séminaire enfant - paris vii - 2005 dépistage visuel chez lenfant séminaire de lenfant paris 7...

27
séminaire enfant - Paris VII - 2005 séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel Dépistage visuel chez l’enfant chez l’enfant Séminaire de l’enfant Séminaire de l’enfant Paris 7 Paris 7 Septembre 2005 Septembre 2005

Upload: roul-jullien

Post on 03-Apr-2015

107 views

Category:

Documents


2 download

TRANSCRIPT

Page 1: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

séminaire enfant - Paris VII - 2005séminaire enfant - Paris VII - 2005

Dépistage visuel chez Dépistage visuel chez l’enfantl’enfant

Séminaire de l’enfant Paris 7 Séminaire de l’enfant Paris 7

Septembre 2005Septembre 2005

Page 2: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Pourquoi dépister?Pourquoi dépister?

Principale préoccupation : prévenir Principale préoccupation : prévenir l’amblyopiel’amblyopie

Susceptible d’apparaître jusqu’à la fin Susceptible d’apparaître jusqu’à la fin de la maturation du système visuel (6-de la maturation du système visuel (6-7ans)7ans)

Une fois constituée n’est réversible Une fois constituée n’est réversible complètement qu’avant 3 anscomplètement qu’avant 3 ans

La plupart des troubles visuels La plupart des troubles visuels responsables d’amblyopie sont responsables d’amblyopie sont accessibles à un traitement efficace accessibles à un traitement efficace

Page 3: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Qu’est ce que Qu’est ce que l’amblyopie?l’amblyopie?

Insuffisance uni ou bilatérale de Insuffisance uni ou bilatérale de certaines aptitudes visuelles certaines aptitudes visuelles (discrimination des formes++), (discrimination des formes++), entraînant chez l’enfant un trouble de entraînant chez l’enfant un trouble de la maturation du cortex visuella maturation du cortex visuel

Irréversible en l’absence de traitementIrréversible en l’absence de traitement Prévalence en France chez l’enfant de Prévalence en France chez l’enfant de

moins de 6 ans estimée à 0,48/1000 moins de 6 ans estimée à 0,48/1000 (pour AV inf ou = 4/10èmes)(pour AV inf ou = 4/10èmes)

Page 4: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Facteurs amblyogènesFacteurs amblyogènes

Amblyopie fonctionnelle : plus fréquenteAmblyopie fonctionnelle : plus fréquente Troubles de la réfraction (myopie, Troubles de la réfraction (myopie,

astigmatisme, hypermétropie) et astigmatisme, hypermétropie) et strabismestrabisme

Amblyopie organique : Atteintes Amblyopie organique : Atteintes cornéennes de l’oeil (rétinopathie, cornéennes de l’oeil (rétinopathie, rétinoblastome, cataracte……) = rétinoblastome, cataracte……) = récupération +/- aléatoirerécupération +/- aléatoire

Amblyopie de privation : Obstacles sur le Amblyopie de privation : Obstacles sur le trajet des rayons lumineux (ptosis, trajet des rayons lumineux (ptosis, hémangiome…) = meilleur pronostic hémangiome…) = meilleur pronostic

Amblyopie mixteAmblyopie mixte

Page 5: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Facteurs de risques Facteurs de risques

Antécédents familiaux de trouble de la Antécédents familiaux de trouble de la réfraction ou de strabisme chez les parents réfraction ou de strabisme chez les parents ou chez un jumeauou chez un jumeau

Prématurité <32SA , petit poids de naissance Prématurité <32SA , petit poids de naissance <2500g<2500g

Aberrations chromosomiques, malformations Aberrations chromosomiques, malformations de la face de la face

Exposition de la mère à la cocaïne, à l’alcool, Exposition de la mère à la cocaïne, à l’alcool, au tabacau tabac

Maladies infectieuses contractées par la Maladies infectieuses contractées par la mère durant la grossessemère durant la grossesse

Page 6: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (1)Signes d’appel (1)

Avant 6 mois : Avant 6 mois : Une anomalie morphologique des globesUne anomalie morphologique des globes Un strabisme constantUn strabisme constant Un nystagmus Un nystagmus Un retard psychomoteurUn retard psychomoteur Un comportement visuel anormal : Un comportement visuel anormal :

absence de sourire réponse, pauvreté absence de sourire réponse, pauvreté des mimiques, plafonnement du regard, des mimiques, plafonnement du regard, retard de la préhension après 5 mois, retard de la préhension après 5 mois, signe de Franceschetti, signe de signe de Franceschetti, signe de l’éventaill’éventail

