rve-elle-action de l'automne 2014

Download Rve-Elle-Action de l'automne 2014

Post on 24-May-2015

430 views

Category:

Government & Nonprofit

3 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. 12 ________________________________________________________RVE-ELLE-ACTION / AUTOMNE 2014Invitation aux membresVous avez des textes, des commentaires, des poe mes ou des blagues a publier?Nous vous invitons a nous les faire parvenir en tout temps.Le comite journal discutera de la possibilite de les publier dans une de nos parutions.Merci de contribuer a la varie teet a lenrichissement des textes dans votre bulletin de liaison.Envoyez vos textes en citant lauteur ou la sourcea myrlene.dessalines@cdfrdp.qc.caou par la poste au 12017, Alexis-Carrel, Montre al (Que bec) H1E 4B8Te le phone : 514.648.1030Site internet : www.cdfrdp.qc.caCentre des femmes de Rivire-des-PrairiesQui nous sommes?Le Centre des femmes de Rivie re-des-Prairies est un organisme chaleureux,daide et dentraide, dinformation, de ducation et daction sociale,ouvert aux femmes de 18 ans et + sans exception.Membre actif du Regroupement des Centres de femmes du Que bec (lR),le Centre travaille a lame lioration des conditions de vie des femmes, individuellementet collectivement, tant sur les plans local, re gional, national que mondial,aux niveaux social, e conomique et politique.Les membres du Comit journalBe ne voles : Claudette Lajeunesse, Corinne Colon, Danielle Cypihot, Francine Crevier,Ghislaine Se guin, Ine s Espasandin, Lili Ringuet , Rina JoyalTravailleuse : Myrle ne DessalinesBulletin de liaison du Centre des femmes de Rivire-des-PrairiesAUTOMNE 2014Des nouvelles du centrePique-nique de la Table rgionale des centres de femmes Montral/LavalUne nouvelle stagiaire en droit au CentreAh le bonheur de jardiner ensemble!La Fte de la rcolteParoles de femmesLes mots dits de RinaDanielle et son vroum vroumLes matins de Ghislaine: rflexion matinaleUne douleur ainsiFemmes remarquablesSanchaita Gajapati Raju, une femme remarquableMadame Barth, une femme vraiment extraordinaireDossier chaudReconnatre la contribution des femmes, un dfi!Bric brac en vracLili pte sa coche en rafaleBonnes nouvellesQuelques bonnes nouvellesInvitation la soire de Nol 2014

