.B. 24 octobre 1996) ;

- L’arrêté royal du 29 janvier 1997 fixant la date de l’entrée en vigueur de certaines dispositions de la loi du 24 décembre 1993 relative aux marchés publics et à certains marchés de travaux, de fournitures et de services et de leurs mesures d’exécution (M.B. 13 février 1997) ;

- Le Règlement Général sur la Protection du Travail (RGPT) et le Code sur le bien-être au travail

- Toutes les modifications à la loi et aux arrêtés précités, en vigueur au jour de l’ouverture des offres ;

- La réglementation de l’Union européenne relative aux marchés publics de services ; - La loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail ; - Le Règlement Général sur les Installations Electriques (RGIE) ; - La législation sur l’environnement de la Région concernée.

8.2. Documents concernant le marché. - Les avis de marché et avis rectificatifs publiés au Bulletin des Adjudications ou au Journal

Officiel de l'Union européenne qui ont trait à ce marché, font partie intégrante du présent marché. Le soumissionnaire est censé en avoir pris connaissance et en avoir tenu compte lors de l’établissement de son offre ;

Page 8: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

8

- Le présent cahier spécial des charges n° S&L/AO/346/2013. - L’offre de l’adjudicataire approuvée par le pouvoir adjudicateur.

9. Offres.

9.1. Données à mentionner dans l’offre. L’attention des soumissionnaires est attirée sur l’article 10 de la loi du 24 décembre 1993 et sur l’article 78 de l’arrêté royal du 8 janvier 1996 relatif aux incompatibilités. Le soumissionnaire est tenu d’utiliser le formulair e d’offre joint en annexe au présent cahier spécial des charges. Si, toutefois, d’autres documents sont utilisés, il est tenu d’attester sur chaque document la conformité au for mulaire d’offre joint au cahier spécial des charges (Art. 89 de l’AR du 8 janvier 1996). L’offre et le formulaire d’offre y compris les tableaux récapitulatifs des services, sont rédigés en français ou en néerlandais. Le soumissionnaire indique la langue qu’il choisit pour l’interprétation du contrat. Faute de s’en être exprimé, il sera censé avoir choisi la langue dans laquelle il a rédigé son offre. Le soumissionnaire doit numéroter chaque feuille de son offre. Par le dépôt de son offre, le soumissionnaire renonce automatiquement à ses conditions générales ou particulières de vente, même si celles-ci sont mentionnées dans l’une ou l’autre annexe à l’offre. Les renseignements suivants seront mentionnés dans l’offre : - le montant total de l’offre et des prestations complémentaires en lettres et chiffres (hors

TVA); - le montant total de la TVA de l’offre et des prestations complémentaires en lettres et en

chiffres; - le montant total de l’offre et des prestations complémentaires en lettres et chiffres (TVA

comprise) ; - le montant des prestations complémentaires (HTVA); - le taux de TVA des prestations complémentaires; - la signature de la personne compétente pour signer l’offre; - la qualité de la personne qui signe l’offre; - la date à laquelle la personne précitée a signé l’offre; - le numéro d’immatriculation complet du soumissionnaire auprès de la Banque Carrefour des

Entreprises (pour les soumissionnaires belges); - le numéro d’inscription à l’O.N.S.S.; - le numéro et le libellé du compte du soumissionnaire ouvert auprès du Postchèque ou d’un

autre établissement financier; - les noms, prénoms, la qualité ou profession, la nationalité et le domicile du soumissionnaire

ou lorsque celui-ci est une société, sa raison sociale ou dénomination, sa forme juridique, sa nationalité et son siège social;

- tous les éléments et documents nécessaires pour l’évaluation des offres. L’obligation de signature de l’offre est prescrite à peine de nullité. Le défaut de signature implique l’irrégularité de l’offre.

9.2. Structure de l’offre L’offre du soumissionnaire se compose obligatoirement de quatre volets distincts :

1. Volet administratif

Ce volet se compose des éléments suivants :

Page 9: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

9

I. Formulaire d’offre Le soumissionnaire présente dans ce chapitre les pièces suivantes dans l’ordre imposé : 1 le formulaire d’offre ; 2 pour toute offre introduite par un mandataire, le mandataire joint l’acte

authentique ou sous seing privé (ou une copie de cet acte) prouvant qu’il est habilité à engager l’entité pour laquelle il soumissionne. Le mandataire peut également mentionner le numéro de l'annexe au Moniteur belge dans laquelle est publié le mandat.

II. Documents relatifs aux critères de sélection 1. Critère de recevabilité; 2. Capacité économique; 3. Capacité technique.

2. Volet financier

Ce volet comprend l’inventaire des prix complété par rubrique.

3. Volet technique a. La garantie de résultat / S.L.A. b. Le délai d’intervention dans le cadre d’une situation qui met en péril la sécurité

du complexe.

4. Volet « Annexes » Le soumissionnaire annexe les documents qui permettent de clarifier son offre.

Les soumissionnaires restent liés par leur offre pendant un délai de 180 jours calendrier, à compter du jour qui suit celui de l’ouverture des offres.

10. Prix.

10.1. Prix. Tous les prix mentionnés dans le formulaire d’offre doivent être obligatoirement libellés en EUROS. Le présent marché est un marché à prix global. Le prestataire de services est censé avoir inclus dans son prix global tous les frais possibles grevant les services, à l’exception de la TVA.

10.2. Révision de prix. La révision des prix des services est possible. Les règles de révision sont les suivantes :

� Les prix peuvent être revus une fois par an

� Chaque année, le prestataire demande la révision du prix par lettre recommandée adressée au Pouvoir Adjudicateur,attn.Service d’Encadrement Logistique, Division Achats, North Galaxy, Tour B, 4e étage, Boulevard du Roi Albert II ,33, bte 961, 1030 Bruxelles

� La révision des prix entre en vigueur :

� Le jour anniversaire de l’avis d’attribution du marché si le prestataire a introduit sa demande de révision avant cette date. La révision des prix ne concerne que les services effectivement prestés après l’anniversaire de l’attribution du marché.

