pionnier du web: timezone, l'interview exclusive d'un pionnier du

Download Pionnier du web: Timezone, l'interview exclusive d'un pionnier du

Post on 07-Mar-2016

217 views

Category:

Documents

3 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

A découvrir dans l'édition 118 du magazine horloger Heure Suisse, une interview signée Maro Gabella, watch eExpert de Watchonista.com. Egalement disponible en version allemande. Se renseigner > be@TheRightPlace.ch

TRANSCRIPT

  • Sous la Loupe:BREGUET

    JOURNAL SUISSE

    DHORLOGERIEPAGESSPCIALES

    NO 118 - AOT -SEPTEMBRE 2012 / EUR 7. / CHF 12.

    HEURE SUISSE EST SUR IPAD

    S U I S S E

    Couv BreguetFr/all_H99_Ebel_FR 21.08.12 19:45 Page1

  • www.tagpress41.info

    MEDIA CLIPPING

  • 6SOMMAIREHEURE

    118numro

    p .5_EDITOHEUREDe grce, des vacances sans montre!

    p .8_ACTUHORLOGREVicenTerra, une assemble gnrale peu ordinaire, p. 8TAG Heuer et le Jura, premires pierres poses, p. 8Spirit of GT, de belles mcaniques sur le parking, p. 9Concours de Chronomtrie 2013, le compte rebours, p. 9Red Carpets en vert, en noirs obscurs ou sur fond de grande bleue, p. 10

    p .14_LANCEMENTSHEUREChoix subjectif saupoudr de modles indits.

    p .26_NOUVEAUTSHEUREPeter G. Rebeiz fait entrer Parmigiani Fleurier chez Harrods, p. 26 Evilard Watch, une historique de 1948 sur fond de nid dabeille, p. 28 190e anniversaire, la Bovet Amadeo Fleurier Rising Star, p. 30

    p .32_SOUSLA LOUPEBreguet. La marque Breguet fait revivre la Reine de Naples. Deux cents ans dnigme historiqueentourent cette pice commande Abraham-Louis Breguet par Caroline Murat, neBonaparte. Resurgira-t-elle un jour au dtour dun hritage? Les horlogers daujourdhui en ontfait, en 2002, une collection qui vient de senrichir du modle Cammea, entirement ddi auxarts plus que millnaires du came. Sous la forme dune exposition itinrante historique,Breguet lui offre aussi une pope contemporaine dont la dernire escale, dans le courant delautomne, sera le golfe de Naples. Jamais respect de la tradition naura ce point ctoy espritdinvention. En souvenir de celui que lhorlogerie considre comme son matre incontest.

    p .36_MARCHHEURE Interlaken: Cho Dong Hee, le nouveau visage qui bouscule les quilibres, p. 36Maurice Goldberger, du dstockage autoris la distribution, p. 38

    p .40_MDIASCOMMUNICATIONPhnomne: lhorlogerie fait la cour au ballon rond, p. 40Interview exclusive, un pionnier du web confesse, p. 46Portfolio: Stphane Daniel Schlup, chasseur dexaltations, p. 50

  • Oublions un instant nos smartpho-nes et autres tablettes pour nousreplonger dans une poque olaccs au World Wide Web (www) tait

    rserv une minorit motive mais

    surtout quipe en consquence.

    Toute connexion la Toile dbutait

    invariablement par les grsillements

    quasi surnaturels dun modem aux

    allures de grille-pain. Finalement, aprs

    une patiente attente, on accdait un

    monde dans lequel la recherche tait

    domine par Altavista.com et o les

    contenus se limitaient principalement

    du texte et de rares images.

    En 1994, cest de cette soupe originelle

    qumergea Timezone.com, la manire

    dune gnration spontane, dtermine

    explorer et exploiter les possibilits de

    ce nouveau biotope nomm internet et

    quasiment dpourvu de barrires ou

    autres rgles dutilisation.

    DE LA MFIANCE LRE PARTICIPATIVETout commence Singapour, dans les

    locaux de Tai Hong Hung Ltd, lpoque

    le plus important des distributeurs Rolex.

    Intrigu par le potentiel dexposition de

    ce nouveau mdium et anim par la

    mme inconscience du danger que celle

    des pionniers de latome, Lee Wee Wah

    fait dvelopper Timezone.com avec la

    ferme intention de vendre des montres

    via ce site internet. Cette approche

    visionnaire ne tarda pas se heurter la

    dsapprobation catgorique de la

    marque la couronne, qui lui signifia

    promptement de mettre fin cette

    pratique.

    Ds lors se posa la question de lutilit de

    cet espace et cest naturellement que la

    reconversion sorienta vers un concept

    participatif. Deux tudiants furent

    recruts pour transformer lchoppe

    bannie en forum sur inscription. Les

    dbuts furent confidentiels et le site

    servait principalement de point de

    ralliement pour les aficionados

    singapouriens. Les contributions avaient

    lieu sur un forum unique, o sempilaient

    les conversations sans distinction de

    marque ou encore de thmatique.

    EXCLUSIF: TIMEZONE.COM, PIONNIER DU WEB

    Cr au milieu des annes 90, Timezone.com trne en patriarche du web horloger participatif. Avec son actuel directeur gnral, William Rohr alias Massena , retour sur la gense et lexpansion de lun des premiers forums de linternet balbutiant. Propos recueillis par Marco Gabella / Watchonista.com

    46

    MDIASCOMMUNIC

    ATION

    William Massena Rohr, directeur gnral de Timezone.com, aujourdhui proprit dAntiquorum.

