sphere manuel en français

Author: actone

Post on 07-Jul-2015

536 views

Category:

Documents


0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Le Projet SphreCharte humanitaire et normes minimales pour les interventions lors de catastrophes

i Cred

t:

K r ko Ma

r te In ic/ ok

na tio

naid Be Cre dit: Dav

lF ed era

tion

s

di t Cre

: Da

A a/ im lC nie

ic a er m

Sengager pour amliorer la qualit et la redevabilit de laide humanitaire

n

Re dT he

Cr os s

r/T bbe

e im

Le Projet Sphre

Manuel

Formation Langage Participation commun DmarcheGrce au projet Sphre, nous constituons aujourdhui une famille, un groupe solide dhommes et de femmes, engags aider les personnes qui souffrent, vivre dans la dignit.El Hadji Goni Malam Sal, CARE International, Niger

Droits

Pour nous, Sphre est un outil de sensibilisation et d'appui pour les dcideurs, pour que leurs dcisions concernant la rponse humanitaire soient bases sur les normes minimales.Magdalena Medrano Velasco, Directeur, PAAC (Programa de Asistencia Agrobioenergtica al Campesino), Bolivie

dit C re

:Y

hi osi im Sh

zu

/I nt

er na

tio na l Fe

der eat ion

Qualit

Engagement Pratique Redevabilit FormationVivre dans la dignit

Sphre tait une rfrence utile pendant les consultations publiques et les tribunaux populaires que nous avons organiss aprs un dsastre.Un membre dAction Aid, faisant rfrence aux consultations publiques aprs le tsunami, Chennai, Inde

Collaboration

Les gens feront de plus en plus souvent appel des agences qui appliquent Sphre et qui appliqueront fidlement ses normes et indicateurs Maynor Cern, DanChurchAid, Honduras quand ils sont la recherche daide - une ONG qui ragit si je peux lexprimer ainsi.Paul Sitnam, coordinateur rgional de lassistance, World Vision International, Sngale Crdi t:

Da ni el Cim a/I nte

rnat i

Dans le contexte de laide humanitaire, le principe de la dignit ne doit pas rester seulement dclaratoire. La dignit des populations affectes par la catastrophe doit tre respecte. Les normes et les indicateurs de Sphre contribuent ce but.

o nal Fe

deratio n

Quest-ce que Sphre?Sphre est une initiative volontaire unique qui permet de compiler et de mettre jour des normes minimales universelles (cf. le manuel Sphre) afin damliorer la qualit et la redevabilit dans les interventions humanitairesLe Projet Sphre a t lanc en 1997 par un groupe dONG (organisations non gouvernementales) humanitaires internationales et le mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Ce groupe dacteurs humanitaires, conscients de la ncessit damliorer leurs interventions dans un secteur ayant considrablement volu, a dcid alors de collaborer la rdaction du manuel Sphre intitul Charte Humanitaire et normes minimales pour les interventions lors de catastrophes. La communaut Sphre est dsormais compose dONG nationales et internationales, dagences de lONU, dorganisations donatrices, de gouvernements htes, de groupes de plaidoyer, dorganisations communautaires mais galement de reprsentants de populations sinistres. En utilisant loutil Sphre, ils font tous leur engagement damliorer la qualit de lassistance fournie et la redevabilit des acteurs humanitaires envers les donateurs et les populations touches par des catastrophes.

Cred it:

n atio International Fed er

Un engagement en matire de qualit et de redevabilit implique que les agences de secours sefforcent de respecter des normes minimales et consultent les personnes auxquelles elles souhaitent venir en aide afin de bien rpondre leurs besoins.

Sphre est fond sur les droits des personnes touches par une catastrophe et plus particulirement sur deux convictions fondamentales: dune part, que toutes les mesures possibles doivent tre prises pour allger les souffrances humaines dcoulant de catastrophes ou de conflits et dautre part, que les personnes sinistres ont le droit de vivre dans la dignit et donc de bnficier dune assistance. La charte humanitaire nonce les principes majeurs qui sous-tendent les normes minimales. Elle fait fond sur les traits et conventions internationaux et sinspire en outre du Code de conduite pour le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et pour les ONG lors des oprations de secours en cas de catastrophe qui est annex au manuel.

