vidéoconférences en pcem1

Download Vidéoconférences en PCEM1

Post on 05-Jan-2017

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • UFR SAINT-ANTOINE, COCHIN, NECKER, CRTEIL, PITIETEIL, PITI

    DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE

    MEMOIRE DU DIPLOME DE PEDAGOGIE MEDICALE

    UTILISATION DE LA VIDEOCONFERENCE DANS LA

    FORMATION MEDICALE DU PREMIER CYCLE ETUDES

    MEDICALES (PCEM 1)

    Prsent par :

    Patrick RENE-CORAIL

    Sous la direction du : Professeur George JEAN-BAPTISTE Service de Rhumatologie CHU de Fort de France 97200 Fort de France Anne Universitaire 2003-2004

  • SOMMAIRE

    INTRODUCTION PAGE 3

    METHODES PAGE 6

    RESULTATS

    A. LES RESULTATS DU QUESTIONNAIRE DENQUETE PAGE 9

    B. LES RESULTATS DE LEVALUATION DES CONNAISSANCES PAR QCM PAGE 13

    DISCUSSION PAGE 15

    CONCLUSION PAGE 18

    BIBLIOGRAPHIE PAGE 19

    ANNEXES 1- TABLEAUX DES RESULTATS PAGE 20

    ANNEXE 2- EXTRAIT RAPPORT EUROPEEN PAGE 29

    ANNEXE 3 -DOSSIER EXPERTISE DU CENTRE DE RESSOURCE INFORMATIQUE- MARTINIQUE PAGE 30

    ANNEXE 4 QUESTIONNAIRE DEVALUATION DE LETUDIANT SUR LENSEIGENEMENT PAR VIDEOCONFERENCE PAGE 31

    GLOSSAIRE PAGE 34

  • INTRODUCTION

    Larrive des nouvelles technologies de linformation et de la communication (NTIC)

    dans lenseignement et notamment le tlenseignement1 a t facilit par la rduction

    des cot des tlcommunications (12)

    La tlmdecine2 couvre des champs vastes allant de la consultation spcialise

    distance laccs facilit un enseignement mdical de praticiens de rgions isoles

    (1, 2, 5, 7, 8,11).

    Un rapport europen sur les NTIC en rgions ultrapriphriques souligne les avances

    dans le domaine de la tlmdecine dans la rgion Antilles Guyane3.

    Le dveloppement sest fait dans l'imagerie mdicale, la tl radiologie, la tl

    obsttrique, la tlconsultation, le tldiagnostic, la cration d'Extranet sant, la

    tlmdecine en tablissement pnitentiaire, le rseau d'urgence, la tl pidmiologie

    En Martinique notamment le dveloppement des NTIC fait partie dun plan de

    dveloppement rgional baptis Martinique valley 4

    La facult de mdecine des Antilles et de la Guyane, la plus rcente facult cre en

    France (6), est implique galement dans le schma dveloppement des NTIC grce

    au travail de veille technologique du Centre de Ressources Informatiques de la

    Martinique (CRI-M). Cette facult implante sur 3 dpartements Guadeloupe,

    Martinique, Guyane assume des contraintes spcifiques en terme daccs

    linformation et la communication.

    1 Glossaire 2 Glossaire 3 Annexe 2 4 Annexe 2

  • Ainsi depuis 1998 existe la Guadeloupe une premire anne des tudes mdicales

    (PCEM1) sanctionne par un concours identique ceux de la France hexagonale.

    Lenseignement y tait assur en prsenciel par des enseignants de lUFR de mdecine

    Antilles Guyane et des missionnaires venant de Bordeaux et Paris.

    Un ddoublement de ce PCEM 1 la Martinique a t mis en place la rentre 2003. Il

    sagissait de rpondre aux besoins lis laugmentation du nombre dinscrits, lextension

    la prparation aux autres professions de sant (sages-femmes, kinsithrapie,

    ergothrapie, psychomotricit), et la relative dsaffection des tudiants martiniquais pour

    faire leurs tudes en Guadeloupe.

    Un concours commun a t conserv ce qui impliquait une complte symtrie des

    enseignements sans possibilit de rpter deux fois les cours magistraux. En effet le

    PCEM1 est sanctionn par un concours classant lissue dun enseignement respectant

    un principe absolu dgalit daccs aux connaissances.

    En fonction de leur classement en rang utile les tudiants choisissent la filire de leur

    choix : mdecine, dentaire, massokinsithrapie, ergothrapie, sage femme.

    Chaque enseignant a assur ses cours pour moiti en Guadeloupe et pour moiti en

    Martinique tandis que le cours tait diffus en vido transmission dans lamphi distant.

    Un systme de vido transmission de haute technologie5 a donc t mis en place entre

    les 2 les financ par les collectivits et le CHU de Fort de France.

    Le CRI-M a labor un cahier des charges prcis sur les objectifs et spcifications de la

    plate forme pour limplantation de ce systme de vidotransmission listant les attentes

    des sites et des utilisateurs.6

    5 Annexe 3 6 Annexe 3

  • La plate forme permet tout enseignant une prise en main de loutil simple sans aucune

    formation pralable du fait dune automatisation pousse des manipulations (Par

    exemple : un bouton unique pour la mise en marche de toute la plateforme).