Page 7: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (2)Signes d’appel (2)

Signe de Franceschetti : enfant Signe de Franceschetti : enfant qui se met ses doigts dans les qui se met ses doigts dans les yeuxyeux

Signe de l’éventail : enfant qui se Signe de l’éventail : enfant qui se passe la main devant les yeuxpasse la main devant les yeux

Sont pathologiques : tout Sont pathologiques : tout strabisme constant avant 4 strabisme constant avant 4 mois; tout strabisme même mois; tout strabisme même intermittent après 4 moisintermittent après 4 mois

Page 8: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (3)Signes d’appel (3)De 6 mois à 1 anIdem + toute suspicion de strabisme même

léger, ou intermittentEnfant qui présente un torticolisDe 1 à 2 ansenfant maladroit, se cogne souvent, chute,

ferme un œil pour mieux voir ou pivote la tête pour regarder sur le côté

Photophobie ou larmoiementAdresser systématiquement à l’ophtalmo famille de strabiques, parents hypermétropes

ou astigmates ou fortement myopes

Page 9: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (4)Signes d’appel (4)

Chez le plus grand enfantChez le plus grand enfantTout strabisme même d’apparition Tout strabisme même d’apparition

récenterécenteEnfant qui cligne des yeux , écrit nez Enfant qui cligne des yeux , écrit nez

sur le cahier, se rapproche trop sur le cahier, se rapproche trop près de la télé, se plaint de près de la télé, se plaint de picotements visuels ou céphaléespicotements visuels ou céphalées

Troubles du comportement : trop Troubles du comportement : trop sage ou agitésage ou agité

Page 10: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Tests de dépistage (1)Tests de dépistage (1)

Observation des yeux de l’enfantObservation des yeux de l’enfant– asymétrie des globes oculairesasymétrie des globes oculaires– ptosisptosis– anomalie de la transparence de la anomalie de la transparence de la

cornée et du reflet pupillairecornée et du reflet pupillaire– nystagmusnystagmus

Page 11: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Tests de dépistage (2)Tests de dépistage (2)

Évaluer les réflexes visuels à l’Évaluer les réflexes visuels à l’âge âge ::– 1 mois : réflexe de fixation (fixe un 1 mois : réflexe de fixation (fixe un

court instant une cible à environ 80 cm)court instant une cible à environ 80 cm)– 3 mois : réflexe de clignement à la 3 mois : réflexe de clignement à la

menacemenace– 4 mois : stade clé, réflexe de poursuite, 4 mois : stade clé, réflexe de poursuite,

réflexe de convergenceréflexe de convergence– entre 4 et 5 mois : test de la préhension entre 4 et 5 mois : test de la préhension

des objets des objets

Page 12: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Rechercher un Rechercher un strabismestrabisme Test du reflet cornéen : dirige un faisceau Test du reflet cornéen : dirige un faisceau

dans les yeux de l’enfant à 30 cm de son dans les yeux de l’enfant à 30 cm de son visage , face à lui visage , face à lui

Test de l’écran : consiste à attirer le regard de Test de l’écran : consiste à attirer le regard de l’enfant vers une cible à 40 cm puis obturer l’enfant vers une cible à 40 cm puis obturer rapidement un œil rapidement un œil L’œil non obturé doit garder sa position et L’œil non obturé doit garder sa position et toujours fixer la cible (à faire à 4 mois et 2 toujours fixer la cible (à faire à 4 mois et 2 ans). Une fois le cache retiré, l’œil obturé ne ans). Une fois le cache retiré, l’œil obturé ne doit pas se recentrerdoit pas se recentrer

Refus de l’occlusion d’un œil : fait suspecter Refus de l’occlusion d’un œil : fait suspecter fortement l’amblyopiefortement l’amblyopie

Page 13: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Évaluer l’acuité Évaluer l’acuité visuelle visuelle Tester chaque œil séparément en utilisant Tester chaque œil séparément en utilisant

lunette à verre opaque réversible ; lunette à verre opaque réversible ; dépister différence d’au moins 2/10dépister différence d’au moins 2/10èmeème entre chaque œil, une acuité inférieure à entre chaque œil, une acuité inférieure à la moyenne admise pour l’âge (7/10la moyenne admise pour l’âge (7/10èmeème à à 3-4 ans)3-4 ans)

Test Cadet vision de près à partir de 2 ansTest Cadet vision de près à partir de 2 ans Tests Cadet vision de loin à partir de Tests Cadet vision de loin à partir de

2 ans 1/2 : réponses verbales ou 2 ans 1/2 : réponses verbales ou appariements ( 30,35 à 64,80 euros)appariements ( 30,35 à 64,80 euros)

Page 14: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Quand dépister ?Quand dépister ?

