le site internet de mon office de tourisme (2007)

Download Le site Internet de mon Office de Tourisme (2007)

If you can't read please download the document

Post on 31-Oct-2014

5 views

Category:

Travel

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Guide d'accompagnement à destination des Offices de tourisme et Syndicats d'Initiative de la région Midi-Pyrénées. Il passe en revue les points clés pour rendre les sites plus attrayants et plus efficaces, et ainsi affronter, avec des armes adaptées, une compétition de plus en plus vive.

TRANSCRIPT

  • 1. 5 Guide daccompagnementHtel Rpublique - Novembre 2006 destination des Offices de Tourisme et Syndicats dInitiative de la rgion Midi-Pyrnes "La prsente communication nengage que son auteur.La Commission europenne nest pas responsable de lusage qui pourrait tre fait des informationscontenues dans cette communication."Collection des guides Ardesi Lensemble de la collection est tlchargeable sur www.ardesi.fr Intercommunalit et TIC.Juin 2006Accs public Internet : comment accueillir les publics et animer les lieux ? Mars 2005Le site Internet : crer et animer le site de ma commune.Novembre 2004Le site Internet Internet public : pour ma collectivit, pour mes administrs.Mai 2004 (guide puis) de mon Office de Tourisme quoi servent les nouvelles technologies si vous nen profitez pas.9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse Tlphone : 05 67 77 76 76Tlcopie : 05 67 77 76 77 Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.frBlog : http://blog.ardesi.fr quoi servent les nouvelles technologies si vous nen profitez pas.

