argumentaire -presidentielle_2017_-_la_cfdt_combat_le_fn_-_pour_imprimante

Download Argumentaire  -presidentielle_2017_-_la_cfdt_combat_le_fn_-_pour_imprimante

Post on 05-Apr-2017

14 views

Category:

Government & Nonprofit

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • PRS

    IDEN

    TIEL

    LES

    2017

    L

    A C

    FDT

    CO

    MB

    AT

    LE F

    N

    I

    ARGUMENTAIRE MARS 2017

    PRSIDENTIELLE 2017LA CFDT COMBAT LE FN

    PARCE QUELLE PORTE DES VALEURS DE LIBERT, DEDMOCRATIE, DE SOLIDARIT ET DMANCIPATION,

    LACFDT SENGAGE CONTRE LE FN ET LES IDES QUILVHICULE. DCRYPTAGE DE SON PROGRAMME

    DECAMPAGNE, POURRVLER CE QUIL CACHE.

    La CFDT, en tant quorganisation syndicale, na pas prendre parti pour ou contre tel ou tel candidat. Cependant, la CFDT ne peut pas traiter le FN comme lesautres partis politiques, parce que le FN nest pas un parti comme lesautres. Son programme conomique est irresponsable, sonprojet social est ingalitaire etxnophobe, et son projet politique est autoritaire etantidmocratique.

    LA PRFRENCE NATIONALE, CEST LA FIN DE LA SOLIDARIT

    La prfrence nationale, cestle cur idologique duFront national, depuis safondation en 1972, quel que soit sondirigeant, quel que soit lecontexte conomique etpolitique. La prfrence nationale, ce nest que lgosme dguis en vertu nationale. Elle est contraire nos valeurs de syndicalistes, nous qui reprsentons

    descollectifs de travailleurs, solidaires quelle que soit leurorigine, dans lentreprise ou ladministration, comme entre les professions, auniveau local, rgional ounational.

    LA PRFRENCE NATIONALE, COTERA CHER AUXFRANAIS

    Contrairement cequaffirme le FN, rserver laprotection sociale auxFranais ne ferait quaccrotre le dficit dusystme. Exclure lestrangers, qui sont en

    moyenne plus jeunes et plus actifs que la population globale, ferait perdre plus en cotisation quil ne ferait conomiser en prestation.

    LA PRFRENCE NATIONALE, CEST LE CHACUN POUR SOI

    La prfrence nationale, cestla fin de la solidarit detous avec tous, qui constitue le socle de laRpublique franaise. Aprsdeux systmes deprotection sociale, unpourles Franais, un pour lestrangers, pourquoi pas unpour chaque profession? Un pour les jeunes et un pour les plus gs ? Un pour lesriches et unpour lespauvres? Et pourquoi pas la prfrence rgionale? Lorsquelon commence dtricoter lasolidarit nationale, nul ne peut savoir o cela sarrte.

    LA PRFRENCE NATIONALE, UN PROJET DE SOCIT INACCEPTABLEComment justifier quun travailleur belge qui travaille en France puisse payer des cotisations sociales et ne pas avoir droit aux mmes protections quun travailleur franais? Comment justifier que lon prive certains enfants dun avenir en ne donnant pas tous le mme accs lcole et lducation? Comment justifier quun malade nait pas accs aux soins? Cest parce quils contribuent notre modle social que lestrangers doivent avoir lesmmes droits sociaux queles Franais.

    Pour nous qui dfendons lessalaris dans lesentreprises, si lon perd forcment en mettant lesgens en concurrence, ongagne toujours tre solidaire. LaCFDT agit pour lajustice etla solidarit.

  • PRS

    IDEN

    TIEL

    LES

    2017

    LA

    CFD

    T C

    OM

    BA

    T LE

    FN

    ARGUMENTAIRE

    II

    Et ses militants dfendent lintgration de toutes ettous. Pour nous, lerenoncement un projet national commun nest pas possible. Il est destructeur dulien civique et de lasolidarit et laisse le champ libre tous ceux qui promeuvent une identit nationale sectaire etrgressive.La CFDT pense quaucune socit ne prospre durablement en laissant dect une partie de lapopulation. Lgalit daccs lducation, laculture, la sant est cratrice de richesses et contribue au progrs social pour chacun et pour tous.

    LA FIN DE LUNION EUROPENNE ET DE LEURO, CEST LEMEILLEUR MOYEN DE PROLONGER LA CRISE

    Pour le FN, lEurope est laseule responsable des difficults sociales et conomiques franaises. Sousprtexte de reprendre lecontrle, la politique du FN, cest la destruction des outils de souverainet construits depuis plus de 40 ans, cestperdre tout contrle sur notreavenir collectif.

    REPRENDRE LE CONTRLE NE SE FERA PAS EN SORTANT DE LUNION EUROPENNE

    Hors de lUE, la France est condamne voir son poids conomique et son influence politique diminuer au fur etmesure que dautres

    puissances conomiques mergent (Inde, Chine, etc.). Pris isolment, les pays europens seront tous marginaliss dans le monde de demain, alors quensemble ils reprsentent unedespremires puissances conomiques de la plante.

