transposition didactique verret (1975) chevallard (1985, 1991) savoirs savants, savoirs...

Download Transposition Didactique Verret (1975) Chevallard (1985, 1991) savoirs savants, savoirs enseign©s, savoirs sociaux, savoir-faire

Post on 03-Apr-2015

115 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • Transposition Didactique Verret (1975) Chevallard (1985, 1991) savoirs savants, savoirs enseigns, savoirs sociaux, savoir-faire
  • Page 2
  • 1- Introduction Les savoirs Origine de la transposition Les questions souleves
  • Page 3
  • Ple sociologique Ple psychologique Ple pistmologique Conception de la discipline Contrat didactique Reprsentations SAVOIR DE REFERENCEENVIRONNEMENT Situation Problme Elve Enseignant Savoir enseigner
  • Page 4
  • Les savoirs "verbe savoir suivi d'un infinitif" : tre capable, avoir la possibilit de, "nom substantif" : ensemble de connaissances plus ou moins systmatises... Chevallard (1985), le savoir est reli une comptence suppose, (potentialit ou manque quand on veut l'apprendre). connaissance individu savoir - institution sociale
  • Page 5
  • savoirs - objets Ils peuvent tre appris, enseigns, utiliss. Ils ne peuvent tre connus sans avoir t appris. Pour exister, ils doivent tre produits. A tout savoir S, est associe une institution note P(S) qui est linstitution de production de S.
  • Page 6
  • Catgories de savoirs savoirs institutionnaliss savoirs scientifiques savoirs professionnels savoirs enseigner, savoirs enseigns savoirs communs savoirs sociaux savoir-faire
  • Page 7
  • Gense Do viennent les savoirs que lon enseigne lcole ? Comment ces savoirs sont-ils choisis ? Par qui ? Selon quels critres ? Pourquoi certains savoirs apparaissent certains moments et dautres disparaissent de lenseignement ?
  • Page 8
  • Filiation Quelles sont les filiations entre des savoirs ? Comment sorganise ces filiations ? Dans le savoir savant Dans les programmes Dans la classe
  • Page 9
  • Lgitimit Quels liens avec les apprentissages des lves ? Quelles contraintes psent sur les professeurs ? Pourquoi certains objets de savoir ont du mal exister dans les classes ? Questionnement de type cologique
  • Page 10
  • Questions de recherche Lgitimation dun contenu denseignement par un savoir de rfrence (savoir ou pratiques) cart entre le savoir enseign et le savoir de rfrence
  • Page 11
  • La transposition comme objet de recherche outil de la recherche Rintroduction des questionnements sur le savoir dans la classe pour dpasser la simple relation matre / lve Questions de recherche
  • Page 12
  • Evolution des rapports au savoir Chronognse: rguler les avances du savoir, assurer la progression du temps didactique Topognse: partager les tches et les responsabilits de lenseignant, des lves vis vis du savoir enseign Msognse: amnager le milieu, rguler les effets de contrat Questions de recherche
  • Page 13
  • 2- Le mcanisme de la transposition Du savoir savant au savoir enseign
  • Page 14
  • Do viennent les savoirs enseigns? Des impratifs dus lpistmologie la fabrication dun objet denseignement Mise au point et communication dun objet de savoir Prise en compte des obstacles, de la formulation Les conditions concrtes de lenseignement Sources bibliographiques des enseignants
  • Page 15
  • Sources bibliographiques des enseignants (Arsac, 1989) Citons ici les rsultats d'un sondage ralis en juin 1984 auprs d'un chantillon de 182 professeurs de mathmatiques de la classe de 3me. Question : "Quelles sont vos sources bibliographiques?" Pour rpondre cette question, les enseignants avaient le choix entre plusieurs possibilits, nous extrayons quelques unes d'entre elles particulirement significatives pour notre propos : - manuels d'enseignement du premier cycle; frquemment: 78%; rarement ou jamais: 6% - manuels d'enseignement suprieur; frquemment: 1%; rarement ou jamais: 84%.
  • Page 16
  • La transposition didactique Concept de la didactique des maths France: tradition des programmes officiels objet dtude: la distance entre le savoir de rfrence et le savoir enseign La transposition didactique est lactivit qui consiste transformer un objet de savoir savant en un objet de savoir enseigner
  • Page 17
  • Le savoir savant La dfinition du savoir savant pose problme Pratiques de rfrence (Martinand), savoirs experts (Johsua) Produit dans une institution dont la fonction est de produire des savoirs Texte du savoir Relatif aux disciplines (discipline de recherche, discipline scolaire)
  • Page 18
  • savoir de rfrence (en maths) savoir savant en maths trs thoris dpersonnalis dcontextualis syncrtis (li aux autres savoirs) savoir enseign en maths exigences de progression exigences dvaluation
