physiognomonie et récit à la renaissance

Download physiognomonie et récit à la renaissance

Post on 23-Feb-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 7/24/2019 physiognomonie et rcit la renaissance

    1/16

    Physiognomonie et rcit la Renaissance

    Masataka ISHIBASHI

    Par rapport aux autres prosateurs contemporains, F. Rabelais semble affecter

    particulirement la physiognomonie dans son oeuvre. Pour dcrire la

    physionomie des certains personnages principaux de son oeuvre, il emploie un

    style assez pitorresque et dta ill. Prenons ici te cas de Panurge :

    Panurge estoit de stature moyenne ny trop grand ny traps petit, et avoit te nez un

    -1-

  • 7/24/2019 physiognomonie et rcit la renaissance

    2/16

    objets, qui ne manquent pas dans des remans ralistes du XIXeme ide, comme

    par exemple dans l'oeuvre de H. de Balzac 2 on bien dans res remans

    naturalistes, o te ralisme moderne trouve une heureuse synthse avec la

    physiognomonie, qui joue te deuxime rte de la description physique des

    personnages:

    Afin de mettle en relief la pro blmatique de noire sujet, nous citons ici,

    title de comparaison, un passage de Bel Ami (1885) de G. de Maupassant.

    George Duroy, Bel Ami , superpose l'image d'une prostitue, Rachel, sur

    celle de Mme de Forestier, la femme de son suprieur :

    Duroy se rassurait sous son regard, qui lui rappelait, sans qu'il st pourquoi,

    elui de la fille rencontre a veille aux Folies-Bergre.Elle avait res yeux gris,

    'un gris azur qui en rendait trange 'expression, e nez mince,res lvies fortes,

    -2-

  • 7/24/2019 physiognomonie et rcit la renaissance

    3/16

    contrarier et dmentir cette image relle, d'autant plus que l'image du

    protagoniste du livre, Pantagruel, n'est dcrit qu'avec un style hyperbolique

    pour crer un registre allgorique. Comme nous l'avons indiqu, te ralisme

    moderne dans la description physique ne trouve gwre sa place dans res textes

    narratifs fictifs au dbut du Xylmeside.

    a reptsentation iconique de Panurge ne remplit done que te deuxime rte

    de la description physique dans la fiction, c'est--dire l'explication de sa

    personnalit travels sa physionomie. Nous pouvons mme supposer que

    Rabelais reprend son compte, avec un certain amusement, une ide alors en

    vogue, dent la thorie s'appuie sur la science de la physiognomonie, trs

    rpan due la Renaissance comme faisant partie du savoir sur te corps.

    'est une sciences qui existait depuis l'Antiquit, ayant pour but

    d'analyser la personnalit de l'homme selon ses traits morphologiques.

    Approfondie comme science dans l'Antiquit avec Aristote et Hippocrate, et

    retrouve vers te Xllme side sous l'influence des sciences arabes, la

    physiognomonie commence s'enraciner dans la culture occidentale6.

    ren videmment, la physiognomonie n'est pas une science au sens moderne

    du terme. Pour montrer la nature de la science de la physiognomonie, il

    suffit de signaler ici une entente particulire avec l'art divinatoire. La

    physiognomonie du XVIme ide tombe en dsutude dj vers te milieu du

    XVIIme ide, en cdant la place la mtoposcopie, une fois que l'Eglise

    dfend l'art divinatoire, en te jugeant orgueilleux et sacrilge de la part de

    l'homme d'oser prvoir l'avenir, cc qui dolt tie rserv Dieui.

    ans son argument, res deux croyances fournissaient sa base thorique : la

    croyance en analogic entre l'homme et te monde extrieur, cc premier comme

    microcsome de l'univers ; et la croyance en la thorie humorale de quatre

    templaments principaux.

    a premire est l'analogie animate qui se constitue en analogic

    physiognomonique des traits, des comportements, des gestes on la voix d'un

    -3-

  • 7/24/2019 physiognomonie et rcit la renaissance

    4/16

    individu avec ceux d'un animal pour dcider de prime abord du caractre de

    cette personne.

    ette logique analogique trouve un cadre idal dans te savoir du XVlme

    side. Comme l'affirme M. Foucault, jusqu' la fin du XVlme side, la

    ressemblance a jou un rte btisseur dans te savoir de la culture

    occidentales. Et M.-H. Prat te reprend en prcisant que l'analogie n'est pas

    seulement un mode de raisonnement, elle, est inscrite dans res chases

    elles-mmes ; la recherche et la dcouverte d'une ressemblance, qui vaut

    symbolisme, sent done res voles d'une connaissance vritableg.

    a croyance en quatre liquides organiques est aussi une reprise de la science

    mdicale antique, qui est galement conforme au concept de la correspondance

    entre l'Homme et l'Univers. Depuis Hippocrate et notamment avec Galien, la

    thorie humorale s'est dveloppe sur la croyance en quilibre de quatre

    tempramentsio principaux -sanguin, colrique, mlancolique et flegmatique

    La personnalit de chaque individu est explique par la prdominance d'un de

    ces templaments.