Page 10: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

10

� Le 1er jour du mois qui suit l’envoi de la lettre recommandée si le prestataire a laissé passer un ou plusieurs anniversaires. La révision des prix ne concerne que les services effectivement prestés après la date visée ci-dessus (attention : le prestataire de services doit introduire une nouvelle demande pour la révision des prix des services à prester après l’anniversaire suivant).

Pour le calcul de la révision de prix, la formule suivante est utilisée (Art. 57 de la loi du 30.03.1976 relative aux mesures de redressement économique) : Pr = Po x [(Sr x 0,80 ) + 0,20] So Pr = prix révisé; Po = prix de l’offre ; Sr = coûts salariaux (charges sociales incluses) au moment de la demande de révision; So = coûts salariaux (charges sociales incluses) : ceux-ci se rapportent aux données valables 10 jours avant l’ouverture des offres. La révision de prix ne peut être appliquée que si l’augmentation ou la diminution du prix a atteint au moins 3 % par rapport au prix mentionné dans l’offre (pour la première révision de prix) ou par rapport au dernier prix révisé accepté ou imposé (à partir de la deuxième révision de prix).

� Les prix des services commandés en supplément peuvent être revus. La révision suit les règles ci-dessus.

� Le pouvoir adjudicateur se réserve le droit de revoir les prix en cas de baisse de l’indice. Dans ce cas, la révision suit les règles ci-dessus, sauf que la lettre recommandée émane du pouvoir adjudicateur

11. Responsabilité de l’adjudicataire. Le prestataire de services assume la pleine responsabilité des fautes et manquements présentés dans les services fournis ou dans toutes les autres pièces déposées par lui en exécution du marché. Par ailleurs, le prestataire de services garantit le pouvoir adjudicateur des dommages et intérêts dont celui-ci est redevable à des tiers du fait du retard dans l’exécution des services ou de la défaillance du prestataire de services.

12. Critères de sélection – Régularité des offres – Critères d’attribution. Seules les offres régulières des soumissionnaires qui satisfont aux critères de sélection sont prises en considération pour participer à la comparaison des offres selon les critères d’attribution repris au point 12.3.1. du cahier spécial des charges.

12.1. Sélection qualitative La situation personnelle et la capacité des soumissionnaires sont examinées sur la base des critères de sélection repris ci-après.

12.1.1. Critères d’exclusion.

IMPORTANT

Par le dépôt de son offre, le soumissionnaire atteste qu’il ne se trouve pas dans un des cas d’exclusion figurant ci-dessous. Le pouvoir adjudicateur vérifiera l’exactitude de cette

Page 11: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

11

déclaration sur l’honneur implicite dans le chef du soumissionnaire dont l’offre est la mieux classée. A cette fin, il demandera au soumissionnaire concerné, par les moyens les plus rapides et dans le délai qu’il détermine, de fournir les renseignements ou documents permettant de vérifier sa situation personnelle et le cas échéant la situation personnelle des éventuels sous-traitants. Le pouvoir adjudicateur demandera lui-même les renseignements ou documents qu’il peut obtenir gratuitement par des moyens électroniques auprès des services qui en sont gestionnaires.

Premier critère d’exclusion. §.1. Le soumissionnaire belge qui emploie du personnel assujetti à la loi du 27 juin 1969

révisant l’arrêté-loi du 28 décembre 1944 concernant la sécurité sociale des travailleurs, doit être en ordre en ce qui concerne ses obligations vis-à-vis de l’Office National de Sécurité Sociale. Il est considéré comme étant en ordre en ce qui concerne les obligations précitées, s’il apparaît, d’une attestation qui sera demandée par le pouvoir adjudicateur auprès du guichet électronique, qu’au plus tard la veille de la date limite de réception des offres, il : 1° a transmis à l’Office National de Sécurité Socia le toutes les déclarations requises

jusque et y compris celles relatives à l’avant-dernier trimestre civil écoulé par rapport à la date limite de réception des offres et

2° n’a pas pour ces déclarations une dette en coti sations supérieure à 2.500

EUROS, à moins qu’il n’ait obtenu pour cette dette des délais de paiement qu’il respecte strictement.

Toutefois, même si la dette en cotisations est supérieure à 2.500 EUROS, le soumissionnaire sera considéré comme étant en règle, s’il établit, avant la décision d’attribuer le marché, qu’il possède, au jour auquel l’attestation constate sa situation, à l’égard d’un pouvoir adjudicateur au sens de l’article 4, §1 et § 2, 1° à 8° et 10° de la loi, ou d’une entreprise publique au sens de l’article 26 de cette même loi, une ou plusieurs créances certaines, exigibles et libres de tout engagement à l’égard de tiers pour un montant au moins égal, à 2.500 EUROS près, à celui pour lequel il est en retard de paiement de cotisations.

§ 2. Le soumissionnaire étranger doit au plus tard la veille de la date limite de réception des

offres : 1° être en règle avec ses obligations relatives au paiement des cotisations de

sécurité sociale selon les dispositions légales du pays où il est établi.

2° être en ordre avec les dispositions du § 1er, s’ il emploie du personnel assujetti à la loi du 27 juin 1969 révisant l’arrêté-loi du 28 décembre 1944 concernant la sécurité sociale des travailleurs.

§.3. A quelque stade de la procédure que ce soit, le pouvoir adjudicateur peut s’informer, par

tous moyens qu’il juge utiles, de la situation en matière de paiement des cotisations de sécurité sociale de tout soumissionnaire.

