rapport annuel union royale des armateurs belges 2010

Download RAPPORT ANNUEL UNION ROYALE DES ARMATEURS BELGES 2010

Post on 08-Feb-2016

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

RAPPORT ANNUEL UNION ROYALE DES ARMATEURS BELGES 2010

TRANSCRIPT

  • UNION ROYALE DES ARMATEURS BELGES A .S.B.L .

    [r

    ap

    po

    rt

    a

    nn

    ue

    l]

  • R O Y A L B E L G I A N S H I P O W N E R S A S S O C I A T I O N

  • 1M I S S I O N LURAB dfend de manire proactive les intrts communs de tous les armateurs et gestionnaires

    de navires tablis en Belgique et actifs dans le transport maritime international.

    Elle joue un rle dynamique dans la promotion du secteur en tant quemployeur attrayant

    et propose ses membres un soutien oprationnel et des prcisions sur la lgislation fiscale,

    sociale, environnementale et maritime. LURAB travaille ds lors en troite collaboration

    avec toutes les parties concernes, nationales et internationales.

    V I S I O N En tant que centre de connaissances maritime belge, lURAB veut jouer un rle moteur dans le

    dveloppement ultrieur et la croissance long terme du secteur du transport maritime international.

    Dans son rle de faiseuse dopinion, lURAB est le partenaire par excellence de toutes les parties concernes.

    [r

    ap

    po

    rt

    a

    nn

    ue

    l]

  • 3AVANT-PROPOS DU PRSIDENT

    Merci !

    Aprs pratiquement 17 annes, je vous adresse mon dernier avant-propos dans le rapport annuel de lUnion royale belge des armateurs.

    Lorsque je jette un regard rtrospectif sur ces deux dernires dcennies, je ressens avant tout de la gratitude et cest pourquoi je vous dis

    Merci ! .

    Merci Messieurs les Directeurs et vos collgues qui ont conserv et gr de main de matre lunion des armateurs.

    Merci aux autorits belges : merci aux hommes politiques et aux services publics pour votre proactivit.

    Merci aux collgues armateurs et leurs reprsentants pour leur appui et leur confiance.

    Lorsque, le 13 septembre 1994, je suis devenu le Prsident de lUnion belge des armateurs, la marine marchande belge nen menait pas large,

    comme je men suis trs rapidement rendu compte lors du premier Conseil dadministration : la devise tait la suivante : Le dernier teint la

    lumire .

    Depuis lors, quavons-nous ralis ?

    Avant toute chose, nous avons, avec les autorits comptentes, trouv une solution pour les pensions des marins, qui souffraient dun

    sous-financement structurel.

  • 4Lunion des armateurs navait pas les reins solides : nous avons ds lors vendu limmeuble sur le Lijnwaadmarkt et avons optimalis la politique

    financire de lUAB.

    Dans lintervalle, notre flotte avait t dlocalise au Luxembourg et jai, cette poque, cumul ma fonction de prsident de lUAB avec celle de

    Prsident de lUAL (Union des armateurs luxembourgeois).

    Grce lutilisation optimale des possibilits offertes par la directive europenne relative au secteur maritime et en conservant lesprit le

    bon exemple donn par nos voisins du Nord, nous sommes parvenus adapter la lgislation fiscale belge et recruter nos marins europens

    en application dun statut comptitif sur des navires qui battaient nouveau pavillon belge. Nous avons ainsi t ravis de gnrer des recettes

    supplmentaires pour les finances publiques.

    Lclat de ce succs a encore t renforc lorsque le Palais a autoris lUAB utiliser le qualificatif royal dans son appellation.

    LEcole Suprieure de Navigation a par ailleurs reu un nouvel lan grce aux possibilits de carrire sur les navires belges ; logiquement, le

    nombre dtudiants a ds lors pratiquement quadrupl en 10 ans.

    Pour donner du lustre toutes les activits dployes par notre URAB redevenu financirement saine nous avons acquis limmeuble

    Redershuis sur le quai Ernest Van Dijck Anvers et nous sommes fiers que notre association ait, sur fonds propres, revaloris ce tmoin du

    patrimoine anversois, flamand et belge.

    Un dernier projet devrait tre en grande partie achev la fin de lanne 2011 : le nouveau Code Belge de la Navigation. Anime par la conviction

    quen marge de lactivit maritime et logistique, il y a encore de la place, dans notre pays, pour une activit juridique et quun bon climat

    conomique ne peut se concevoir que fort dune lgislation de qualit, lURAB a t linitiateur et lune des chevilles ouvrires de la rvision de la

    lgislation maritime.

  • 5Je remercie donc les collgues, hommes politiques, services publics et toutes les personnes qui se sont attels ces tches.

    La vigilance reste cependant de mise. Il est capital que lEurope, o la fiscalit et les charges salariales sont leves, fasse en sorte que les

    Orientations communautaires sur les aides dtat au transport maritime demeurent en vigueur. dfaut, tout le travail accompli laura t en

    vain et tous les efforts seront rduits nant.