Pour les enfants à risque bilan de dépistage visuel à la naissance, examen ophtalmologique entre 3 et 12 mois

Si signe d’appel : OPHTALMO En l’absence de signe d’appel ou

facteur de risque : naissance, entre 9 et 15 mois, et entre 2 ans 1/2 et 4 ans

Page 15: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Examen des 9 moisExamen des 9 mois

Interrogatoire des parentsInterrogatoire des parents Examen externe de l’œilExamen externe de l’œil Réflexes visuels : réflexe Réflexes visuels : réflexe

photomoteur, clignement à la photomoteur, clignement à la menace, poursuite oculairemenace, poursuite oculaire

Recherche de défense à l’occlusionRecherche de défense à l’occlusion Dépistage du strabisme : test de Dépistage du strabisme : test de

l’écran de prèsl’écran de près

Page 16: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

22èmeème bilan à l’âge bilan à l’âge verbalverbal(entre 2 ans et demi et 4 (entre 2 ans et demi et 4 ans)ans) Examen externe de l’œilExamen externe de l’œil Réflexe photomoteurRéflexe photomoteur Dépistage du strabisme par le Dépistage du strabisme par le

test de l’écran (de près et de test de l’écran (de près et de loin : idem mais la cible à fixer est loin : idem mais la cible à fixer est à au moins 3 m)à au moins 3 m)

Mesure de l’acuité visuelle de loinMesure de l’acuité visuelle de loin

Page 17: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Dépistage auditif Dépistage auditif chez l’enfantchez l’enfant

Page 18: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Pourquoi dépister?Pourquoi dépister?

Prévalence des surdités sévères ou profondes : 1,5/1000 naissances

½ environnementale, ½ génétique Le retentissement du handicap

dépend de la profondeur de la surdité et du retard diagnostique

Prise en charge précoce possible (appareillage dès 4 mois)

Page 19: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Facteurs de risque de Facteurs de risque de surdité congénitalesurdité congénitale

Poids de naissance <1500gPoids de naissance <1500g APGAR <3 à 5mnAPGAR <3 à 5mn Ventilation plus de 10 jours en néonatVentilation plus de 10 jours en néonat ATCD familiaux de surditéATCD familiaux de surdité Malformation de la tête et du couMalformation de la tête et du cou Troubles neurologiques d’origine centrale Troubles neurologiques d’origine centrale HyperbilirubinémieHyperbilirubinémie Méningite bactérienneMéningite bactérienne Traitement par aminosides pendant la grossesse (ou + Traitement par aminosides pendant la grossesse (ou +

de 5 jours en néonat)de 5 jours en néonat) Infection fœtale (rubéole, toxo, CMV, syphilis, herpès)Infection fœtale (rubéole, toxo, CMV, syphilis, herpès)

Page 20: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Quand dépister?Quand dépister?

À la maternité : otoémissions , À la maternité : otoémissions , potentiels évoqués , tests subjectifspotentiels évoqués , tests subjectifs– Durée moyenne : 30 mn Durée moyenne : 30 mn – Fait aux enfants à risque Fait aux enfants à risque – La ½ des enfants sourds non dépistésLa ½ des enfants sourds non dépistés

Surveillance régulière au cours de la Surveillance régulière au cours de la croissance : 4, 9 et 24 mois croissance : 4, 9 et 24 mois

70 % des diagnostics suite à 70 % des diagnostics suite à l’observation familialel’observation familiale

Page 21: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (1)Signes d’appel (1)

Lors des visites des premiers moisLors des visites des premiers mois– L’enfant se calme t’il avec de la musique ?L’enfant se calme t’il avec de la musique ?– Réagit il à un bruit soudain ?Réagit il à un bruit soudain ?– 3 mois : gazouille t’il ? 3 mois : gazouille t’il ? – 6 mois : imite t’il les sons ?6 mois : imite t’il les sons ?– 10 mois : comprend il des petites 10 mois : comprend il des petites

phrases ?phrases ?– Enfant trop calme, non intéressé par le Enfant trop calme, non intéressé par le

monde extérieurmonde extérieur

Page 22: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (2)Signes d’appel (2)

Chez l’enfant de moins de 2 ans : Chez l’enfant de moins de 2 ans : acquisition du langage oral ?acquisition du langage oral ?