Deuxième critère d’exclusion . Est exclu de la participation à la procédure d’attribution, le soumissionnaire qui a fait l’objet d’un jugement ayant force de chose jugée dont le pouvoir adjudicateur a connaissance pour : 1º participation à une organisation criminelle telle que définie à l’article 324bis du Code

pénal ; 2º corruption telle que définie à l’article 246 du Code pénal ; 3º fraude au sens de l’article 1er de la convention relative à la protection des intérêts

financiers des communautés européennes, approuvée par la loi du 17 février 2002 ; 4º blanchiment de capitaux tel que défini à l’article 3 de la loi du 11 janvier 1993 relative à

la prévention de l’utilisation du système financier aux fins de blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme.

Page 12: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

12

En vue de l’application du présent paragraphe, le pouvoir adjudicateur peut lorsqu’il a des doutes sur la situation personnelle d’un fournisseur, s’adresser aux autorités compétentes belges ou étrangères pour obtenir les informations qu’il estime nécessaires à ce propos. Troisième critère d‘exclusion. Le soumissionnaire ne peut pas se trouver dans un des cas suivants : 1° se trouver en état de faillite ou de liquidation , avoir cessé ses activités ou avoir obtenu

un concordat judiciaire, ou se trouver dans toute situation analogue résultant d’une procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales;

2° avoir déposé une déclaration de faillite, avoir entamé une procédure de liquidation ou de concordat judiciaire ou avoir en cours une procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales.

Quatrième critère d‘exclusion. Le soumissionnaire ne peut pas avoir été condamné par un jugement passé en force de chose jugée pour un délit qui porte atteinte à son intégrité professionnelle. IMPORTANT Le non-respect de la législation environnementale et sociale, qui a été le sujet d’un jugement définitif ou d’une décision d’effet équivalent, peut être considéré comme une violation de la conduite professionnelle de l’opérateur économique concerné ou comme une faute grave autorisant l’exclusion de l’acteur concerné de la soumission pour le contrat. Cinquième critère d‘exclusion. Le soumissionnaire ne peut pas, en matière professionnelle, avoir commis une faute grave, constatée par tout moyen dont le pouvoir adjudicateur pourra justifier. En outre, le soumissionnaire, par la signature de son offre, s’engage à respecter les normes définies dans les conventions de base de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et en particulier: 1. L’interdiction du travail forcé (conventions n° 29 concernant le travail forcé ou obligatoire,

1930 et n° 105 sur l’abolition du travail forcé, 19 57) ; 2. Le droit à la liberté syndicale (convention n° 8 7 sur la liberté syndicale et la protection du

droit syndical, 1948) ; 3. Le droit d’organisation et de négociation collective (convention n° 96 sur le droit

d’organisation et de négociation collective, 1949) ; 4. L’interdiction de toute discrimination en matière de travail et de rémunération (conventions

n° 100 sur l’égalité de rémunération, 1951 et n° 11 1 concernant la discrimination (emploi et profession), 1958) ;

5. L’âge minimum fixé pour le travail des enfants (convention n° 138 sur l’âge minimum, 1973) ainsi que l’interdiction des pires formes du travail des enfants (convention n° 182 sur les pires formes du travail des enfants, 1999).

Le non-respect des conventions susmentionnées sera donc considéré comme faute grave en matière professionnelle au sens de l’article 69, 4° de l’arrêté royal du 8 janvier 1996. Les dispositions qui précèdent s’appliquent sans préjudice des autres dispositions reprises à l’article 69 de l’arrêté précité. Sixième critère d’exclusion. Le soumissionnaire doit être en ordre concernant ses obligations vis-à-vis des contributions directes et de la TVA. Septième critère d’exclusion.

Page 13: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

13

Le soumissionnaire ne peut pas s’être rendu gravement coupable de fausses déclarations en fournissant des renseignements exigibles dans le cadre du présent marché.

12.1.2. Conditions de recevabilité Le soumissionnaire dispose de l’autorisation d’offrir les services d'une entreprise de gardiennage prévue à l’article 4 de la loi du 10 avril 1990 réglementant la sécurité privée et particulière Le candidat soumissionnaire mentionne la date de publication au Moniteur Belge de l’agrément d’exploiter une entreprise de gardiennage obtenue en application à la loi du 10 avril 1990 réglementant la sécurité privée et particulière ou à défaut joint à sa candidature une copie de l’arrêté ministériel.

12.1.3. Critères de sélection relatifs à la capacit é financière et économique du soumissionnaire. Premier critère relatif à la capacité financière et économique du soumissionnaire. Le soumissionnaire doit avoir réalisé au cours de chacun des trois derniers exercices comptables un chiffre d’affaires annuel d’au moins 500 000,00 EUR . Il joindra à son offre une déclaration relative à ces chiffres d’affaires réalisés pendant les trois derniers exercices, à moins que le chiffre d’affaires annuel total soit mentionné dans les comptes annuels approuvés qui peuvent être consultés via le guichet électronique (il s’agit des comptes annuels libellés selon le schéma comptable complet, ou selon le schéma comptable raccourci dans laquelle la mention facultative du chiffre d’affaires total réalisé, a été complétée). Second critère relatif à la capacité financière et économique du soumissionnaire. Le soumissionnaire joint à son offre, la preuve qu’il dispose de la couverture d'une assurance sur les risques professionnels c’est-à-dire la responsabilité civile prévue à l’article 3 de la loi du 10 avril 1990 réglementant la sécurité privée et particulière et les accidents du travail. Le soumissionnaire précisera, dans son offre, les termes de la police d'assurance qu'il aura souscrite pour couvrir les risques professionnels, c’est-à-dire la responsabilité civile et les accidents du travail. 12.1.4. Critères de sélection relatifs à la capacit é technique du soumissionnaire. Premier critère relatif à la capacité technique du soumissionnaire. Le soumissionnaire doit disposer des références suivantes en matière de services de gardiennage exécutés pendant les trois dernières années :

3 références de bâtiments de type bureau, d’une capacité de 500 occupants au minimum. (Sont exclus les bâtiments de type commercial et industriel).

