architecture questions la maison .la maison radieuse la maison radieuse la maison radieuse la maison

Download ARCHITECTURE QUESTIONS La Maison .La Maison Radieuse La Maison Radieuse La Maison Radieuse La Maison

Post on 11-Oct-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • La Maison Radieuse La Maison Radieuse

    La Maison RadieuseLa Maison Radieuse

    La Maison RadieuseLa Maison Radieuse

    La MaisonRadieuse

    ARCHITECTURE QUESTIONSLARCHITECTEHISTOIRE MODE DEMPLOI

    Ds 1930, Le Corbusier imagine une cit qui rassemblerait sous un mme toit un nombre important de maisons confortables, des services, des commerces, des quipements publics. De cette recherche natront les cits radieuses . Lempilement vertical permet de loger un grand nombre de personnes tout en librant au sol un grand parc. Les appartements souvrent alors tous la lumire et offrent de larges vues sur le paysage.

    Il sintresse aussi lurbanisme : comment tendre la ville en fonction de lvolution de la population et des modes de vie ? Il imagine une ville moderne : des cits radieuses dans des parcs, proches du centre de la ville ancienne, lcart des industries, desservies par des moyens de transport modernes.

    Vers 1950, La Maison Familiale, socit de HBM nantaise, se proccupe de construire des logements sociaux. Ses responsables sont intresss par lUnit dhabitation construite Marseille par Le Corbusier (1946-1952). Ils lui commandent Rez une HBM quils souhaitent grande, moderne et peu coteuse.

    Aujourdhui les habitants de la Maison Radieuse sont, soit locataires, soit propritaires. Beaucoup y vivent depuis longtemps et restent trs attachs leur Maison qui domine Rez et la Loire.

    Le btiment (ses faades et sa toiture) a t inscrit Monument Historique en 1965, phnomne rare pour des btiments rcents.

    Les architectes modernes et les ingnieurs du dbut du XXe sicle sintressent au nouveau matriau quest le bton.

    Le Corbusier exploitera ce matriau pour la cration de nouvelles formes architecturales.

    - Il permet de construire, rapidement, des immeubles de grande hauteur.

    - Lempilement de poteaux et de poutres remplace les gros murs en pierres ou en briques des architectures prcdentes.

    - Lespace entre les poteaux peut recevoir de grandes fentres qui souvrent sur le paysage et laissent entrer la lumire.

    - lintrieur, de simples cloisons, dont on peut modifier la disposition sans fragiliser le btiment, sparent les pices.

    - Le toit, plat, devient terrasse, belvdre, labri de la circulation, proche du ciel et du soleil. Il peut recevoir une piscine ou une cole.

    - Poss sur des pilotis, les btiments slvent vers la lumire et permettent le prolongement des parcs leurs pieds.

    Question 1 - Qui se cache derrire ces points ?Question 2 - Situe la Maison Radieuse et indique le Nord sur ce plan de situation.

    Question 3 - M. et Mme Modulor habitent les Cits Radieuses, spcialement conues pour eux par M. Le Corbusier. Retrouve leurs empreintes dans les murs de la faade Est. Reprsente dans le cadre une des empreintes de ton choix.

    Question 4 - La famille Modulor, de revenus modestes, a peut-tre occup le 20me appartement de la 6me rue (N620), ds 1955. Retrouve leur loggia sur la faade ouest sachant que : - les enfants sont proches de leur cole, lavant-dernier niveau, - leur loggia est blanche en partie haute, comme celle de droite, avec un panneau vert et un bleu, - elle se situe dans la 11me colonne en partant de la faade nord ( gauche).

    Question 5 - Promne-toi dans la coupe axonomtrique de leur appartement, depuis le sjour jusquaux chambres des enfants, en passant par lescalier et la cabine de bain. Essaye de complter le plan de ltage.

    Question 6 - Depuis leur loggia, les Modulor profitent du soleil du soir et de la vue sur la Loire. Retrouve leur faade et complte-la sur ce dessin (0,5cm reprsente 1mtre).

    Charles-Edouard Jeanneret, dit Le Corbusier, est n en Suisse en 1887. Il sest passionn trs jeune pour tous les arts. Il a orient toute sa vie et son uvre vers lavenir, la recherche et la cration, particulirement en architecture. Ds lge de 20 ans, il parcourt lEuro-pe, puis le monde. Il est autodidacte. Dans ses carnets de croquis, il reporte des dessins dobservation et des ides. Il rencontre des artistes, apprend, change et cre en travaillant avec certains dentre eux. Il devient architecte, mais aussi peintre, sculpteur, critique darchitecture, urbaniste. Il travaille comme un plasticien. Par exemple la Mai-son Radieuse : - Il moule et creuse le bton : le btiment se prsente

    comme un bloc perc dalvoles, les logements. - Il rythme les faades par la rptition de ces creux

    interrompus par la bande verticale pleine des ca-ges descalier.

    - Il embote les appartements dans lpaisseur du b-timent comme des tiroirs qui le traversent de part en part.

    - Il met en valeur le matriau de construction au lieu de le recouvrir dun dcor : le bton brut fait apparatre le motif des planches entre lesquelles il a t coul.

