bâtiments d’élevage porcins et avicoles

of 24 /24

Upload: others

Post on 18-Jun-2022

13 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: bâtiments d’élevage porcins et avicoles
Page 2: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

L’électricité en Bretagne, un défi d’avenir.

Fragilité électrique de la Bretagne due à :↘ Situation péninsulaire

↘ 10,6 % de la consommation produite sur le territoire en 2012.

↘ + 23 % des consommations de pointe entre 2002 et 2009

↘ Hausse de la demande 3 fois supérieure au niveau national

Energie difficilementstockable

Equilibre

«offre-demande »

Risque de ruptured’approvisionnement auxheures de pointes

Page 3: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Optimisation des profils de consommations électriques en

bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Eric Lerognon, (Fluiditec),

Dorothée Desson (Chambre d’Agriculture de Bretagne)

Page 4: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Audits Electriques Bâtiments d’Elevage

AvicoleAppel à projet ADEME Bretagne

Page 5: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Audits électriques

Objectif

– Décomposer les différentes consommations

– Identifier les opportunités de progrès

– Détecter les pointes de puissance

– Préparer l’avenir (évolution des contrats)

Page 6: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Audits électriques

Méthode

– Utilisation d’un « algorithme » d’exploitation

– Caractérisation des différents postes

– Hiérarchisation des paramètres

Page 7: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poulets de chair

Résultat : cartographie énergétique

ConsommationkWhep/m²

Etat électrique

Consommationéléctrique /m²

Consommationgaz /m²

Consommation(Elec+Gaz+Fioul)

/m²

Consommationelec /kg

Prix moyen kWh

Conditionsexploitation (HR

et °C)

Deperdition(W/°K.m²)

Age

Performances comparatives des bâtiments

Exploitation A1

Max

Moyenne

Min

Consommation

kWhep/m²

Etatélectrique

Consommation

éléctrique/m²

Consommation gaz /m²

Consommation

(Elec+Gaz+Fioul) /m²

Consommation elec /kg

Prix moyenkWh

Conditionsexploitation(HR et °C)

Deperdition(W/°K.m²)

Age

Performances comparatives des bâtiments

Exploitation C2

Max

Moyenne

Min

Page 8: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poulets de chair

Répartition des consommations électriques

7%

63%

17%

4% 5% 4%

Page 9: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poulets de chair

Appel de puissance

W

5 000 W

10 000 W

15 000 W

20 000 W

25 000 W

janv. févr. mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.

Appel de puissance maximum

Page 10: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poulets de chair

Orientations

– Délestage des systèmes

– Optimisation des contrats

– Utilisation des nouvelles technologies

↘ Eclairage basse consommation

↘ Moteur à variation de fréquence

– Echangeur de chaleur

– …

Page 11: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poules pondeuses

Répartition des consommations électriques

72 310 kWh

5 532 kWh1 818 kWh

364 kWh273 kWh

Répartition des consommations électriques

Consommation ventilation

Consommation éclairage

Consommation aliment

Consommation rammassage œuf

Consommation eau

Consommation brumisateur

Consommation Divers

90%

7% 2%

Page 12: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poules pondeuses

Appel de puissance journalière

.0 kW

10.0 kW

20.0 kW

30.0 kW

40.0 kW

50.0 kW

60.0 kW

70.0 kW

80.0 kW

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

Puissance appelée

Jour 6 Semaine 1

Jour 7 Semaine 26

Page 13: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Exemple : Poules pondeuses

Orientations

– Délestage des systèmes

↘ Evacuation des fientes

↘ Ramassage des œufs

– Optimisation des contrats

↘ Réduction de la puissance souscrite

– Utilisation des nouvelles technologies

↘ Eclairage basse consommation

↘ Moteur à variation de fréquence

Page 14: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Audits électriques

Une équipe à votre service

– Bureau d’études Thermiques et Fluides

[email protected] tel : 02 97 74 18 66

Page 15: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Diagnostics électriques en bâtiments d’élevage porcins

Dorothée Desson (Chambre d’Agriculture de Bretagne)

Page 16: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Diagnostics électriques en bâtiments d’élevage porcins.