Mettre des principes en pratique Le manuel Sphre runit les principes des droits de lhomme (cf. la charte humanitaire) et diffrentes normes - expression concrte de ces principes - respecter au cours des interventions humanitaires. Des organisations, des agences et des gouvernements du monde entier reconnaissent et utilisent Sphre de diverses faons, par exemple: Interventions en cas de catastrophe: orienter les valuations initiales, la planification, la mise en uvre, le suivi et lvaluation Prparation aux catastrophes: structurer la planification et les stratgies des organisations Coordination: viter les lacunes ou les doublons en utilisant les normes Sphre tout au long des interventions Activits de plaidoyer: lever des fonds ou faire connatre les droits des populations sinistres.

io na lF ed era tio n

Sphre est trs pratique et facile utiliser. Il permet de surmonter les problmes de langue et de communication et dintervenir ainsi plus facilement dans des contextes multiculturels.Reprsentant de World Vision, Goma, novembre 2008

Credi t: J

os

n do Cen

at rn te /In

QUEST-CE QUE SPHRE?

Sphre est un manuelLe manuel Sphre permet de mener des interventions humanitaires et des activits de plaidoyer de faon efficace et redevable et constitue de ce fait un puissant outil de mise en pratique des principesLe manuel - intitul Charte humanitaire et normes minimales pour les interventions lors de catastrophes - est loutil-clef du Projet Sphre. Il dcrit dans les mmes termes les normes qui refltent les meilleures pratiques en matire dinterventions humanitaires et ses trois parties constituent un cadre oprationnel pour la qualit et la redevabilit de ces dernires: La Charte humanitaire nonce les valeurs fondamentales sur lesquelles sappuie Sphre. Elle rappelle la primaut de limpratif humanitaire et le droit de vivre dans la dignit - et donc le droit la protection et lassistance. Les normes minimales communes tous les secteurs, ou normes processus et personnes, ont trait la participation, lvaluation pralable, au suivi et lvaluation ainsi quaux comptences, la supervision et la gestion du personnel. Parce quelles sont ncessaires pour atteindre le niveau de qualit requis dans les interventions humanitaires, elles devraient toujours tre appliques conjointement avec les normes techniques. Les normes techniques minimales couvrent quatre secteurs : approvisionnement en eau, assainissement et promotion de lhygine ; scurit alimentaire, nutrition et aide alimentaire ; abris, tablissements humains et articles non alimentaires ; services sanitaires. Dans chaque chapitre, les normes minimales sont assorties dindicateurs et de notes dorientation. Les normes minimales sont lexpression qualitative des buts atteindre. Elles dcrivent ce quil faut sefforcer de respecter en cas de catastrophe et

doivent pouvoir tre appliques de faon universelle dans nimporte quelle situation. Des indicateurs, quils soient qualitatifs ou quantitatifs, accompagnent chaque norme. Il sagit de signaux permettant dvaluer et dindiquer si une norme est respecte ou presque. Les indicateurs ne sont pas immuables et doivent au contraire tre interprts en fonction du contexte. Les notes dorientation permettent de transposer les normes et les indicateurs dans un contexte local. Elles portent sur des questions cruciales, des dilemmes, des controverses ou des lacunes dans les connaissances actuelles. Les questions transversales portent sur les besoins spcifiques des groupes vulnrables (plus particulirement les femmes et les enfants, les personnes handicapes et ges et les personnes vivant avec le VIH et SIDA) ainsi que sur la protection et lenvironnement qui mettent en relief la vulnrabilit des communauts dans leur ensemble.

Les normes associes Sphre font le lien avec dautres domaines-clef des interventions humanitaires tels que lducation en situations durgence qui permet dapporter une protection la fois physique et psychosociale. Le Projet Sphre recommande dutiliser les normes minimales pour lducation en situations durgence, de crises chroniques et aux premires heures de la reconstruction labores par le Rseau interagences pour lducation en situations durgence (INEE) en complment des normes Sphre, et ce ds le dbut des catastrophes.

Que faire et non pas comment faireLe manuel prsente diffrentes normes minimales vers lesquelles tendre dans les interventions humanitaires mais il nindique pas comment respecter ces normes. De nombreuses initiatives locales ont permis de traduire le manuel Sphre dans diffrentes langues. Beaucoup dorganisations ont galement adapt le matriel de promotion et de formation Sphre leurs propres besoins. Tout le matriel, les lignes directrices et les renseignements relatifs aux traductions sont disponibles sur le site web de Sphre. Vous souhaitez traduire le manuel? Contactez-nous!

