tlphonie analogique - introduction la tlphonie 1.1 principe de la tlphonie analogique la tlphonie...

Download Tlphonie Analogique -   Introduction  la tlphonie 1.1 Principe de la tlphonie analogique La tlphonie a t initialement prvue pour transmettre la voix humaine

Post on 06-Feb-2018

214 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Tlphonie Analogique - RTC

    Table des matires

    1 Introduction la tlphonie 21.1 Principe de la tlphonie analogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21.2 Organes constitutifs dun poste tlphonique simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

    2 Le Rseau Tlphonique Commut (RTC) 42.1 Les commutateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42.2 Schma de principe du Rseau Tlphonique Commut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52.3 La boucle locale : une structure arborescente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72.4 La structure en anneau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

    3 Communication entre le tlphone et le central 103.1 Phases dtablissement dune communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103.2 Liaison entre le tlphone et le central tlphonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113.3 Dcrochage du combin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113.4 Tonalit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123.5 Numrotation tlphonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133.6 Activation de la sonnerie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153.7 Transmission de la voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

    4 Connectique 174.1 Prises tlphoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174.2 Cblage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

    5 Glossaire 19

    1

  • 1 Introduction la tlphonie

    1.1 Principe de la tlphonie analogique

    La tlphonie a t initialement prvue pour transmettre la voix humaine entre deux lieux distants lun delautre. Elle utilise comme support des lignes lectriques sur lesquelles transite un courant analogue aux signauxsonores. Une liaison tlphonique lmentaire est constitue par :

    Deux dispositifs metteur-rcepteur appels postes tlphoniques, Une ligne bifilaire acheminant les signaux : la paire torsade, Une source dnergie lectrique (E). La tension continue ncessaire lalimentation des postes tl-

    phoniques est fournie par une source installe au central tlphonique (batterie centrale).

    FIGURE 1 Schma dune liaison tlphonique

    1.2 Organes constitutifs dun poste tlphonique simple

    FIGURE 2 Combin t-lphonique

    Ils assurent lchange conversationnel entre les 2 correspondants : Le microphone : cest un convertisseur dnergie, les ondes sonores entranent

    la vibration dune membrane sensible qui provoque la cration dun signallectrique variant au mme rythme que la voix.

    Lcouteur : il restitue sous forme acoustique lnergie lectrique reue, en latransformant en nergie mcanique imposant un mouvement vibratoire lairambiant. Lcouteur est constitu dun haut-parleur.

    Le combin : cest le support ergonomique sur lequel sont monts le micro-phone et lcouteur rcepteur.

    Bobine dinduction (ou transformateur) et Condensateur assurent :

    Adaptation dimpdance entre le microphone et la ligne, et entre la ligneet lcouteur.

    limination de leffet local (antilocal), vite dentendre sur lcouteur lessons mis sur le microphone du mme combin.

    Sparation des courants de natures diffrentes, signaux sonores et polari-sation. . .

    Deux diodes : montes en antiparallle sur le rcepteur, elles absorbent les sur-tensions et rduisent le choc acoustique un niveau supportable par loreille.

    Un redresseur rend lappareil indpendant de la polarit de la ligne.

    2 / 20

  • 1.2 Organes constitutifs dun poste tlphonique simple

    Les organes dappel, dmission Labonn fait connatre son centre de rattachement le numro didentifi-cation du correspondant dsir en le composant soit sur le cadran dappel rotatif (ancien), soit sur le claviernumrique (actuel). Ce dispositif transmet alors au central un signal cod.

    FIGURE 3 Cadran rotatif et clavier numrique

    Les organes de rception dappel La signalisation dun appel est faite par une sonnerie mise en marchepar un courant alternatif (au travers dun filtre). Lors du dcrochage du combin, le centre de rattachementconstate la fermeture du crochet, interrompt le signal dappel et tablit la liaison.

    FIGURE 4 Sonnerie tlphonique dporte

    volution de la tlphonie En 1854, linventeur franais Charles Bourseul fut le premier imaginer un systmede transmission lectrique de la parole. En 1877, lamricain Alexander Graham Bell construisit le premiertlphone capable de transmettre la voix humaine, tout en respectant sa qualit et son timbre.

    FIGURE 5 Alexander Gra-ham Bell

    En France, un grand plan de dveloppement des tlcommunications at mis en oeuvre durant les annes 1970, conduisant un quipement rapide.Les recherches menes au Centre national dtude des tlcommunications(CNET) permirent ainsi la mise en place du premier central entirement lectro-nique du monde. France Tlcom dcida douvrir son rseau numrique auxabonns avec intgration de services (RNIS), commercialis sous le nom de Nu-mris. Ce rseau permet damliorer certains services comme la tlcopie oulinterconnexion dordinateurs.