Ces références doivent impérativement avoir pour objet des prestations réalisées dans un seul et même bâtiment ou dans un même complexe immobilier (= même adresse). Ces trois références seront prouvées de la manière suivante : a) s'il s'agit de services à des autorités publiques, la justification est fournie par des certificats émis ou contresignés par l'autorité compétente ; b) s'il s'agit de services à des personnes privées, les prestations sont certifiées par celles-ci ou, à défaut, elles sont déclarées avoir été effectuées par le prestataire de services. Le pouvoir adjudicateur se réserve le droit de vérifier les références fournies par les soumissionnaires auprès des clients référencés.

Page 14: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

14

Deuxième critère relatif à la capacité technique du soumissionnaire. Le soumissionnaire doit pouvoir disposer des outils, du matériel et de l’équipement technique nécessaire à la bonne exécution de sa mission et notamment un système de communication autonome. Le soumissionnaire joint à son offre une liste du matériel et de l’équipement technique mis à disposition pour l’exécution de sa mission. Troisième critère relatif à la capacité technique du soumissionnaire. Le soumissionnaire doit disposer du personnel adéquat pour réaliser la mission. Le soumissionnaire joindra à son offre un document reprenant les effectifs moyens annuels du soumissionnaire. Il doit justifier un effectif moyen annuel de minimum (20) vingt agents en poste. Le soumissionnaire joint à son offre une photocopie de 20 « Carte d’identification gardiennage » délivrée par le Ministre de l’Intérieur ou par un fonctionnaire qu’il a désigné dont question à l’article 8, § 3 de la loi TOBBACK (loi du 10 avril 1990 réglementant la sécurité privée et particulière). IMPORTANT Les 20 photocopies des «Cartes d’identification gardiennage» à fournir dans le cadre de cette offre ne doivent pas nécessairement inclure les cartes des agents qui seront en fonction sur le chantier Quatrième critère relatif à la capacité technique du soumissionnaire. Le soumissionnaire doit pouvoir mettre à la disposition de ses agents un service de dispatching que ceux-ci peuvent atteindre de 7h à 18h pendant les jours ouvrables en cas de besoin. Le soumissionnaire joint à son offre les coordonnées du dispatching.

12.2. Régularité des offres. Les offres des soumissionnaires sélectionnés seront examinées du point de vue de leur régularité. Les offres irrégulières seront exclues. Seules les offres régulières seront prises en considération pour être confrontées aux critères d’attribution.

12.3. Critères d’attribution. Pour le choix de l’offre la plus intéressante d’un point de vue économique, les offres régulières des soumissionnaires sélectionnés seront confrontées à deux critères d’attribution. Ces critères seront pondérés. Les points obtenus pour chaque critère sont additionnés afin d’obtenir un classement final.

Page 15: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

15

12.3.1. Liste des critères d'attribution Le marché est attribué au soumissionnaire qui a introduit l’offre la plus intéressante compte tenu :

1. du prix calculé sur base annuelle (60%) ; 2. de la garantie du résultat / SLA (40%) ;

12.3.2. Méthode de détermination de l’offre la plus intéressante. L’évaluation des critères d’attribution se fera comme suit :

1. Le prix (60/100).

Les points sont attribués pour le critère « prix » sur la base de la formule suivante :

P = 60 X Pm

Po Où P est le nombre de points attribués au soumissionnaire pour le critère « Prix » ; Pm est le prix annuel global HTVA (base) le plus bas proposé par un soumissionnaire dans une offre régulière ; Po est le prix annuel global HTVA (base) proposé par le soumissionnaire dont l’offre est évaluée. Le nombre de points obtenus est arrondi à la deuxième décimale.

2. La garantie du résultat / SLA (40/100) IMPORTANT Seules, les informations reprises dans le tableau SLA seront prises en compte dans la cotation de ce critère. Il est renvoyé à l’Annexe II « SLA à compléter » du cahier spécial des charges. En ce qui concerne la garantie du résultat, ou, en d’autres termes, l’accord sur le niveau de service (SLA), les points sont attribués sur la base de la formule suivante :

SLA = 100

*111∑= ài

ITEMipondITEMi X 40

Où SLA = le nombre de points attribués à une offre pour la garantie du résultat pondITEMi = la pondération retenue pour l’item i ITEMi = les points attribués à une offre pour l’Item i Les points attribués pour un item du SLA le sont sur la base la formule suivante

ITEMi = [0,5 * (DO/DH)] + [0,5 * (AO/AH)] Où DO = le montant du dédommagement prévu dans l'offre analysée pour l'item évalué ; DH = le montant de dédommagement le plus élevé proposé pour l'item évalué dans une offre régulière ;

Page 16: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

16

AO = l’amélioration dans l’offre analysée de la norme minimale imposée par le pouvoir adjudicateur pour l'item évalué ; AH = l’amélioration la plus importante proposée dans une offre régulière pour l'item évalué. Les dédommagements sont toujours exprimés en euros. Les améliorations sont toujours exprimées dans l’unité imposée par le pouvoir adjudicateur dans la colonne « Unité » du tableau « Service Level Agreement » repris en annexe II. L’amélioration de la norme est toujours considérée en valeur absolue. L’amélioration consiste en une diminution par rapport à la norme sauf pour les items 2 « statistiques des incidents » et 11 « indice global de satisfaction », pour lesquels il s’agit d’une augmentation par rapport à la norme.

12.3.3. Cotation finale Les cotations pour les 2 critères d’attribution seront additionnées. Le marché sera attribué au soumissionnaire qui obtient la cotation finale la plus élevée.

