jean-pierre jeunet

of 26 /26
Langue Françai s 2 Jean-Pierre Jeunet GREGORIO SILVIA - CIM 2009

Upload: silvia-gregorio

Post on 01-Jun-2015

731 views

Category:

Education


0 download

DESCRIPTION

Una presentazione che analizza un cortometraggio di Jean Pierre Jeunet, Foutaises, e ricorda alcune scene da "Il favoloso mondo di Amelie" e dallo spot pubblicitario di Chanel diretto dallo stesso regista.In lingua francese, strutturata per un progetto d'esame.

TRANSCRIPT

Page 1: Jean-Pierre Jeunet

Langue Françai

s 2Jean-Pierre Jeunet

GREGORIO SILVIA - CIM 2009

Page 2: Jean-Pierre Jeunet

Jean-Pierre Jeunet débute dans le métier en réalisant des films publicitaires, et des vidéoclips. Il réalise aussi des courts métrages d’animation.

Le premier long métrage est Delicatessen, réalisé en 1991: il est le début du Jeunet.

Le second long métrage est La Cité des enfants perdus (1995) un film totalement

novateur pour l'époque sur le plan des effets spéciaux.

Page 3: Jean-Pierre Jeunet

En 2000 Jeunet revien en France pour tourner Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, avec Audrey Tautou et Mathieu Kassovitz.

Avec ce film le cinéaste enregistre un succès sans précédent: plus de 8 millions d'entrées.

Le film remporte également 4 César: Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, Meilleure musique écrite pour un film, et Meilleurs Décors.

Un triomphe!

Page 4: Jean-Pierre Jeunet

Le projet suivant lui permettra de monter l’adaptation d’un roman de Sébastien Japrisot: Un long dimanche de Finaçailles, encore avec Audrey Tautou. Jeunet est récompensé de ce film par 5 César.

Son nouveau film, Micmacs à tire-larigot, est prévu sur les écrans le 28 Octobre 2009.

Page 5: Jean-Pierre Jeunet

Court-métrages:

1978: L’évasion1979: Le Manège (10 min)1981: Le Bunker de la dernière rafale (26 min)1984: Pas de repos pour Billy Brakko (5 min)1989: Foutaises (8 min)

Long-métrages:

1991: Delicatessen1995: La cité des enfants perdus

1997: Alien, la résurrection2001: Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

2004: Un long dimanche de fiançailles2009: Micmacs à tire-larigot

Page 6: Jean-Pierre Jeunet

PUBLICITE’:

Jeunet est également le réalisateur d'un film de 2'25" pour le parfum le plus mythique: CHANEL n°5,pour lequel il retrouve sa comédienne fétiche AUDREY TAUTOU.

Page 7: Jean-Pierre Jeunet

FOUTAISES [1989]

Page 8: Jean-Pierre Jeunet

Titre: FOUTAISES

Réalisation: Jean Pierre Jeunet

Scénario: Jean Pierre JeunetMontage et sons: Marc CaroActeurs principaux: Dominique PinonAnnée de production: 1989Nationalité: FrançaisGenre: court-métrage, monologueDurée: 8 minutes

Synopsis: Le narrateur dresse la liste de ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas.Jean-Pierre Jeunet réutilisera ce concept dans le film Amélie Poulain pour la présentation initial de ses personnages.

Structure: Il n’y a pas une division précise en séquences.

FICHE TECNIQUE

Page 9: Jean-Pierre Jeunet

INTRODUCTION:

Jeunet introduit le court métrage avec une sorte de travelling latéral:

Il présente des affiches avec les informations sur le film dans plats avec aliments curieux.Par exemple il y a un support des yeux, ou des oreilles de lapin.

Il contextualise immédiatement son film pour introduire le spectateur à la vision correct du court Métrage, pour présenter l’irréalité du contexte, exactement comme dans Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain.

Il y a seulement musique.

Page 10: Jean-Pierre Jeunet

Caractéristique évident du court métrage est l’utilise du NOIR ET BLANCHE.

Le film est construit sur un MONOLOGUE: un seul personnage, une seule voix.

Page 11: Jean-Pierre Jeunet

Dessins animés and bandes dessinées

Pour illustrer certaines scènes Jeunet utilise cartons ou bandes dessinées en alternative aux images du même Pinon.

Avec cet escamotage il ajoute originalité au court métrage et rende plus simple la représentation de scènes qui étaient difficiles à inclure dans le monologue sans introduire d’autres acteurs .

Page 12: Jean-Pierre Jeunet

IRONIE

ABSURDITE’

“J’aime bien le chien de Madame Mauricette”

“Une chose que J’aime, l’innocence des enfants„

Comme a été introduit par les photogrammes initiales, tout le court a un fond d’absurdité.Absurde est le contexte, ce que Pinon dit, comme il le dit et les images associées au mots.

L'utilisation de l'ironie est évidente dans les sujets traités et dans le traitement des thèmes.

Page 13: Jean-Pierre Jeunet

Face à la caméra, Dominique Pinon énonce dans le désordre ses « j'aime, j'aime pas ».

Il y a ALTERNANCE de CONCEPTS SUPERFICIELLES et thématiques plus PROFONDES; des plus simples aux plus touchants.

Par exemple:« J'aime pas les barbus sans moustache. »

Contre

« J'aime pas l'idée qu'on dort un tiers de sa vie mais j'aime bien l'idée qu'après la mort, ça sera pas pire qu'avant la naissance. »

La même tonalité est utilisée pourarguments légers et pour parler de vie et de mort.

Pour souligner certaines phrases, les mots sont prononcés avec l‘ÉCRAN NOIR, les images seront présentées uniquement dans un deuxième temps.