    Lhistoire de la tlphonie subit depuis une vingtaine dannes une fantas-tique acclration, dont les consquences et les causes dpassent le champ dela science et de la technique.

    3 / 20

  • 2 Le Rseau Tlphonique Commut (RTC)

    2.1 Les commutateurs

    Chaque client se voit attribuer un numro personnel. Les quipements tlphoniques sont conus pourpouvoir mettre en relation tous les abonns (tlcommunication) :

    Soit en empruntant les lignes du rseau public RTC, ce sont des communications extrieures. Soit au sein dune mme entreprise, il sagit ici de communications internes traites par un autocom-

    mutateur priv. Laccs au rseau public se fait alors en composant un prfixe supplmentaire.

    A lorigine les demoiselles du tlphone connectaient manuellement la ligne de lappelant celle delappel. Puis les commutateurs ont volu. Passant de llectrotechnique aux technologies lectronique puismaintenant informatique, ils permettent des gains de productivit importants par lautomatisation de tchesrptitives et doprations standardises. Les informations de gestion des appels tlphoniques, appeles la signalisation , transitent sur un rseau parallle spcifique : le rseau Smaphore .

    FIGURE 6 Les demoiselles du tlphone FIGURE 7 Central tlphonique actuel

    Ces commutateurs constituent les diffrents points ou noeuds du Rseau Tlphonique Commut ou RTC(en anglais STN : Switched Telephone Network). Ils sont relis par des artres de transmission de diffrents types :cbles coaxiaux, fibres optiques, faisceaux hertziens, satellites. Le RTC assure la connexion momentane, dedeux installations terminales afin de mettre en relation deux usagers. Ce rseau est actuellement le plus utilispar les particuliers pour se relier entre eux ou Internet. Le RTC public est trs tendu, il atteint tous les pays dela plante et compte plusieurs centaines de millions dabonns.

    Il y a plusieurs type de commutateurs, chacun ayant une fonction spcifique : Le Commutateur Autonomie dAcheminement (CAA) ou commutateur local qui permet de mettre

    en relation les clients dune mme zone gographique. Ces commutateurs traitent galement lesnumros durgence (15, 17, 18 et 112) en joignant le service local concern.

    Un appel rgional passe par le commutateur local qui envoie un signal au commutateur rgionalappel Centre de Transit, qui permet dcouler les communications tlphoniques dun CAA unautre CAA.

    Si le numro compos est destin linternational, cest un des trois Centres de Transit Internationauxqui traite lappel (Paris, Bagnolet ou Reims).

    4 / 20

  • 2.2 Schma de principe du Rseau Tlphonique Commut

    Pour offrir des services toujours plus complexes ses clients, France Telcom a amen de lintelligencedans son rseau en associant commutateurs et serveurs informatiques. Ces serveurs informatiques commandentles commutateurs et prennent les dcisions, cest le principe du rseau intelligent.

    Par exemple, ils transforment les numros spciaux en numros classiques, comprhensibles par lescommutateurs. Ce principe est aussi utilis par le service libre appel (numros verts), les numros taxationpartage (numros Azur et indigo), le service audiotel et les 118xxx. Ces numros spciaux sont envoys versdiffrentes lignes en fonction de lheure, le temps dattente du client est ainsi rduit.

    2.2 Schma de principe du Rseau Tlphonique Commut

    Le RTC est compos de noeuds (commutateurs) schangeant des informations au moyen de protocolesde communications normaliss par les instances internationales.

    Les systmes ralisant le RTC sont htrognes, ils proviennent de fabricants diffrents et utilisent destechnologies diffrentes. Cette coexistence de technologies provient de la longue dure de vie de cesdispositifs, souvent suprieure une vingtaine dannes.

    FIGURE 8 Schma simplifi du RTC

    Chaque poste tlphonique est rattach une seule armoire de rpartition connecte un commuta-teur local (local switch) dont la distance peut aller de quelques centaines de mtres jusqu quelques kilomtresrduisant dautant la bande passante des signaux transmis du fait de laugmentation de lattnuation.

    La faible bande passante (300Hz 3400Hz) du RTC et dautre part son rapport signal/bruit (de lordrede 40 dB) limitent la qualit du signal analogique transmis (voix) et donc le dbit du nombre de bits trans

Recommended

View more >