13. Cautionnement. Le cautionnement est fixé à 5 % du montant annuel, hors TVA, du marché, calculé sur base annuelle. Le montant ainsi obtenu est arrondi à la dizaine d’euros supérieure. Le cautionnement peut être constitué conformément aux dispositions légales et réglementaires, soit en numéraire, ou en fonds publics, soit sous forme de cautionnement collectif. Le cautionnement peut également être constitué par une garantie accordée par un établissement de crédit satisfaisant au prescrit de la loi du 22 mars 1993 relative au statut et au contrôle des établissements de crédit ou par une entreprise d’assurances satisfaisant au prescrit de la loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d’assurances et agréée pour la branche 15 (caution). L’adjudicataire doit, dans les trente jours de calendrier suivant le jour de la conclusion du marché, justifier la constitution du cautionnement par lui-même ou par un tiers, de l’une des façons suivantes : 1° lorsqu’il s’agit de numéraire, par le virement du montant au numéro de compte du

Postchèque de la Caisse des Dépôts et Consignations (CCP n° 679-2004099-79) ou d’un organisme public remplissant une fonction similaire à celle de ladite Caisse, ci-après dénommé organisme public remplissant une fonction similaire ;

2° lorsqu’il s’agit de fonds publics, par le dépôt de ceux-ci entre les mains du caissier de l’Etat au siège de la Banque nationale à Bruxelles ou dans l’une de ses agences en province, pour compte de la Caisse des Dépôts et Consignations, ou d’un organisme public remplissant une fonction similaire ;

3° lorsqu’il s’agit d’un cautionnement collectif, p ar le dépôt par une société exerçant légalement cette activité, d’un acte de caution solidaire auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations ou d’un organisme public remplissant une fonction similaire ;

4° lorsqu’il s’agit d’une garantie, par l’acte d’en gagement de l’établissement de crédit ou de l’entreprise d’assurances.

Cette justification se donne, selon le cas, par la production au pouvoir adjudicateur : 1° soit du récépissé de dépôt de la Caisse des Dépô ts et Consignations ou d’un organisme

public remplissant une fonction similaire ; 2° soit d’un avis de débit remis par l’établissemen t de crédit ou l’entreprise d’assurances ; 3° soit de la reconnaissance de dépôt délivrée par le caissier de l’Etat ou par un organisme

public remplissant une fonction similaire ; 4° soit de l’original de l’acte de caution solidair e visé par la Caisse des Dépôts et

Consignations ou par un organisme public remplissant une fonction similaire ;

Page 17: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

17

5° soit de l’original de l’acte d’engagement établi par l’établissement de crédit ou l’entreprise d’assurances accordant une garantie.

Ces documents, signés par le déposant, indiquent au profit de qui le cautionnement est constitué, son affectation précise par l’indication sommaire de l’objet du marché et de la référence du cahier spécial des charges, ainsi que le nom, le prénom et l’adresse complète de l’adjudicataire et éventuellement, du tiers qui a effectué le dépôt pour compte, avec la mention “bailleur de fonds” ou “mandataire”, suivant le cas. Le délai de trente jours de calendrier visé ci-avant est suspendu pendant la période de fermeture de l’entreprise de l’adjudicataire pour les jours de vacances annuelles payées et les jours de repos compensatoire prévus par voie réglementaire ou dans une convention collective de travail rendue obligatoire. La preuve de la constitution du cautionnement doit être envoyée à:

Service Fédéral Finances Service d’Encadrement Budget et Contrôle de Gestion

Gestionnaire des engagements divisions et services de lignes À l’attention de F.MALJEAN- Inspecteur

Boulevard Roi Albert II, 33 – Boîte 781- Tour B 22ième étage 1030 BRUXELLES

Le cautionnement sera libéré en une fois après l’acceptation définitive du dernier marché exécuté sur base du contrat conclu sur base du présent cahier spécial des charges, à la demande expresse de l’adjudicataire et à condition que les services fournis aient été réceptionnés.

14. Réceptions. L’exécution des services sera contrôlée par le fonctionnaire dirigeant ou son délégué. Les services seront suivis de près pendant leur exécution par un délégué du pouvoir adjudicateur. L’identité de ce délégué sera communiquée au prestataire de services au moment où débutera l’exécution des services. La réception des services prestés sera mensuelle.

15. Exécution des services.

15.1. Lieu où les services doivent être exécutés. Les services seront exécutés a l’adresse suivante: Italiëlei 4 à 2000 Anvers.

15.2. Evaluation des services exécutés. Si pendant l’exécution des services, des anomalies sont constatées, ceci sera immédiatement notifié à l’adjudicataire par un fax ou par un message e-mail, qui sera confirmé par la suite au moyen d’une lettre recommandée. Au moment où les services auront été prestés, on procédera à l’évaluation de la qualité et de la conformité de ceux-ci. Un procès-verbal de cette évaluation sera établi, dont l’exemplaire original sera transmis au prestataire de services.

Page 18: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

18

15.3. Contrôles des présences et prestations Le pouvoir adjudicateur se réserve le droit de définir le mode d’enregistrement des présences du personnel mis à disposition par l’adjudicataire sur le site. Les agents désignés par le pouvoir adjudicateur dont les noms seront communiqués à l'adjudicataire se réservent le droit de vérifier à chaque moment les temps de présence et les prestations effectuées par le personnel. L’adjudicataire devra être joignable de 7h à 18h pendant les jours ouvrables.

15.4. Documents à fournir au pouvoir adjudicateur Endéans les cinq jours de calendrier calculés à partir du premier jour du début des prestations, l’adjudicataire devra fournir:

1. le curriculum vitae de chacun de ses agents affecté à l’exécution du marché (le personnel effectif et le personnel de remplacement « back-up ») ;

2. une copie des « Cartes d’identification gardiennage » délivrées par le SPF Intérieur pour

chacun des agents (effectifs et back-up) qui travailleront sur le site.

