répertoire interministériel des métiers de l’État .l’ensemble des emplois de l’État. tous

Download Répertoire interministériel des métiers de l’État .l’ensemble des emplois de l’État. Tous

Post on 13-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • colle

    ctio

    nEm

    ploi

    publ

    icRpertoire interministriel

    des mtiers de ltatGuide mthodologique

  • Ont particip la rdaction de ce guide :

    Philippe CLERGEOT et Vronique MARCHALde lObservatoire de lemploi public

    Chantal LABRUYRE et Jean-Paul CADET,du Centre dtudes et de recherches sur les qualifications (Creq)

    Jolle PELOSSE,du cabinet Algo

    Jean-Marie BERGREde lassociation Dveloppement et Emploi.

    Sommaire

    Avant-propos 3

    1. quoi sert le rpertoire interministriel des mtiersde ltat (RIME) ? 4

    1.1 Les objectifs du RIME 5

    1.2 Le primtre du RIME 6

    1.3 Les utilisateurs et les usages du rpertoire 7

    2. Comment laborer le rpertoire ? 9

    2.1 La dmarche gnrale de dfinition des emplois-rfrence 10

    2.2 Le vocabulaire de travail et dchanges 15

    2.3 Lorganisation du travail 18

    3. Comment faire connatre et actualiser le RIME ? 23

    3.1 Le dploiement du RIME 24

    3.2 Lactualisation du RIME 24

    Annexes 25

    Annexe 1 : Nomenclature des domaines fonctionnels 26

    Annexe 2 : Maquette de la fiche emploi-rfrence 29

    Annexe 3 : Nomenclature "formations pertinentes pour recrutement externe" 30

    Annexe 4 : Exemple de fiche emploi-rfrence : le charg de communication 31

    Annexe 5 : Maquette de la fiche de synthse des runions 32

    Annexe 6 : Liste des groupes de travail 33

    Annexe 7 : Prsentation du groupement de consultants 34

  • 3

    Avant-propos

    Quels sont les emplois de ltat qui permettent celui-ci dassurer ses missions ?

    Rpondre cette question est essentiel pour valoriser le travail effectu par les agents

    de ltat et pour mieux grer la ressource humaine en fonction des besoins volutifs

    du service public. Lidentification de ces emplois et des comptences lies permet galement

    denvoyer des signaux lappareil de formation et au march du travail, pour que ltat puisse

    recruter dans des conditions satisfaisantes : pour lui-mme bien sr, mais aussi pour ceux qui

    souhaitent entrer son service. Loptimisation des conditions de recrutement concerne aussi

    le secteur priv, car les tensions concurrentielles inhrentes au choc dmographique que nous

    connatrons dans les prochaines annes se trouveront attnues.

    Pour mieux connatre les emplois de ltat, il faut tout dabord les rpertorier en les identifiant et

    en les nommant. Ce travail sera effectu dans le cadre du projet Rpertoire interministriel des

    mtiers de ltat (RIME), qui associe lensemble des ministres, mais galement les organisations

    syndicales parties prenantes aux travaux de lObservatoire de lemploi public.

    Ce projet repose sur le travail de vingt groupes ; les prsidents et les participants ces groupes

    seront les acteurs principaux du projet. Aussi faut-il quau-del de la richesse des diversits des

    situations de travail qui seront dcrites, la mthode choisie assure la ncessaire cohrence pour

    rendre possible un regroupement des fiches demplois en un seul document accessible tous.

    Dans cette perspective, le prsent guide doit tre un outil de rfrence pour la comprhension du

    cadre gnral et pour le bon droulement des travaux.

    Bonne lecture !

    Jacky Richard

    Directeur gnral de ladministrationet de la fonction publique

  • 1 quoi sertle rpertoire interministrieldes mtiers de ltat ?

  • 5

    L e rpertoire interministriel doit rendreplus lisibles les emplois de l'tat etles besoins en comptences associs.Cette lisibilit doit permettre :

    dassurer une meilleure transparence lgarddes citoyens sur "ce que font les agents de ltat", et de mieux valoriser le travail effectu par ces derniers. Elle est donc essentielle pour faire voluer limage de la fonction publique ;

    de rendre les besoins en comptences de ltat plus facilement "apprhendables" par le march du travail et lappareil de formation. Dans un contexte de concurrence accrue avec le secteur priv, ltat employeur doit envoyer lappareil de formation des indications sur ses besoins, pour que les viviers de comp-tence soient au rendez-vous du recrutement.Il doit aussi, en tant que garant de lintrt

    gnral, veiller ne pas pnaliser les entre-prises. cet effet, il est ncessaire que ltat calibre bien ses recrutements en nombre, mais aussi en qualit en fonction de ses rels besoins ;

    de favoriser une gestion dynamique des ressources humaines (GRH) :

    - en ajoutant une dimension qualitative lexpression des besoins en personnel ;

    - en identifiant les emplois qui peuvent tre communs dautres ou lensemble des ministres pour, notamment, construire des parcours professionnels plus ouverts et plus riches.