    Elle permet galement aux tudiants dassister aux cours avec la meilleure qualit de son

    et dimage possible.

    Le ddoublement de lenseignement mdical en PCEM1 respectant le principe de lgalit

    des chances est devenu un problme dorganisation pour la majorit des facults de

    mdecine avec laugmentation des effectifs en PCEM1.

    Aussi ce travail visait savoir sil y a une diffrence observe entre un

    enseignement mdical par vidoconfrence et un enseignement en prsenciel

    partir:

    Dune enqute de satisfaction des tudiants du PCEM1 en Martinique et en

    Guadeloupe lissue dun cours ralis par visioconfrence et dun cours

    en prsenciel.

    De lvaluation de connaissances mdicales acquises par questions

    choix multiples (QCM)

    Lhypothse de travail tait :

    Il ny a pas de diffrence observe dans les acquisitions de connaissance et la

    satisfaction des tudiants entre un enseignement par vidoconfrence et en

    prsenciel en PCEM1.

  • METHODES

    La population tudie du PCEM1 de Martinique et de Guadeloupe tait de 340

    tudiants pour le QCM et 310 tudiants pour le questionnaire denqute

    Les mthodes dvaluation des connaissances et de la satisfaction des tudiants choisies

    avaient t celles dun QCM pour les connaissances acquises par les tudiants et dun

    questionnaire denqute de satisfaction questions ferms bti sur un modle de la

    littrature (Annexe 5)

    Une enqute de satisfaction par questionnaire unique (1, 2, 4, 5,11)

    o Le questionnaire de satisfaction de 28 questions visait mesurer la

    satisfaction des tudiants dans 5 dimensions ci aprs :

    la qualit technique du cours en visioconfrence : la qualit du son et

    de limage, lutilisation du matriel pdagogique.

    linteractivit avec lenseignant : les tudiants devaient juger de la

    qualit de la discussion pendant et aprs la sance

    la matrise du matriel pdagogique par lenseignant

    le niveau de matrise des NTIC par ltudiant

    le respect du principe dgalit daccs aux enseignements par la

    vidoconfrence

    o Lchelle de LIKERT 5 points tait utilise pour la construction du

    questionnaire afin de mesurer la frquence, limportance, la valeur de

    lindice de satisfaction attribues par les tudiants

    o Les questionnaires avaient t recueillis par le secrtariat de luniversit

    lissue dun cours en prsenciel et en vidoconfrence en fin du dernier

    trimestre 2004 de cours du PCEM1

  • o Les tudiants avaient dj une bonne exprience la fois des cours en

    prsenciel et en vidoconfrence dans toutes les disciplines avec des

    pratiques pdagogiques trs diffrentes entre enseignants.

    o Les redoublants ont t carts du questionnaire.

    Le questionnaire dvaluation des connaissances par QCM (3)

    o Les questions choix multiples (QCM) visaient mesurer de manire

    comparative les acquisitions de connaissances de ltudiant court terme

    (en sance) de manire objective et fiable (3)

    o Le contrle des connaissances a lieu au sortir dun cours de Sant

    publique selon quil tait suivi en prsenciel ou distance. Pour cela

    lenseignant volontaire avait pos, de manire impromptue, la fin du cours

    5 QCM portant sur le cours qui venait de se drouler en Martinique

    (QCM1).

    o Pour saffranchir dune ventuelle diffrence sur le niveau de connaissances

    des tudiants entre la Guadeloupe et la Martinique une deuxime

    interrogation avait t refaite par le mme enseignant en inversant les sites

    prsenciel et distants. (QCM2)

    o Les rsultats aux QCM entre lamphi distant et lamphi en prsenciel taient

    compars pour rechercher une diffrence statistique

  • LANALYSE STATISTIQUE

    Elle avait t ralise laide du logiciel informatique Epi-info 6.04 et laide du Service de

    mdical de la caisse gnrale de la scurit sociale du CHU de Fort-de-France pour le

    traitement des donnes.

    Pour les variables quantitatives, un calcul des moyennes avait t ralis.

    Les tests statistiques utiliss avaient t : le test du pour les comparaisons des

    pourcentages.

    Le degr de signification, p, est indiqu entre parenthses.

  • RESULTATS

    Le facteur tudi tait lutilisation de la vidoconfrence comme mode denseignement

    Les critres de jugement taient lacquisition de connaissances nouvelles et la

    satisfaction des tudiants.

    Tous les tableaux des rsultats sont dans les annexes (Annexe1)

    A. Les rsultats du questionnaire denqute

    Pour le questionnaire denqute la population des tudiants tait de 310 tudiants rpartis

    en 150 tudiants en cours prsenciel (en prsence de lenseignant) et de 160 tudiants

    en cours par vidoconfrence.

    Les deux chantillons taient peu diffrents en po

Recommended

View more >