rapport de la cour des comptes sur la sécurité sociale 2014

Download Rapport de la cour des comptes sur la sécurité sociale 2014

Post on 18-Nov-2014

486 views

Category:

Healthcare

7 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Rapport de la cour des comptes sur la sécurité sociale 2014

TRANSCRIPT

  • 1. LA SCURIT SOCIALE Rapport sur lapplication des lois de financement de la scurit sociale Septembre 2014
  • 2. Scurit sociale 2014 septembre 2014 Cour des comptes - www.ccomptes.fr - @Courdescomptes
  • 3. SOMMAIRE Rponses AVANT-PROPOS.......................................................................9 DLIBR..................................................................................1 INTRODUCTION GNRALE .................................................3 PREMIRE PARTIE UNE TRAJECTOIRE DE REDRESSEMENT DES COMPTES SOCIAUX AFFERMIR..................................................................................15 Chapitre I - La situation et les perspectives financires de la scurit sociale : une rduction plus ralentie quattendu des dficits, une trajectoire de redressement trs fragile................17 I - Une rduction des dficits en 2013 plus lente que prvu .....19 II - En 2014, une tape encore limite et fragile dans le redressement des comptes..........................................................40 III - Un retour incertain lquilibre en 2017...........................47 Chapitre II - Les tableaux dquilibre et le tableau patrimonial de la scurit sociale relatifs 2013 : avis sur la cohrence .....59 I - Avis de la Cour sur la cohrence des tableaux dquilibre 2013 ...........................................................................................62 II - Avis de la Cour sur la cohrence du tableau patrimonial au 31 dcembre 2013......................................................................77 Chapitre III - Lobjectif national de dpenses dassurance maladie : une efficacit rduite en 2013, une construction revoir.............................................................................................91 I - Une dpense dassurance maladie encore mieux matrise mais en apparence seulement.....................................................94 II - Un ONDAM surestim dont les rgles de construction devraient tre amliores .........................................................110 Chapitre IV - La lutte contre les fraudes aux cotisations sociales : des enjeux sous-estims, une action intensifier .....123 I - Une fraude limportance sous-estime et trop peu dtecte ....................................................................................126 601 603 Scurit sociale 2014 septembre 2014 Cour des comptes - www.ccomptes.fr - @Courdescomptes
  • 4. IV COUR DES COMPTES Rponses II - Une lutte contre la fraude renforcer considrablement et moderniser ...............................................................................135 DEUXIME PARTIE DES LOIS DE FINANCEMENT DE LA SCURIT SOCIALE MODERNISER POUR UN PILOTAGE PLUS EFFICACE DES FINANCES SOCIALES .................................................................................151 Chapitre V - Les lois de financement de la scurit sociale : une ambition largir .......................................................................153 I - Un cadre mal adapt au nouveau contexte de pilotage des finances publiques....................................................................155 II - Des instruments rnover pour affermir la matrise de la dpense sociale ........................................................................164 III - Un examen par le Parlement mieux articuler avec celui des autres lois financires ........................................................170 Chapitre VI - Les prvisions financires intgres aux lois de financement de la scurit sociale : une fiabilit renforcer, un suivi mieux assurer .................................................................177 I - Un dispositif clat.............................................................180 II - Une fiabilit encore ingale ..............................................186 III - Un suivi perfectionner ..................................................193 TROISIME PARTIE DES DPENSES DE VILLE RGULER BEAUCOUP PLUS VIGOUREUSEMENT .......199 Chapitre VII - Lobjectif national de dpenses dassurance maladie pour les soins de ville : une surestimation des conomies, un outil rajuster .................................................201 I - Une assiette de dpart surestime : effet de base et effets reports ......................................................................................207 II - Lapprciation de la tendance spontane des dpenses : des limites mthodologiques et des biais de prcaution.................213 III - Les conomies : un moindre effort en 2013, un effet daffichage ...............................................................................220 610 612 Scurit sociale 2014 septembre 2014 Cour des comptes - www.ccomptes.fr - @Courdescomptes
  • 5. SOMMAIRE V Rponses Chapitre VIII - Les conventions avec les professions librales de sant : rpondre aux besoins des patients, mieux assurer lefficience de la dpense ...........................................................231 I - Des rsultats peu satisfaisants pour les patients .................234 II - Un systme conventionnel rorienter.............................245 Chapitre IX - La diffusion des mdicaments gnriques : des rsultats trop modestes, des cots levs..................................257 I - Une politique peu ambitieuse, des rsultats trop modestes 260 II - Un modle bout de souffle .............................................267 III - Se doter dune nouvelle stratgie de dveloppement des gnriques ................................................................................280 Chapitre X - Les dispositifs mdicaux : une dpense non matrise......................................................................................291 I - Des dpenses en trs forte croissance ................................294 II - Une rgulation dfaillante.................................................300 III - Un cadre redfinir .........................................................314 QUATRIME PARTIE DES GAINS DEFFICIENCE MOBILISER PLUS FERMEMENT LHPITAL.............319 Chapitre XI - Les projets rgionaux de sant : un cadre peu oprationnel................................................................................321 I - Une dmarche trs lourde, une approche intgre insuffisante...............................................................................324 II - Des capacits daction limites .........................................332 III - Prparer la prochaine gnration de PRS selon une mthode repense ...................................................................................343 Chapitre XII - Les urgences hospitalires : une frquentation croissante, une articulation avec la mdecine de ville repenser ......................................................................................349 I - Une dynamique de frquentation mieux analyser ...........352 II - Une organisation en progrs mais encore perfectible, un financement qui nencourage toujours pas lefficience ...........360 III - Mieux articuler lhpital et la mdecine de ville .............371 612 614 619 622 623 Scurit sociale 2014 septembre 2014 Cour des comptes - www.ccomptes.fr - @Courdescomptes
  • 6. VI COUR DES COMPTES Rponses Chapitre XIII - Lassurance maternit : une place clarifier........................................................................................379 I - Une protection spcifique au champ de plus en plus large mais peu cohrent ....................................................................382 II - Une dpense en augmentation rapide et insuffisamment analyse....................................................................................388 III - Des clarifications indispensables.....................................399 Chapitre XIV - Les dpenses de personnel mdical et non mdical des hpitaux : une matrise prcaire..........................409 I - Un ralentissement fragile de la dpense, des effectifs en croissance.................................................................................411 II - Des facteurs dfavorables la matrise des dpenses .......422 III - Des marges de manoeuvre mobiliser .............................433 Chapitre XV Les dpenses de personnel des cliniques prives : une charge pour lassurance maladie mieux connatre .......447 I - Une pluralit de modes de gestion empchant une approche consolide ................................................................................449 II - Des dpenses de rmunration mdicale essentiellement externalises.............................................................................452 III - Une masse salariale trs largement consacre la rmunration du personnel de soins.........................................454 IV - Une dpense clate au sein de lONDAM.....................459 CINQUIME PARTIE LES RETRAITES DES INDPENDANTS : LA NCESSIT DUN EFFORT CONTRIBUTIF ACCRU..........................................................465 Chapitre XVI Les retraites des artisans et des commerants : une soutenabilit menace, un poids croissant pour la collectivit nationale ..................................................................467 I - Des rgimes de base en dficit structurel ...........................470 II - Un nouveau rgime complmentaire unifi aux perspectives plus favorables .........................................................................482 625 627 632 635 Scurit sociale 2014 septembre 2014 Cour des comptes - www.ccomptes.fr - @Courdescomptes

Recommended

View more >