sur le christianisme

Click here to load reader

Post on 24-Jul-2016

220 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dr. William Luther Pierce.

TRANSCRIPT

  • Dr. William L. Pierce

    T h e S avo i s i e n

    Sur le christianisme

    Arthur Kampf Golgotha ; 1944

    Traduction Counter-Currents Publishing, 26 janvier 2013.

  • Dr. William Luther Pierce avec HadleyMerci davoir encore t avec moi aujourdhui.

  • 3Sur le christianisme

    Dans cet article de 1982, William Pierce fait une superbe dmonstration de ma-trise intellectuelle sur la Question Chrtienne. La Nouvelle Droite Nord-Amricaine (NANR), bien sr, nest pas une organi-sation avec des adhrents, mais un mouvement et un rseau in-tellectuel, et donc la question des critres dadhsion ne se pose pas. Naturellement, dans le domaine politique, nous sommes prts cooprer avec des Blancs de toutes religions pour atteindre nos buts communs. Mais en tant que mou-vement mtapolitique et intellectuel, la La Nouvelle Droite Nord-Amricaine a le devoir de traiter toutes les questions dimportance vitale pour la survie de notre race, incluant le rle du christianisme dans notre dclin racial et quel rle il pourrait jouer, si une telle chose est possible, dans notre renouveau.

  • 4Le Bureau National a reu quelques plaintes (moins nombreuses que prvu) de la part de membres concernant ce qui a t peru comme un prjug antichrtien dans les rcents numros de National Vanguard. Un membre a quitt lorganisation.

    Les plaintes peuvent tre classes en deux catgories gnrales :

    1. Je suis chrtien. Pourquoi attaquez-vous ma religion ? , et2. Je ne suis pas chrtien, mais beaucoup de Blancs le sont. Nous de-

    vons tous rester unis. Attaquer le christianisme est un acte diviseur .

    Il faut dabord noter que la National Alliance nest pas principale-ment une organisation religieuse du moins pas dans le sens habituel du mot, bien que la plupart des membres soient capables de reconnatre le puissant lment spirituel dans le message de lAlliance. Ensuite, il faut noter que le Bureau National est pleinement conscient de la nature sen-sible de la religion chrtienne, et pour cette raison National Vanguard a vit la question pendant longtemps.

    Cette position dvitement, cependant, tait en conflit avec lobliga-tion fondamentale de lAlliance de traiter franchement toutes les ques-tions dimportance vitale pour le bien-tre et le progrs de notre race. En ce qui concerne le christianisme, cette obligation est devenue particuli-rement difficile ignorer depuis les derniers mois, avec la force croissante de la Majorit Morale et dautres groupes chrtiens de droite et avec leur participation active aux questions politiques. Le dirigeant de cette orga-nisation, le Rvrend Jerry Falwell, a dclar ouvertement son appui au sionisme, et il a rcemment reu une distinction de la part de dirigeants juifs. Il existe un clair conflit dintrts pour tout membre de lAlliance qui soutient une telle organisation, et un membre de lAlliance ne devrait faire aucun compromis dans des questions de ce genre.

    Ce nest pas le lieu pour traiter longuement de dtails dhistoire et de doctrine religieuses ; National Vanguard continuera publier des ar-ticles sur ces sujets de temps en temps, et il y aura un article de ce genre

  • 5dans le numro davril. Ici, cependant, certaines choses seront mention-nes brivement pour lorientation des membres de lAlliance.

    Concernant le christianisme, le fait singulier le plus important avec lequel lAlliance doit compter est que toutes les grandes glises chr-tiennes, catholique et protestantes, librales et fondamentalistes, se sont ouvertement ranges aux cots des ennemis de la race blanche. Les ca-tholiques et les protestants libraux soutiennent vigoureusement le m-lange racial, pendant que les protestants fondamentalistes sont dardents supporters du sionisme. Ces positions deviendront des facteurs de plus en plus importants pour notre lutte dans les annes venir, puisque les Eglises simpliquent de plus en plus dans les questions sociales et poli-tiques. Les Juifs ont dj annonc leur intention de mobiliser les chr-tiens fondamentalistes dans leur effort pour maintenir le contrle sur le gouvernement US. LAlliance ne peut pas rester silencieuse face de tels dveloppements, au nom de lunit blanche ou quoi que ce soit dautre.

    Aucun membre honnte et consciencieux de lAlliance ne peut maintenir son adhsion lAlliance et appartenir en mme temps une organisation qui est fondamentalement oppose aux buts et aux prin-cipes de lAlliance. Lancien membre qui appartient la Majorit Morale a correctement agi en quittant lAlliance, et la mme remarque sapplique dautres : Tout membre de lAlliance qui est aussi membre dune glise ou dune autre organisation chrtienne qui soutient le mlange racial ou le sionisme doit maintenant dcider o il se trouve, et il doit ensuite quitter soit son glise soit lAlliance.