2. 2 ________________________________________________________RVE-ELLE-ACTION / AUTOMNE 2014Des nouvelles du CentreUne nouvelle stagiaire en droit au CentreJai le plaisir dtre la nouvelle stagiaire en droit au Centre des femmes de Rivire-des-Prairies. Je me joins la merveilleuse quipe les lundis pour une priode stendant jusquau mois davril prochain. Jaurai le rle de vous transmettre de linformation juridique pertinente en lien avec votre situation si vous men faites la demande. Je pourrai donc vulgariser certains concepts juridiques si vous en prouvez le besoin, vous informer de vos droits ainsi que de vos recours possibles. Ce ser- vice est gratuit et peut tre effectu par tlphone ou en personne. Il suffit de contacter le centre au 514-648-1030 pour obtenir un rendez-vous dune dure maximale dune heure.Ds fvrier 2015, je prsenterai galement des ateliers juridiques aux femmes du centre sur des sujets semblant reprsenter une difficult de comprhension. Les sujets et les dates seront prciss dans la programmation dhiver 2015.Au plaisir de vous rencontrer! VANESSA CTN ous avions pri lUnivers et il nous a coutes. En ce beau mercredi 27 aot, cest avec le soleil que nous avons accueilli nos amies de plusieurs centres de femmes de la rgion. Ctait loccasion rve pour dheu- reuses retrouvailles ou de nouvelles amitis. Nous avons pris part un rallye, avons fait des jeux et profit des berges de la Rivire-des-Prairies. Celles qui le dsiraient pouvaient aller la Maison Pierre-Chartrand admirer la magni- fique exposition mise sur pied par lquipe de marcheuses. Aprs un bon lunch que plusieurs ont partag, les travailleuses nous ont servi le gteau symbolique de notre 30ime anniversaire. Ce fut une journe trs agrable, en bonne compagnie. On sest dit au revoir en se promettant de se runir nou- veau lt prochain.Un merci tout spcial aux travailleuses, aux bn- voles laccueil et la dcoration ainsi quaux intrpides marcheuses engages. Et, bien sr, aux nombreuses participantes! LILI RINGUETPique-nique de la Table rgionale des centres de femmes Montral/Laval11Bonnes nouvellesLes bonnes nouvelles, a ne court pas les rues. Jen ai glan trois pour nous remonter le moral :Facebook autorise enfin la publication de photos dallaitement aprs de multiples cam- pagnes de protestation en ligne. Ils reconnaissent enfin la beaut et le caractre naturel de ce geste. Il tait temps.35 ans! Cest en juin 1979 quune premire femme tait embauche comme policire Montral. Avant cette date, les femmes taient confines aux fonctions clricales ou de prvention. On en a fait, du chemin.Les agresseurs de Malala ont t arrts. On se souviendra que la jeune fille qui militait pour le droit lducation et qui avait reu le Prix Nobel de la paix avait t blesse dune balle la tte en 2012 dans son pays, le Pakistan. Les 10 hommes responsables de lattentat appartiennent au Mouvement des Talibans. Les femmes du monde entier esprent que justice sera rendue et que de telles atrocits ne se produisent plus jamais.LILI RINGUETQuelques bonnes nouvellesBonne fte aux Scorpions, Sagittaireset aux Capricornes.Donc, toutes celles qui clbrentleur anniversaire au mois de novembre,dcembre ou de janvier.Anniversaires du moisVous tes invites au souper de Nol du Centre des femmes qui se tiendra le 5 dcembre 2014 au Resto-Pub Marco Polo.Les billets seront disponibles jusquau 27 novembre au cot de 20 $ pour les membres et de 25 $ pour celles qui ne sont pas membres du Centre des femmes de Rivire-des-Prairies. Prenez note que cette anne il aura au menu un repas tradi- tionnel qui comprend : dinde, ragot de boulettes, tourtire, soupe, dessert et caf.Renseignez-vous auprs des travailleuses pour plus de prcisions. Nous serons heureuses de vous compter parmi nous lors de cette agrable soire.Invitation la soire de Nol 2014 3. 10 ________________________________________________________RVE-ELLE-ACTION / AUTOMNE 2014Bric brac en vracImage: Angela SterrittTout un t scruter les nouvelles et les journaux! Il tait invitable que je pte ma coche plusieurs reprises. Voici donc, en bref, quelques aberrations qui mont marque :ge dorvraiment?Juin 2014 : Le magazine Le Bel ge et son titre Plus que cinq ans avant la retraite suppose que larticle sadresse une clientle denviron 60 ans. Alors POURQUOI la Une nous montre-t-elle une femme de 40 ans tout au plus, sans aucune ride? Cette tactique, mon sens, relve de lhypocrisie. Est-ce quon aurait honte dune vraie femme de 60 ans?Peter MacKay rtrograde en penseLe ministre fdral de la justice rend des hommages TRS diffrents aux membres du Mi- nistre : les pres forment lesprit et lavenir de la prochaine gnration de leaders . Les femmes, avant darriver au bureau ont chang des couches, fait les lunchs, couru aprs lautobus scolaire, dpos les enfants la garderie Ses opinions encouragent- elles des strotypes dpasss? Jugez vous-mmeLes femmes autochtones, des victimes ignoresDepuis plusieurs annes, des filles, des femmes autochtones sont portes disparues, sont brutalises ou sont assassi- nes. 162 disparitions, 46 meurtres depuis 1980, ce nest donc pas assez pour que la GRC fasse diligence?Les enqutes , tardives, pitinent. Pendant ce temps, les proches souffrent. Ils ont la nette impression que les victimes sont ignores, tant par les mdias que par les autorits concernes. Les femmes autochtones seraient-elles des citoyennes de second ordre? Sont-elles moins importantes que les autres femmes dans la socit?La Porte des pauvres New York, ce nest pas loin dici. Pourtant, nos voisins amricains nen ratent pas une : Manhattan, on a construit un luxueux immeuble de 33 tages. Il abritera 219 condos et 55 logements locatifs abordables. Mais il y a un HIC : la btisse aura 2 portes dentre : lune pour les propritaires de condos bien nantis et lautre ( larrire) pour les gens ordinaires des logements abordables. Une aberration quand on constate que dans dautres constructions du mme genre, les pauvres nont pas accs au gym, la piscine ni la salle de jeux pour enfants. Mon opinion : les promoteurs, si prospres soient-ils, font montre dune troitesse et dune pauvret desprit .Une mre trop prvoyanteLinda DeLuca, mre monoparentale dun garon lourdement handicap sest vue refuser la prestation de dcs de 2,500 $ qui aurait permis de boucler les dpenses. Elle a mme perdu lorsquelle a contest la dcision du ministre de l'Emploi et de la Solidarit sociale. La raison invoque : elle avait pris sur elle de se priver pour payer des prarrangements funraires pour elle et son fils, inquite de ce qui pourrait arriver advenant un dcs de fa- on subite. Le ministre Franois Blais, qui on a demand de casser la dcision pour des motifs humanitaires acceptera-t-il? Rien nest moins sr. Solidarit sociale , dites-vous?Lili pte sa coche en rafale3La recherche dautonomie alimentaire et la conscientisation cologique, voil entre autres deux objectifs qui ont nourri lide de crer un jardin collectif au centre des femmes.En effet, le centre sest muni dun jardin collectif au printemps dernier. Peut-tre avez-vous dj aussi entendu le terme jardin communautaire. Quest-ce qui diffrencie un jardin collectif dun jardin communautaire? Dans notre jardin collectif, les participantes jardinent ensemble sur un mme potager et non chacune sur une portion de terrain o elle rcolterait individuellement le fruit de son travail.Donc, toutes les tapes; plantation, entretien et rcolte sont partages par les participantes qui se sont dotes dun comit et dun nom bien rvlateur : Les Jardineuses du bonheur ensoleill. Dans ce jardin de ville, poussant dans des bacs, on y cultive donc des lgumes, des fines herbes, ainsi que diverses plantes dcoratives. Plus quun terrain de jardinage, cest un lieu dinformation sur divers aspects allant de la production, de la prparation la consomma- tion daliments.Puisque cest une activit en continu, celles qui dsirent se joindre au groupe peuvent sadresser une travailleu

Recommended

View more >