darwin - les plantes insectivores

Download Darwin - Les Plantes Insectivores

Post on 09-Jul-2015

95 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Charles Darwin(1809 - 1882)

Les plantes insectivoresOuvrage traduit de langlais par dmond Barbier Prcd dune Introduction biographique et augment de notes complmentaires par Charles Martins

C. Reinwald et Cie, Libraires-diteurs, Paris, 1877Un document produit en version numrique par Jean-Marc Simonet, bnvole, professeur retrait de lenseignement de lUniversit de Paris XI-Orsay Courriel: jmsimonet@wanadoo.fr Dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales" Site web: http://classiques.uqac.ca/ Une collection dveloppe en collaboration avec la Bibliothque Paul-mile-Boulet de l'Universit du Qubec Chicoutimi Site web: http://bibliotheque.uqac.ca/

Charles Darwin Les plantes insectivores

2

Cette dition lectronique a t ralise par Jean-Marc Simonet, bnvole. Courriel: jmsimonet@wanadoo.fr partir du livre de :

Charles Darwin(1809-1882)

Les plantes insectivoresOuvrage traduit par Edmond Barbier.Prcd dune Introduction biographique et augment de notes complmentaires par Charles Martins Professeur dHistoire naturelle la Facult de mdecine de Montpellier, Correspondant de lInstitut

C. Reinwald et Cie, Libraires-diteurs, Paris, 1877, 540 pages, 30 figures dans le texte.

Polices de caractres utilise : Pour le texte: Times New Roman, 14 points. Pour les notes de bas de page : Times New Roman, 10 points. dition lectronique ralise avec le traitement de textes Microsoft Word 2004 pour Macintosh. Mise en page sur papier format : LETTRE (US letter), 8.5 x 11) dition numrique ralise le 13 janvier 2007 Chicoutimi, Ville de Saguenay, province de Qubec, Canada.

Charles Darwin Les plantes insectivores

3

TABLE DES MATIRES

Introduction biographique.

Chapitre premier. Le Drosera rotundifolia.Nombre des insectes capturs. Description des feuilles ; leurs appendices ou tentacules. Remarques prliminaires sur laction des divers organes et sur le mode de capture des insectes. Dure de linflexion des tentacules. Nature de la scrtion. Procd par lequel les insectes sont amens au centre de la feuille. Preuve que les glandes ont une puissance dabsorption. Petitesse des racines.

Chapitre II. Mouvements des tentacules au contact des corps solides.Inflexion des tentacules extrieurs lorsque lon excite les glandes du disque par des attouchements rpts ou quon laisse les objets en contact avec elles. Diffrence de laction des corps selon quils contiennent ou non des matires azotes solubles. Inflexion des tentacules extrieurs cause directement par des objets mis en contact avec leurs glandes. Priode du commencement de linflexion et du redressement subsquent. Extrme petitesse des particules qui suffisent peur provoquer une inflexion. Action sous leau. Inflexion des tentacules extrieurs quand on excite leurs glandes par des attouchements rpts. Les gouttes de pluie ne provoquent pas linflexion.

Chapitre III. Agrgation du protoplasma lintrieur des cellules des tentacules.Nature du contenu des cellules avant lagrgation. Diffrentes causes qui excitent lagrgation. Cette agrgation commence lintrieur des glandes et se propage le long des tentacules. Description des masses agrges et de leurs mouvements spontans. Courants de protoplasma le long des parois des cellules. Action du carbonate dammoniaque. Les granules du protoplasma qui circulent le long des parois se confondent avec les masses centrales. Une quantit extrmement petite de carbonate dammoniaque suffit peur dterminer lagrgation. Action des autres sels dammoniaque. Action dautres substances, de liqueurs organiques, etc. Action de leau, de la chaleur. Redissolution des masses agrges. Causes immdiates de lagrgation du protoplasma. Rsum et conclusions. Observations supplmentaires sur lagrgation dans les racines des plantes.

Charles Darwin Les plantes insectivores

4

Chapitre IV. Effets de la chaleur sur les feuilles.Nature des expriences. Effets de leau bouillante. Leau tide provoque une inflexion rapide. Leau porte une temprature plus leve ne provoque pas une inflexion immdiate, mais ne tue pas les feuilles, ce que prouvent leur redressement subsquent et lagrgation du protoplasma. Une temprature encore plus leve tue les feuilles et fait coaguler les parties albumineuses des glandes. Conclusions.

Chapitre V. Effets produits sur les feuilles par les liquides non azots et les liquides organiques azots.Liquides non azots. Solutions de gomme arabique, de sucre, damidon, dalcool tendu, dhuile dolive. Infusion et dcoction de th. Liquides azote. Lait. Urine, albumine liquide. Infusion de viande crue. Mucosits impures. Salive. Solution de colle de poisson. Diffrence de laction exerce par ces deux sries de liquides. Dcoction de pois verts. Dcoction et infusion de choux. Dcoction de brins dherbe.

