le bonheur selon confucius

Download le bonheur selon confucius

Post on 05-Jan-2017

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 144637JXD_Confucius rouge.indd 4144637JXD_Confucius rouge.indd 4 26/08/09 8:52:1426/08/09 8:52:14

  • YU DAN

    Le bonheurselon

    ConfuciusPETIT MANUEL DE

    SAGESSE UNIVERSELLE

    Prface de Shan SaIntroduction dAlexis Lavis

    Traduit de langlais par Philippe Delamare

    144637JXD_Confucius rouge.indd 5144637JXD_Confucius rouge.indd 5 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • Titre original :CONFUCIUS FROM THE HEARTAncient Wisdom for Todays Worldpubli en anglais en 2009 par Macmillan, an imprint of Pan Macmillan Ltd, LondresPubli lorigine en chinois en 2006 sous le titre Professor Yu Dan explains the Analects of Confucius par Zhongua Book Company, Pkin

    Si vous souhaitez recevoir notre catalogueet tre tenu au courant de nos publications,vous pouvez consulter notre site internet :www.belfond.frou envoyer vos nom et adresse, en citant ce livre,aux ditions Belfond,12, avenue dItalie, 75013 Paris.Et, pour le Canada, Interforum Canada Inc.,1055, bd Ren-Levesque-Est,Bureau 1100Montral, Qubec, H2L 4S5.

    ISBN 978-2-7144-4541-4

    Yu Dan 2006. Tous droits rservs.

    Et pour la traduction franaise

    Belfond, un dpartement de , 2009.

    Aquarelles : Chen Chuanxi.

    144637JXD_Confucius rouge.indd 6144637JXD_Confucius rouge.indd 6 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • Les Printemps et Automnes de Confucius

    Par Shan Sa

    Confucius, le Chinois le plus clbre au monde, est n au royaume de Lu le 28 septembre de lan 551 avant Jsus-Christ.

    la mme poque, lempire de la dynastie Zhou clata en plus de cent quarante rgions indpen-dantes. Face la monte en puissance des seigneurs locaux dont les royaumes taient en pleine expansion conomique et dmographique, le pouvoir central dclina. Ces nouvelles puissances locales agrandirent leurs territoires. Pendant la priode dite des Prin-temps et Automnes , le pays fut morcel en plusieurs centaines de petits tats vassaux, parmi lesquels les royaumes de Qi, Song, Jin, Qin, Chu, qui cherchrent chacun affi rmer leur suprmatie.

    Parmi ces innombrables satellites fi gurait le royaume de Lu, un pays modeste pris comme dans

    7

    144637JXD_Confucius rouge.indd 7144637JXD_Confucius rouge.indd 7 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • 8

    un tau entre les provinces belliqueuses de Qi et de Song. Au lieu de sappuyer sur une arme redoutable comme le faisaient ses voisins, il dveloppa la culture et les arts. Au lieu dadorer les stratges, les chars et les bannires, le royaume de Lu cultiva les lettres, les rites et la musique.

    Si la dmocratie fut une ide chre aux Grecs anciens, les rites et la musique servirent de socle lantique dynastie Zhou et au royaume de Lu. Pour les Chinois anciens, la pratique des rites et de la mu-sique revtait une porte morale, thique et politique, et recouvrait un vaste ensemble de notions qui englo-baient aussi bien le culte des anctres, la vnration des dieux, la pit fi liale, le respect de ses sem blables, les bonnes manires et la faon de shabiller ou de sexprimer que le droulement du mariage et des funrailles, ou mme le dploiement de larme. Avec Confucius et le confucianisme, ces notions allaient servir de rfrences aux lois impriales.

    Daprs les Mmoires historiques de Sima Tan et Sima Qian (Ier sicle av. J.-C.), la famille de Confu-cius descend de lantique dynastie impriale Shang

    (vers 1765-vers 1066 av. J.-C.). Larrire-grand-pre de Confucius, fuyant la guerre civile, stablit dans le paisible royaume de Lu ; le pre de Confucius, un lettr qui pratiquait les arts martiaux, y fut conseiller royal. Son pouse mit au monde neuf fi lles mais pas de garon. Cest Yan, la deuxime concubine, qui donna naissance Confucius, ce fi ls tant attendu. Elle lappela Qiu, du nom de la montagne o elle tait alle prier avant de tomber enceinte. la naissance de Confucius, son pre avait dj soixante-dix ans.

    144637JXD_Confucius rouge.indd 8144637JXD_Confucius rouge.indd 8 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • 9

    Il mourut trois ans plus tard, laissant son fi ls dans la pauvret et sans statut social.

    Pourtant, grandissant dans la culture et le raffi ne-ment du royaume de Lu, Confucius tudia les trois cents chapitres des codes rituels et les trois mille com-positions musicales de la dynastie Zhou. Ce terreau intellectuel et culturel jouera un rle majeur dans la pense confucenne, qui prche en effet lordre, lharmonie, la modestie, la compassion Ainsi, tel le royaume de Lu qui avait trouv sa survie en temps de guerre en prnant la paix, Confucius va diffuser dans un monde divis le message de lharmonie.