    a maladie s'explique par un dsquilibre on un mauvais fonctionnement de

    ces templaments. En effet, aet aspect pathologique de la physiognomonie

    apparat dans des rcits liftrailes plus frquemment que celui de l'analogie

    morphologique. Nous citons un exemple dans la 50me nouvelle de

    l'Heptamton :

    Et, pour en cuyderdivertir sa fantaisie, ut quelques ours sans la veoir ; dent il

    umba en telle tristesse, que l'on mescongnoissoit on visaige. Ses parens feirent

    enir res medecins,qui, voyansque te visaige luy devenoit aulne, estimerentque

    'estoit une oppilationde foye, et luy ordonnerent a seigne12.

    c mdec in diagnostique une oppilation de foye qui jaunit te visage d'un

    homme, tourment par la tristesse d'amour. Lc foie tant considr comme te

    centre de dsir et de sentiment, l'amour re foul de aet homme bouche la

    -4-

  • 7/24/2019 physiognomonie et rcit la renaissance

    5/16

    circulation de l'humeur mlancolique. Comme te montre aet exemple, l'aspect

    pathologique de la physiognomonie trouve un milieu appropri dans te monde

    de rcits o convergent des croyances populaires, et se droulent des

    vnements favoris du peuples telle que la maladie d'amour. Cependant, la

    thorie humorale ne suscite pas noire intrt qui est la description physique

    raliste, parce que la thorie humorale ne contribue pas directement au ralisme,

    et par sa nature, elle ne donne pas lieu de se dvelopper au fit des temps.

    e qui nous concerne dans la physiognomonie, c'est done l'observation

    morphologique dans cette science. Approprie au savoir de l'poque, aet aspect

    de la physiognomonie volt un renouvellement et un de ses apoges la

    Renaissance. Selon J.-J. Courtine, la physiognomonie du Xylme side a, non

    seulement restitu la science antique, mats aussi lui ajout une nouvelle valeur

    qui est la focalisation sur te visage.

    oici la dfinition reptsentative de la physiognomonie dans Lc compendion

    et brief enseignement de la physiognomonie de B. Cods, rpandu et devenu la

    norme de la physiognomonie au Xylme side 13

    La physiognomonie est une science royale, par laquelle sent res conditions des

    hommes pleinement connues par aucunes conjectures, car te visage est

    communment prdicteur et in dice, (...) tellement il rvte et dhue te caeur, et

    sent par lui res voix connues des intrieures penses et cogitations, lesquelles

    toutes chases sent contenues sous la vrit physiognomoniquel4

    La physiognomonie vise ainsi dnuer et rvlet te coeur , en se

    prtendant une science des passions naturelles de l'me et des accidents du

    corps, changeant et per mutant l'habit de l'une et de l'autre's . La science des

    passions est done une science de l'invisible qu'est te coeur, avec comme

    dmarche un dchiffrage de la physionomie de l'homme. Avec la

    physiognomonie, l'homme croit pouvoir voir, derrire te visage, te coeur et

    res voix connues des intrieures penses et cogitations . Ce renouvellement

    -5-

  • 7/24/2019 physiognomonie et rcit la renaissance

    6/16

    dans la physiognomonie tmoigne un tournant de l'poque, car elle soutient,

    avec l'ascension de la classe bourgeoise 16 comme son arrire-plan,

    l'mergence de l'individu moderne. Selon J.-J. Courtine, te visage n'est plus un

    signe collect if, mats par te visage, c'est l'individu qui s'exprimer.

    eptsente par la Physionomie humaine de Della Portal8, et se mettant en

    par allte avec la nouvelle culture bourgeoise reptsente par De civilitate

    morum perilium d'Erasmelg, la physiognomonie devient ainsi te porte-parole

    de la nouvelle re o chacun exige sa valeur individuelle.

    'agissant de cc petit trait d'Erasme, il est incontournable dans un argument

    sur la physiognomonie de la Renaissance, car il entretient un rapport

    insparable avec cette dernire 20. En effet, d'aprs l'tude de N. Elias sur cc

    petit trait 21 , la nouvelle morale bourgeoise est nomme la civilit

    rasmienne qui confirme sur te plan pratique cc qu'affirme la thorie de la

    physiognomonie. Tout comme la physiognomonie de Della Porta, Erasme met

    l'accent sur te regard, te mouvement, te geste et plus gnralement il

    s'attache l'expressivit du corps22 . Lc visage lui tant te miroir de l'me,

    Erasme prtend qu'une meilleure nature pent s'acqurit avec l'apprentissage

    des comportements y compris l'expression du visage.

    ccompagn ainsi par la civilit rasmienne comme son renfort sur te

    plan pratique, tolls res ouvrages sur la physiognomonie de l'poque se mettent

    ainsi d'accord sur l'ide que te visage est au coeur des perceptions de sol, des

    sensibilits l'autre, des rituels de la socit civile, des formes du politique 21 ,

    et que te visage rsume te corps et done condense te monde 24.

    renons un autr