15.5. Prestations lors d’une situation qui met en p éril la sécurité du bâtiment Par «situation qui met en péril la sécurité des bâtiments», le pouvoir adjudicateur entend un accident, une menace (intrusion, effraction, etc.), un incendie, une manifestation et tout autre fait ou acte d’une importance telle que la sécurité des personnes ou du complexe ne peut plus être garantie par le seul gardien déjà présent. Le gardien informe le pouvoir adjudicateur d’une telle situation et lui recommande les dispositions à prendre. Toutefois, c’est au pouvoir adjudicateur qu’il appartient de décider s’il doit être ou pas fait appel à du personnel supplémentaire mis à disposition par le prestataire. IMPORTANT En cours d’exécution du marché, il ne peut être fait appel à un sous-traitant qui n’aurait pas déjà été prévu dans l’offre approuvée du prestataire qu’après autorisation expresse du pouvoir adjudicateur.

16. Facturation et paiement des services. La facturation sera mensuelle. L’adjudicataire envoie les factures et le procès-verbal de réception des services (un exemplaire original) à l’adresse suivante :

Service Public Fédéral Finances

Comptabilité fournisseurs North Galaxy- bte 788 - Boulevard Roi Albert II, 33

1030 Bruxelles Seuls les services prestés de manière correcte seront facturés. Le paiement a lieu dans un délai de 50 jours de calendrier à compter de la réception de la facture, pour autant que le pouvoir adjudicateur ait été mis dans les délais prévus en possession des autres documents éventuellement exigés. La facture doit être libellée en EUROS.

Page 19: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

19

IMPORTANT Les prestations supplémentaires demandées en cas de mise en péril de la sécurité du complexe (voir point 15.5. du cahier spécial des charges) sont reprises séparément dans la facture mensuelle. Le montant horaire à facturer pour ces prestations supplémentaires est celui repris pour les statiques à la rubrique IV « Prestations complémentaires » de l’inventaire des prix intégré au formulaire d’offre joint en annexe I.

17. Engagements particuliers pour le prestataire de services. Le prestataire de services et ses collaborateurs sont liés par un devoir de réserve concernant les informations dont ils ont connaissance lors de l’exécution de ce marché. Ces informations ne peuvent en aucun cas être communiquées à des tiers sans l’autorisation écrite du pouvoir adjudicateur. Le prestataire de services peut toutefois faire mention de ce marché en tant que référence.

18. Litiges. Tous les litiges relatifs à l’exécution de ce marché sont exclusivement tranchés par les tribunaux compétents de l’arrondissement judiciaire de Bruxelles. La langue véhiculaire est le français ou le néerlandais. Le pouvoir adjudicateur n’est en aucun cas responsable des dommages causés à des personnes ou à des biens qui sont la conséquence directe ou indirecte des activités nécessaires à l’exécution de ce marché. Le prestataire de services garantit le pouvoir adjudicateur contre toute action en dommages et intérêts par des tiers à cet égard.

19. Pénalités et amendes

19.1. Pénalités L’absence d’un garde donne lieu de plein droit à une pénalité de 1.250,00 EUR par jour et par garde absent. Pour tout manquement ou service non exécuté dans le planning de rondes tel qu’imposé par le pouvoir adjudicateur, par infraction à ce planning et par jour, une pénalité forfaitaire de 350,00 EUR sera appliquée de plein droit pour non-exécution. Pour chaque infraction aux règles relatives à l’emploi des langues une pénalité forfaitaire de 350,00 EUR sera appliquée. Tout autre service non presté dans le cadre de l’offre proposée donne lieu à une pénalité forfaitaire de 350,00 EUR.

19.2. Amendes Pour tout service non exécuté dans les délais imposés par le pouvoir adjudicateur, par infraction à ces délais et par jour de calendrier de retard, une amende forfaitaire de 350,00 EUR sera appliquée de plein droit pour non-exécution. Les amendes s’appliquent de plein droit sans formalité ni avis quelconque.

Page 20: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

20

IMPORTANT Pour rappel, le soumissionnaire propose dans son offre un S.L.A. dont les dédommagements s’ajoutent aux pénalités et amendes imposées par le pouvoir adjudicateur. Le montant du dédommagement dû par le prestataire est obtenu pour chaque item du SLA en multipliant le montant unitaire de dédommagement par l’écart à la norme exprimé en l’unité utilisée pour l’item considéré. Le montant mensuel des dédommagements dus par le prestataire en cas de non respect de son SLA est repris expressément sur la facture et déduit du montant à payer par le pouvoir adjudicateur.

19.3. Imputation des amendes et pénalités Le montant des amendes et pénalités, ainsi que le montant des dommages, débours ou dépenses résultant ou à résulter de l'application des mesures d'office, sont imputés en premier lieu sur les sommes qui sont dues à l'adjudicataire à quelque titre que ce soit (factures) et ensuite sur le cautionnement.

19.4. Réclamations et requêtes Toutes les réclamations et requêtes doivent être adressées, par envoi recommandé, à Monsieur J. CALLAERTS, Inspecteur d’Administration fiscale, responsable de la Division Logistique Flandres, Boulevard du Roi Albert II, 33 Bte 986 à 1030 BRUXELLES

Page 21: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

21

B. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES.

1.Description de la mission

1.1. Description générale de la mission Missions de gardiennage «statique» Le présent marché a pour but d'assurer la surveillance et la sécurité (« security » et « safety ») du bâtiment AMCA situé Italiëlei 4 à 2000 Anvers avec un gardien. Cette surveillance se fera par tous les moyens nécessaires à la protection des bâtiments contre les incendies, les inondations, le vol, le vandalisme, les actes de malveillance, les indiscrétions ou actes d'espionnage des éléments confidentiels des données conservées ou accessibles dans le bâtiment. Cette mission de surveillance ne peut en aucun cas être interrompue dans sa continuité. Cette énumération n'est pas restrictive. Elle comprend en base les missions de gardiennage suivantes : - Contrôle des entrées et des sorties du personnel, des fournisseurs et des visiteurs ; - Contrôle du respect de la législation sur le tabagisme ; - Contrôle de la fermeture des portes et contrôle de l’ouverture et fermeture du bâtiment; - Une assistance en matière d’accès et de sécurité au personnel travaillant normalement sur

le site. Les descriptions détaillées des missions ainsi que les procédures qui y correspondent seront fournies et mises à jour par le pouvoir adjudicateur. Le pouvoir adjudicateur, va rédiger un «Manuel à l’usage des services de gardiennage» conforme au cahier spécial des charges et au SLA proposé auquel l’adjudicataire est tenu de se conformer sous peine de se voir infliger les pénalités et les amendes telles que reprises au point 19 du présent cahier spécial des charges. En plus de ce manuel, les instructions pourront être communiquées par note écrite, fax, e-mail ou communication orale (y compris par voie téléphonique). Reporting Un rapport papier sera établi par l’adjudicataire (quotidiennement). Ce rapport papier sera transmis quotidiennement au fonctionnaire dirigeant ou son délégué