SPHRE EST UN MANUEL

Sphre est une dmarcheSphre est un moteur de coopration et de cohsion qui rassemble des organisations autour dun mme objectif : fournir de laide durgence de qualit de faon responsableDe larges consultations menes au sein de la communaut humanitaire travers le monde les plus inclusives, transparentes et reprsentatives possible ont permis dlaborer la version pilote initiale ainsi que deux rvisions du manuel Sphre. Des milliers de personnes appartenant plus de 400 organisations dans plus de 80 pays sont intervenues jusqu la publication de ldition 2004 actuelle et de nombreuses autres se sont s e it K u Falk / Dan impliques depuis. Cette dmarche est lune des principales ss ralisations du Projet Sphre. Cro CCr d : n d

os d Cr is h Re

La rvision du manuel (2009-2010) mobilise nouveau la communaut humanitaire internationale autour de la prparation de ldition 2010. Elle permettra de mettre jour le manuel en y intgrant les changements survenus depuis 2004. Laccent est tout particulirement mis sur la rvision des normes communes tous les secteurs, le renforcement des questions transversales et la prise en compte du changement climatique et de la rduction des risques de catastrophes. Le secteur humanitaire reconnat donc limportance de ces questions, du fait que les changements environnementaux provoquent dsormais advantage de catastrophes naturelles et de conflits propos des resources disponibles. Notons que les normes minimales de lINEE et dautres outils pertinents seront mentionns tout au long du manuel.

red it:

ed Knud Falk / Danish R

Le Conseil Sphre garantit la poursuite de la dmarche Sphre et est responsable de la prennit financire, de la direction stratgique et des priorits gnrales du Projet. Ses membres - reprsentants dONG humanitaires et du mouvement de la CroixRouge et du Croissant-Rouge - se runissent deux fois par an. Les dcisions quils prennent lors de ces runions apparaissent sur le site web de Sphre.

Lquipe du Bureau Sphre gre la mise en uvre du plan stratgique de Sphre. Ses activits consistent grer et promouvoir le matriel Sphre (en particulier le manuel), appuyer la formation Sphre et diffuser des connaissances et des informations sur lutilisation du Projet dans le monde. Les contributions des organisations membres du Conseil Sphre permettent de financer le poste du responsable du Projet Sphre tandis que les fonds apports par des donateurs institutionnels sont allous dautres fonctions et activits.

Les consultations Sphre ont incit les personnes intervenant dans le secteur des abris rflchir collectivement pour la premire fois aux services devant tre fournis et la faon de les fournir.Tom Corsellis, directeur excutif du Shelter Centre, 2008lF ed er at io n

Cr

e

te : In dit

na io at rn

SPHRE EST UNE DMARCHE

Sphere est un engagementSphre reprsente lengagement dun nombre croissant dorganisations dsireuses daccorder toute leur importance la qualit et la redevabilit dans leurs interventions humanitairesAu cours de ces dernires annes, de nombreuses initiatives dites de qualit et redevabilit ont t lances. Huit dentre elles se runissent rgulirement et se sont mises daccord quant la responsabilit thique des agences humanitaires de respecter la dignit des personnes frappes par des catastrophes et de fournir une assistance de qualit. Les initiatives qualit et redevabilit traitent de diffrentes questions: ALNAP (Rseau dapprentissage interactif pour la redevabilit et la performance dans lassistance humanitaire) favorise le dveloppement dune culture de lapprentissage dans lensemble du secteur humanitaire afin damliorer les performances Coordination SUD a mis au point la mthode Synergie Qualit ECB (Projet pour le renforcement des capacits en cas durgence) a labor le guide Good EnoughC red

INEE (Rseau interagences pour lducation en situations durgence) a tabli les normes minimales pour lducation en situations durgence, de crises chroniques et aux premires heures de la reconstruction

ako it: J

/D all bD

is h an

edR

Cr o

ss

Le Groupe URD (Groupe Urgence, Rhabilitation et Dveloppement) a mis au point le COMPAS Qualit HAP International (Partenariat pour la redevabilit humanitaire) certifie la gestion de la qualit des interventions humanitaires laune de la norme HAP de redevabilit humanitaire et de gestion de la qualit People in Aid fait la promotion des bonnes pratiques en matire de gestion et de soutien aux employs et aux bnvoles Les initiatives Q&R se compltent les unes les autres de diverses faons. Sphre et lINEE se dmarquent en ce quils prsentent concrtement ce quil faut faire en situation durgence pour respecter certaines normes minimales. Les normes techniques minimales Sphre associes aux normes communes tous les secteurs et la Charte humanitaire - apportent une rponse trs pragmatique dans le cadre plus large de la qualit des interventions et de la redevabilit envers les victimes. Les initiatives se sont engages travailler ensemble au gr des besoins. HAP et Sphre ont ainsi effectu des dploiements conjoints lors de nouvelles situations durgence, par exemple au Myanmar en 2008. Les leons tires de cette exprience seront utiles leurs futures activits communes.

