vocabulaire islam

Download Vocabulaire Islam

Post on 01-Dec-2015

36 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

...

TRANSCRIPT

  • Vocabulaire de l'islam 1

    Vocabulaire de l'islamReligion

    religions abrahamiques :judasme christianisme islam

    Cet article fait partie dune srie surlislam

    Les piliers de lislam

    la dclaration de foi la prire laumne le jene de ramadan le plerinage LaMecque

    Les piliers de la foi

    Allah malaikas (anges) les livres sacrs les prophtes le jugement dernier le destin

    Histoire de lislam

    Mahomet Abu Bakr as-Siddiq Omar ibn al-Khattab Uthman ibn Affan Ali ibn Abi Talib califes

    Branches de lislam

    sunnisme soufisme chiisme kharidjisme acharisme druze salafisme

    Les villes saintes de l'islam

    La Mecque Mdine al Quds mosque minaret mihrab qibla architecture islamique

    vnements et ftes

    hijri hgire Ad el-Fitr Ad el-Kebir Mawlid Achoura Arban

    Religieux

    muezzin imam mollah ayatollah mufti

    Textes et lois

    vocabulaire de lislam droit musulman coles la hisba le Coran hadith sourate lacharia la sunna le fiqh fatwa

    Politique

    fminisme islamique islam libral islam politique islamisme panislamisme

    Voici une liste de termes arabes que l'on rencontre dans l'islam. Ils sont souventdifficilement traduisibles et les traductions sont parfois moins prcises que le terme enarabe.

  • Vocabulaire de l'islam 2

    Quelques termes sont passs de l'arabe au turc avant de passer au franais, quelques rarestermes sont mme d'origine turque. Ils sont dans une deuxime liste parfois en redondanceavec la liste des termes venant de l'arabe.

    Les termes franais sur l'islam

    Le nom de son prophteLe nom du prophte de l'islam se dit Muhammad () en arabe, devenant, selon la varianteparle, Mohammad ou Moham(m)ed. C'est aussi une version utilise dans les recherchesscientifiques et celle prfre par les bilingues arabophones.On trouve cependant en franais d'autres dnominations anciennes plus courantes : Mahom ou Mahon (XIesicle) ; Mahomet (XVIe, XVIIesicle).bien que la dnomination coranique soit plus ancienne, c'est la deuxime dnomination quiest le mieux atteste en franais.Certains musulmans refusent cette dnomination, argumentant que Mahomet driverait dema houmid, qui signifierait explicitement celui qui n'a pas t lou (alors queMuhammad signifie au contraire le lou ). Il est communment admis que Mahometdriverait du turc Mehmet et n'a, par consquent, pas de caractre insultant.

    Le CoranAu XVesicle, on dit Alcoran. La premire traduction du Coran en franais par Andr DuRyer est intitule L'Alcoran de Mahomet. Les traducteurs suivants Claude-tienne Savaryen 1783 et Albin de Kazimirski Biberstein en 1847, intitulent leur traduction Le Koran. LeLittr, en 1872, remarque : on dit aussi le Coran, et sans doute mieux, puisque al estl'article arabe et signifie le, ce qui fait avec notre article, une sorte de double emploi ; maisAlcoran est consacr par l'usage, et Coran, bien que recommand par les orientalistes, nepeut pas le bannir. Le fait est que Coran s'impose au XIXesicle et a compltementremplac Alcoran dans lusage courant.Quran ou Qurn sont les translittrations donns par les ouvrages didactiques suivant deplus ou moins prs la transcription arabe traditionnelle.

    La religionLa religion musulmane est dcrite de faon variable en franais : musulmanisme auXVIIesicle encore rfrenc dans un dictionnaire de 1845 ou le Littr de 1872, alorsqualifi d'archaque et qui n'a pas t survcu. Voltaire, au XVIIIesicle, utilisemahomtanisme ou mahomtisme ( religion caractrise essentiellement par un svremonothisme ) mais aussi islamisme ( la religion de Mahomet ), terme qualifi alorsd'archaque. Diderot, toujours au XVIIIesicle, dfinit islam comme la religion desmusulmans .Le XXesicle ajoute islamisme pour qualifier le versant politique d'une religion souventimbrique dans la structure du pouvoir. Le terme est attest en franais depuis leXVIIIesicle, o Voltaire utilise le terme pour remplacer mahomtisme .

  • Vocabulaire de l'islam 3

    Les fidlesDiderot, au XVIIIesicle, utilise islamite ( qui professe l'islam ) terme largement inusitde nos jours. Islamiste apparait dans les annes 1980 : le mot nexiste pas dans le GrandRobert de 1976. Il est utilis uniquement pour dsigner un adepte dune idologie appele,dans ce contexte, islamisme.Substantivement ou adjectivalement, sarrasin existe depuis le XIesicle mais fait, de nosjours, plus rfrence lethnie qu la religion ; mahomtan est attest au XVIesicle avecle sens de celui qui professe la religion de Mahomet ; musulman est dfini par Voltaire,au XVIIIesicle comme nom que les mahomtans se donnent ; alcoraniste, dans undictionnaire de 1845, driv de Alcoran n'a pas eu de suite.L'adjectif islamique est dfini par Diderot, au XVIIIesicle, comme qui appartient l'islamisme lequel terme tait alors, on l'a vu, synonyme de islam.

    Le lieu de prireRonsard, au XVIesicle, utilise mosquette, en emprunt l'italien mosche(t)a. Mosque esten usage ds le XVIesicle avec l'orthographe mosquez. Un dictionnaire de 1845 signalemahomerie ou mahomtie soulignant, cependant, que ce sont deux mots peu usits.

