commentaire de la prière sur le prophète « de la lumière ... ?· xii. notions générales sur...

Download Commentaire de la prière sur le Prophète « de la Lumière ... ?· XII. Notions générales sur le…

Post on 07-Mar-2019

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

V10 juillet 2012

Le Porteur de Savoir

Aucune reproduction, mme partielle, de ce document ne peut tre faite sans l'autorisation expresse de son auteur

Commentaire

de la prire sur le Prophte

de la Lumire Essentielle

(en-Nr edh-Dht)

Edition en cours *

* *

* * *

Mise jour progressive1

*

1 Les ventuels ajouts ou modifications substantielles dans le texte ou les notes des chapitres de la prcdente

version seront signals en orange.

Prire de la Lumire Essentielle / Sommaire Luc de la Hilay

Le Porteur de Savoir | 2

Sommaire

INTRODUCTION

I. Une opportunit initiatique ? .......................................................................................... 3

II. La prire lumineuse sur le Prophte ......................................................................... 7

NOTIONS GENERALES

III. LEssence (Dht) .......................................................................................................... 10

IV. Les Noms (Asm) et les Attributs (ift) ..................................................................... 13

V. Les Noms : dAllah Seyidn Adam ........................................................................... 17

VI. Les Traces (athr) ........................................................................................................ 20

VII. Premire synthse ......................................................................................................... 24

VIII. La Lumire (Nr) ......................................................................................................... 29

IX. Rapports symboliques entre Nr et Barzakh ................................................................ 33

X. Le ple essentiel de la manifestation ............................................................................ 37

XI. L'illumination initiatique .............................................................................................. 40

XII. Notions gnrales sur le Secret (Sirr) .......................................................................... 43

NOTIONS CHADHILIES

XIII. La propagation (sarayn) des Noms divins dans lExistence ...................................... 48

XIV. La ralisation des Noms ............................................................................................... 53

XV. Le centre du cercle (markaz ed-dirah) ..................................................................... 58

XVI. La prire sur le Prophte : des symboles mis en action .............................................

XVII. Linfluence initiatique (barakah) du Maitre fondateur ................................................ 65

XVIII. Prsentation de la Drah chdhilie..............................................................................71

V10 juillet 2012

Le Porteur de Savoir

Aucune reproduction, mme partielle, de ce document ne peut tre faite sans l'autorisation expresse de son auteur

I

Une opportunit initiatique ?

introduction

Si lon veut respecter la hirarchie des statuts que le fiqh confre aux actes

dadoration, il convient de commencer en rappelant que prier sur le Prophte est un

ordre divin formul dans le Coran : En vrit, Allah et Ses Anges prient sur le

Prophte. vous qui croyez, priez sur lui et saluez-le ! 2.

De lavis unanime des savants, ce verset fait de la prire sur le Prophte un acte

obligatoire (fardh) pour tous les croyants3. Seule la conception de cette obligation

varie selon les coles juridiques (madhhib) ; lImm Mlik, par exemple, considre

que le musulman se dcharge de cette obligation en laccomplissant une fois dans sa

vie, tandis que lImm Chafi la juge obligatoire lors de lattestation de foi

(tachahhud) des prires rituelles, dont elle constitue ainsi une condition de validit

sine qua non. Une fois acquitte selon les conditions propres au madhhab sous

lautorit duquel se trouve tout un chacun, la prire sur le Prophte (lat al en-

nab) devient une pratique traditionnelle fortement recommande (sunna

2 [XXIII ; 56].

3 Rapport par le Cheikh Nabbahn dans Afdhal e-alwat, daprs lImam Sakhw. Il est intressant de

noter que ce verset ne sadresse en effet textuellement quaux musulmans caractriss par la foi (mn), c'est--

dire ceux qui constituent la catgorie restreinte des croyants (mumimn), dont le degr est intermdiaire entre

celui de lIslm et de lIhsn (excellence) selon un autre hadith. Du reste, cette restriction nest pas aussi nette et

catgorique quon pourrait le penser de prime abord, puisquelle est encore rductible, du moins dans une

certaine mesure, en fonction des nombreuses dfinitions de la foi que recense le dogme islamique. A ce propos,

il ne nous parat pas inutile de noter pour le sujet qui nous intresse que la personne du Prophte est intimement

lie la dfinition de la foi : si cette dernire est gnralement considre comme laspect intrieur de la vie du

musulman, indissociablement lie aux paroles et aux actes qui lexpriment, il est galement connu que lintensit

de la foi du croyant rsulte directement de lintensit de sa relation avec le Prophte : Les gens se diffrencient

lun de lautre en matire de foi selon (ala qadri) leur diffrence dans lamour quils me vouent, et ils se

diffrencient dans la mcrance selon leur diffrence dans lanimosit quils me portent (hadith). Cet amour du

