developpement psychologique

Download DEVELOPPEMENT PSYCHOLOGIQUE

Post on 10-Aug-2015

323 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

DEVELOPPEMENT PSYCHOAFFECTIF

G.Benjelloun Responsable de lunit de pdopsychiatrie Hpital denfants CHU Ibn Rochd Casablanca

INTRODUCTION

Notions thoriques sur le dveloppement psychologique et psychoaffectif de lenfant Modles de dveloppement :comprhension de lvolution de lenfant et de la signification primordiale de linteraction sociale. Accs lidentit et interactions prcoces

NOTIONS GENERALES SUR LE DEVELOPPEMENTThories

psychanalytiquesFreud

Interprtation

des symptmes qui renvoient des conflits inconscientsThorie des pulsions, sexualit infantile

Sigmund

Anna

Freud

Notion de lignes de dveloppement

Mlanie

Klein

Position schizo-paranoide et position dpressive

NOTIONS GENERALES SUR LE DEVELOPPEMENTThories Spitz

psychanalytiques

Rponse au sourire (2-3 mois), Angoisse /tranger (8me mois), Apparition du non (18 mois) Mahler

Phase symbiotique, Phase de sparation/individuation

NOTIONS GENERALES SUR LE DEVELOPPEMENT Thories

psychanalytiques

Winnicott:

Fonction maternelle (proccupation maternelle primaire)

Objet transitionnel

NOTIONS GENERALES SUR LE DEVELOPPEMENT John Bowlby:Thorie de lattachementImportance des relations prcoces, non exclusivement alimentaires pour le dveloppement prcoce

Les stades psychosexuels

Selon Freud, les stades psychosexuels sont universels. Psychosexuel parce que chaque stade est dfini par une fixation une zone rogne dominante. Le terme sexuel rfre ici au plaisir du corps au sens large (et non l'acte sexuel).

1re anne : le stade oral (0-18mois)

Pendant le stade oral, la source du plaisir provient de la bouche et la stimulation buccale. Si le besoin oral nest pas satisfait, plus tard lenfant aura un sentiment de manque, de timidit, de grande dpendance, de jalousie, danxit Si le besoin oral est trop satisfait, plus tard lenfant dveloppera une personnalit narcissique avec tendances rechercher des satisfactions orales (boire, fumer).

Le stade anal (18 mois 3 ans)

La zone rogne dominante est la rgion anale. La propret: apprendre contrler ses productions. Il apprend le contrle volontaire de son intestin: "retenir" ou "laisser aller C'est le premier conflit social. S'il donne ce cadeau, cela prouve son obissance, sinon son enttement. Selon Freud, la conduite des parents face cet apprentissage est trs importante.

Le stade phallique (3 6 ans)

L'enfant dcouvre ses organes gnitaux et les diffrences sexuelles. Les garons vivent le Complexe ddipe Les filles vivent le Complexe dElectre

Le Complexe ddipe: 3-6 ans

Le garon dsire sa mre sexuellement. Il se rend compte que la mre a une relation particulire avec le pre. Son pre devient un rival. Le garon dcouvre que les filles nont pas de pnis et il est possible qu'on lui enlve le sien. Il a peur (angoisse de castration). Pour qu'il y ait bonne rsolution du complexe d'Oedipe, il faut que le garon s'identifie au pre (c'est ce qui formera le Surmoi).

Le Complexe dElectre

La mre est aussi le premier objet d'amour sexualis pour la fille. Elle dcouvre qu'elle n'a pas de pnis. Elle tient sa mre responsable de son manque. Elle lui en veut. Elle cherche donc sduire le pre car elle a envie du pnis. Cette envie du pnis se transformerait en dsir d'avoir un enfant du pre La mre devient ainsi une rivale. Finalement elle accepte sa fminit et sidentifie avec la mre.

La priode de latence (6 12 ans)

cette priode, s'installe un calme pulsionnel relatif. La pulsion sexuelle semble disparatre. Pas de zone rogne spcifique. Cest l'ge o les apprentissages scolaires, les jeux, les intrts extra-familiaux et les engagements sociaux prennent de l'importance. L'nergie libre par le refoulement du complexe d'dipe peut tre utilise d'autres fins. Les anciens buts pulsionnels seraient ainsi sublims.

Le stade gnital (12 18 ans)

Les changements biologiques qui se produisent la pubert entrane une ractivation de la zone gnitale comme lieu de plaisir. C'est le stade o se dveloppent l'amour tourn vers autrui. Avant, la sexualit tait "auto-rotique", parce que l'individu se satisfaisait de son propre corps.

Ici, l'instinct sexuel tend trouver satisfaction auprs d'une personne aime et entre au service de la reproduction.