/ er bb Be id av :D dit Cre

e Th

Jan Egeland, alors coordonnateur des secours durgence et sous-secrtaire gnral de lONU aux affaires humanitaires, a incit les organisations humanitaires appliquer les codes de conduite et respecter les normes de qualit telles que les excellentes normes Sphre.Discours prononc loccasion de la publication du rapport de la Coalition dvaluation du tsunami, 14 juillet 2006

Ti m es

SPHERE EST UN ENGAGEMENT

Sphre dans la pratiqueSphre permet de mettre en pratique des principes et des droits en proposant des objectifs - les normes et indicateurs - de faon voir ce qui a t accompli ou pasSphre sappuie sur la conviction que toutes les personnes ont le droit de bnficier dune assistance de qualit. Ce droit est nonc dans la Charte humanitaire et concrtis par le biais des normes minimales. Sphre permet aux organisations de structurer leurs stratgies et dorienter lvaluation pralable, la planification, la mise en uvre, le suivi et lvaluation de leurs projets. Il peut sembler difficile dappliquer Sphre dans certains contextes, voire impossible datteindre certains indicateurs. Mais cest aussi - ou prcisment - dans ce genre de cas que Sphre savre utile : les indicateurs ne doivent en effet jamais tre considrs comme tant absolus ou immuables, mme lorsquil sagit de chiffres prcis. Le cas chant, les agences doivent sefforcer dexpliquer pourquoi elles nont pas pu ou pour quelle/s raison/s elles ont fait le choix de ne pas atteindre tel ou tel indicateur. En analysant et en* Laudit Sphre est un outil qui permet de vrifier si un projet respecte ou non la Charte humanitaire. Il a t mis au point par CARE et le document y relatif peut tre tlcharg sur le site web de Sphre.

expliquant ainsi les problmes rencontrs, elles appliquent concrtement la dmarche qualit et redevabilit. Laudit Sphre* peut aider les agences atteindre cet objectif.

Il est impossible de comprendre pleinement les normes Sphre tant que lon na pas observ limpact des interventions humanitaires sur les populations et tant que lon na pas entendu ces personnes dire quelles ont t traites avec dignit.Maya Assaf, responsable rapports et suivi, World Vision Liban, 2006

di t Cre

:Danl ie

m a/ In te rn ati ona l Fe d era

Ci

tion

Les normes et indicateurs Sphre constituent un important outil de coordination interagences puisquils vitent aux organisations qui apportent de laide simultanment dappliquer des normes diffrentes ou de se heurter des lacunes au cours de leurs interventions. Conscientes de latout que reprsente Sphre, des agences de diverses rgions du monde ont mis en place des structures Sphre nationales telles que le groupe Sphre du Salvador, Sphre Honduras et Sphre Inde. Ce dernier, par exemple, est une coalition et un partenariat entre le gouvernement et des ONG humanitaires indiennes qui vise ce que les diffrents acteurs humanitaires se comprennent bien de faon intervenir de manire coordonne. Des points focaux Sphre rgionaux ont t tablis au Kenya (cf. le groupe de travail interagences sur la prparation aux catastrophes en Afrique centrale et orientale) ainsi quau Pakistan, suite un dploiement Sphre effectu en 2005 loccasion du tremblement de terre en Asie du sud. Notons que le point focal du Pakistan couvre plusieurs pays asiatiques. Dautres acteurs, tels que les forces armes, des groupes rebelles ou encore des entits prives, jouent un rle de plus en plus important en matire dinterventions humanitaires. Certains dentre eux utilisent les normes Sphre, comme par exemple larme pakistanaise lors des oprations menes suite au tremblement de terre de 2005.

Une Introduction Sphre destine aux militaires est dailleurs disponible sur le site web. Enfin, cest grce des activits de plaidoyer menes sans relche que certains gouvernements - notamment ceux dEspagne, de Bolivie, du Prou et de lIndonsie - se sont inspirs de Sphre ou lont carrment intgr dans leurs projets dinterventions humanitaires. LUnion europenne quant elle mentionne explicitement Sphre dans son Consensus europen sur laide humanitaire de 2007 (article 40). De nombreux gouvernements donateurs encouragent en outre les agences humanitaires utiliser le manuel Sphre dans leurs programmes.

s Cred Cros it: Br uc e Liron / British Red

SPHRE DANS LA PRATIQUE

Apprentissage et formation SphreLa formation est la clef de la russite pour bien mettre Sphre en pratique

