quelques notes prises lors des 3 confé .asa_compil’triptyque présenté par d. michaux sur «

Download Quelques notes prises lors des 3 confé .ASA_Compil’triptyque présenté par D. Michaux sur «

Post on 11-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. ASA_Compiltriptyque prsent par D. Michaux sur lgyptologie orlanaise oct. / nov. 2015 JJKKDD

    Danile Michaux1 nous a propos cette anne un triptyque sur lgyptologie orlanaise, savoir :

    1. Les gyptologues orlanais du 19e s. , le 1er octobre 2015, la Mdiathque, pour lAcadmie dOrlans, Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts.

    2. La collection gyptienne dOrlans , le 17 octobre 2015, au Muse des Beaux-Arts, pour lASA (Association Soleil Ail, dont elle est Prsidente).

    Cette collection se trouve dans les rserves du Muse Historique et Archologique install dans

    lHtel Cabu et sera prsente au public orlanais en 2017.

    3. Le parcours scientifique des gyptologues orlanais, pre et fils, Auguste et Jules Baillet (fin 19

    e, dbut du 20

    e s.), le 13 novembre 2015, pour la S

    t Archologique et Historique de lOrlanais

    (SAHO).

    Deux gyptologues de renom insuffisamment connus, nous dit la confrencire qui souhaite remdier

    cet tat de choses.

    Quelques notes prises lors des 3 confrences

    Lgyptologie Orlans

    Lgyptologie commence avec lExpdition de Bonaparte (1798-1801) ; cette campagne a t un fiasco militaire

    mais elle a t importante pour la science. En effet, les savants qui laccompagnaient ont rvl au Monde les

    monuments dgypte dont on connaissait lexistence mais dont la publication a montr limportance. Lgyp-

    tologie naissante du 19e s. est luvre dune poigne drudits, dont 7 orlanais de souche ou dadoption.

    Dbut du 19e sicle

    Louis Ripault (1775-1823) Prosper Jollois (1776-1842) Pierre Grard ( ?)

    Dernier quart du sicle

    Auguste Baillet (1834-1923) Jules Baillet (1864-1953)

    LAbb Franois-Edmond Desnoyers (1806-1902)

    Louis Baillet (1875-1913)

    Tous ne sont pas gyptologues cest--dire capables de manier la langue ; il faut attendre que Champollion trou-

    ve la cl de lecture des hiroglyphes et que son annonce soit faite M. Dacier en 1822, lAcadmie royale des

    Inscriptions et Belles Lettres. Cette date correspond lAn 1 des gyptologues.

    Par contre, lAn 1 de lgyptologie concide avec lExpdition de Bonaparte laquelle participent entre 1798 et

    1801 : Ripault, Jollois et Grard.

    1 Docteur en gyptologie et assyriologie.

    Doc D. Michaux

    98

  • 2. ASA_Compiltriptyque prsent par D. Michaux sur lgyptologie orlanaise oct. / nov. 2015 JJKKDD

    Cest en 1874 quAuguste Baillet, vritable gyptologue, arrive Orlans. Il sest form au Collge de

    France et la Sorbonne. Il est noter que les cours dgyptologie nont pas t dispenss avant 1860.

    cette priode, lappellation gyptologue recouvre ceux qui travaillent la connaissance de lgypte an-

    cienne (archologues et collectionneurs qui fournissent les muses) ; les gyptophiles sont ceux qui sy int-

    ressent des degrs divers.

    Lgyptologie est une science franaise ne avec lExpdition de Bonaparte. Lexpdition militaire a t dou-

    ble dune Commission des Sciences et des Arts, charge de linventaire des monuments ; en aot 1798, ar-

    riv au Caire, Bonaparte fonde lInstitut dgypte. De la compilation des travaux des savants, rsulte la

    Description de lgypte (un millier de planches en 20 volumes).

    Aprs lExpdition dgypte et la capitulation devant les Anglais, 3 membres de la Commission des Scien-

    ces et des Arts qui tait compose de 167 savants et artisans, rejoignent la St dAgriculture, Sciences, Belles-

    Lettres et Arts dOrlans :

    Louis Ripault, antiquaire et orlanais de naissance, Prosper Jollois, Ingnieur en chef des Ponts et Chausses du Loiret partir de 1822, Pierre Grard, (zoologue, frre du peintre Franois Grard), Directeur des contributions directes du

    Loiret vers 1820.

    Ces trois gyptiens comme on les appelait, taient de trs jeunes hommes ; Ripault et Jollois ont 23 ans

    au moment o ils sengagent dans laventure avec Bonaparte.

    LExpdition dgypte par la Commission des Sciences et des Arts est un fait unique dans lhistoire des ex-

    pditions europennes et dOutre-Mer. Elle a donn naissance la ligne des Champollion, Mariette et

    Maspero.

    Quelques dates cls pour lessor de lgyptologie

    et les gyptologues Orlanais

    1800, Louis Ripault quitte lgypte pour raisons de sant et commence publier son voyage et ses ides dans le Moniteur ; cest un prcurseur de linformation au public.