Concept des lignes de dveloppement :A FREUD

classe les troubles de lenfant partir du droulement normal des processus de dveloppement.

dfinit des concepts de lignes de dveloppement.clarifie les manifestations pathologiques transitoires des permanentes dans son livre le normal et le pathologique de lenfant .

notion de positions: M.KLEIN

groupements dangoisse et de dfense qui dbutent les premires annes de la vie. position schizo-paranoide : une angoisse perscutive comme mode de fonctionnement mental qui disparatra petit petit (bon sein, mauvais sein) position dpressive: durant laquelle lenfant ayant assimil le bon et la mauvais en une mme personne ressentira une angoisse, celle de dtruire, dabmer sa mre.

la proccupation maternelle primaire :D.WINNICOOT

condition psychologique chez la mre

sensibilit accrue pendant la grossesse et qui dure quelques semaines aprs la naissance de lenfant

objet transitionnel :D.WINNICOOT

objet maternel (poigne de laine, coin de couverture, mlodie, un geste habituel...) : premire possession transition entre la premire relation la mre et la relation lautre.

notion dorganisateurs :R.SPITZ

premier organisateur : lapparition de la rponse par le sourire (2-3 mois).

second organisateur : Langoisse de ltranger (8 mois)troisime organisateur: La matrise du non (18 mois)

concept de sparation-individuation : M. MALHER

Elle distingue la naissance biologique, de la naissance psychologique. Le processus de sparation-individuation stend de 4-5 mois 36 mois et plus. Il comporte plusieurs phases :

lutilisation dun objet transitionnel, le dplacement autonome avec loignement grce la marche, lexploration de lespace et des objets, lutilisation du langage, le jeu symbolique...

concept de sparation-individuation : M. MALHER

Permet de sortir de la symbiose normale avec la mre et de dvelopper le sentiment didentit Son succs est li aux rponses de lentourage et la qualit de lattachement . Il faut bien sattacher pour tre capable de bien se dtacher.

systmes dattachement: J Bowlby

Cinq systmes qui tendent maintenir la proximit du nourrisson sa mre: sucer, saccrocher (treinte), suivre (au dbut du regard), pleurer sourire La rponse des partenaires ces comportements du bb va contribuer la qualit de lattachement.

NOTIONS RECENTES SUR LE DEVELOPPEMENT DU NOURISSON

Comptences T.Berry Brazelton

Les tudes des 30 dernires annes ont rvl chez le Nouveau n et le Nourrisson dtonnantes capacits, notamment dans le domaine perceptif et moteur. Il a des perceptions sensorielles avant mme la naissance. La dcouverte par les parents des comptences de leur enfant va faciliter la mise en place des interactions et de lattachement prcoce.

Interactions prcoces

La relation du Nourrisson avec son entourage est conue comme un processus bidirectionnel.Le bb est la fois soumis ces parents et entrane chez eux des modifications

Sens de soi et accordage affectif : D. Stern

le bb dcouvre que ses propres expriences ne sont pas uniques et que la vie intrieure peut se partager.

Accordage unimodal ou transmodal

ENVIRONNEMENTF SOCIO DEMO-

FAMILLECONFLITS/ VIOLENCE PERTE/ CARENCE

GRAPHIQUES

NourrissonGENETIQUE F.PERINATAUX

F PSYCHOSOCIAUX

PATHOLOGIE PARENTALE

Facteurs de risque*Prnataux : maladie ou handicap chez la mre, ATCDs psychiatriques de la mre, grossesse antrieure non suivie, mre adolescente, isolement social, rupture avec le pre du bb. *Prinataux :accouchement prmatur, dsquilibre psychique puerpral, hospitalisation nonatale du bb, dpression du post-partum, handicap mental, sensoriel ou maladie de lenfant. *Conditions socio-conomiques dfavorables.

Vulnrabilit psychique

La vulnrabilit de lenfant est caractrise par le fait que, face au mme facteur de risque, les nourrissons volueront de faon diffrente. Certains enfants seront dits invulnrables car capables de rsister un certain nombre de facteurs pathognes: la rsilience Intrt de la prvention des troubles de dveloppement psychologiques du nourrisson= identifier le nourrisson risque

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOAFFETIF DU NOURISSON

la grossesse : la femme enceinteImportance du vcu des mres au cours de la grossesse, de laccouchement, des premires semaines de vie Impact sur la relation prcoce mre-enfant et sur le dveloppement du nourrisson

les risques psychologiques :La grossesse : une crise psychobiologique La future mre doit ramnager ses investissements affectifs pour accder cette nouvelle fonction (tre mre) et faire place cet enfant

lenfant imaginaire

future mre: lenfant imaginaire. Lenfant sera idalis, charg de rparer ou combler des vnements douloureux

le choix du prnom peut tre significatif

lchographie

Banalise, la premire chographie est souvent une vnement heureux Cet accs direct au contenu du ventre maternel peut tre source dangoisse pour la mre et les autres enfants de la fratrie. La connaissance fortuite du sexe de lenfant souvent source de perturbations.

le ftus et ses comptencesCapacits sensorielles Auditives:

A partir du 5me mois, il entend des bruits de fond qui lui viennent de lutrus maternel, bruits viscraux, vasculaires et des bruits extrieurs transmis de faon attnue. A la naissance, la reproduction des sons entendus