projet mosaïque

Download Projet Mosaïque

Post on 03-Mar-2016

223 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

« Mosaïque » est un projet socio-artistique basé sur l’idée de mettre en place un atelier où l’expression artistique est le moyen pour approcher et connaître l’autre, en utilisant la photographie, le son et l’écriture. A travers “Mosaïque” nous avons créer un récit identitaire où l’échange de regards créent un territoire commun, multiculturel, intime et collectif. Ceci a donné forme à un récit qui est présenté ici, afin de témoigner de la diversité d’une commune en constante évolution.

TRANSCRIPT

  • M O S A Q U E

  • M O S A Q U E

  • Mosaque est un projet socio-artistique bas sur lide de mettre en place un dispositif en forme datelier o lexpression artistique est le moyen pour approcher et connatre lautre, en utilisant la photographie, le son et lcriture.

    En crant des espaces de rencontre et dialogue autour de thmatiques lies la diversit et la mixit, ce projet se place au croisement de lindividu et du collectif et interroge la notion du vivre ensemble malgr ou grce la diversit (culturelle, sociale) des parcours de chacun.

    A travers Mosaque nous avons cr un rcit identitaire o lchange de regards cre un territoire commun, multiculturel, intime et collectif.

    Durant deux mois et demi, les habitants du quartier saint-gillois: enfants, jeunes et adultes, ont particip cet atelier. Ils se sont promens en photographiant les rues et les gens, en dcouvrant les histoires.

    Des tmoignages ont t recueillis, relevant des thmes divers tels que la coexistence, la diversit, la mixit, le logement, lamnagement du territoire ou la scurit...

    Ceci a donn forme un rcit qui est prsent ici, afin de tmoigner de la diversit dune commune en constante volution.

  • G a r e d u M i d i

  • A Saint-Gilles, ds les annes 20, il y a eu les premires vagues dimmigration.

    Pourquoi y a-t-il eu dabord de limmigration Saint-Gilles?

    Parce que, tout simplement, il y avait deux lments. Dabord, le canal, qui est assez prs et ensuite, la gare du midi. Les gares ont toujours amen des travailleurs. Pourquoi? Parce que dans le dveloppement de lindustrie et de lconomie la fin du XIXme sicle, quand on a commenc faire des gares, ctait pour transporter des matires premires (charbon, briques, cuir) et ctait aussi un moyen qui permettait damener de la main doeuvre. La main duvre, quand elle est arrive Saint-Gilles, elle sest installe autour des gares parce que ctait facile, pas cher et il y avait moyen de bouger assez facilement.

    Limmigration est relie aux fluctuations conomiques en Belgique. Mme aujourdhui. Depuis les annes 30 il y a eu plusieurs vagues dimmigration. Les plus grosses vagues dimmigration sont plus rcentes. Tout a commenc par limmigration espagnole. Ici, Saint-Gilles il y a eu une communaut espagnole qui sest organise et qui a cr une association dans les annes 60.

    lpoque, lEspagne tait trs catholique et a mis laccent pour dvelopper des lieux culturels qui soient aussi lis au culte, o les espagnols pouvaient se rassembler. Les espagnols, lpoque, taient trs sensibles la politique. Et lune des ides, ctait de faire le lien entre lintgration en Belgique, le travail, la religion et les aspects politiques. Et donc, lglise de la chausse de Forest, on la appele Le Jsus Travailleur, parce que prcisment, les gens de lpoque, ils taient prtres lglise et ils occupaient aussi un poste lextrieur. Et donc, ctait des prtres-ouvriers qui ont anim loffice.

    Il y a eu une immigration des polonais et des grecs dans les annes 30, 32 et 35... On pense toujours que limmigration commence avec les marocains, dans les annes 60-79. Mais il y a eu des choses avant. Les gens oublient toujours...

  • Au niveau de la coordination sociale, on essaie de faire en sorte quil y ait une meilleure comprhension des besoins des personnes dorigine trangre qui arrivent en Belgique. Donc, pas besoin dobliger les gens apprendre mais cest difficile de vivre Bruxelles et de ne pas connatre le franais ou le nerlandais. Mais ils ont bien compris quil fallait faire quelque chose. Donc, avec le CPAS, tous les 6 mois, il y a une sance dinformation et daccueil pour les personnes trangres inscrites au registre de la population. On leur explique tout: la scurit sociale, un peu lhistoire de la Belgique, comment trouver un emploi, quelles sont les grandes lignes de rglementation. Tout a pour permettre aux gens davoir des lments pour sintgrer plus facilement. part a, je ne vois pas grand chose qui aide entretenir de bonnes relations, ni davoir une mixit sociale...

    Il y a lchevin de la cohsion qui uvre beaucoup en termes de cohsion sociale. Mais cette anne-ci, la rgion Bruxelles-Capitale a mis uniquement sur la scolarit: cole de devoirs, rattrapage et alphabtisation. Mme si cest un lment important, ce nest pas llment qui va consolider une bonne relation entre des personnes qui ont des statuts compltement diffrents.

    Pour moi la commune de Saint-Gilles assume un rle ambigu, dans le sens quelle est pour le multiculturalisme: elle accueille tout le monde, sauf que presque tous les projets quelle organise visent exclure le public le plus fragilis: les personnes qui sont dorigine trangre ou qui viennent darriver. Je prends un exemple, la gare du Midi.

