prix maurice carême de poésie 2013 - andré schmitz

Download Prix Maurice Carême de poésie 2013 - André Schmitz

Post on 22-Oct-2015

14 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Andr Schmitz

    Prix Maurice Carme de Posie

    2013

    Dossier de presse

  • ceux qui il ne manque rien Il manque lessentiel : Le manque lui-mme prcisment Nayant plus rien dsirer et tout venant leur manquer Ceux-l dj ressemblent leur mort

  • Histoire du

    Prix Maurice Carme

    de Posie

    Durant toute sa vie, Maurice Carme neut de cesse daider et de conseiller les jeunes potes qui venaient le voir. Grand lecteur, curieux de tout ce qui se faisait en posie, toujours heureux de dcouvrir de nouveaux talents, il soutint avec passion les uvres quil aimait. Le Prix Maurice Carme, organis par la Fondation Maurice Carme et la Province du Brabant wallon, sinscrit dans cet esprit. Il a t cr en 1989, loccasion du dixime anniversaire de la mort du pote, pour mettre en valeur la cration potique en Belgique francophone. Dune valeur de mille deux cent cinquante euros, le Prix Maurice Carme de Posie est dcern tous les deux ans.

    Laurats :

    Werner Lambersy (1989)

    Anne-Marie Derse (1990)

    Karel Logist (1991)

    Guy Goffette1992

    William Cliff (1993)

    David Scheinert (1995)

    Lucien Noullez (1997)

    ric Brogniet (1999)

    Francis Dannemark (2001)

    Yves Namur (2003)

    Roger Foulon (2005)

    Daniel De Bruycker 2007

    Jean-Claude Pirotte (2009)

    Philippe Lekeuche (2011)

    Andr Schmitz (2013)

  • Prix Maurice Carme de Posie

    2013

    Laurat :

    Andr Schmitz

    pour son recueil :

    Pour ainsi dire Pour ainsi vivre

    (Chtelineau, Le Taillis Pr, 2012)

    Ardennais de naissance, Andr Schmitz vit en Lorraine belge depuis les annes 1960. Il a publi ce jour une quinzaine de recueils dont Pour l'amour du feu (1961) ; voix double et jointe (1965) ; Soleils rauques (1973) ; Oiseaux, clairs et autres instants (1977) ; Une poigne de jours (1983) ; Le ramasseur de feu (1984) ; La douceur des couteaux (1985) ; Dlits de lgret (1990) ; les Prodiges ordinaires (1990) pour lequel il a obtenu le prix Tristan Tzara et le prix quinquennal Albert Mockel ; Les cerfs-volants (1993) ; Raclements d'ailes (1994) ; Incises Incisions (2000), Prix Mallarm ; Lettres lillettre (2000) ; tranglements (2001) ; Dans la prose des jours, choix de pomes 1961-2001 (2002) ; Pour ainsi dire (2008) ; Pour ainsi dire Pour ainsi vivre (2012), Prix Maurice Carme.

  • Pour ainsi dire Pour ainsi vivre

    dAndr Schmitz

    Tout est en puissance dans le titre du recueil Pour ainsi dire Pour ainsi vivre : le drame du pote pouvoir dire le quotidien, ses failles, ses doutes afin de permettre, lhomme quil est, dainsi vivre. Page aprs page, lcriture potique explore le sens de la vie, le mystre de lexistence, projette ses questions, ses ombres cruelles do montent parfois, fugaces, quelques clarts. Et cest comme si tout devenait conciliable ou comme si tout allait de soi

    La fin tisse ses nuds et noue la parole. Le pote est pris entre deux maladies, la mort et la posie, rvant dune issue improbable. La mort est une maladie, la posie en est une autre. Il nest pas sr, il est mme improbable qu'une gurison, ft-elle miraculeuse, puisse avoir lieu, ros et thanatos insparables, tant incurables. Mme en passant par des soins intensifs, des ranimations cliniques, des interventions spirituelles. Mme en atteignant des villes magiques, o gurir de la posie par la posie, de la mort par la mort.