Page 14: Jean-Pierre Jeunet

L’image du TRAIN représentée par Jeanne-Pierre JEUNET:

Foutaises

Chanel n°5

Le Fabuleux destin d’Amélie Poulin

« J’aime les paroles:TRANS-EUROP-EXPRESS,TRANS-ORIENT-EXPRESS,TRANS-SIBERIAN-EXPRESS »

Page 15: Jean-Pierre Jeunet

CONCLUSION

« Et pour finir quand je vais au cinéma à voir un vieux film, J’aime bien quand

arrive le mot… »

Dans la partie conclusive du court métrage, font leur apparition des personnages qui, contrairement des autres, parlent, et prononcent leur « J’aime » ou leur « je n’aime pas ».Ce ci est l’unique partie du film où parlent des sujets différents de Pinon.Par exemple un homme sans aucun présentation dit: « moi j’aime pas rester Tout seul »

Il y a aussi un dialogue entre une couple qui suive la phrase de Pinon: « J’aime la départ au vacances »

Une simple scène que j’ai apprécié particulièrement est celle qui représente la tour Eiffel qui s’éteint dans la nuit, contre le ciel noir.

« J’aime bien tourner la tête et voire la tour

Eiffel qui s’éteint. »

Page 16: Jean-Pierre Jeunet

Scène des AVEUGLES « J’aime bien

être témoin d’une scène

tellement étonnante

qu’on n’oserait

même pas la mettre dans

un film. »

Page 17: Jean-Pierre Jeunet

Description de l’image

Echelle des plans

Angle de prise de

vue

Couleurs et

éclairage

Mouvements de la caméra

Montage Bande Sonore

Pinon assis à la table que boit et prononce sa phrase

Plan rapproché

frontal Noir et blanche

Fixe invisible Voix de Pinon

Arrivée du premier aveugle (gauche)

Plan moyen

En plongée

Noir et blanche

Panoramique horizontal(vers gauche)

externe Son de cannes des aveugles,Rumeur de la route

Pinon Gros plan frontal Noir et blanche

Fixe acceleré Bruit de la route

Arrivée du second aveugle(droit)

Plan moyen

En plongée

Noir et blanche

Panoramique horizontal(vers droit)

externe Son de cannes des aveugles , rumeur de la route

ANALYSE de la scène des aveugles

Page 18: Jean-Pierre Jeunet

Description de l’image

Echelle des plans

Angle de prise de vue

Couleurs et

éclairage

Mouvements de la caméra

Montage Bande Sonore

Alternance des images de deux aveugles

Plan moyen

Plongée et contre plongée(alternance)

Noir et blanche

Panoramique horizontal

Acceleré Sons théâtrales pour souligner le problème

Pinon regarde le deux aveuglesincertain

Gros plan frontal Noir et blanche

fixe Acceleré Rumeur de la route, son de cannes des aveugles

Le deux aveugles l’un contre l’autre

Plan américain

frontal Noir et blanche

fixe Sequence Voix des aveugles et son de l’accident

Particularité: il y a alternance de cadrages du protagoniste et cadrages de deux aveugles, pour augmenter la tension.

Page 19: Jean-Pierre Jeunet

CHANEL N°5 [2009]

Page 20: Jean-Pierre Jeunet

Titre: CHANEL N°5

Réalisation: Jean Pierre Jeunet

Scénario: Jean Pierre JeunetMontage: Jean Pierre JeunetActeurs principaux: Audrey TautouAnnée de production: 2009Nationalité: FrançaisGenre: court-métrage, publicitéDurée: 2.20 minutes

FICHE TECNIQUE

Page 21: Jean-Pierre Jeunet

ANALYSE ET COMPARAISON DE DEUX COURT METRAGES

CHANEL N°5 FOUTAISES

Narrateur Absent Absent

Personnages 2 personnage principaux: un homme et une femme

Monologue: seulement un personnage principal

Point de vue Interne, Variable (entre le deux personnages principaux)

Interne, fixe

Langage Silencieux, il y a seulement musique.L’histoire de deux protagonistes est crée sur les regardes.

Monologue: le protagoniste parle de ce qui aime et qu’il n’aime pas.

PRESENTATION:

Page 22: Jean-Pierre Jeunet

CONTEXTUALISATION:

CHANEL N°5 FOUTAISES

Espaces Une gare, le train, le bateau.Lieux en mouvement

Interne et externe

Temps Ordre chronologique Il n’existe pas une collocation temporelle

Rythme Rapide, crée par le mouvement du train, du bateau e de la femme qui court ou marche rapide.

Serré, crée par la voix du narrateur

Page 23: Jean-Pierre Jeunet

DIFFERENCES plus évidentes:

Évidentes est le comparaison du court métrage avec les scènes introductives de Le fabuleux destin d’Amélie Poulin, où une voix off présente ce que le personnage aime ou n’aime pas.

Foutaises est la présentation d’un personnage. Un court métrage absurde.

la publicité est construit comme un histoire, avec un sens logique e chronologique.

a la fonction d’une publicité qui présent un produit commercial

a seulement objective artistique.

CHANEL N°5 FOUTAISES

•OBJECTIF:

•CONTENU:

Page 24: Jean-Pierre Jeunet

Un extrait de Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Page 25: Jean-Pierre Jeunet

•Extrait de Le fabuleux destin d’Amélie Poulain:

•Foutaises:

Une voix off décrit ce qui le deux parents d’Amélie aime ou n’aime pas faire.

le protagoniste parle de lui-même.

Le méthode j’aime/ je  ̋̋n’aime pas” est seulement une introduction originale au film.

Le méthode “j’aime/ Je n’aime pas” è le cœur même du court.

DIFFERENCES:

Page 26: Jean-Pierre Jeunet

Fin

GREGORIO SILVIA - CIM 2009