p.a.r.l.e.r parler ; apprendre ; réfléchir ; lire ; ensemble pour réussir

Click here to load reader

Post on 23-Feb-2016

82 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

P.A.R.L.E.R Parler ; Apprendre ; Réfléchir ; Lire ; ensemble pour Réussir. Ordre du jour Etat des lieux. Les principes du programme PARLER. La mise en place du programme dans les classes. Ateliers : séance lexique + connaissance des outils. Etat des lieux : système français inégalitaire. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

P.A.R.L.E.R Parler ; Apprendre ; Rflchir ; Lire ; ensemble pour Russir

P.A.R.L.E.RParler ; Apprendre ; Rflchir ; Lire ; ensemble pour RussirOrdre du jour Etat des lieux.Les principes du programme PARLER.La mise en place du programme dans les classes.Ateliers : sance lexique + connaissance des outils

11Etat des lieux : systme franais ingalitaireIngalits sociales et culturelles PISA :Si on prend le des plus favoriss et le des moins favoriss les carts de scores par pays sont important. Aussi bien culture scientifique que sciences et comprhension de lcrit.Pour la comprhension de lcrit: Islande 55 Core du sud 56 Finlande 58 Japon 72 Italie 74Canada 76 Royaume uni 87 Pays Bas 90 Etats-Unis 103 Allemagne 112 France 120

22Le niveau en lecture des plus faibles en CM2 baisse surtout pour les enfants de milieu populaire

33Etat des lieux en lecture44_ans un p_ys tr_vers du _ud au n_rd par le Ni_, sillo_n de _anaux, p_rsem de ma_ais et rec_uvert par l'inon_ation _uatre m_is par _n, l'e_u es_ la _ois o_stacle et mo_en de com_unication. _aire t_averser le fl_uve cel_i qui n'a pas de bat_au cons_itue une oblig_tion _orale ; se d_placer en ba_que pa_at si nat_rel que l'on croi_ que le _oleil se d_place de cette ma_ire dans le cie_.Des _ateaux, il y en a de t_utes so_tes. Pour les mar_is et les eau_ peu _rofondes, une n_celle faite de ti_es de pap_rus lie_ _uffit ; on la p_opulse et on la diri_ge l'aid_ d'une _affe ; dans c_rtaines, on pe_t mm_ _ransporter un v_au. Pour na_iguer sur le _il, on u_ilise des em_arcations de boi_. Les _argaisons l_urdes et vo_umineuses, par exe_ple un obl_sque, circu_ent dans de _arges c_alands que l'on ha_e ou que l'on rem_rque fau_e d'y pouv_ir place_ un _rement ou des r_meurs, l'es_ace ta_t enti_rement occup_ par la _harge. S_non, les ba_eaux son_ pro_ulss la voil_ ou la _ame. Le c_urant fa_ilite la des_ente du _il. On le r_monte gr_ce au ven_ qui _ouffle g_nralement du no_d au _ud. Le _il, m_lgr sa cr_e, se nav_gue, somm_ _oute, a_sment, mais r_erve quelques mau_aises surp_ises, tels les _ancs de s_ble qui ch_ngent d'emp_acement d'une ann_ sur l_utre. 55Dans un pays travers du sud au nord par le Nil, sillonn de canaux, parsem de marais et recouvert par l'inondation quatre mois par an, l'eau est la fois obstacle et moyen de communication. Faire traverser le fleuve celui qui n'a pas de bateau constitue une obligation morale ; se dplacer en barque parat si naturel que l'on croit que le soleil se dplace de cette manire dans le ciel.Des bateaux, il y en a de toutes sortes. Pour les marais et les eaux peu profondes, une nacelle faite de tiges de papyrus lies suffit ; on la propulse et on la dirige l'aide d'une gaffe ; dans certaines, on peut mme transporter un veau. Pour naviguer sur le Nil, on utilise des embarcations de bois. Les cargaisons lourdes et volumineuses, par exemple un oblisque, circulent dans de larges chalands que l'on haie ou que l'on remorque faute d'y pouvoir placer un grement ou des rameurs, l'espace tant entirement occup par la charge. Sinon, les bateaux sont propulss la voile ou la rame. Le courant facilite la descente du Nil. On le remonte grce au vent qui souffle gnralement du nord au sud. Le Nil, malgr sa crue, se navigue, somme toute, aisment, mais rserve quelques mauvaises surprises, tels les bancs de sable qui changent d'emplacement d'une anne sur l'autre. 66Etat des lieux en lexique77Le lexique

Ctait un beau jour de juin avec grand bruc, mais, sur ces terres sans abri et hautes dans le ciel, le maule borrait avec une brutalit insupportable. Ses pardements dans les carcasses des druiles taient ceux dun fauve drang dans son partemal. Il me fallut lever le camp. A cinq heures de grouche, je navais toujours pas trouv dhun et rien ne pouvait me donner lespoir den trouver.88Lhomme qui plantait des arbres: Jean GionoCtait un beau jour de juin avec grand soleil, mais, sur ces terres sans abri et hautes dans le ciel, le vent soufflait avec une brutalit insupportable. Ses grondements dans les carcasses des maisons taient ceux dun fauve drang dans son repas. Il me fallut lever le camp. A cinq heures de marche de l, je navais toujours pas trouv deau et rien ne pouvait me donner lespoir den trouver 99Enqute du programme PARLERLes difficults frquentes ds le CE1 (hors primo arrivant) : - 10.7% ont un retard en lecture d1 an ou plus - 4.3% ont plus de 18 mois de retard

Caractristiques par rapport ceux qui ont appris lire: Dficit de conscience phonologique 45% de la variance et attention 11% de la variance

En Martinique, 30% des lves de SG ont, au 2me trimestre, un niveau de 1er trimestre de SM.