    En fait, la grande majorit des membres de lAlliance qui avaient originellement une affiliation une glise chrtienne ont dj pris leur dcision et ont quitt ces glises. Les membres qui continuent se consi-drer comme des chrtiens nont pas daffiliation une glise, ou bien ap-partiennent de trs petites glises indpendantes qui ont des doctrines pro-blanches. Ce sont principalement ces membres qui ont object au rcent traitement du christianisme dans National Vanguard. Cest trs bien dattaquer les grandes glises , disent-ils, parce que ces glises ont t

  • 6subverties par les Juifs mais nattaquez pas le christianisme lui-mme. Ce que les glises prchent aujourdhui nest pas vraiment le christianisme .

    Eh bien, la National Alliance na aucune intention de dcider ce quest vraiment le christianisme. Les chrtiens se sont querells sur cette question pendant la plus grande partie des 2.000 dernires annes sans parvenir une rponse acceptable par toutes les parties concernes. Dun point de vue strictement pratique, cependant, nous devons utiliser le mot christianisme dans National Vanguard dans le sens o il est com-pris par le grand public et par la grande majorit des lecteurs. Dans ce sens, christianisme signifie les doctrines runies des principales glises chrtiennes, sans considration pour les petites arguties qui sparent les Catholiques des Protestants, ou les Presbytriens ultralibraux des Holy Rollers et des Baptistes buveurs de th.

    Au-del de cette question de savoir si ce sont les multiracialistes et les sionistes ou les pro-Blancs qui sont les vrais chrtiens, il y a les ques-tions gnantes de lorigine non-europenne du christianisme : du grand corpus des doctrines thiques chrtiennes qui sont acceptes par presque toutes les glises mais qui sont en conflit avec la spiritualit blanche et les besoins de la survie blanche, telles que le Sermon sur la Montagne ; et du corpus de lAncien Testament et de sa mythologie juive comme le mythe de cration de la Gense ; le mythe du peuple lu , et les dlires dIsae contre tous les non-juifs, avec ses prophties selon lesquelles les Juifs do-mineront finalement le monde et que toutes les autres races les serviront ce qui est en accord avec la plupart des versions du christianisme.

    Les trois questions prcites sont toutes importantes pour la mis-sion de la National Alliance, et elles ne peuvent tre ignores : nous de-vons nous tourner vers nos racines raciales, et nous devons nous dbar-rasser des influences trangres, incluant celles venant du Levant ; nous devons nous gouverner daprs des valeurs et des doctrines thiques blanches, et seulement daprs elles ; et nous devons nous proccuper de la vrit seulement.

  • 7Un certain nombre dhommes et de femmes qui ont compris les deux premires de ces questions mais qui se considrent cependant la fois comme des chrtiens et comme pro-Blancs ont tent de rsoudre la contradiction en niant les origines juives du christianisme, et en choisis-sant des interprtations des doctrines thiques chrtiennes qui diffrent nettement de celles qui sont communment acceptes. Ils ont affirm non seulement que Jsus ntait pas un Juif, mais aussi que les gens vivant en Palestine durant les priodes de lAncien et du Nouveau Testaments ntaient pas des Juifs non plus. Ces gens, disent-ils, taient en fait les anctres des Anglo-Saxons (1) et dautres peuples dEurope.

    On peut argumenter dans les deux sens concernant Jsus, parce que les preuves historiques sont insuffisantes pour soutenir une conclusion ferme. Mais laffirmation selon laquelle les gens de lAncien Testament ou les gens de Palestine parmi lesquels le mouvement chrtien commena taient des Anglo-Saxons, ou autre chose que des Smites, pour la plus grande part, peut tre dmontre comme fausse. De telles affirmations ne peuvent tre soutenues que par des gens qui refusent de voir les claires preuves historiques, de mme que la croyance au mythe de cration de la Gense ne peut tre maintenue que par des gens qui refusent daccepter les claires preuves scientifiques du contraire.

    Si, en dpit de tout ce qui prcde, des membres de lAlliance ou des membres potentiels de lAlliance se considrent quand mme comme des chrtiens, alors ce doit tre dans le sens o ils valorisent les lments spcifiquement blancs du christianisme qui ont t ajouts depuis ses ori-gines le grand art, la grande musique, et la grande architecture produits par des hommes blancs durant les sicles o les glises chrtiennes domi-naient lEurope , et o ils partagent aussi les sentiments spirituels blancs qui ont t exprims avec loquence par tant dhommes et de femmes qui

    1 Cest la thorie connue sous le nom de British Israelism , dveloppe par le rvrend John Wilson en 1840. Pour plus de dtails sur cette thorie bi-zarre (mais qui eut une grande influence la fin du XIXe sicle), voir le chapitre 7 de limportant livre dAndr Pichot : Aux origines des thories raciales, de la Bible Darwin, Flammarion 2008 (NDT).

  • 8taient des chrtiens et qui appliquaient ladjectif chrtien des senti-ments qui venaient en fait des profondeurs de lme raciale blanche et qui existaient l

View more