  • Page 19
  • Savoir de rfrence en langue savoirs savants (science du langage) morphologie syntaxe phontique savoirs-faire sociaux savoirs langagiers rituelsnon thoriss! lenseignement des langues vise les savoirs-faire et sappuie sur des rgles du savoir savant
  • Page 20
  • Savoir savant / savoir enseign Il y a une distance entre le savoir savant et le savoir enseign, pas seulement lie lge des enfants qui lon enseigne Cette distance doit tre tudie pour comprendre des phnomnes didactiques le fonctionnement didactique du savoir est autre que le fonctionnement savant
  • Page 21
  • Noosphre Environnement Systme didactique
  • Page 22
  • La noosphre Sphre o lon pense le fonctionnement didactique Sphre qui permet la compatibilit du systme didactique avec son environnement Sphre qui joue un rle de tampon entre le systme didactique et son environnement Les acteurs: les porte-parole de linstitution scolaire, les reprsentants du pouvoir politique, les spcialistes de la discipline, les parents (subtil) Leur rle: regard sur les contenus disciplinaires, moins sur les mthodes pdagogiques employes
  • Page 23
  • Noosphre et lgitimation La noosphre va manipuler les objets de savoir pour proposer un savoir enseigner qui puisse tre considr comme lgitime pour la discipline en question. Lgitimation par un mathmaticien, par un expert , par la socit
  • Page 24
  • Obsolescence Lcole ne peut Ni enseigner que des notions que tout le monde connat (lgitimit) Ni enseigner des choses qui ne servent personne (utilit) Deux types de vieillissement Biologique lorsque le savoir nest plus en accord avec le dveloppement de savoir correspondant Moral lorsque le savoir nest plus en accord avec la socit
  • Page 25
  • Vigilance pistmologique Objet de savoirObjet denseignement distance, dformation rupture pistmologique
  • Page 26
  • Caractristiques objet de savoir objet enseigner objet denseignement Transposition Transformation ? Dgradation ? = Contraintes matriser
  • Page 27
  • Du savoir savant vers le savoir enseign Division en champs de savoir : dsyncrtisation Sparation du savoir et de la personne et du contexte dlaboration : dpersonalisation, dcontextualisation Programmabilit Publicit du savoir (sur quoi porte lintention dinstruire) Contrle social des apprentissages
  • Page 28
  • Dsyncrtisation Savoir savant Savoir enseigner Cest la possibilit de dlimiter des savoirs partiels pouvant sexprimer dans un discours autonome
  • Page 29
  • Un exemple: cinmatique du point Rfrentiel Force Vecteur Mouvement Trajectoire Vitesse Point Acclration Temps Equation horaire Gravitation Masse Temps absolu Composantes vectorielles Repre Relativit restreinte Rfrentiel Force Mouvement Trajectoire Vitesse Point Acclration Temps Gravitation Masse
  • Page 30
  • Les contraintes travail du chercheur dpersonnalisation dcontextualisation travail de lenseignant repersonnalisation recontextualisation travail de llve dpersonnalisation dcontextualisation
  • Page 31
  • Dpersonnalisation et dcontextualisation (Arsac 1989) Un chercheur, pour communiquer aux autres chercheurs ce qu'il pense avoir trouv le transforme : - il supprime tout d'abord tout ce que l'on pourrait appeler l'enfance de sa recherche : les rflexions inutiles, les erreurs, les cheminements tortueux, trop longs, voire menant des impasses. Il supprime galement tout ce qui relve de l'ordre des motivations personnelles ou du soubassement idologique de la science tel qu'il le peroit. Nous dsignerons l'ensemble de ces suppressions par le mot de dpersonnalisation. - Il supprime ensuite l'histoire antrieure (ttonnement, fausses pistes) qui a conduit cette recherche, il la dtache ventuellement du problme particulier qu'il voulait rsoudre et recherche la contexte le plus gnral dans lequel le rsultat est vrai. C'est ce que nous dsignerons par le mot de dcontextualisation.
  • Page 32
  • Programmabilit Certains programmes donne l'ordre de prsentation et le temps d'enseignement. Par exemple dans le programme de physique de 2nde :"les interactions fondamentales" (dure indicative : 3 heures, 1 TP). Diffrences entre ordre de la prsentation dans l'enseignement des lments de connaissance et ordre de leur apprentissage (et des liens entre ces lments) et entre temps d'enseignement et temps d'apprentissage Une des distinctions enseignant / enseign "s'affirme par rapport au temps comme temps du savoir"
  • Page 33
  • Publicit Le savoir transmettre devient le savoir savoir Contrle social et lgal (ncessit dvaluation) Dlimitation du savoir et slection Objets denseignement: savoirs explicites Objectifs denseignement: savoirs implicites
  • Page 34
  • Savoir enseigner Texte produit pour

Recommended

View more >