    Mon successeur devra bien videmment relever dautres dfis.

    linstar de tous les autres secteurs industriels, la navigation doit sadapter aux nouvelles exigences environnementales.

    Il sagit dun exercice dquilibre dlicat : en termes denvironnement lEurope ne doit pas vouloir tre le meilleur lve de la classe si les normes

    ne sont pas respectes dans le monde entier.

    Si lEurope souhaite malgr tout imposer unilatralement des normes environnementales plus strictes afin de convaincre les autres acteurs de lui

    emboter le pas, cela ne pourra se faire que moyennant la prise de mesures daccompagnement destines prserver la comptitivit. Dautres

    pays comme les tats-Unis, la Chine, lInde, lIndonsie et le Brsil prennent aussi des mesures destines protger leur flotte.

    Il incombe en outre aux autorits de protger et de maintenir ouvertes les voies commerciales maritimes. Jexige donc que nos autorits et nos

    militaires poursuivent leurs efforts de coordination avec dautres pays afin de lutter contre la piraterie. En outre notre marine militaire doit tre

    affecte effectivement et en permanence dans les zones o svissent les pirates.

    Cest avec grand plaisir que je me penche sur les annes au cours desquelles jai t actif au sein du Conseil dadministration de lUAB (maintenant,

    lURAB), et sur la priode durant laquelle jen ai t le Prsident.

    Je vous en remercie et vous souhaite bon vent !

    1039N / 6315,4W

  • POINTS DORGUE DE 201001/02/2010

    Le secrtariat de

    lURAB emmnage

    dans le nouvel

    immeuble Redershuis.

    30/03/2010

    Inauguration du

    muse Eugeen Van

    Mieghem au rez-de-

    chausse

    de la Redershuis.

    27/05/2010

    Assemble gnrale

    avec allocution de

    Dirk Sterckx, dput

    europen.

    27/05/2010

    Rception de Peter

    Streck et de son

    pouse Annette Adler,

    larrire-petite-fille de

    Gustave Albrecht, le

    matre douvrage de la

    Redershuis.

    10/06/2010

    Rception dans la

    Redershuis de Howard

    Gutman, Ambassadeur

    des tats-Unis, afin

    daborder avec les

    membres concerns

    une possible

    contribution larrt

    de la pollution cause

    par laccident de

    Deepwater Horizon,

    qui est entrav par la

    loi Jones.

    30/06/2010

    Assemble Gnrale

    des European

    Community

    Shipowners

    Associations (ECSA)

    dans la Redershuis.

    20/08/2010

    Rception, dans

    la Redershuis, du

    Capitaine de vaisseau

    Carl Gillis, commandant

    de la frgate Louise-

    Marie, dans le cadre

    de la participation

    la mission Atalanta de

    lEUNAVFOR durant

    lautomne.

    12/09/2010

    La Redershuis est

    ouverte au public

    lors des journes du

    patrimoine (Open

    Monumentendag);

    cette initiative a

    remport un immense

    succs, avec environ

    450 visiteurs.

  • 713/09/2010

    Rception dans la

    Redershuis de Siim

    Kallas, Vice-prsident

    de la Commission

    europenne, et

    dEtienne Schouppe,

    Secrtaire dtat la

    Mobilit, loccasion

    du sommet europen

    informel consacr au

    Transport Anvers.

    21/09/2010

    Remise de la

    rcompense AMVER

    des navires belges

    lhtel de ville dAnvers.

    29/09/2010

    Prsentation de la

    premire valuation du

    programme

    Corporate State

    Governance par

    lInspection Maritime

    Belge.

    14/10/2010

    Nomination par le

    Conseil dadministration

    de Monsieur Peter

    Vierstraete en qualit

    de vice-prsident, dans

    la perspective de sa

    dsignation au poste

    de prsident de lURAB

    lors de la prochaine

    assemble gnrale

    organise en mai

    2011, en succession

    de Monsieur Nicolas

    Saverys.

    18/01/2011

    Dbut de la

    consultation publique

    propos de lpreuve du

    nouveau Code belge de

    la Navigation, rdige

    par la Commission

    royale pour la rvision

    du droit maritime.

    19/01/2011

    Premire runion du

    nouveau Groupe de

    Travail Technique de

    lURAB sous la direction

    de Monsieur Paul

    Moeyaert.

  • 9I. ENVIRONNEMENTannexe Vi la conVention Marpol

    Modal Shift

    LURAB sest principalement focalise sur la question de la teneur maximale en soufre de 0,1% dans les zones de contrle des missions (ECA) lhorizon

    de 2015, telle que dfinie dans lAnnexe VI de la convention Marpol, ainsi que sur le changement modal conscutif (de la mer la terre). Comme indiqu

    prcdemment, nous croyons fermement dans le concept du dveloppement durable, mme sil convient de trouver le juste quilibre. Nous esprons qu

    lavenir, une approche plus pragmatique sera adopte au sein de lOMI en ce qui concerne les dcisions relatives aux limites dmis