Objectifs de l ’étude :↘ Quantifier l’impact des élevages porcins sur le réseau de

transport d’électricité

↘ Estimer le potentiel de réduction d’appel de puissance auxheures de pointe

↘ Estimer l’adéquation entre : installations, usages etabonnement électrique

↘ Identifier les leviers d’action pour les optimiser et réaliserdes économies.

Caractériser les consommations pour sécuriser

l’approvisionnement et modérer les pointes

Page 17: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Echantillon représentatif des élevages Bretons.

Répartis sur la région

↘ Naisseurs-engraisseurs total ou partiel

↘ De 160 à 1 200 truies

↘ De 4 à 21 bandes

↘ Equipements variés (lampes, plaques, aérothermie, géothermie,FAF, Station de traitement du lisier…

Page 18: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Le dispositif mis en place. En moyenne, 15 pinces ampérométriques par élevage.

↘ Total de 225 pinces ampérométriques posées en élevages

↘ Prise du général dans 14 cas sur 15.

↘ 7 Fabriques d’Aliment à la Ferme (FAF).

↘ 3 stations de traitement de lisier.

↘ 2 Pompes A Chaleur (PAC).

↘ Chauffage électrique en maternité et post-sevrage (lampes,plaques, radiants).

↘ Ventilation (gestantes et engraissement).

Une mesure enregistrée toutes les 10 minutes

pendant 6 mois.

Page 19: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Analyse des courbes de charges (1)

Vue « longue » sur 6 mois.

↘ Saisonnalité peu marquée, plus ou moins 10 % (printemps/été)

↘ Cyclicité des consommations dépendante de la conduite enbandes.

Plus le nombre de bandes augmente, moins la

cyclicité est marquée.

Page 20: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Analyse des courbes de charges (2)

Vue « quotidienne » sur 72 heures.

↘ 1 à 2 appels de puissance nettement supérieur à la base par jour

↘ Amplitude quotidienne très forte (facteur 2 à 4).

Dans 50 % des cas, les appels de puissance coïncident avec les

heures de pointe du réseau.

8h -10h 8h -10h 8h -10h18h -20h 18h -20h 18h -20h

Page 21: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Analyse des courbes de charges (3)

Les postes à faibles oscillations.

↘ Chauffage et ventilation

↘ Oscillations faibles à moyennes entre la base des appels depuissance et les pointes (20 à 40 %).

Consommations constantes, de puissance moyenne et de

longue durée.

Pu

issa

nce

ap

par

ente

(W

att)

Page 22: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Analyse des courbes de charges (4)

Les postes fortes oscillations.

↘ Equipements spécifiques type PAC, FAF, Station de traitementde lisier, pompe de lavage.

↘ Oscillations fortes, jusqu'à 50 % de la pointe du général.

Consommations subites, de forte puissance et de courte durée.

Page 23: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Les leviers d’action pour réduire les appels de puissance

50 % des pointes d’appel de puissance effacés !

Leviers

Aménager les horairesd’utilisation des FAF etstations de traitement de lisier(nuit)

Boîtiers condensateurs

PAC puissance progressive ou à étages

Utiliser l’inertie thermique dubâtiment pour réaliser del’effacement « diffus » duchauffage

Gains réseau

Jusqu’à ~ 50 % sur lespointes

Jusqu’à – 20 à 25 %d’utilisation permanente de lacapacité réseau

Jusqu’à – 20 % de chargeglobale sur le réseau dedistribution

Atténuer les pointes réseau :jusqu’à ~25 % pendant ~30minutes

Gain éleveurs

Economies liées au tarif HC: - 5 % sur la facture totale

Limiter les pénalités

Pas d’augmentation de l’abonnement :

- 3 % sur la facture totale

Bénéficier des (CEE)

Certificats d’Economie d’Energie

Page 24: bâtiments d’élevage porcins et avicoles

Les économies d’énergie à la ferme – 5 et 6 décembre 2013 – Châteauneuf du Faou

Merci de votre attentionNous répondons vos questions !

Ce programme s’inscrit dans le cadre du Pacte électrique Breton.