2.2 Qualification du personnel Les qualifications requises doivent être conformes aux prescriptions de la loi « TOBBACK » sur les entreprises de gardiennage en ce compris les formations de secourisme et de lutte contre l’incendie. Le pouvoir adjudicateur se réserve le droit de contrôler et d’évaluer l'efficacité de l’équipe des gardiens tous les 3 mois. Le personnel de gardiennage recevra, en début d’exécution du marché, une information spécifique communiquée par le pouvoir adjudicateur en vue de lui expliquer la nature de sa mission, la configuration du site à protéger, et l'emploi du matériel spécifique de sécurité. L'organisation de cette information sera à convenir entre les services opérationnels et l'adjudicataire, après notification du marché.

Page 22: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

22

La formation permanente du personnel de gardiennage sera, par la suite, assurée par l'adjudicataire. Seul le personnel formé pourra assurer effectivement les missions de surveillance. L’adjudicataire est tenu de fournir au pouvoir adjudicateur les attestations de formations suivies. Connaissances linguistiques : La langue utilisée durant le travail est le néerlandais. Chaque agent aura au moins une connaissance approfondie du néerlandais: - de lire les instructions, informations et autres documents en néerlandais; - de s'expliquer avec un visiteur ou un membre du personnel du S.P.F. Finances en

néerlandais; - de collaborer avec tous ses collègues. Règles d’emploi des langues

Les rapports des gardiens seront rédigés en néerlandais. Les relations avec le service dirigeant se feront en néerlandais. Les relations avec chaque occupant du complexe se feront en néerlandais. Les relations avec le public (visiteurs et fournisseurs) se feront en néerlandais.

2.3 Effectif de gardiennage et tâches des gardiens dans le bâtiment AMCA situé Italiëlei 4 à 2000 Anvers. Durant toute l’année:

1 gardien statique 07h00-19h00 En semaine1

Le soumissionnaire est tenu de remplir toutes les rubriques du formulaire d’offre. Lors de l’exécution, l’adjudicataire s'engage à dresser une liste complète des gardiens et de tous les autres agents qui ont à se rendre dans le complexe. IMPORTANT Il communique la liste dans un délai maximum de quinze jours de calendrier calculé à partir du lendemain de la notification de l’attribution du marché et au plus tard le premier jour d’exécution des prestations de gardiennage. Cette liste devra comprendre les noms, prénoms et adresses des intéressés et sera remise au fonctionnaire dirigeant. Ce dernier doit être averti de toute modification apportée à cette liste, au moins deux jours à l'avance.

L'Administration se réserve le droit de s'opposer à l'entrée en service d'un membre du personnel s'il existe des raisons de croire qu'il n'offre pas toutes les garanties de sécurité requises. Cette opposition doit être motivée. En cas d’opposition, l’adjudicataire doit proposer un autre agent.

L'Administration se réserve le droit, moyennant motivation et preuve des faits invoqués, d’exiger le remplacement d'un membre du personnel qui n'accomplirait pas correctement sa mission. En ce cas, le prestataire doit proposer un autre agent.

1 Par «En semaine», il faut entendre les jours de la semaine qui ne font pas partie du week-end et qui ne sont pas compris comme jours fériés;

Page 23: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

23

Le personnel de gardiennage doit posséder les qualifications linguistiques, physiques et professionnelles requises, être d'une conduite irréprochable et avoir une tenue impeccable. L'âge, la taille et la conduite en général des gardiens doivent donner une impression de force et de sécurité.

Le personnel de gardiennage doit obligatoirement effectuer ses prestations en uniforme. L'uniforme doit permettre de reconnaître et d’identifier un gardien au milieu du public qui fréquente le complexe. Les caractéristiques de l'uniforme doivent être compatibles avec l'image d'un service public de l'Etat. Le personnel de gardiennage devra obligatoirement disposer les moyens individuels suivants : - Moyen d'éclairage portatif (lampe de poche). - Moyens mobiles de télécommunication (radio et/ou GSM). Lors de l'exécution du marché, préalablement à une inspection, l'inspecteur en charge de cette tâche devra se faire connaître par le pouvoir adjudicateur. L'inspection ne doit pas nécessairement être effectuée en uniforme.

L'adjudicataire fournira les uniformes ainsi que les équipements individuels des gardiens. IMPORTANT Le présent appel d’offres ne peut en aucun cas être considéré comme un engagement de la part du SPF FINANCES. 1000 BRUXELLES Le Ministre des Finances, Koen GEENS

Page 24: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

24

C. ANNEXES.

Annexe I : Formulaire d’offre ;

Annexe II SLA à compléter.