    RemarquesSarrasin est compltement pass de mode sauf dans les ouvrages traitant du Moyen ge.Les drivs de Mahomet deviennent de plus en plus vieillis.Bien qu'islam et musulman drivent tous deux de la mme racine arabe SLM ( salima, tre sain, aller bien ), la langue franaise a deux sries de drivs : musulman / islamique : comme dans art musulman : art islamique , musulman / islamite sont synonymes chez Diderot (XVIIIesicle), musulman / islamiste : deux mots utiliss de manire antagoniste.Pour une oreille franaise, le mot islamiste est immdiatement mis en rapport avec l'islampolitique et comporte une connotation ngative. Le mot musulman, plus neutre, n'est pastoujours spontanment mis en relation avec l'islam.

    Liste de termes venant de l'arabeLes termes suivants sont d'abord donns dans la transcription conventionnelle de l'alphabetarabe puis, entre parenthses, dans une transcription plus proche des usages propres aufranais (si le mot existe directement en franais, il est indiqu la suite) et enfin en arabevocalis le plus complet possible).

    Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Vocabulaire de l'islam 4

    A Abd, abd (abd) : serviteur; esclave; adorateur; entre dans de nombreux noms

    composs. Ablution, usl (ghusl, grande ablution) et wu' (wudh', petite ablution) ; Abrog, mans (manskh) : un verset abrog est corrig par un verset postrieur

    dit abrogatif ; Abrogeant, nsi (nsikh) : verset abrogatif corrigeant un verset abrog ; Ab, ab (Pre, abou) : pre, intervient dans la kun'ya (surnom) de nombreux noms

    arabes ; Achoura, r' (achoura) : le dix du mois de muharram. Journe de jene de

    l'islam calque sur le jene juif de Yom Kippour, au dixime jour du septime mois. Lechiisme y ajoute la commmoration du massacre de l'imam Husayn.

    Adab, adab (adab) : belles lettres, politesse, courtoisie ; Adhan, an (adhn) : appel la prire ; Adl, adl (adl) : justice ; Ahl al-Bayt, ahl al-bayt ('Ahl al-Bayt) (ahl : peuple, gens; bayt : maison) : les

    gens de la maison, membres de la famille de Mahomet. Ahl al-Kitb, ahl al-kitb (gens du livre) (ahl : peuple, gens; al-kitb : livre) :

    fidles des religions monothistes prislamiques : juifs, chrtiens ; Ahzb voir Hizb ; Ad, ad (ad) : fte ; Ad el-Adha, d al-a, (fte du sacrifice) : synonyme de Ad el-Kebir ; Ad el-Kebir, d al-kabr, (grande fte) : Fte qui rappelle le sacrifice

    d'Abraham et qui marque la fin du plerinage (hajj) ; Ad el-Fitr, d al-fir, (fte de la rupture) : fte la rupture du jene du mois de

    ramadan ; Ad es-Seghir, d a-ar, (la petite fte) : synonyme de Ad el-Fitr ; Akhira, ira (dernire) : la dernire destination, l'au-del en opposition avec ici-bas

    (duny) ; Alim, voir Oulma ; Allah, Allh (Allh, Allah) , ou : Dieu. Le terme est employ aussi par les

    chrtiens de langue arabe ; Amn, amn, : acte de clmence, saufconduit ; Ansar, anr (ansr) : partisan, auxiliaire, dsigne les compagnons de Mahomet

    originaires de Mdine pour les distinguer des muhjirn s'tant expatris de La Mecquepour rejoindre Mahomet ;

    Aqda, aqda (dogme) : article de foi ; doctrine ; croyance ; Arbayn, arban, , de arbana (quarante), : fte chiite de la fin du deuil, 40

    jours aprs l'Achoura ; As-Salam Alaykum, as-salm alaykum : littralement Que la paix soit sur

    vous . La rponse ce salut est wa alaykum as-salm, : Et que sur voussoit la paix ;

    Astaghfir Allah, astafir allh : Que Dieu me pardonne ; Audhu bi-llah, au bi-llh : Je cherche la protection d'Allah ! ; Au-del, voir Akhira ou Mad Awliya, awla, pluriel de Waly ;

  • Vocabulaire de l'islam 5

    Awra, awra (awra) : Les parties du corps qui ne peuvent tre dvoiles qu' sonconjoint.

    Aya, ya (ya, signe) pl. yt (yat, signes) : signes, miracles, puis par extensionverset(s) du Coran ;

    Ayatollah, ya allh (Ayatollah) : signe de Dieu ; titre des religieux chiites du plushaut rang ;

    Azl, azl (cot interrompu, coitus interruptus) : le fait d'interrompre l'acte sexuelavant l'jaculation ;

    B Balad, balad (bled) : ct ; bled ; campagne. Voir Le Coran, Le Pays, XC (ar); Ban, ban (pl.) (descendants de) : dynastie ; tribu. Exemple : al-umawun ou

    ban umaya : les Omeyyades ; la dynastie omeyyade. Devient ban en positionde complment de nom ou dobjet.

    Baraka, baraka (baraka ; bndiction) : bndiction (divine) ; Barzakh, barza : intervalle ; sparation ; (gogr.) isthme. Passage du dfunt du

    monde des mortels lau-del. Bachar, baar (humanit) : le genre humain ; lhumanit Basra, bara (discernement) : discernement ; perspicacit ; dans le soufisme la

    capacit de percevoir la vrit transcendante. Batin, bin (sotrique) : occulte; secret; sotrique. Terme de soufisme en