Cest grce lengagement de la communaut Sphre toute entire que des formations et des activits dapprentissage Sphre de bonne qualit et adaptes chaque contexte sont disponibles si largement. Des personnes, des organisations et des groupes interagences engags contribuent en effet faire connatre Sphre et diffuser son application efficace aux quatre coins de la plante. Les formations Sphre vont de la prsentation du Projet lors dune journe datelier des cours de formation de formateurs, en passant par des formations sur les quatre secteurs techniques du manuel, sur la Charte humanitaire et sur lutilisation de Sphre tout au long du cycle des projets. Le Bureau du Projet Sphre appuie ces activits de formation dans quatre domaines principaux : Matriel de formation: diffrents supports pdagogiques conus et regroups

pour dvelopper des connaissances et des comptences pratiques permettent de bien appliquer le manuel Sphre au cours des interventions humanitaires. Il sagit du kit de formation Sphre, de modules relatifs aux diffrents secteurs techniques, de prsentations gnrales ou sadressant un public cible, dexercices, dtudes de cas, de vidos, et de lignes directrices. Un outil denseignement distance actuellement en cours dlaboration devrait en outre permettre chacun de prendre connaissance de Sphre son propre rythme, et ce dans le monde entier. Formateurs Sphre: le Bureau Sphre appuie la mise en place et llargissement continu dun groupe htrogne de formateurs Sphre en organisant et en appuyant des cours de formation de formateurs (FdF) en diffrentes langues dans le monde entier.

hR anis lk / D Cre dit: Knud Fa

ed

ss Cro

Les participants de ces FdF sont issus de divers pays et organisations et ont des domaines de comptences bien diffrents. Ils favorisent lintgration de Sphre dans les activits humanitaires en organisant leur tour des formations adaptes chaque contexte et en introduisant Sphre dans des projets, des programmes, des politiques gouvernementales ou encore au sein dorganisations et de groupes de travail interagences. Une base de donnes en ligne de formateurs Sphre en activit permettra prochainement de rechercher facilement, et dans le monde entier, des personnes ayant de lexprience dans le domaine de la formation, des ateliers et des activits dapprentissage Sphre.

Partage dinformations sur les ateliers, cours et activits organiss autour de Sphre. Ces renseignements apparaissent dans le calendrier des manifestations prvues ainsi que dans la rubrique actualits formation du site web de Sphre. Ils sont en outr communiqus par le biais du bulletin dinformation. Pour recevoir ce bulletin dinformation trimestriel, il vous suffit dcrire : [email protected]rc.org (objet: subscribe sphere-newsletter-french).

-

Des conseils et des lignes directrices sont proposs aux personnes souhaitant organiser des formations Sphre ou intgrer le Projet dans des formations ou des cours universitaires existants. Deux guides savrent particulirement utiles cet gard: le Guide du formateur et le Guide des organisateurs de FdF Sphre. Ce dernier peut tre utilis en complment des Leons tires des cours de FdF Sphre.

Aidez-nous mettre en place la communaut dapprentissage Sphre! Partagez votre matriel de formation Inscrivez vos activits relatives Sphre sur le calendrier en ligne Participez la rdaction du bulletin dinformation trimestriel de Sphre Informez-nous de vos projets en matire de formation

APPRENTISSAGE ET FORMATION SPHRE

Comment commander le matriel SphreTout le matriel Sphre peut tre consult et tlcharg sur le site web de Sphre ou bien command auprs de nos trois principaux distributeurs au Royaume-Uni, en Jordanie et en Inde ainsi quauprs de nombreux autres distributeurs rgionaux. Pour trouver le distributeur le plus proche de chez vous, consultez notre site web (cliquez sur matriel puis sur how to order soit comment passer une commande)

Liste des organisations membres du Conseil au 1er janvier 2009Action Aid Conseil cumnique des Eglises Organe de coordination des secours en Afghanistan Aktion Deutschland Hilft CARE International InterAction Conseil international des agences bnvoles Fdration internationale des Socits de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Comit de secours international Fdration luthrienne mondiale Oxfam International Policy Action Group on Emergency Response Arme du Salut Alliance Save the Children World Vision International La liste actualise des membres du Conseil est disponible sur notre site web (rubrique propos de Sphre).

Pour nous contacter:Projet Sphre BP 372 1211 Genve 19 Suisse Tl: +41 22 730 4501 Fax: +41 22 730 4905 [email protected] www.sphereproject.org

Brochure produite par le Projet Sphre Mise en page par ReDesign, Londres, RU Imprime par ATAR Rotopresse S.A., Genve, Suisse