    Ce nest pas par hasard quon a dmoli tout ce quartier. Cest parce que la gare du Midi est toute proche, mais aussi parce que lhabitat tait fragile, pauvre, insalubre. Ces habitations taient presque exclusivement habites par des personnes dorigine trangre. Pourquoi est-ce quils habitaient l? Parce que, souvent, ctait des immeubles avec des loyers assez bas... Quand tes un tranger, que tu arrives ici en Belgique en 1965, que tu nas pas fait dtudes, que tu ne parles pas le franais... tu rames. Cest difficile de tintgrer la socit. On sait aussi trs bien que quand tu es dans une situation qui est dj dure, cest trs difficile que tes enfants arrivent une situation plus leve. Cest horrible: notre socit produit de la pauvret.

  • Gare du Midi

  • Donc, en fait, en dtruisant ce quartier, en faisant des buildings de haut standing, cest vraiment pour dire: nous, ce quon veut, cest de largent.

    La consquence est que tout le discours sur la diversit culturelle sefface dun coup, videmment. Puisque ces gens sont obligs de partir, on les exproprie et alors ils vont o? Pour trouver un appartement au mme prix ou moins cher, mme dans un mauvais tat, cest impossible. Je trouve que cest un drame terrible.

    Dans une socit o on revendique la multiculturalit, on ne peut pas faire marche arrire et je trouve a trs bien. Il faut que chacun accepte les communauts des uns et des autres.

    Raphal Vanden Bosch, Comit de Dfense de Saint-Gilles

  • Jai choisi Saint-Gilles parce que je trouvais quil y avait une belle dynamique multiculturelle et parce quil y a pas mal dactivits culturelles aussi. Jhabite dans le coin de la place Stphanie et je trouve que je suis trs bien situe. Au niveau de la rencontre, c est trs facile, il y a plein de petits cafs... Et puis tout est proche... Si tas envie daller te balader dans le parc, tu peux vite y aller. Il y a des petits parcs, des petits coins o il y a du vert... Cest facile aussi: il y a moyen davoir les deux... je viens de la campagne... Cest un chouette quilibre.

    Caroline

    Cette petite commune est comme un petit village prs de tout. Cest lun des atouts de Saint-Gilles. La proximit du centre-ville la rend plus vivante, cause de linteraction entre les gens. Jaime bien Saint-Gilles parce quil y a tout ce ct multiculturel, tout en tant un genre de ghetto bobo-artiste. Mais le tout se marie super bien...

    Thierry

  • P l a c e B e t h l e m

  • Il y avait ce fameux fort de Monterrey et il y avait dans le bas de Saint-Gilles une rue trs importante que nous connaissons aujourdhui comme la chausse de Forest. partir de cette rue, il y avait un propritaire qui possdait beaucoup de terrains.

    Sur ce terrain, il avait construit une norme ferme-chteau dans laquelle on faisait de lagriculture, de llevage et aussi, o il y avait un office religieux. Probablement que, comme au Parvis de Saint-Gilles o il y a les frres de Jrusalem qui grent lglise, lOrdre chrtien tenant loffice de ce quon appelle aujourdhui la place Bethlem tait la congrgation de Bethlem.

    Raphal

  • Que a brasse comme a avec plein de nationalits diffrentes, cest trs intressant. a permet chacun davoir un regard sur le quotidien de Saint-Gilles et sur ce qui se passe. a permet davoir plus de tolrance vis--vis de lautre. a nous apprend vivre avec chaque individu. Au niveau relationnel, cest trs enrichissant. Cest directement dhumain humain. Cest un mdicament contre lexclusion sociale, le racisme et la xnophobie. Cest un bon moyen pour russir pouvoir partager des moments avec diverses personnes. Je trouve que cest assez facile Saint-Gilles parce quil y a de la diversit culturelle et des nationalits, dges et de faons de penser diffrentes. On fait partie dun tout... Il y a beaucoup despaces o on peut parler aux gens, notamment les cafs et les bistrots qui sont proximit lun de lautre. Cest comme un petit village. Ceci invite et incite parler aux gens, les rencontrer. Les sujets peuvent vite rebondir. a me nourrit intrieurement. La diffrence est une richesse. Reconnatre cette diffrence nous permet daller plus loin.

    Lintolrance en relation lautre, chacun a sa responsabilit par rapport lui-mme dviter lintolrance et le rejet de lautre. Il ne faut pas tomber dans la peur de lautre.

    Caroline

  • Place Bethlem

  • Ce que jaime bien, cest que jai ma grand-mre en haut, en bas jai ma tante et pas loin jai encore plein de famille. Jai pratiquement toutes mes copines qui habitent ici... Il y a aussi les amis de mes frres avec qui des fois, on va au parc... Il y a le parc, la piscine. Personnellement, ici, je ne manque de rien.

    Sakina

  • Jhabite depuis presque dix ans prs de la place Bethlem. Je viens souvent avec des amis en t, manger dans lun de ces quatre restaurants. Et mon prfr cest le Thassos. On mange tous dehors. Il y a le mlange des personnes qui mangent, avec les enfants qui jouent sur cette place et toutes les personnes qui habitent le quartier...

    Fabienne

    Est-ce que vous aimez bien la place Bethlem?

    Oui! Parce quil y a beaucoup de gens que je conna

Recommended

View more >