    REPRENDRE LE CONTRLE NE SE FERA PAS EN SORTANT DE LEURO

    Le FN veut renoncer leuro pour pratiquer une dvaluation comptitive. Sortir de leuro appauvrira les Franais et la France. Lacharge de la dette, contracte en euro, deviendra insoutenable. Ce sera le cas pour les entreprises, mais aussi pour la dette de ltat, dtenue 70% par despargnants trangers. Ilne sera plus possible demprunter pour financer lascurit sociale, les services publics ou les investissements davenir. Et lpargne desFranais place dans unedette publique devenue insoutenable verra galement sa valeur chuter. Cest par exemple le cas de lassurance-vie: plus dun tiers desmnages franais seront concerns, le quart desouvriers, le tiers descouples avec enfants, etbien plus de la moiti descommerants et chefs dentreprise. Les plus riches, eux, pourront toujours placer leur argent ltranger.

    Le cot de la vie augmentera pour les plus modestes. Lesprix des produits que lon importe exploseront cause de la dvaluation. Celaconcernera les produits de consommation courante

    (lesvtements), les produits pays en dollar (lessence) oufabriqus exclusivement ltranger (llectronique). Tout cela deviendra hors deporte pour les classes moyennes et populaires. Maisles entreprises qui importent pour fonctionner etproduire seront aussi pnalises.

    Plutt que de sortir de leuro, la CFDT prfre lerformer pour construire unecroissance durable et inclusive. La CFDT choisit depoursuivre la construction dune vritable puissance europenne sociale, dmocratique etconomique. Danslemonde incertain qui nous entoure, lUE est lemeilleur moyen dunir lesforces et de constituer unbloc politique etconomique de taille imposer ses valeurs etsonmodle social laChine ou aux tats-Unis. Cestcette chelle que lon peut agir et sassurer denotre scurit, notresouverainet nergtique, etdenotrecapacit sanctionner lesmultinationales coupables dvasion fiscale comme lillustrent lesrcentes sanctions de laCommission europenne envers Apple.

    LE PROTECTIONNISME DU FN NE SAUVERA PASLINDUSTRIE FRANAISE, ILLADTRUIRA Face aux difficults qua entranes une mondialisation

    mal rgule, trop souvent auservice des seuls intrts conomiques, le FN fait encore une fois le choix dusimplisme : la fermeture des frontires serait lunique solution. Nos adhrents qui travaillent dans les entreprises savent bien que nosconomies et nos emplois sont interdpendants mondialement et quexporter permet de faire tourner lesusines. Ils savent surtout que les recettes conomiques du FN sont comme lesrecettes conomiques desultralibraux: elles ne servent que de prtexte pour ne rien faire en matire de formation, dinvestissement ou dinnovation, pour ne pas sengager dans un modle dedveloppement plus performant et plus soutenable. Cest risquer deruiner les consommateurs et salaris franais, ainsi que leurs industries.

    Taxer les importations pour financer des prestations sociales afin de soutenir lepouvoir dachat, cest leretour de la TVA sociale : la contribution sociale sur les importations ne sera pas paye par les entreprises trangres, mais par lesconsommateurs franais. Onreprendra dune main cequon aura donn de lautre. Ceux qui sen sortiront lemieux, ce seront ceux qui pargnent le plus, cest--dire les plus riches.

    Taxer les importations alourdira les cots de production des entreprises qui sapprovisionnent ltranger et produisent en France dans la chimie par exemple. Cela se rpercutera

  • PRS

    IDEN

    TIEL

    LES

    2017

    LA

    CFD

    T C

    OM

    BA

    T LE

    FN

    III

    sur les prix pays par lesconsommateurs, surlessalaires, sur lemploi, surlinvestissement et sur lerseau de sous-traitants etdefournisseurs.

    Cest lemploi de lensemble des salaris qui est menac par la politique protectionniste du FN. Lesemplois des salaris dans les secteurs exportateurs (industrie, commerce mais aussi services) subiront deplein fouet les reprsailles de nos partenaires commerciaux. Les emplois qui sont directement lis auxexportations (les emplois dela sous-traitance etdesfournisseurs) seront galement menacs. Mais mme les emplois dits non dlocalisables en ptiront: les salaris des secteurs exportateurs sont desconsommateurs; unebaisse de leur pouvoir dachat aura un effet ngatif puissant sur ledveloppement local. Le plan de r-industrialisation du FN est une coquille vide! Lavenir de lindustrie et de sesemplois suppose de relever plusieurs dfis: leredmarrage de linvestissement et de larecherche, la mise en uvre des transitions cologique etnumrique, la monte en comptences des salaris, etledveloppement dundialogue social de qualit dans les entreprises pour accompagner tous leschangements. Surtoutes ces questions essentielles pour lavenir de lindustrie franaise, le FN na rien proposer.

    Pour la CFDT, mieux rguler, mieux protger sont descombats mener. Elle sy

    emploie au quotidien : elle lutte sur le terrain contre ledumping social et lesdrives autour du travail dtach, elle participe activement riger desobligations lgales pour uneresponsabilit sociale, environnementale et fiscale des multinationales. LaCFDT, avec la CES, revendique pour lEurope unchangement de gouvernance conomique, un modle social renouvel et unevritable rforme dmocratique. Les deux organisations veulent construire une Europe sociale en commenant par une assurance-chmage europenne.

    LE FN NUIT GRAVEMENT AUX FEMMESLe FN, cest le parti delingalit. Il est partisan delasgrgation scolaire, ilest partisan dune fiscalit qui avantage les plus riches,