    Au royaume de Lu, Confucius est un lettr rudit reconnu. Mais la guerre civile qui clate entre les ministres et le roi le force quitter son pays et senfuir. Partout o il se rend, il est accueilli avec enthousiasme, vnr avec honneur, mais tenu cart du pouvoir. Les ministres voient en Confucius un ennemi potentiel qui vient leur disputer la faveur royale. Partout, ils complotent pour le calomnier, le chasser, lassassiner. Encore et toujours, Confucius doit courir, fuir. soixante-huit ans, il retourne dans son pays natal, o il narrive toujours pas imposer ses ides morales et politiques. la suite dune maladie, il meurt g de soixante-treize ans, sans savoir quil est lhomme qui marquera lhistoire de la Chine et qui dictera, pour les deux mille ans venir, la pense et les actes des Chinois.

    ***

    Entre en guerre contre lAllemagne auprs des Allis en 1917, la Chine est en 1919 un vainqueur qui a tout perdu. la table des ngociations du trait de

    144637JXD_Confucius rouge.indd 9144637JXD_Confucius rouge.indd 9 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • 10

    Versailles, la province du Shan Dong, dont Confucius tait originaire, est concde au Japon.

    Le 4 mai 1919, plus de trois mille tudiants inves-tissent la place Tienan men en criant Jiu Guo ! , Sauvons notre pays ! . Le mouvement du 4 mai est rprim par le gouvernement central. Mais, avec le temps, il devient le symbole de la Chine moderne. Pour la premire fois, professeurs et tudiants asso-cient la situation critique du pays, devenu lHomme malade de lAsie , linfl uence de Confucius et de ses livres qui ont format durant plus de deux mille ans la culture et la politique de lEmpire du Milieu. Les intellectuels rformateurs du 4 mai jugent le confu-cianisme inadapt aux enjeux de la socit nouvelle qui prne la rnovation. La mentalit confucenne des dirigeants enferme, selon eux, le pays dans une gangue traditionaliste lempchant daffronter les dfi s du XXe sicle naissant.

    partir de cette date, et mme ds 1911 lors de la premire abdication du dernier empereur Pu Yi, la pense de Confucius, juge conservatrice lextrme, sclipse de Chine. Cette mise lindex se poursuit durant la priode maoste. Elle sintensifi e mme lors de la rvolution culturelle en devenant une traque contre toute forme desprit ractionnaire . Pour rformer durablement les intellectuels, qui repr-sentent toujours, au moins symboliquement, lordre confucen des lettrs (shi), Mao demande la jeu-nesse chinoise de quitter les coles et dabandonner les livres pour apprendre la vraie vie dans les champs et les usines.

    Ce nest qu la fi n des annes 1980 que lon recom-mence mentionner Confucius dans les discours et

    144637JXD_Confucius rouge.indd 10144637JXD_Confucius rouge.indd 10 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • 11

    les publications. Aprs le Japon et la Core du Sud, la Chine cite Confucius pour expliquer la russite conomique des pays asiatiques, soulignant lorga-nisation familiale des entreprises, le sens de la hi-rarchie et du don de soi au profi t du bien collectif. Le confucianisme est aujourdhui revendiqu au nom de ces valeurs asiatiques autour desquelles un type alternatif de modle culturel, social et politique pour-rait se constituer et concurrencer celui de lOccident. Loin de limage ractionnaire du dbut du XXe sicle, on envisage aujourdhui la pense confucenne au regard de sa pertinence dans le jeu du monde globa-lis. La promotion des valeurs dhumanit (ren ) et de tolrance (shu ), qui sont le cur de lensei-gnement confucen, lui confre en effet une porte universelle. Lexpression peuple racine (min ben ) que lon retrouve chez Mencius, disciple de Confucius, suggrant que le peuple est la chose la plus prcieuse, fait aussi du confucianisme un alli dune dmocratisation la chinoise.

    Il nest toutefois pas certain que les enjeux qui mobilisent le confucianisme, certes cruciaux pour la Chine, rendent parfaitement compte des raisons profondes de ce retour de la pense confucenne. Le succs colossal du livre de Yu Dan lore du XXIe sicle apporte un tmoignage sur le renouveau de lintrt des Chinois pour leur propre culture, aprs un sicle dautocritique et de rejet de ce qui est proprement chinois. Ce qua russi cet auteur est de remettre, en quelque sorte, Confucius entre les mains du plus grand nombre travers des commentaires qui rsonnent comme des chansons modernes, heu-reuses, positives et simples. Or quest-ce qui pousse

    144637JXD_Confucius rouge.indd 11144637JXD_Confucius rouge.indd 11 26/08/09 8:52:1526/08/09 8:52:15

  • 12

    les Chinois relire les mditations contenues dans les Entretiens du matre avec ses disciples ? Le souci des enjeux mentionns plus haut suffi t-il susciter un tel dsir ? Pour un Chinois, se rapproprier Confu-cius comporte une puissante symbolique qui dpasse tout cela. Relire Confucius, cest se rapproprier son histoire, cest retrouver, en quelque sorte la mmoire collective.

    Nul auteur en Chine nest plus li lhistoire du pays que Confucius. Il insistait par exemple en permanence auprs de ses disciples et des princes qui lui prtaient loreille sur la ncessit de ltude des textes anciens. Il ralisa lui-mme la rvision du Livre des Odes (S

Recommended

View more >