Chapitre VI. Puissance digestive de la scrtion du Drosera.Lexcitation directe ou indirecte des glandes rend la scrtion acide. Nature de lacide. Substances digestibles. Albumine ; les alcalis arrtent la digestion ; laddition dun acide la fait recommencer. Viande. Fibrine. Syntonine. Tissu arolaire. Cartilages. Fibro-cartilage. Os. mail et dentine. Base fibreuse des os. Phosphate de chaux. Glatine. Chondrine. Lait, casine et fromage. Gluten. Lgumine. Pollen. Globuline. Hmatine. Substances indigestes. Productions pidermiques. Tissu fibro-lastique. Mucine. Pepsine. Ure. Chitine. Cellulose. Fulmi-coton. Chlorophylle. Graisses et huiles. Amidon. Action de la scrtion sur les graines vivantes. Rsum et conclusions.

Chapitre VII. Effets produits par les sels dammoniaque.Manire dont ont t faites les expriences. Action de leau distille comparativement laction des solutions. Les racines absorbent le carbonate dammoniaque. Les glandes absorbent la vapeur dune solution de carbonate. Gouttes sur le disque. Gouttes microscopiques appliques des glandes spares. Feuilles plonges dans des solutions faibles. Petitesse de la dose qui provoque lagrgation du protoplasma.. Azotate dammoniaque ; expriences analogues faites avec des solutions de ce sel. Phosphate dammoniaque ; expriences analogues. Autres sels dammoniaque. Rsum et conclusions sur laction des sels dammoniaque.

Chapitre VIII. Effets produits sur les feuilles par divers sels et par divers acides.Sels de soude, de potasse et autres sels alcalins, terreux et mtalliques. Rsum de laction produite par ces sels. Acides divers. Rsum de leur action.

Charles Darwin Les plantes insectivores

5

Chapitre IX. Effets produits par certains poisons alcalodes, par dautres substances et par des vapeurs.Sels de strychnine. Le sulfate de quinine narrte pas rapidement les mouvements du protoplasma. Autres sels de quinine. Digitaline. Nicotine. Atropine. Vratrine ; Colchicine ; Thine. Curare. Morphine. Hyoscyamine. Le poison du Cobra capello semble acclrer les mouvements du protoplasma. Le camphre est un stimulant puissant. Sa vapeur agit comme narcotique. Certaines huiles essentielles provoquent linflexion. Glycrine. Leau et certaines solutions retardent ou empchent laction subsquente du phosphate dammoniaque. Lalcool est inoffensif ; la valeur dalcool agit comme narcotique et comme poison. Chloroforme, ther sulfurique et ther azotique ; leur proprit stimulante, vnneuse et narcotique. Lacide carbonique est un narcotique, mais il nagit pas comme poison rapide. Conclusions.

Chapitre X. De la sensibilit des feuilles et de la direction dans laquelle limpulsion se propage.Les glandes et le sommet des tentacules sont seuls sensibles. Propagation de limpulsion dans les pdicelles des tentacules et travers le limbe de la feuille. Agrgation de protoplasma ; cest une action rflexe. La premire dcharge de limpulsion est soudaine. Direction des mouvements des tentacules. Limpulsion motrice se propage travers le tissu cellulaire. Mcanisme des mouvements. Nature de limpulsion motrice. Redressement des tentacules.

Chapitre XI. Rcapitulation des principales observations faites sur le Drosera rotundifolia. Chapitre XII. Structure et mouvements de quelques autres espces de Drosera.Drosera anglica. Drosera intermedia. Drosera capensis. Drosera spathulata. Drosera filiformis. Drosera binata. Conclusions.

Chapitre XIII. Diona muscipula.Structure des feuilles. Sensibilit des filaments. Mouvement rapide des lobes caus par lirritation des filaments. Les glandes, leur facult de scrtion. Mouvements lents causs par labsorption de matires animales. Preuves de labsorption tires de lagrgation dans les glandes. Puissance digestive de la scrtion. Action du chloroforme, de lther et de lacide cyanhydrique. Mode de capture des insectes. Utilit des poils marginaux. Nature des insectes capturs. Transmission de limpulsion motrice et mcanisme des mouvements. Redressement des lobes.

Charles Darwin Les plantes insectivores

6

Chapitre XIV. Aldrovandia vesiculosa.Capture des crustacs. Conformation de ses feuilles comparativement celles de la Dione. Absorption par les glandes, par les processus quadrifides et par des pointes sur les bords replis. Aldrovandia vesiculosa, var. australis. Capture de certaines proies. Absorption des matires animales. Aldrovandia vesiculosa, varit verticillata. Conclusions.

Chapitre XV. Drosophyllum. Roridula. Byblis. Poils glanduleux dautres plantes. Conclusion sur les Drosraces.Drosophyllum. Structure des feuilles. Nature de la scrtion. Mode de capture des insectes. Facult dabsorption. Digestion des substances animales. Rsum sur le Drosophyllum. Roridula.. Byblis. Poils glanduleux dautres plantes ; leur facult dabsorption. Saxifrages. Primula. Pelargonium. Erica. Mirabilis. Nicotiana. Rsum sur les poils glanduleux. Remarques finales sur les Drosraces.