    1818, Ripault crit une lettre M. Dacier (4 ans avant Champollion) pour lui exposer son concept sur le dchiffrement des hiroglyphes mais il na pas convaincu. Toutefois, dj un Orlanais sin-

    tresse ce dcryptage.

    1822, lorsque Jollois arrive, Ripault lintgre dans la St dAgriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts dOrlans.

    1860, Auguste Baillet, archiviste la bibliothque impriale sinitie lgyptologie. Ds 1861, il commence publier.

    1874, Auguste Baillet sinstalle Orlans.

    1888-89, Jules Baillet est en gypte ; il est membre de lInstitut du Caire sous les ordres de Maspero dont il a t llve. Il reviendra en gypte en 1910-11 et en 1913-14.

  • 3. ASA_Compiltriptyque prsent par D. Michaux sur lgyptologie orlanaise oct. / nov. 2015 JJKKDD

    Que se passait-il paralllement au parcours des Orlanais ?

    Juillet 1799, dcouverte de la Pierre de Rosette.

    23 aot 1799, Bonaparte quitte lgypte avec Vivant Denon.

    1802, Vivant Denon publie ses carnets de voyage en Haute gypte.

    1809, publication de louvrage scientifique de la Description de lgypte ; premier ouvrage scientifique de lre moderne.

    1822, lettre M. Dacier de Champollion (valeur phontique des hiroglyphes).

    1831, cration dune chaire dgyptologie pour Champollion.

    1832, mort de Champollion.

    1859, Mariette sinstalle au Caire.

    1869, inauguration du Canal de Suez.

    1881, Maspero succde Mariette son dcs.

    1886, Maspero revient en France ; Auguste Baillet le fait venir Orlans et il devient membre hono-raire de la S

    t dAgriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts dOrlans.

    ou comment a pu natre lgyptologie

    Bonaparte tait passionn de mathmatiques ; il a t llve de Monge et pendant toutes les annes quil a

    pass aux commandes du pays il sest entour dhommes de sciences, de savants de lpoque.

    Au Muse des Beaux-Arts dOrlans, une toile de Lon Cogniet illustre lambiance de lExpdition dgypte

    o lon reconnat Bonaparte sous la tente et Vivant Denon avec sa planche dessins. En effet, L. Cogniet a

    fait, sur ce thme, un certain nombre de peintures en modle rduit, avec de petites diffrences avant de

    raliser le tableau qui se trouve au Louvre : http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=15235&langue=fr

    Vivant Denon dans le rcit de son Voyage dans la Basse et Haute gypte se dessine frquemment devant

    les monuments ; ce travail impressionnant qui fait connatre les richesses de lgypte a enthousiasm Bo-

    naparte.

    Cette Commission est alle jusqu Philae et plus tard jusquen Nubie ; elle a surtout travaill Louxor, Kar-

    nak et dans le Delta.

    I - La commission dgypte

    http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=15235&langue=fr

  • 4. ASA_Compiltriptyque prsent par D. Michaux sur lgyptologie orlanaise oct. / nov. 2015 JJKKDD

    Bataillle dAboukir (victorieuse contre les Anglais)

    p. 166-167 du Voyage dans la Basse et la Haute gypte Vivant Denon, ds Pigmalion

    QG des scientifiques

    p. 164 du Voyage dans la

    Basse et la Haute gypte

    Vivant Denon, ds Pigmalion

    Cest dans un palais du Caire o se tenait les sances de lInstitut dgypte (1798-1801) que la Pierre de Ro-

    sette fut transporte aprs sa dcouverte.

    Palais de Qasim Bey o Jollois tait log.

    http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/

    files/institut_egypte_travaux.asp

    http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/institut_egypte_travaux.asphttp://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/institut_egypte_travaux.asp

  • 5. ASA_Compiltriptyque prsent par D. Michaux sur lgyptologie orlanaise oct. / nov. 2015 JJKKDD

    Edme Franois Jomard (1777-1862)

    Ingnieur-gographe et archologue

    Il fut appel le dernier gyptien .

    Tous ceux qui participrent cette Expdition dgypte furent

    appels les gyptiens pour plusieurs raisons et principalement

    parce quils shabillaient lgyptienne ; ils montraient ainsi

    quils sidentifiaient la population et taient dignes de con-

    fiance.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Edme_Fran%C3%A7ois_Jomard

    Lors de la premire dition de la Description

    de lgypte en 1809, 1 000 exemplaires ont

    t tirs. Chacun des 167 membres de la Com-

    mission a reu le sien.

    D. Michaux a vu celle de Chtillon-Coligny qui

    appartenait Costaz, membre de lExpdition.

    Il en existe une dition lAssemble nationale,

    et une la Mdiathque dOrlans, apprenait-

    on au cours de la confrence

    Ci-contre, celle du Snat.

    Pour enchsser cette ralisation pharaonique, un

    somptueux crin simposait : lentreprise, un meuble

    lantique dans le plus pur style retour dgyp-

    te , fut mene bien par lbniste parisien, Charles

    Morel, partir de dcorations conues par Edme-

    Franois Jomard .

    http://gma33.unblog.fr/2012/10/17/le-palais-du-

    luxembourg-devenu-aujourdhui-le-senat/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Edme_Fran%C3%A7ois_Jomardhttp://gma3