service culturel des galeries nationales .clair de lune À millbank (1797) ... ce détail te montre

Download SERVICE CULTUREL DES GALERIES NATIONALES .CLAIR DE LUNE À MILLBANK (1797) ... Ce détail te montre

Post on 28-Jul-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Runion des muses nationaux, 2010

    1

    SERVICE CULTUREL DES GALERIES NATIONALES

    DOSSIER PDAGOGIQUE LVES

    EXPOSITION TURNER ET SES PEINTRES

  • Runion des muses nationaux, 2010

    2

    SOMMAIRE DOSSIER DES LVES

    TUDE DUVRES CH. W. COPE

    JOSEPH TURNER PEIGNANT SOMERSET HOUSE (VERS 1828)

    J. M. W. TURNER

    CLAIR DE LUNE MILLBANK (1797)

    APULIA LA RECHERCHE DAPULUS SON BIEN-AIM (1814)

    COMPARAISON :

    LE DCLIN DE LEMPIRE CARTHAGINOIS DE J. M. W. TURNER (1817)

    LE PORT DE MER AU SOLEIL COUCHANT DE CLAUDE GELLE (1639)

    LA PLAGE DE CALAIS MARE BASSE AVEC DES FEMMES DE PCHEURS RCOLTANT LES APPATS

    (1830)

    VENISE, CANALETTO PEIGNANT (1833)

    COMPARAISON :

    TEMPTE DE NEIGE (1842)

    PAYSAGE AVEC UNE RIVIRE ET UNE BAIE DANS LE LOINTAIN (VERS 1845)

    BIOGRAPHY 1 JOSEPH TURNER IN TEN DATES

    2 WHO ARE YOU JOSEPH TURNER?

  • Runion des muses nationaux, 2010

    3

    CHARLES W. COPE, JOSEPH TURNER PEIGNANT SOMERSET HOUSE (VERS 1828)

    Charles Cope Joseph Turner peignant Somerset House (vers 1828) Peinture lhuile sur du papier-carton (0,16 x 0,13 m)

    Londres, National Portrait Gallery Tate Photography

  • Runion des muses nationaux, 2010

    4

    Drle de portrait, on ne voit pas bien son visage ! Le peintre montre avant tout Turner en train de retoucher un de ses tableaux juste avant le vernissage1 dune grande exposition : celle de la Royal Academy. Cette manifestation tait un moment important pour les artistes, quils soient clbres comme Turner ou non : leurs uvres sont montres au public et les artistes se jugent entre eux ! Mais il y a des spectateurs ? Ce sont certainement les personnes faisant les installations. Le fils de Charles Cope (qui a donn ce petit tableau au muse) a racont que, daprs son pre, Turner prfrait venir lorsque les salles taient encore sans visiteur. Ceux qui naimaient pas Turner disaient que ctait par avarice, pour ne pas avoir payer, comme tout le monde, son entre ! Ceux qui lapprciaient comprenaient son besoin de calme pour peindre. Le tableau est tout marron. Parce que cest une pochade2, cest--dire une peinture ralise trs rapidement avec quelques couleurs, comme une prise de notes. Cest dailleurs un tout petit tableau (16 x 13 cm) avec peu de dtails. Turner tait de petite taille ? On ne sait pas. Si tu regardes les autres personnages, ils ne sont pas non plus trs grands. Cest peut-tre un effet voulu par Cope pour te faire comprendre ce qui la tonn et sans doute amus : en 1828, le grand Turner est clbre et riche ; et pourtant, le voici, juch sur un banc, en train de peaufiner consciencieusement son tableau juste avant dentendre les critiques des visiteurs ! Cest une caricature3 ? Turner tait respect, mme si sa peinture ntait pas aime de tous. Il faut plutt considrer cette pochade comme une vision la fois humoristique et mouvante dont Cope, jeune tudiant de 17 ans, a voulu garder le souvenir.

    POUR COMPLTER Charles West Cope a vcu de 1811 1890. Il a suivi les cours de perspective de Turner lcole de la Royal Academy. Ce petit tableau se trouve conserv la National Portrait Gallery de Londres avec lautoportrait de Cope ainsi quun ensemble de dessins reprsentant des peintres au travail ou leurs portraits. Lensemble rappelle lambiance des cours de dessin la Royal Academy. Tu peux les dcouvrir sur le site du muse. (www.npg.org.uk > collections).

    Petit lexique et autres infos 1 Le vernissage dune exposition ou jour dinauguration. Ce mot vient de lhabitude des artistes de retoucher leurs tableaux jusquau dernier moment ; ainsi, le jour de linauguration, il peut y avoir une forte odeur de vernis dans les salles. 2 Une pochade est une peinture ralise trs rapidement. Attention, ce nest pas une esquisse qui, elle, peut tre corrige et retravaille (comme un brouillon). Une fois acheve, une pochade ne sera pas retouche. 3 Une caricature : ici, image exagrant les dfauts dune personne dans un but de moquerie.