    $ # "" ! #

  • UNE ROLEX MUTILE,SCANDALE ET POPULARITDans la seconde partie des annes 90, la

    dmocratisation progressive de laccs

    internet permet Timezone.com de voir

    son nombre de membres augmenter et

    sinternationaliser. En 1997, le site est

    rachet pour 80 000 dollars amricains

    par Richard Paige, propritaire dun

    magasin de montres San Francisco.

    Cest le dbut de lge dor de Timezone,

    qui voit sa popularit saccrotre notam-

    ment grce aux lgendaires articles de

    Walt Odets, un psychanalyste haut en

    couleur qui passait ses nuits dmonter

    des montres. Richard Paige confie Odets

    une Rolex Explorer en lui demandant de

    lanalyser sous toutes les coutures. Le

    rsultat a fait beaucoup de bruit, car la

    montre fut littralement dtruite pour les

    besoins de la revue.

    Contributeur de la premire heure,

    William Massena Rohr se souvient de cet

    pisode puisquil rejoint Timezone.com

    en 1994 avant dy jouer un rle plus stra-

    tgique ds 1998. Avec James Dowling,

    lactuel rdacteur en chef, ils sont parmi

    les premiers membres non singapouriens

    inscrits sur le forum. Lors du salon

    Baselworld 2012, il a accept de livrer en

    exclusivit son tmoignage dobservateur

    privilgi. Interview.

    DOIS-JE VOUS APPELER WILLIAM ROHR

    OU WILLIAM MASSENA? A QUOI RIME

    CETTE DOUBLE IDENTIT? Mon vrai nom

    est William Rohr, Massena est le nom

    dun marchal de lpoque napolonienne

    que jutilise comme pseudonyme, en

    grand fan de cette priode. Au milieu des

    annes 90, jtais banquier et je postais

    mes contributions sur Timezone.com

    sous le nom de Rohr. Jusquau jour ou, en

    lui tendant ma carte de visite, un interlo-

    cuteur ma dit: Vous, vous aimez Rolex!

    Il avait lu mes interventions sur le forum.

    A lpoque, nous navions aucune ide de

    lexposition que nous avions sur internet.

    Depuis ce jour, jai choisi de prendre le

    pseudonyme de Massena pour garder une

    certaine distance.

    VOUS REJOIGNEZ TIMEZONE.COM DS

    SES DBUTS, PUIS VOUS VIVEZ DE LINT-

    RIEUR LA PRIODE DE LA BULLE SPCULA-

    TIVE DU DOT COM. COMMENT CTAIT,

    VU DE LINTRIEUR? En 1998, Richard

    Page a recrut Michael Disher, journaliste

    Watch Time pour professionnaliser

    Timezone.com et ce dernier ma demand

    de lui prter main forte. Nous avons

    entrepris de sparer le forum unique et,

    ds 1999, les deux premiers forums de

    marques voyaient le jour avec IWC et

    A. Lange & Shne, anims respective-

    ment par Michael Friedberg et Peter

    Chong. Aujourdhui, Timezone compte

    47 forums de marques et une dizaine sur

    des thmes horlogers. A lpoque, il est

    vrai que tout ce qui touchait de prs ou

    de loin internet tait fortement valu

    en raison des prdictions surralistes des

    marchs. Cest dans ce climat de folie que

    Timezone a t rachet, fin 1999, par

    Ashford.com.

    BEAUCOUP DHISTOIRES CIRCULENT SUR

    LES DIVERS RACHATS DE TIMEZONE.COM,

    AVEC DES CHIFFRES PARFOIS HALLU-

    CINANTS QUELLE EST LA RALIT?

    Ashford.com a rachet Timezone.com

    pour 3 millions de dollars, la moiti en47

    Cest dans les locaux de Tai Hong Hung Ltd, revendeur Rolex Singapour, que fut cr Timezone.com. Watchonista.com

    William Massena: Certaines manufactures ont prfr quitter le forum comme annonceurs, car

    elles nacceptaient pas ce qui scrivait leur sujet.

    $ # "" ! #

  • 48

    cash et lautre en titres. On est loin des

    100 millions de dollars auxquels beau-

    coup croient. Cest une information

    errone qui vient dune confusion avec

    le montant de la leve de fonds effec-

    tue par Ashford.com, qui investissait

    lpoque dans diverses socits internet.

    Ce rachat a fait beaucoup de tort

    Timezone, car certains modrateurs et

    contributeurs, lesquels agissaient bn-

    volement, ne comprenaient pas que de

    largent soit gnr ainsi. En 2001,

    Ashford.com a fait faillite, comme

    beaucoup des socits de lpoque qui

    avaient mis sur internet. Le site a

    ensuite t rachet pour quelques cen-

    taines de milliers de dollars par un col-

    lectionneur californien, Joseph Lam.

    Finalement, en 2007, Timezone est

    vendu Antiquorum pour un montant

    rest confidentiel mais bien loin des

    lucubrations que lon peut lire ou

    entendre ici ou l.

    AUJOURDHUI, TIMEZONE.COM EST LUN

    DES PLUS IMPORTANTS FORUMS HORLO-

    GERS. QUEL EST SON REVENU MODLE ET

    COMMENT GREZ-VOUS LE FAIT DAVOIR

    DES RELATIONS PCUNIAIRES AVEC LES

    MARQUES HORLOGRES? Timezone.com

    se finance principalement par la location

    despaces publicitaires sur le site. Les

    modrateurs ne sont pas rtribus pour

    leurs contributions et les marques ne

    payent pas pour avoir un forum. Cela

    nous permet de garder le maximum

    dindpendance sur le contenu, mme sil

    est clair que les modra

Recommended

View more >