2. EditoLe tourisme, 1re industrie mondiale, est depuis quelques annes confront une transformation majeure, celle des nouvelles technologies.Entre 2003 et 2004, le volume des ventes de voyages sur Internet aprogress de 48%. Depuis 2005, 30% des Franais prparent leur sjouren ligne. L "E-tourisme" reprsente, aujourdhui, 35% des achats ralissen ligne au niveau europen.SommaireLes acteurs publics et privs se sont engags en nombre dans lavalorisation en ligne de leurs destinations et de leurs produitstouristiques. Les Offices de Tourisme et Syndicats dInitiative de Midi-Pyrnes ont pris conscience de lefficacit dun site Internet. Prs dunInternet et tourisme Un mariage qui a de lavenir .................................2sur deux dispose aujourdhui de cet outil de promotion.Des efforts restent faire. En particulier pour amliorer la qualit des La prparation du site .................................................................................................... 4informations et pour mettre en valeur lattractivit de loffre touristique.La ralisation du site ...................................................................................................... 8La Rgion Midi-Pyrnes a souhait accompagner les acteurs locauxengags dans cette dynamique en leur proposant un nouvel outil. Ce guideLexploitation du site ...................................................................................................... 16passe en revue les points cls pour rendre les sites plus attrayants et plusLes bonnes pratiques ....................................................................................................... 20efficaces, et ainsi affronter, avec des armes adaptes, une comptition deplus en plus vive.Glossaire .................................................................................................................................. 29Le tourisme en Midi-Pyrnes, cest 7,2% du PIB rgional et plus de 45 000emplois. Nous devons accompagner son dveloppement. A partir desconstats tablis par le Comit Rgional du Tourisme et des orientations duSchma Rgional de Dveloppement du Tourisme et des Loisirs, nous avonsdcid daccrotre notre engagement auprs de lensemble des profes-sionnels ds 2007.Tous les acteurs du tourisme doivent travailler ensemble. Cest cetteseule condition que nous serons mme de mutualiser et doptimiser lesactions entreprises afin de dvelopper durablement la frquentationtouristique de notre rgion. Martin MALVY Prsident de la Rgion Midi-PyrnesAncien Ministre1 3. Internet et tourisme... Un mariage qui a de lavenirDes publics ciblsLe commerce en ligne est en pleine explosion. Au cur de celui-ci, le marchdu tourisme : Internet est de plus en plus utilis par les touristes poursinformer, choisir, rserver une destination et une prestation. Les chiffresparlent deux-mmes :- sur le march franais, le taux de dpart en vacances est de 72% chez lesinternautes, contre 52% chez les non-internautes,- sur 19 millions dinternautes franais partis en court et/ou long sjour,11,5 millions ont prpar leur voyage sur Internet et 5,7 millions lontrserv ferme en laissant leur numro de carte bleue, OTSI*, encore un effort !- 5,7 millions dinternautes ont utilis exclusivement Internet pourprparer et rserver leurs vacances.En Midi-Pyrnes, moins de la moiti des OTSI dispose dun site Internetofficiel. La visibilit de nos territoires sur le web reste donc insuffisante ; Source : Baromtre Raffour Interactif. Janvier 2006.et ne doit pas senvisager travers le site de la collectivit. On ne sadresseLa cration dun site, pour les structures qui vivent du tourisme, nest donc pluspas des touristes potentiels de la mme faon qu ses administrs.un rve, une hypothse ou un caprice : cest une obligation. Potentiellement, ce siteEnfin, 1/5me des structures institutionnelles du tourisme ne propose pas desera visible par plus dun milliard dinternautes dans le monde.Il permettra de valoriser un territoire, de commercialiser une offre et decontact par e-mail.communiquer auprs des touristes, des professionnels, des prescripteurs (presseen particulier) et des diffrents partenaires.Offices de Tourisme et Syndicats dInitiative :Ce site Internet ne se substituera pas aux autres outils traditionnels :brochures, salons, accueil physique, etc. Il devra sinscrire, au contraire, dans Sites officiels : .............................................................. 46%une stratgie globale cohrente. Sa prparation, sa cration puis son Sites de mairies (pages tourisme) : .................................. 14%exploitation vont donc procder dune dmarche trs structure. E-mail seulement : ........................................................... 20%Lobjet de ce guide est den prsenter les tapes obligatoires.Aucune prsence sur Internet : ........................................ 20%Source : MFDocumentation. Reprage quantitatif des sites Internet dOTSI enMidi-Pyrnes. Juin 2006.* OTSI : Offices de Tourisme et Syndicats dInitiative.23 4. La prparation du siteUn site pour quoi faire ?Cest videmment la premire question quil faut se poser.- Sagit-il de sduire une nouvelle clientle : trangre, familiale, daffaires,par exemple ?- Veut-on fidliser une clientle dj acquise ou bien encore linciter augmenter la dure des sjours ?- Dsire-t-on entrer en contact avec les professionnels du secteur : tour-oprateurs, agences de voyages, transporteurs, etc. ?Autant dobjectifs quil faut prciser. Et ceci, bien sr, dans le cadre duneUn site Parmi dautresstratgie globale cohrente : le site Internet est un outil supplmentaire, quidevra fonctionner en harmonie avec les outils de communication traditionnelsLa grande force dInternet est de crer des rseaux, des liens, des(campagnes de publicit, mailings, salons).communauts. Un site isol est un site condamn.Ds la phase de prparation, il faut donc recenser les partenariats possibles :avec les prestataires dhbergement et dactivits, les OTSI voisins, lesUn site, pour qui ? fdrations et syndicats, Maison de la France, les CRT* et CDT* de votrergionUne question tout aussi indispensable ! Elle permettra dviter un pige danslequel on tombe frquemment : le site doit tre organis dabord en fonctionObjectifs : changer des informations, des contenus et se renvoyer la balledes attentes du public vis ; et non pas seulement en fonction des produitsen matire de visibilit (je renvoie sur ton site, tu renvoies sur le mien).que lon se propose de lui offrir.Ce fonctionnement impose des contraintes techniques.Selon leur ge, leur nationalit, leur catgorie socio-professionnelle, lesLa technologie du site devra, en effet, tre compatible avec celle de sesinternautes ont des comportements diffrents. Il faudra en tenir compte touspartenaires. Une exigence quil faudra faire figurer dans le cahier desles niveaux : contenu, ergonomie, navigation, offre...charges du prestataire qui ralisera le site.Des exemples ?*CRT : Comit Rgional du Tourisme*CDT : Comit Dpartemental du TourismeLa clientle espagnole recherche couramment des informations sur lesactivits festives (parcs dattraction, discothques, bars), alors que lesNerlandais sintressent plutt aux loisirs familiaux. On ne touchera donc pasles uns et les autres de la mme faon.Les Britanniques se dplacent plutt en avion : on leur donnera accs desinformations sur les compagnies ariennes et les aroports de proximit. linverse, les Nerlandais viennent souvent en voiture : ils auront besoin deplans et de calculateurs ditinraires.Les seniors nont plus 20 ans : cette clientle, on offrira des textes crits encaractres suffisamment grosDes vidences ? Des rgles de base !4 5 5. La prparation du siteCe quil faudra dire Combien a cote ?Et dabord, viter de dire ce que disent tous les autres ! La concurrence est svreInternet nest gratuit que pour les internautes ! La cration dun siteentre les territoires et les offres touristiques. Il ne suffit donc pas de se prsenterconstitue en revanche un vritable investissement. Il faudra dgagercomme la plus belle destination de vacances ou comme un pays de contrastes.un budget pour la conception, lachat de matriel informatique et deDo la ncessit, ce stade, dtablir une liste prcise et complte de ses pointslogiciels, la formation du personnel, le fonctionnement (hbergement,forts. Cest eux quil faudra mettre en avant, car ils permettront de se distinguerrservation du nom de domaine) et les volutions venir (ajout dede la concurrence. Ce sera, par exemple, une localisation particulire (idalementsitue pour visiter tel ou tel lieu), un hbergement parfaitement adapt auxfonctions comme la rservation en ligne, adaptation dune nouvellepersonnes handicapes ou bien encore une offre spciale en matire de pche oucharte graphique).de randonnes VTT.Un petit territoire disposant dun potentiel touristique limit devradpenser environ 3 000 pour la cration dun site de base ;linvestissement atteindra 20 000 pour un territoire loffre plus et ce quil faudra fairedense.Des informations, choisi

Recommended

View more >