Prophte, que le croyant ne fera donc en quelque sorte quexprimer ou confirmer en priant sur lui, est dans ce

mme hadith dfini comme le fait de suivre sa voie, de pratiquer sa tradition, daimer ce quil aime, de dtester

ce quil dteste, de soutenir celui quil soutient, dtre ennemi de ses ennemis . Au surplus, dans les deux cas

extrmes, celui qui aime le Prophte plus que sa propre me est un croyant parfait dont la foi est accomplie

(tamma el-mn) et le musulman qui ne laime nest pas croyant. Sous un autre rapport, lamour pour le Prophte

constitue, entre le musulman et lEnvoy dAllah, un lien dont la sagesse traditionnelle garantit la vivification ;

cet amour le fait en effet rentrer dans la catgorie des croyants, le soumettant ainsi lobligation de rciter sur lui

la prire, qui son tour augmentera sa foi et donc son amour.

Prire de la Lumire Essentielle / Une opportunit initiatique Luc de la Hilay

Le Porteur de Savoir | 4

muakkadah), c'est--dire un acte mritoire quil est conseill de ne pas dlaisser

mais dont labsence de ralisation nexpose pas pour autant au chtiment divin4.

Par ailleurs considre dans le fiqh comme un acte dadoration non conditionn,

la prire sur le Prophte nest limite ni par le temps, ni par le lieu, ni mme par la

formule employe5, et reste donc susceptible dun emploi considrablement plus

tendu que celui, restreint, quen font habituellement les gens travers la rcitation

exclusive de la alt Ibrhimiyah du tachahhud6. Elle fait mme partie de ces

pratiques qui produisent ncessairement ce que Ren Gunon appelle une raction

concordante 7, dont la nature est nonce par le Prophte lui-mme : Celui qui

prie sur moi une fois, Allah prie sur lui dix fois, celui qui prie sur moi dix fois, Allah

prie sur lui cent fois, celui qui prie sur moi cent fois, Allah prie sur lui mille fois [] .

En dautres termes, la demande de grce (alh) sur le Prophte que le croyant

adresse Allah le fait bnficier en retour, c'est--dire de la part dAllah lui-mme,

dune prire ou dune grce, dcuple cette fois, dont certaines catgories

prototypiques telles que les rcompenses (thawab), la prservation (hifdh), la

dissipation des afflictions (kachaf el-ghumm) ou la satisfaction des besoins (qadh

el-hawij) sont dcrites dans beaucoup dautres ahdth8.

Si ce rappel pralable de notions exotriques nous est apparu souhaitable, cest

bien du point de vue initiatique que nous entendons envisager ici la prire sur le

Prophte. Lsotrisme islamique (taawwuf) envisage en effet les uvres

surrogatoires (nawfl), par lesquelles le serviteur ne cesse de se rapprocher

4 Selon les mme critres, le cas de la prire sur le Prophte que lon doit prononcer lvocation de son nom

est considre par certains comme une pratique obligatoire en raison de la sanction terrible quencourt celui qui

ne lobserve pas. 5 Nous pourrions encore ajouter ltat de puret, lorientation vers la Qiblah, la position corporelle ou le

respect de critres quantitatifs la liste des conditions pouvant rgir des actes dadoration. Sous ce rapport, elle

sapparente au dhikr qui est rgi par les mmes critres, ou plutt devrions-nous dire par la mme absence de

critres. 6 La formule de cette prire sur le Prophte est : Allhumma prie sur Mohammed et sur la Famille de

Mohammed comme tu as pri sur Abraham et sur la Famille dAbraham et bnis Mohammed et la Famille de

Mohammed comme tu as bni Abraham et la Famille dAbraham dans les mondes. Tu es, en vrit, Digne de

louanges, Glorieux. . Il est rapport dans la ahh de Muslm quelle fut transmise par le Prophte quelquun

qui linterrogeait sur la faon de prier sur lui. On lui confre pour cette ra