1010Le programme P.A.R.L.E.R

Lenseignement doit tre : Explicite (partir du principe que les lves ne savent pas et non linverse, on doit tout expliquer) Structur Individualis (petit groupes) en fonction des habilets des lves (au moins pour les lves en difficults) dans un domaine Sans discrimination (renforcement positif) Intensif et quotidien spcifique : une seule comptence travaille la fois. mass (par priodes) et non dilu sur une anne.

1111Comment faire ?1212Evaluation individuelle des lves en maitrise de la langue=> Utiliser des valuationspour diffrencier lesactions pdagogiques enfonction des besoinsindividuels lis auxdifficults retard outroubles des lves (15%)=> Etablir des groupes debesoin par niveau : 4 groupes maximum : G1 : BonsG2 : Moyens +G3 : Moyens G4 : En difficult voire grosses difficults1313Programmation des apprentissages en maitrise de la langueLexique (catgorisation)Comprhension expliciteConscience phonologique Code alphabtique1414CatgorisationEn SG on vise la catgorisation phonologique si les oprations de tris et de catgorisation pralable sont en place.

La catgorie dsigne un ensemble dobjets ou dlments divers considrs comme quivalents dun certain point de vue.La catgorisation est une activit cognitive conduisant lindividu traiter de la mme faon des objets diffrents, et donc dpasser les spcificits au profit de la gnralit: cest dgager des caractristiques communes envers des objets, des personnes ou des situations.Catgoriser consiste considrer de manire quivalente des objets, des personnes ou des situations qui partagent des caractristiques communes.- Cest subdiviser des connaissances en catgories et savoir expliquer comment sorganisent ces catgories.- Cest un processus de base intervenant dans la plupart des comportements humains.

1515Construire des catgories Catgorisation taxonomique: animaux, aliments, vgtaux, outils, vtements. Objets de mme sorte, qui se ressemblent et qui partagent des proprits communes de diffrents types (nom, aspect extrieur, fonction)

Catgorisation schmatique: les thmes. Elments associs dans une mme scne ou mme vnement de la vie quotidienne: ferme, gare, bain, cuisine, cole, plage, ferme, piscine. ..ou bien des actions: planter un clou, peindre, le goter.ou bien des personnes. Les objets sont htrognes, mais sont lis par des proximits spatiales, temporelles ou causales.

1616Pour entraner la catgorisation Sappuyer sur des procdures que les lves matrisent et sur du matriel quils ont lhabitude de catgoriser. Partir de leurs russites et passer ltape suprieure: la prise de conscience des raisons qui rendent cette action efficace.Pour en prendre conscience il faut comprendre la procdure: un moment arrter lactivit (GS), empcher les lves de faire pour travailler lexplicitation. Donc dplacer lattention des lves non plus sur la russite mais sur la procdure elle-mme. On ne fait pas trier mais trouver une rgle de tri.

1717Lexique18183 types de vocabulaire Niveau 1Niveau 2Niveau 3Les mots simples de la conversation couranteLes mots frquents dans les textes et peu dans la conversation, polysmiques parfoisMots spcifiques ou jargonUne assietteMangerLes chaussuresBeauPetit

Une cuelleDvorerLes escarpinsElgantmicroscopiqueTribord/babord

Le pdoncule/les taminesApprendre 6 mots de niveau 2 par semaine en moyenne en SG 1919Exemple de squence Lisa hsitait quitter la laverie sans CorduroyHsiter: vous ntes pas sr de vouloir faire quelque chose

Donner une dfinition du mot avec du vocabulaire de niveau 1.Si on ne peut pas expliquer le mot choisi de manire simple, on ne le choisit pas comme un mot connaitre pour les enfants.Eduscol - Construire une squenceEduscol Quel lexique aborderEduscol vecteurs de mobilisation du lexiqueEduscol progressivit et sqce dapprentissageEduscol Activits de classeEduscol Comment travailler le voc en Mat

2020Conscience phonologique et comprhension explicite : cf. outils dition La cigale + video2121Code alphabtique2222Comptences matriser en fin de SGSegmenter des mots en syllabesSegmenter des syllabes en phonmes jusqu 3 phonmesConnatre le nom de toutes les lettres de lalphabet (voyelles courtes et consonnes simples)Connatre le son de toutes les lettres de lalphabetDonner le nom de la lettre quand vous fournissez le sonPeut lire des mots ou mots invents CVCPeut utiliser des mots du vocabulaire du niveau 2.200 motsFluence: lire en rptant en cho un passage dalbumavec prcision et avec la bonne intonationPeut restituer la narration dune courte histoire.

2323Lalphabet

Le nom des lettresLe son des lettres Le graphisme des lettres2424a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y zabgcmtdefhijklunopqursv wyzx2525

v

i

l2626Expliquer lalphabet les lettres: que cela va permettre de pouvoir lire.Chaque lettre a un nom et reprsente un sonMontrer la carte quelqu'un connat cette lettre? dite le nom rQue reprsente limage? quand vous dites le mot, exagrer le premier son et dites que le mot commence avec ce son expliquer que limage est l pour les aider se