    La mort ne laisse que la sensation de la vacuit ; celle dun temps davant qui est dj le temps daprs. Un temps impossible occuper, rduit lattente de rien : Ce que jai fait pendant ta mort ? Pas grand-chose en vrit ! Enlev des haleines colles sur les miroirs de notre chambre Mis un peu dordre dans le dsordre de tes murmures et de tes critures (en haussant amoureusement les paules). Lu et relu des pages de livres dont tu avais trop aim les audaces. Ot les poussires qui menaaient de tout avaler dans la maison (y compris ta mmoire !). Et quelques autres choses banales que je nose pas encore dire.

  • Dans luvre dAndr Schmitz, le temps personnel et le temps historique nouent leur tresse dans un mme mouvement de dsesprance. Pour le pote, qui tait adolescent durant le second conflit mondial, le souvenir de la guerre et des camps de concentration, marque la fin des illusions et de la quitude des croyances. Lesprance a des pleurs de jeune fille malade Elle va prendre des repos Auschwitz et l scandaleusement sadonne des lectures de contes une criture de fables Parfois elle coute des papillons hurler mort Elle a une sur jumelle la dsesprance Comment se gurir de la mort et se gurir aussi du mal des mots, qui suppurent de sa blessure, la posie ? Andr Schmitz ne croit pas au pouvoir miraculeux du dire potique. Il se montre mfiant tant devant les lans du romantisme que devant lembrigadement des mots qui prtendent changer la vie. Le pome est, au contraire, une dprise, une exprience du manque, de lentre-deux. Il sabstient de se ruer vers des pomes pas encore ns et de les harceler Il les laisse avoir le dsir de lui

    pour exister et ne pas exister Il laisse schapper le premier vers donn Et les autres qui suivent ils les laissent faire ce quils veulent Il a dautres btails fouetter d'autres troupeaux de mots caresser Il est enfin pote en ne ltant plus Lcriture porte un deuil. Elle sait quelle sera finalement muette devant linachevable chant du monde , voue tenter de saisir linsaisissable, les silences par lesquels la mort pntre dans la vie. La posie ultime est une anthologie de mots perdus, de phrases laisses en suspens, infinies au bord de la fin. Mais le pome est aussi un vivier pour jeunes syllabes , un espace de tumultes nouveaux. La posie a la capacit de disjoindre, disjoindre les mots quordonne la grammaire, disjoindre le carcan du rel. Elle pose entre deux mots ou deux syllabes, / la naissance insolente dune herbe / dont la faiblesse a la force dcarter / tout ce qui fait obstacle. Les pages arraches sont des arrachements au plus prs du corps et les livres, des oiseaux mutils . Cet arrachement douloureux porte cependant le rve de senraciner autre part et autrement , plus lger ou seulement moins lourd dillusions. Lespoir du pome rside en effet dans un dplacement, dans le voile dironie qui dvoile le rel. dfaut de dsamorcer le drame, lironie le met distance et fait apparatre son absurdit drisoire.

  • La mort ? Exit numro zro Ou Sortie de secours Ou encore Voie sans issue Vous avez le choix Mais faites vite : la mort nattend pas Entre labsence et la prsence, lcriture trace une boucle sans fin. Le pote peut jouer avec la mort, feindre labsence dans la prsence de ses mots. Le regard narquois quil pose sur les choses est la seule rponse possible devant ltrange aventure davoir vcu. Invitation lui fut faite de natre, de tenter laventure dtre au monde (et si pas au monde, dtre l tout de mme). [] Finalement, ce fut laventure davoir vcu.

    Contact

    Franois-Xavier Lavenne fondation@mauricecareme.be

    Tl. : +32(0)2 521 67 75 www.mauricecareme.be