présentation eau

Download Présentation eau

If you can't read please download the document

Post on 10-Jan-2017

107 views

Category:

Business

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Quvoque le mot EAU pour toi?

Quvoque le mot EAU pour toi?Penses et dis-moi

Tvoque-til leau du robinet?

Tvoque-til une source?

Tvoque-til leau dun torrent?

Tvoque-til la mer?

Tvoque-til la pluie?

Tvoque til le dluge?

Ou tvoque til autre chose?Dis-moi.

De tous temps, la mer a inspir potes et crivains. Rappelle-toi du chant des sirnes dans lOdisse dHomre. Ctait pendant lantiquit grecque.

Au XIXme sicle, en France le mouvement romantique a t particulirement inspir par leau. Voyons quelques exemples.Quels sont les caractristiques des potes et crivains romantiques?

Victor Hugo crivit les travailleurs de la mer dans lequel il dcrit la vie dure et prilleuse des marins pcheurs.

Dans les Chants de Maldoror, Lautramont dpeint locan comme une puissance sombre et malfique.

la mme poque, lartiste Gricault peint le Radeau de la Mduse, tableau qui voque le sort effroyable des naufrags.

Rimbaud, clbre pote franais, crivit le pome Ophlie o il dcrit une noye.

Revenons au Xxime sicle et finissons sur une note plus gaie en coutant la chanson de Claude Nougaro : La pluie fait des claquettes.La pluie fait des claquettesSur le trottoir minuitParfois, je my arrte,Je ladmire, japplaudisJe suis son chapeau claque,Son queue-de-pie vertical,Son sourire de nacreSa pointure de cristal

Aussi douce que Marlne,Aussi vache que Dietrich,Elle troue mon bas de laineQue je sois riche ou pas richeMais quand jen ai ma claqueElle essuie mes reversEt membrasse dans la flaqueDun soleil lenvers

Avec elle je membarqueEn rivire de diamantsJla suis dans les cloaquesOu elle claque son argentJe la suis sur la vitreDun pote endormi,La tempe sur le titreDu pome ennemi

force de rasades,De tournes des grands-ducs,Je flotte en nos gambades,La pluie perd tout son suc Quittons-nous dis-je, cest lheureEt voici mon lotSalut pourquoi tu pleures ?- Parce que je taime salaud. Sur le trottoir minuitParfois, je my arrte,Je ladmire, japplaudisJe suis son chapeau claque,Son queue-de-pie vertical,Son sourire de nacreSa pointure de cristal

Aussi douce que Marlne,Aussi vache que Dietrich,Elle troue mon bas de laineQue je sois riche ou pas richeMais quand jen ai ma claqueElle essuie mes reversEt membrasse dans la flaqueDun soleil lenvers

Avec elle je membarqueEn rivire de diamantsJla suis dans les cloaquesOu elle claque son argentJe la suis sur la vitreDun pote endormi,La tempe sur le titreDu pome ennemi

force de rasades,De tournes des grands-ducs,Je flotte en nos gambades,La pluie perd tout son suc Quittons-nous dis-je, cest lheureEt voici mon lotSalut pourquoi tu pleures ?- Parce que je taime salaud.

Recommended

View more >