  • Runion des muses nationaux, 2010

    5

    CLAIR DE LUNE MILLBANK (1797)

    Joseph Turner Clair de lune, tude Millbank (1797)

    Peinture lhuile (0,31 x 0,40 m) Londres, Tate Britain Tate Photography

  • Runion des muses nationaux, 2010

    6

    Turner peignait mme la nuit ? Non, et il ne ralisait pas non plus ses peintures lextrieur : les couleurs lhuile son poque devaient tre prpares par le peintre au fur et mesure et cela ne pouvait se faire qu latelier. Seule laquarelle permettait de travailler sur le motif , cest--dire dehors, parce quil existait des ptes de couleur prtes lemploi. Pour peindre ce nocturne, il a certainement fait des esquisses1 sur les bords de la Tamise2, mais le tableau a forcment t peint latelier. Il a souvent peint des nocturnes ? Assez souvent. Ctait un sujet trs demand depuis que les paysagistes hollandais du XVIIe sicle taient la mode en Angleterre. Turner jeune gagnait sa vie en faisant des copies. Dautre part, il aimait la difficult peindre un nocturne car les couleurs sont trs proches les unes des autres : as-tu remarqu les dgrads de la lumire de la lune dans le ciel et dans leau ? La rive et les bateaux sont trs sombres. Ils se dcoupent en contre-jour3 par rapport la lumire de la lune. Ce dtail te montre que Turner ne peint pas exactement la ralit : par exemple, la lumire de la lune devrait un peu passer au travers de la toile des voiles. Le peintre a certainement voulu faire ressortir la majest presque la magie de cette pleine lune. Turner a toujours cherch rendre des atmosphres ou des ambiances dans ses paysages. Cest pour cela quon le classe parmi les peintres romantiques4 : sa peinture peut nous faire prouver des sentiments.

    Petit lexique et autres infos 1 Une esquisse est un premier dessin ou brouillon. Turner prenait le temps de faire de nombreuses esquisses ; ensuite, il ralisait son tableau trs rapidement. 2 Millbank se situe dans le centre de Londres, sur les bords de la Tamise. Son nom vient dun ancien moulin (a mill) qui sy trouvait autrefois. 3 tre en contre-jour se dit dune personne ou dun objet plac devant une source de lumire trs forte. 4 Les artistes romantiques au temps de Turner sopposent aux artistes classiques qui, eux, pensent que lart doit exprimer la beaut et la morale.

  • Runion des muses nationaux, 2010

    7

    APULIA LA RECHERCHE DAPULUS SON BIEN-AIM (1814)

    Joseph Turner Apulia la recherche dApulus, son bien-aim (1814)

    Peinture lhuile (1,48 x 2,41 m) Londres, Tate Britain Tate Photography

  • Runion des muses nationaux, 2010

    8

    Que faut-il dabord regarder, les personnages ou le paysage ? Turner, ici, peint ce quon appelle un paysage histori, cest--dire un paysage qui met en valeur lhistoire. Donc tu peux commencer par ce que tu prfres.

    En commenant par le paysage Tu vois une campagne verdoyante, dont profitent les troupeaux. Le temps est ensoleill. Cest une belle journe idale.

    En commenant par les personnages Tu vois, assise sur le sol une jeune fille console par une amie. Un enfant montre un arbre et un groupe de jeunes filles semble se moquer delle.

    Donc le peintre montre lopposition entre la belle journe et la vie des personnages ? Exactement. Ici, Turner sinspire dun livre trs clbre depuis lAntiquit (Les Mtamorphoses du pote romain Ovide1) pour inventer une histoire.

    Lhistoire dOvide2 : Un berger de la rgion dApule3 avait t transform en olivier aprs avoir harcel des nymphes4.

    Lhistoire invente par Turner : Apulia, lpouse du berger, apprend ce qua fait son mari ; un enfant lui montre le nom dApulus grav sur lolivier et des femmes se moquent delles.

    Cest une histoire triste dans un beau paysage ? Turner sest inspir dun peintre franais : Claude Gelle5, dit Le Lorrain, quil admirait particulirement. lpoque de Gelle, la peinture historie opposait la grandeur et la beaut de la nature au comportement humain. Mais si tu compares le tableau de Gelle avec celui de Turner, tu te rends compte que la lumire de Gelle est plus froide et celle de Turner plus chaude. Le tableau de Turner apparat ainsi moins svre : il semble nous dire que la beaut de la nature peut aussi rchauffer au sens de consoler dun chagrin.

    Claude Gelle, dit Claude Lorrain Paysage avec Jacob, Laban et ses filles, 1654 Huile sur toile, 143,5 x 251,5 cm Petworth House,The Egremont Collection (The National Trust)

    Petit lexique et autres infos 1 Ovide serait mort vers lan 17 aprs J.-C. 2 Tu peux retrouver lhistoire du berger dans le livre XIV des Mtamorphoses. 3 La rgion dApule est aujourdhui appele Puglia en italien (Pouilles en franais) ; elle se trouve au sud-est de lItalie. 4 Les nymphes dans les lgendes latines sont des divinits de la nature. 5 Claude Gelle, dit Le Lorrain, est un peintre dont la carrire stend du rgne de Louis XIII celui de Louis XIV. lpoque de Turner, il tait trs clbre en Angleterre et Turner en tait fan ! On raconte que Turner jeune se serait mis pleurer devant un tableau de Gelle en disant que jamais il narriverait peindre aussi bien que lui !

  • Runion des muses nationaux, 2010

    9

    COMPARAISON :

    LE DCLIN DE LEMPIRE CARTHAGINOIS DE J. M. W. TURNER (1817)

    LE PORT DE MER AU SOLEIL COUCHANT DE CLAUDE GELLE (1639)

    Claude Gelle, dit Claude Lorrain Port de mer au soleil couchant (1639)

    Huile sur toile (1,03 x 1,35 m) Paris, muse du Louvre Photo RMN /G. Blot

    Joseph Turner Le Dclin de lempire carthaginois (1817)

    Huile sur toile (1,70 x 2,38 m) Londres, Tate Britain Tate Photography