    - Il imprime dans le bton des empreintes comme cel-les du Modulor

    - Il applique des -plat de couleurs vives sur cer-tains murs pour modifier la perception des volumes, animer les faades.

    Adresse : Boulevard le Corbusier REZ

    Immeuble de logements - cole - servicesConstruction :

    1953 - 1955Architecte :

    Le CORBUSIER

    Villa Nobasque

    Villa Savoye

    Chapelle de Ronchamps

    .................

    .................

    .................

    ..................................

    .................

    Ral

    isat

    ion

    : AR

    DEP

    A et

    CAU

    E 44

    -20

    05

    Aide-toi dune rgle et dun trombone pour marquer les pliures

  • La Maison Radieuse La Maison RadieuseLa Maison RadieuseLa Maison Radieuse

    LEXIQUERFRENCESQUESTIONS (SUITE) VOCABULAIRECONSTRUCTION LINTRIEUR MODE DEMPLOI

    Les couloirs sont des rues, autrefois empruntes par le postier ou le laitier qui livraient directement les habitants. Les ambiances sombres sont contrastes par les portes de couleurs vives. Chaque appartement est pens comme une maison avec :

    - Ses espaces extrieurs : la loggia, les balcons, le Parc.

    - Son tage : dans les logements en duplex, les chambres se situent, soit en bas, soit en haut.

    - Ses vues sur deux faades : les appartements traversants reoivent la lumire de lest et de louest.

    Le sjour bnficie dune grande baie vitre qui souvre sur la loggia et sur toute la hauteur de lescalier. La cuisine, petite en surface, profite de la lumire et de la vue du sjour. Charlotte Perriand a beaucoup contribu la cration de son mobilier ergonomique. Rez, plusieurs quipements collectifs ont disparu, la poste et le marchand de journaux au rez-de-chausse. Les locaux pour les clubs fonctionnent toujours dans les tages. Chaque habitant propritaire a pu transformer lintrieur de son logement selon ses souhaits.La mairie fait visiter un appartement dorigine, non habit et non transform, et la maternelle accueille toujours sur le toit les enfants de la Maison et du quartier.

    Question 7 - Ce plan de masse est trac daprs celui de larchitecte en 1954. Retrouve les pieds de la Maison Radieuse, la Pice deau, les alles du Parc. Observe ce qui a chang.

    Le Parc fait aujourdhui 6 hectares (2,9 hectares lorigine). La Maison radieuse compte 394 logements. ton avis, par combien de maisons avec jardin (500m2 environ) pourrait-on les remplacer : o Environ 120 o Environ 220 o Environ 320

    Question 8 - Voici le sjour familial. Le mobilier a t dessin par Charlotte Perriand et Le Corbusier. Deux des meubles sont des intrus, saurais-tu les retrouver ?

    Question 9 Parmi ces constructions, qui datent du dbut du XXe sicle, laquelle ton avis nest pas conue par Le Corbusier ?

    Question 10 Le bton est le matriau essentiel de cette construction. Observe les diffrents aspects de finition sur les faades. Combien en trouves-tu ?

    Note le nom des principales couleurs, tu pourras ensuite colorier les carrs.

    daprs plan 1954

    Coupe axonomtrique

    Plan de ltage

    La construction de ce Paquebot est trs rapide pour un difice exprimental de cette taille : 18 mois.Toutes les dimensions sont thoriquement bases sur Le Modulor, reprsent par les dimensions dun homme qui mesure 1m86 le bras lev et 1,13m au niveau du nombril. Ce systme de mesure, invent par Le Corbusier, est destin bien proportionner le dessin des faades et celui des volumes, mais aussi faciliter la fabrication de tous les lments. Les lments prfabriqus sassemblent la manire dun jeu de lgo.Les innovations concernent aussi le confort des habitants qui, cette poque, vivaient parfois dans des conditions misrables :

    - De llectricit, de leau chaude, un chauffage par le sol dans tous les appartements

    - De lisolation : une isolation thermique et phonique en bton cellulaire entre les appartements, du double vitrage pour les fentres.

    - DeS salles de bain, avec ventilation mcanique.- Des cuisines quipes dun mobilier trs

    fonctionnel et dune hotte daration.- Des appartements traversants qui prennent la

    lumire et la vue lest et louest.- Trois ascenseurs, parmi les plus rcents et les plus

    grands de lpoque.Cest en particulier M. Wogenscky, architecte et assistant de Le Corbusier, qui mnera ce chantier, avec tous les ingnieurs et les entreprises qui y travailleront.

    A-plat : surface recouverte dune couleur uniforme.Architecte : Personne dont le mtier est de concevoir et faire construire toutes sortes de btiments.Autodidacte : qui a appris par lui-mme.Bton : matriau de construction obtenu par mlange de liant (ciment par ex.), de granulats (graviers par ex.), de sa-ble et deau. Bton cellulaire : bton dans lequel sont incor-pores des petites bulles dhydrogne, qui le rendent lger et isolant phonique (contre le bruit) et thermique (contre le froid). Bton brut : se dit dun bton laiss apparent.Duplex : appartement rparti sur deux tages runis par un escalier intrieur.Ergonomique : le mobilier est ergonomique lorsque ses for-mes sont tudies pour tre pratiqu

Recommended

View more >