synth¨se rapport plan¨te vivante

Download Synth¨se Rapport Plan¨te Vivante

Post on 27-May-2015

5.707 views

Category:

News & Politics

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le WWF présente aujourd’hui son nouveau Rapport Planète Vivante. Le rapport indique que la pression croissante que l’Humanité exerce sur les ressources naturelles menace sérieusement la santé de notre planète. Il explique en particulier le phénomène d’accaparement des terres via lequel les pays industrialisés se procurent des terres arables dans les pays pauvres, au détriment de ces derniers. Dans ce rapport, le WWF souligne que le modèle « business as usual » n’est plus possible mais que des solutions existent.

TRANSCRIPT

  • 1. ce rapport t ralis en collaborationrapport plante vivante 2012 synthse avec:IN T 2012 Rapport Plante vivante 2012 Synthse1

2. la natUre est aU FonDeMent De notre Bien-etre et De notre prosperite.entre 1970 et 2008, la BioDiversite a ChUte De 30% a leChelle DU GloBe, etDe 60% soUs les tropiQUes. la DeManDe De ressoUrCes natUrelles a DoUBleDepUis 1966, aU point QUe noUs ConsoMMons aUJoUrDhUi leQUivalentDUne planete et DeMie poUr aCCoMplir nos aCtivites.leMpreinte eColoGiQUe Des pays a haUt revenU est CinQ Fois sUperieUrea Celle Des pays a Bas revenU. les reGions riChes en BioDiversiteproCUrent DiMportants serviCes eCosysteMiQUes, tels QUe le stoCKaGeDU CarBone, le Bois-enerGie, lapprovisionneMent en eaU DoUCe et lesressoUrCes halieUtiQUes Marines. lerosion De la BioDiversite et DesserviCes eCosysteMiQUes sy rattaChant toUChe DaBorD les inDiviDUs2 3. les plUs paUvres DU GloBe, Cest-a-Dire CeUX Dont la sUrvie est la plUsetroiteMent triBUtaire De Ces serviCes. selon les proJeCtions BUsinessas UsUal, leQUivalent De DeUX planetes noUs sera neCessaire DiCi 2030poUr reponDre a nos Besoins annUels. le Capital natUrel (BioDiversite,eCosysteMes et serviCes eCosysteMiQUes) Doit etre saUveGarDe et,si neCessaire, reGaGner son role De preMier plan aU sein Des soCieteshUMaines et Des eConoMies. la perspeCtive one planet DU WWFpropose la Gestion, la GoUvernanCe et le partaGe DU Capital natUrelDans les liMites ColoGiQUes De la terre. noUs poUvons reDUire notreeMpreinte en proDUisant plUs aveC Moins, et en ConsoMMant MieUX, plUsraisonnaBleMent et Moins. 3 4. Simon de Trey-White / WWF-UK xFemme coupant de lherbe (Khata, Npal).4 5. aGir poUr prserver Une plante vivanteQui, parmi nous, nest jamais tombEt pourtant, le moment est venu dede ces solutions permettant de renforcersur une collection de graphiques faire un choix. Nous pouvons crer un lefcacit de notre usage de leau.prouvant grand renfort de dtailsavenir prospre o la nourriture, leau et quel point nous exploitons toujourslnergie seraient accessibles en quantitNous pouvons satisfaire lintgralit deplus les ressources de la Terre et suffisante aux 9, voire peut-tre 10nos besoins nergtiques en valorisantcompromettons du mme coup samilliards dtres humains appels sedes sources telles que le vent et la lumirersilience ? Cette dition 2012 du partager la surface du globe en 2050. solaire, la fois propres et abondantes.Rapport Plante Vivante nous en ditEncore faut-il, cependant, en faireplus sur la faon dont se conjuguent les Nous pouvons produire la nourriture beaucoup plus avec lnergie que nouseffets de notre action : il passe ainsi en dont nous avons besoin pour vivre exploitons : le seul fait daugmenter lef-revue les diverses pressions exercesen combinant diffrentes options : la cacit de nos btiments, de nos vhiculessur la plante et value la dgradationrduction des dchets, lemploi deet de nos usines conduirait diviserde ltat de sant des forts, euvesmeilleures semences et de techniquespar deux la quantit dnergie totaleet ocans dont dpend directementde culture plus perfectionnes, la restau-consommenotre existence. ration des capacits de production des terres dgrades, et aussi la modifi- Ces solutions, au mme titre que cellesCe quil faut bien comprendre, cest cation des rgimes alimentaires, quiabordes dans la prsente dition duque nous vivons en ralit comme sipasse notamment par labaissement deRapport Plante Vivante, dmontrentnous disposions dune plante suppl-la consommation carne dans les paysune fois de plus la ncessit que chacunmentaire porte de main : nous les plus riches.de nous agisse pour prserver une planteconsommons en effet moiti plus de vivante. Une plante abritant assez deressources que la Terre nen fournit.Nous pouvons garantir la disponibilit de nourriture, deau et dnergie pour tous,Sauf changement de cap imminent, ressources en eau adquates sans pour en plus dcosystmes dynamiques regor-ce pourcentage devrait continuer autant renoncer prserver ltat desgeant de vie sa surface.augmenter un rythme tel que lexis-euves, des lacs et des zones humidestence de deux plantes ne permet-do elles viennent. Lamlioration des Jim Leapetrait pas de rpondre nos besoins techniques dirrigation et de la plani- Directeur gnrallhorizon 2030.cation des ressources hydriques fait partie WWF International5 6. sept MilliarDs De DeManDes, Une seUle planteAu milieu de limmensit de lunivers, humains en lespace dune seule anne.une mince couche de vie enveloppeSi le Rapport Plante vivante 2012 fait LIVING PLANET REPORT 2012REPORTune plante. Limite par les rochestat dun dclin alarmant de la biodi-IN T 2012en