jean-paul sartre (1905-1980)

Download Jean-Paul Sartre  (1905-1980)

Post on 30-Dec-2015

69 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Jean-Paul Sartre (1905-1980). Jean-Paul Sartre (1905-1980). Études de philo ENS Simone de Beauvoir La nausée (1938). Jean-Paul Sartre (1905-1980). la guerre; la résistance L’être et le néant (1943) Les Mouches (1943) Huis-clos (1944). Jean-Paul Sartre (1905-1980). - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • tudes de philo ENSSimone de BeauvoirLa nause (1938)

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • la guerre; la rsistanceLtre et le nant (1943)Les Mouches (1943)Huis-clos (1944)

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • intellectuel totalLes Temps Modernesthtreromans, essaisSaint-Germain-des-Prsexistentialiste

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquescompagnon de route du PC1952-1956

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquesdu ct des opprims : se dterminer selon la situation prsentepas de souci pour la rputation ou la postrit

    refuse le Prix Nobel 1964

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquesGuerre dAlgrie FLN

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquesCubaFidel Castro

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquespeuples arabesNasser

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquespeuples colonissprface deFranz Fanon, Les Damns de la terre

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquesGuerre du VietnamTribunal Russell

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquesouvriersfemmes, homosexuels, condamns mort, etc.

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • engagements politiquessoutien au maosmelancement de Libration (1973)

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • philosophie de la libert radicaleontologie

    Ltre et le Nant (1943)ramnagement de la phnomnologie

    Critique de la Raison Dialectique (1960)refondation du marxisme

    Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • Essai dontologie phnomnologiquephnomnologie

    Edmund Husserl(1859-1938)Ides directrices pour une phnomnologie (1913)

    Ltre et le nant

  • Essai dontologie phnomnologiquephnomnologie

    Martin Heidegger1889-1976Etre et Temps (1927)

    Ltre et le nant

  • phnomne : ce qui apparat la conscience; le donn, la chose mmeretour aux choses mmesobjet ; souvenir ; nombre; etc.mise entre parenthse de lexistence des choses, au profit de son apparatre

    Edmund Husserl

  • intentionnalittoute conscience est conscience de quelque chosevise dun objet transcendantla conscience nest plus une instance qui rflchit, reprsente, mais se projette, se lance vers les choses

    Edmund Husserl

  • contemplationrapport authentique au monde

    techniquerapport inauthentique au monde

    la vrit : ancre dans la certitude du vcu, dans la subjectivit

    Edmund Husserl

  • double trahison Husserladhsion au nazismehistoricisation de la conscience

    Martin Heidegger

  • pourquoi y a-t-il quelque chose plutt que rien ?

    ltant (Seinde) : il y a cet objet ceci, celaltre (Sein) : il y a cet objet vnement dtre, temporalitdiffrence ontologique

    Martin Heidegger

  • lhomme, le sujet= tant qui interroge les tantsouverture la temporalit/contingence il pourrait ny avoir rien, du nantDasein : existence tre-l

    Martin Heidegger

  • Lhommenest pas le matre de ltant. Lhomme est leberger de ltre.

    Martin Heidegger Lettre sur lhumanisme, p.109.

  • quel est ltre du Dasein ? le prsentek-sister : se tenir hors de soi se projeter dans lavenir comprhension du passDasein : tre-au-monde

    Martin Heidegger

  • authenticit: exister sur le mode du futurfinitude : la mort tre-pour-la-mortinauthenticit: exister sur le mode du prsenttechnique, quotidiennet oubli de ltre

    Martin Heidegger

  • ltre est et le nant nest paslhomme est ltre par qui le nant vient au monde

    Ltre et le nant

  • tre de la chose : tre-en-soitre = treidentit, plnitude, inertietre de lhomme : tre-pour-soitre = ne pas treprojet, imagination, ngation

    Ltre et le nant

  • Lhomme est dabord ce qui se jette dans lavenir, un projet qui se vit subjectivement, au lieu dtre une mousse, une pourriture ou un chou-fleur. Lhomme sera dabord ce quil aura projet dtre

    Lexistentialisme est un humanisme, p.30

  • intentionnalitla conscience est purifie, elle est claire comme un grand vent, il ny a plus rien en elle, sauf un mouvement pour se fuir, un glissement hors de soi

    Situation I , p.30

  • intentionnalitla conscience est un tre pour lequel il est dans son tre question de son tre, tant que cet tre implique un tre autre que luile sujet = + vaste que la consciencela conscience = + vaste que la rflexion, la reprsentation

    Ltre et le nant, p.29

  • intentionnalitHusserl : contemplationSartre : pratiquetre-au-mondechanger le monde

    Ltre et le nant

  • intentionnalitce nest pas dans je ne sais quelle retraite que nous nous dcouvrirons: cest sur la route, dans la ville, au milieu de la foule, chose parmi les choses, homme parmi les hommes

    Situation I , p.32

  • lexistence prcde lessencecela signifie que lhomme existe dabord, se rencontre, surgit dans le monde, et quil se dfinit aprs. Lhomme () nest dabord rien. Il ne sera quensuite, et il sera tel quil se sera fait.