– 12 mois : dit les premiers mots12 mois : dit les premiers mots– 16 mois dit papa, maman16 mois dit papa, maman– 24 mois possède 50 mots, fait des 24 mois possède 50 mots, fait des

phrasesphrases

Page 23: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Signes d’appel (3)Signes d’appel (3)

Chez l’enfant plus grand rechercherChez l’enfant plus grand rechercher– Difficulté d’apprentissage du Difficulté d’apprentissage du

langage oral, écritlangage oral, écrit– Enfant qui fait répéter, distrait, parle Enfant qui fait répéter, distrait, parle

fort, augmente le son de la fort, augmente le son de la télévisiontélévision

– Enfant agressifEnfant agressif– Enfant renferméEnfant renfermé

Page 24: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Comment dépister?Comment dépister?

Examen ORL : bouchon de cérumen, Examen ORL : bouchon de cérumen, otite séromuqueuseotite séromuqueuse

Tests de dépistage auditifs Tests de dépistage auditifs Chez le nourrisson :Chez le nourrisson :

Réflexe de clignement au bruit (dès 2Réflexe de clignement au bruit (dès 2èmeème jour) jour)

Réflexe de Moro à un bruit fort (+ à 2 Réflexe de Moro à un bruit fort (+ à 2 semaines)semaines)

Réflexes d’orientation au bruit : 4Réflexes d’orientation au bruit : 4èmeème mois mois (boîtes de Moatti)(boîtes de Moatti)

Page 25: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Outils du dépistage Outils du dépistage

Boîtes de Moatti Boîtes de Moatti – 4 boîtes de fréquences différentes 4 boîtes de fréquences différentes

(étendue du champ nécessaire à la (étendue du champ nécessaire à la compréhension de la parole)compréhension de la parole)

– bruit calibré de 60 dB à 2 mbruit calibré de 60 dB à 2 m– jouet sonore agité hors du champ de jouet sonore agité hors du champ de

vision (réaction : détournement de la tête vision (réaction : détournement de la tête ou déviation des yeux vers la source ou déviation des yeux vers la source sonore)sonore)

– ne dépiste pas une surdité unilatérale ne dépiste pas une surdité unilatérale – prix :99 eurosprix :99 euros

Page 26: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

Outils du dépistageOutils du dépistage

Audiométrie de dépistage à 4 Audiométrie de dépistage à 4 fréquences (500, 1000, 2000, 4000 fréquences (500, 1000, 2000, 4000 Hz)Hz)– bien acceptée à partir de 4 ans et ½bien acceptée à partir de 4 ans et ½– avec un appareil à casqueavec un appareil à casque– examen approfondi si déficit > à 25 examen approfondi si déficit > à 25

dBdB– prix : 959 eurosprix : 959 euros

Page 27: Séminaire enfant - Paris VII - 2005 Dépistage visuel chez lenfant Séminaire de lenfant Paris 7 Septembre 2005

BibliographieBibliographie

Mas JL, Figon S, Senez B. « Mon enfant voit Mas JL, Figon S, Senez B. « Mon enfant voit il bien? » La revue du praticien Médecine il bien? » La revue du praticien Médecine générale 2004;660/661:919-922.générale 2004;660/661:919-922.

Dépistage précoce des troubles visuels de Dépistage précoce des troubles visuels de la fonction visuelle chez l’enfant pour la fonction visuelle chez l’enfant pour prévenir l’amblyopie. Anaes 2002.prévenir l’amblyopie. Anaes 2002.

Figon S, Senez B, Mas JL. « Mon enfant Figon S, Senez B, Mas JL. « Mon enfant n’entend pas » L’approche du généraliste n’entend pas » L’approche du généraliste dans son cabinet. La revue du praticien dans son cabinet. La revue du praticien médecine générale 2004;662/663: 995-996.médecine générale 2004;662/663: 995-996.