dessous, par lespace au-dessus,versit, qui atteint 30% au niveaudes millions despces diffrentes sy mondial entre 1970 et 2008, il soulignedveloppent. Ensemble, elles forment toutefois aussi la possibilit dinchirles cosystmes et habitats caractris-les tendances actuelles, conditiontiques de la plante Terre, eux-mmesde placer le monde naturel au curpourvoyeurs dune multitude de de nos choix conomiques, de notre Living Planetservices dont les tres humains, et plusgnralement la vie, sont tributaires. modle de dveloppement et de nos modes de vie.Report 2012 Biodiversity, biocapacityMais la consommation de ressources and better choicespar lhomme, en perptuelle augmen-tation, exerce dsormais des pressions living planet cover+inside cover .indd 323-04-12 16:01extrmes sur la biodiversit. Les Le Rapport Plante vivante 2012menaces planant sur la continuit desCette brochure est une synthse de la neuvime dition du Rapportservices cosystmiques risquent denuire non seulement la biodiversit,Plante vivante (RPV) du WWF, publication biennale ayant pourmais aussi lavenir, la sant et au objet de documenter ltat de la plante en analysant lvolutionbien-tre de notre propre espce. de ltat de la biodiversit, des cosystmes et de la pressionhumaine sur les ressources naturelles, ainsi quen explorant lesAu rythme de consommation actuel, ilimplications de ces changements pour la biodiversit et les socitsfaut une anne et demie la Terre pour humaines. Le rapport intgral, qui approfondit considrablementproduire et renouveler les ressources le sujet dtude, est tlchargeable ladresse wwf.panda.org/lpr.naturelles consommes par les tres6 7. Susetta Bozzi / WWF ChinaRue de Nankin, Shanghai, Chine.7 8. linDiCe plante vivante (ipv) GloBalPour mesurer les changements affectant Figure 1: LIndice Plante2 vivante globalIndice Plante vivante globalltat de la biodiversit plantaire, lIndiceplante vivante (IPV) suit leffectif de Lindice enregistre un dclin Intrevalle de confiance Valeur de lindice (1970=1) denviron 30% entre 1970 et9 014 populations appartenant 2 688 2008, selon les tudes menesespces de mammifres, oiseaux, reptiles,sur 9 014 populations de 2 688amphibiens et poissons issues de diff-espces doiseaux, mammifres, 1rents biomes et rgions. A la manireamphibiens, reptiles et poissons. Ledun indice boursier, lIPV en dduit la graphique est construit en retenant un intervalle de conance de 95% :variation moyenne de leur abondancecela signie que la probabilitau cours du temps. Cette grandeur, que le domaine dlimit par lescalcule pour un groupe despces donn, courbes suprieure et infrieureconstitue un indicateur sufsammentabrite effectivement la valeur de 0 lIndice plante vivante slveable pour valuer la situation cologique 95%. Lcart entre les courbes1970 197519801985 19901995 2000 2005 2008de la plante. est dautant plus grand que laAnne tendance sous-jacente ayant serviLIndice plante vivante rvle toujours leur trac est variable. 2.0 Indice Plante vivante Tropicalun dclin global de 28% de ltat de sant Intrevalle de confiance Figure 2: Les Indices plantede la biodiversit en 1970 et 2008 (Figure vivante tropical et tempr Indice Plante vivante temprValeur de lindice (1970=1)1). Si lIndice plante vivante tropical a Lindice tropical global afche unIntrevalle de confiancechut de plus de 60% durant cette priode, dclin suprieur 60% au courslIndice plante vivante tempr a quant de la priode 1970-2008. Lindicelui progress de 31% dans le mme tempstempr global sinscrit en hausse1.0 de 30% dans le mme temps.(Figure 2). Toutefois, le renforcementrcent des populations des rgionstempres ne doit pas ncessairementsanalyser comme la preuve dun meilleurtat de sant des cosystmes temprspar rapport aux cosystmes tropicaux. 0.0 1970 1975 1980 1985 19901995 2000 2005 2008Anne8 9. Jon Aars/ Norwegian Polar Institute/WWF-Canon Jurgen Freund/ WWF-CanonLa collecte dinformationssur la dynamique despopulations sauvages faitappel un large ventailde techniques de suivi.Cest pourquoi lindiceagrge des donnesprleves laide demodes opratoires trsdiffrents, allant ducomptage des individusMarquage dun requin-baleine (Philippines). dune population aupigeage photographique, Jurgen Freund / WWF-Canonen passant par ltude dessites de nidication et lesuivi des traces danimaux(comme les empreintes).Figure 2: The Tropical and TemperateLiving Planet indicesThe global tropical index shows a decline ofGardes baguant un poussin de fou between 1970 and 2008. Thearound 61% brun. +31%global temperate index shows an increaseof around 31% over the same period (WWF/ Raymond Alfred / WWF-MalaysiaZSL, 2012). -61%Image dun pige camra de rhinocros deSumatra. Chercheur et ours polaire.9 10. les tres hUMains DeManDent plUs la planteQUelle ne peUt proDUireLEmpreinte cologique value la pressionmissions carbones constitue la premire 2exerce par lhumanit sur la biosphre en composantedelEmpreintecologique(55%).comparant sa consommation aux capacitsCet cart traduit une situation de dpas-de rgnration de la Terre, autrement dit sement cologique : lheure actuelle, il (en nombre de plantes Terre)sa biocapacit, qui correspond la surfacefaut ainsi une anne et demie la plantede terres effectivement disponibles pour pour rgnrer lintgralit des ressources 1 Empreinte cologiqueproduire des ressources renouvelables et renouvelables consomme

Recommended

View more >