    Lexistentialisme est un humanisme, p.28

  • Heidegger: accueillir ltrese projeter dans lavenir -> mort finitude : tre-pour-la-mort

    Sartre: nantiser le mondese projeter dans lavenir -> choix finitude : dcision morale

    tre-au-monde:

  • Lexistentialisme est un humanismeconfrence octobre 1945Boris Vian, Lcume des jours

    1re querelle de lhumanisme

  • Lettre sur lhumanisme Heidegger 1946Jean Beaufret

    1re querelle de lhumanisme

  • Reste savoir si cette pense peut encore se caractriser comme un humanisme. Assurment pas si cet humanisme est un existentialisme et fait sienne cette proposition de Sartre: prcisment nous sommes sur un plan o il y a seulement des hommes. Si lon pense partir de SZ, il faudrait plutt dire: prcisment nous sommes sur un plan o il y a principalement de lEtre.

    Lettre sur lhumanisme, p.87

  • thique originelle: thique potique de lattente, de la passibilit au il y a, lvnementRen CharSminaires du Thor

    1re querelle de lhumanisme

  • Sartre: primat de lhomme sur ltretre de lhomme : nantiser le mondelibert radicale du sujet constituant

    1re querelle de lhumanisme

  • la libert nest pas une valeur thique; cest une modalit de ltrelhomme est condamn tre libre

    Lexistentialisme est un humanisme, p.39

  • jamais nous navons t aussi libres que sous lOccupationexister = faire des choix

    Situations III, p.11

  • maladie, handicap, caractristique physiquediminution objectivesubjectivit intacte

    dautres situations => dautres possibles

    LEtre et le nant

  • soit lH assume sa libertvivre le pour-soi sur le mode du pour-soi=> authenticitsoit lH nassume pas sa libertvivre le pour-soi sur le mode de len-soi=> inauthenticit : mauvaise foi

    Ltre et le nant

  • problme moral = tre-pour-autruije veux quautrui reconnaisse ma libertlautre veut que je reconnaisse sa libert

    reconnaissance rciproque des liberts?

    Ltre et le nant

  • nous nous reconnaissons, non comme hommes, mais comme acteurs sociauxfonction, rle, identitjexiste travers le regard de lautrele regard me chosifie : alinationle pour-soi fig sur le mode de len-soi

    Ltre et le nant

  • lenfer, cest les autres

    le pour-soi fig dans linertie de len-soicomment ma libert radicale peut-elle rencontrer la libert radicale dautrui sans se figer, saliner?-> question morale: question politique

    Huis-clos (1944)

  • double constat sur le marxisme

    horizon indpassable de notre tempspas dassise philosophiquemarxisme dialectique : absurde

    revivifier le marxisme sclros

    Critique de la raison dialectique

  • la dialectique suppose la subjectivitpraxis = conscience/pour-soipas de dialectique de la Nature

    Critique de la raison dialectique

  • refus de toute thorie objective du champ humainmatrialisme (conomie)psychanalyse (inconscient)structuralisme (signifiant)toute objectivation = alination de la subjectivit

    Critique de la raison dialectique

  • histoire : dialectique sans fin

    dalination (ngation)&dmancipation (ngation de ngation)

    Critique de la raison dialectique

  • besoin = 1er acte de la consciencelH satisfait ses besoins par le travailtravail = dpassement = projetse coule dans lextriorit de loutil = lH devient chose travers le travail alin =exprience de la fraternit

    Critique de la raison dialectique

  • lH est alin / ontologiquement librece que les marxistes contemporains ont oubli, cest que lH alin, mystifi, rifi, etc. nen reste pas moins un hommela rification: vivre humainement la condition de choses matrielles

    Critique de la raison dialectique, p.70

  • thorie mtahistorique/transcendantale des rapports humains : = dissocierlhistoricit: rapports dalinationce qui rend possible cette historicit: la rciprocit

    Critique de la raison dialectique

  • LHistoire dtermine le contenu des relations humaines dans sa totalit. Mais ce nest pas elle qui fait quil y ait des relations humaines en gnral (). La relation humaine (quel quen soit le contenu) est une ralit de fait permanente quelque moment de lHistoire quon se place

    Critique de la raison dialectique

  • ce qui rend lhistoire inhumaine: la raret

    = dcalage entreles besoins (infinis)les moyens offerts par le milieu (finis)

    les autres : excdentaireslutte mort des consciences

    Critique de la raison dialectique

  • la praxis senglue dans la matire = le pratico-inerte

    outils, machines vie quotidienne

    Critique de la raison