Page 25: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

25

Annexe I : Formulaire d’offre Service Public Fédéral Finances Service d’Encadrement Logistique Division Achats North Galaxy – Tour B – 4e étage – Boîte 961 Boulevard du Roi Albert II, 33 1030 BRUXELLES

CAHIER DES CHARGES S&L/AO/346/2013

La firme

(dénomination complète) dont l’adresse est

(rue)

(code postal et commune)

(pays)

dont le numéro de Banque Carrefour des Entreprises est

immatriculée à l’ONSS sous le numéro

et pour laquelle Madame/Monsieur (*) (nom)

(fonction)

domicilié(e) à l’adresse (rue)

(code postal et commune)

(pays)

agissant comme soumissionnaire ou fondé de pouvoir signe ci-dessous et s’engage à exécuter le marché décrit dans le cahier spécial des charges précité, conformément aux clauses et conditions dudit cahier spécial des charges aux prix mentionnés en chiffres et en lettres suivant l’inventaire.

J’autorise l’administration à prendre toutes les informations utiles tant de nature financière que morale sur moi-même, auprès d'autres instances ou organismes. La présente inscription comprend l’engagement de faire parvenir à l’administration sur simple demande et dans les meilleurs délais les documents et certificats dont elle exigerait la présentation en application du cahier spécial des charges ou en application de la réglementation relative à la conclusion de contrats pour le compte de l’Etat.

APPEL D’OFFRES GENERAL POUR DES SERVICES DE GARDIENNAGE DANS LE BATIMENT SITUE ITALIELEI 4 A 2000 ANVERS

Page 26: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

26

INVENTAIRE DES PRIX

BASE

I. Désignation du service

Prix total annuel en € (hors TVA) En lettres En chiffres

Gardiennage complet suivant description du présent cahier spécial des charges pour le bâtiment situé: Italiëlei 4 à 2000 Anvers

Total

II.

Prestations complémentaires Prix horaire en € (hors TVA) 2

En lettres En chiffres

AGENT STATIQUE

Heure de jour

Heure de nuit

Heure de jour samedi

Heure de nuit samedi

Heure de jour dimanche

Heure de nuit dimanche

Heure de jour fériée

Heure de nuit fériée

Taux de la TVA (en lettres et en chiffres) des pres tations complémentaires .

2 Un seul montant par prestation complémentaire sera accepté.

Page 27: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

27

Les sommes dues seront payées par l’organisme de paiement du pouvoir adjudicateur par virement ou versement sur le compte n° : IBAN BIC

ouvert au nom de :

Langue choisie pour l’interprétation du contrat :

(néerlandais ou français)

Toute correspondance concernant l’exécution du marché doit être envoyée à :

(rue)

(code postal et commune)

� : � : (numéro de � et de �)

� : (courriel)

� : (adresse du site web)

Fait à

Le

Le soumissionnaire ou son délégué :

(nom)

(fonction)

(signature)

Page 28: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

28

APPROUVE,

Bruxelles,

Le Ministre des Finances, Koen GEENS

Page 29: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

Annexe II : SLA à compléter IMPORTANT Seules les informations reprises dans ce tableau seront prises en compte dans la cotation du critère d’attribution « SLA »

SERVICE LEVEL AGREEMENT

Item

Pondération 3 Unité Norme acceptable Norme proposée 4 Dédommagement en cas de

/100 dans l’offre non-respect de la norme

proposée dans l’offre (EUR)

Incident 10 5 minutes

Un rapport sera réalisé après chaque incident significatif dans un délai de maximum 15 minutes de la connaissance de l'incident

Statistiques des incidents:

10 Item

Rapport reprenant au minimum les incidents suivants de contrôle d'accès, de détection incendie, de gestion technique, les incidents spécifiques au parking, les incidents de type médical, les vols.

5

Contenu (degré de détails)

Délai d’intervention en cas de situation qui met en péril la sécurité du complexe 6

10 ¼ heure Le délai d’intervention sera de maximum 1 heure

Indisponibilité d'un agent : 1) Rapidité de réaction de la supervision

10 ¼ heure Transmission de l'information au client dans un délai maximum de 30 minutes

2) Délai de remplacement 10 ½ heure Remplacement en maximum 2 heures

3 A prendre en compte lors de l’évaluation du critère d’attribution SLA. 4 L'unité de mesure de la norme proposée dans l'offre doit être la même ou un multiple à celle reprise dans la colonne intitulée Unité. Ex : si le rapport est rédigé dans les 10 minutes après l’incident, le Pouvoir Adjudicateur attend comme norme proposée 2 (ce qui signifie 2 fois l’unité imposée qui est de 5 minutes). La norme proposée doit être au minimum égale à la norme acceptable. Toute amélioration sera valorisée. Tout dépassement, ou toute absence sera sanctionnée par un 0 pour l’item analysé. 5 Cette norme doit être une énumération d’items. Par exemple : incidents de contrôle d'accès. 6 Par situation qui met en péril la sécurité du complexe, le pouvoir adjudicateur entend par exemples : un accident, une menace, un incendie important dans le complexe, des dommages sur personnes ou au complexe, des manifestations à risque, des effractions, des intrusions, …

Page 30: Cahier Spécial des charges - SPF Finances · Cahier spécial des charges S&L/AO/242/2010 Page 1 sur 30 Cahier Spécial des charges : Appel d'offres général pour des services de

Cahier spécial des charges S&L/AO/346/2013

35

Tous services non exécutés dans le cadre de l'offre proposée et formalisée

10 ¼ heure Délai de réaction de la supervision est d’au maximum 1 heure

Transmission des plannings demandés 10 Jour ouvrable Remise des plannings au plus tard dans

les 5 jours ouvrables suivant la demande

Personnel Connaissances linguistiques des agents 10 Plainte/mois au maximum 2 plaintes/mois Tenue règlementaire non respectée 5 Plainte/mois au maximum 2 plaintes/mois

Administration Remise de prix complémentaires:

L’adjudicataire remettra une offre détaillée lors de toute demande de prestations supplémentaires

5 Jour ouvrable Remise de l'offre au plus tard dans les 5 jours ouvrables suivant la demande

Satisfaction

Indice global de satisfaction 10 item 8 des 10 items mentionnés ci-dessus doivent au minimum remplir la norme proposée

Fait à :

Date : Nom : Signature :

36