    Le rpertoire est un outil de connaissance quina pas vocation intgrer des propositions derforme statutaire.

    1.1 Les objectifs du RIME

    Les nouveaux enjeux de la Gpeec

    Le choc dmographique

    Dans les prochaines annes, les flux de dpart la retraite vont s'acclrer au sein de la fonctionpublique d'tat : sur les dix prochaines annes, plus de 50 % des effectifs actuels seront concer-ns. Dans le mme temps, on va assister l'arrive sur le march du travail de classes d'gemoins nombreuses. La concurrence dans le recrutement avec le secteur priv, avec les autresfonctions publiques (la fonction publique hospitalire et la fonction publique territoriale), maisaussi entre ministres, va donc s'accrotre fortement.

    La loi organique relative aux lois de finances (Lolf)

    Cette rforme de grande ampleur est fonde sur le principe d'une budgtisation non plus par nature de dpenses, mais par objectifs.L'article 7 dispose ainsi que les budgets sont spcialiss par programmes, chacun regroupant lescrdits destins mettre en uvre une action ou un ensemble cohrent d'actions relevant d'unmme ministre et auquel sont associs des objectifs prcis.Le programme est donc la nouvelle unit de spcialit budgtaire. Ces programmes peuvent trerassembls au sein de missions dpendant de plusieurs ministres et concourant une politiquepublique dfinie.Dans le cadre dun exercice 2005 " blanc ", une maquette a t prsente au Parlement repre-nant la nouvelle architecture budgtaire : 34 missions et 132 programmes, correspondant cha-cun lune des grandes politiques publiques, remplacent les 850 chapitres budgtaires actuels. chaque programme sont par ailleurs associs des rsultats. Ceux-ci feront lobjet dune valua-tion. Les responsables de programme dsigns devront en rendre compte devant le Parlement.Dans un tel contexte, les ministres devront faire voluer leurs modes de gestion. Ils devront eneffet intgrer le principe de performance de la loi et prendre en compte les nouvelles responsabi-lits RH quimplique la mise en uvre des programmes.Aussi, dans cette perspective, la Gpeec constituera-t-elle un cadre et lun des outils ncessairesau dialogue de gestion entre les diffrents acteurs, c'est--dire notamment entre les directeurs depersonnel des ministres et les directeurs de programme, et entre ces derniers et les chefs desbudgets oprationnels de programme (BOP).

  • Lobjectif oprationnel du rpertoire inter-ministriel est davoir une vision pano-ramique, ordonne et prospective delensemble des emplois de ltat.

    Tous les emplois lis aux missions de l'tat sontconcerns. Le primtre du rpertoire vise donc

    non seulement les emplois occups par lespersonnels titulaires, mais aussi ceux tenus parles contractuels, quils soient civils ou militaires.Il couvre un effectif d'environ deux millions etdemi de personnes.

    1.2 Le primtre du RIME

    Articulation des rpertoires ministriels et interministriel dans le cadre dune politique de GRH

    Il faut souligner que le rpertoire interministriel des mtiers ne prend tout son sens quencomplment des rpertoires ministriels qui constituent les fondations de lensemble.Mme si rpertoires ministriels et rpertoire interministriel doivent tre articuls de faoncohrente, chacun deux poursuit un objectif qui lui est propre et qui impacte directement saconstruction :

    Le rpertoire ministriel des mtiers : le rpertoire des mtiers des ministres est un outil dedialogue entre la DRH ministrielle et les services demploi (dconcentrs ou non). Outil de basedes plans Gpeec ministriels, il est utilis pour la gestion de la mobilit inter services et permetdadapter le contenu des concours et des formations.

    Le rpertoire interministriel des mtiers : le rpertoire interministriel des mtiers est un outilde gestion de la mobilit interministrielle (des parcours de carrire et des redploiements) ainsiquun outil stratgique de rflexion sur lemploi public, sur les politiques interministrielles deGRH ou sur de possibles nouvelles mutualisations (au niveau national ou rgional) du recrute-ment et de la formation. Cest enfin un outil prospectif et de communication permettant de mieuxinformer lappareil de formation et lensemble des citoyens sur les besoins en comptences de lafonction publique dtat dans son ensemble, pour les annes venir.

    Chaque direction ou service demploi dcline, partir de ces deux outils, les fiches de postesncessaires la gestion individualise de ses personnels (notamment pour mener les entretiensde carrire), et llaboration de son plan Gpeec local.

    Articulation avec les corps et les gradesLe rpertoire doit permettre de donner toute sa porte au principe de la sparation du grade etde l'emploi, au cur de notre fonction publique de carrire. En effet, pour que cette sparations'accompagne d'une relle articulation entre la gestion des carrires des personnels de l'tatet les besoins de ses diffrentes structures administratives, il importe aujourd'hui de mieuxidentifier les emplois exercs et les comptences mises en uvre.

    Le rpertoire interministriel a vocation faire ressortir ces emplois. un corps ou un gradepourront correspondre plusi

Recommended

View more >