parole n°104 (septembre 2012)

32
LES NOUVELLES ZONES DE STATIONNEMENT LA RéVISION DU PLU ENGAGéE N° 104 - septembre 2012 Les associations, le rythme d’une saison F O R U M D E S A S S O C I A T I O N S samedi 8 septembre de 9h à 19h Salle Maison Neuve

Upload: mairie-bretigny

Post on 05-Mar-2016

233 views

Category:

Documents


2 download

DESCRIPTION

Magazine de la ville de Brétigny-sur-Orge

TRANSCRIPT

Page 1: Parole n°104 (septembre 2012)

Les nouveLLes zones de stationnement

La révision du PLu engagée

N° 104 - septembre 2012

Les associations, le rythme d’une saison

FORUM

DES ASSOCIATIONS

samedi 8 septembre de 9h à 19h

Salle Maison Neuve

Page 2: Parole n°104 (septembre 2012)

«ALLo Monsieur Le MAire»

0 800 880 483Un numéro vert est mis à votre disposi-tion pour toutes vos préoccupations quoti-diennes. La municipalité s’engage à vous ré-pondre dans les 3 jours suivant votre appel.

Les élus viennent à votre rencontre Prochain rendez-vous

Dimanche 2 septembre, place du marché de 10h à 12h.

«Gratuit»

Votre MAirie

01 69 88 40 40Mairie de Brétigny-sur-Orge44 rue de la mairie 91220 Brétigny-sur-Orge

Pour tout renseignement administratif, appelez la mairie du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (16h le vendredi) et de 8h30 à 12h le samedi au 01 69 88 40 40.

* septembre 2012 * Parole *

sommaire

MAgAzine

4 retour en images Cérémonie de départ de la BA 217, accueil des nouveaux habitants de l’éco-quartier Clause-Bois Badeau, feu d’artifice du 14 juillet...

6 Dossier Les associations, le rythme d’une saison

11 Actualités La saison 2012-2013 au Théâtre Brétigny Les nouvelles zones de stationnement Les ateliers mémoire pour les seniors Ça pousse dans l’éco quartier Clause-Bois Badeau Le Festival « Villes et Toiles » La Journée du Patrimoine

sortir

16 L’agenda du mois

19 rendez-vous culturelsLe Théâtre, le CAC, la Médiathèque, le Rack’am...

22 rendez-vous sportifsLe CSB foot, tennis…

23 rendez-vous associatifsLe café littéraire, l’Amicale Laïque…

24 A noter Les pompiers recrutent, bourse aux livres musicaux ...

ViVre enseMBLe

26 Vivre ensembleRévision du PLU

exPressions

28 tribunesPrAtique

27 Les travauxNotre ville avance : les travaux en cours et à venir

30 CarnetEtat-civil, enquête publique sur le parc d’activitéscommerciales, inscriptions sur les listes électorales

31 Brétigny à portée de mainTous les contacts pratiques des Brétignolais

inscription au repas de noël

Monsieur le Maire et Stéphanie Perron seraient heureux de vous accueillir

au repas de Noël 2012

Samedi 8 décembre OU dimanche 9 décembre

Nom de M. : .................................................................

Prénom de M. : ............................................................

Nom de Mme : ...........................................................

Prénom de Mme : .......................................................

Adresse : ......................................................................

..................................................................................

Tèl. ........................................................................

Mail : ........................................................

Places en mezzanines :

OUI NON

Point de ramassage :

................................................

Renseignements/InscriptionsCCAS

Service Seniors/Service Social29 rue E. Branly - Tél : 01 60 85 06 91

2

Page 3: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 *

3

sommaire

Ce magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé. Notre imprimeur est engagé dans un processus d’éco-responsabilité certifié ISO 14001, Imprim’vert, FSC et PEFC. Les encres utilisées pour imprimer ce document sont 100 % végétales.

Le monde est en pleine ef-fervescence économique et démocratique, l’Europe tra-verse la plus grave crise de son histoire récente. Dans ce contexte, la France doute d’elle-même, elle a peur de se projeter dans l’avenir, elle

ne croit plus à la promesse républicaine, c’est-à-dire la possibilité pour chacune et chacun d’accomplir son des-tin tout en contribuant au succès de son pays.

Réconcilier la réussite à laquelle tout individu a droit et la capacité de vivre tous ensemble, ne pas priver de des-tin la génération qui vient, telle doit être l’ambition de l’école car les élèves rentrant aujourd’hui en maternelle ont de fortes chances d’être des citoyens du 22ème siècle !

La crise accentue le besoin de réformes pour l’école. Le débat et la concertation engagés par le Ministre de l’Education Nationale pourront répondre aux enjeux à condition de s’attaquer aux fondements.

Tout d’abord, une priorité doit être donnée aux écoles maternelles et primaires, tant en matière de moyens, de taux d’encadrement que de scolarisation des tout petits, car c’est là que les premières difficultés se manifestent et que l’échec scolaire se forme. Les apprentissages fonda-mentaux sont la condition de la réussite.

Ensuite, il faut revoir les rythmes scolaires car il faut du temps pour enseigner et pour apprendre. Comment nos

jeunes peuvent-ils être aussi performants que leurs voi-sins quand ils ont 140 jours d’école par an alors que la moyenne européenne se situe à 180, voire à 200 jours ?Peut-on trouver satisfaisant l’abandon de la puissance publique pendant 220 jours par an ? La réflexion est in-dispensable en matière de répartition du temps d’ensei-gnement dans la journée, dans la semaine et dans l’année scolaire.

Enfin, il faut vite revenir sur l’aberration de la suppression de la formation pour les enseignants. Comment a-t-on pu imaginer que l’on pouvait exercer ce métier difficile sans apprentissage progressif ?

Ces réformes indispensables, motivées par la réussite scolaire et l’épanouissement des jeunes, auront inévita-blement des impacts dans le fonctionnement des collec-tivités territoriales comme la nôtre. Il nous faudra donc contractualiser avec l’Etat afin de réussir cette nouvelle organisation, pour mettre l’éducation au cœur de l’action publique.

A Brétigny l’éducation et la place de l’enfant dans la ville sont pour notre municipalité une priorité absolue. Les objectifs et la méthode défendus par le Ministre et le gouvernement vont dans le bon sens. Ils nous permet-tront de renforcer plus encore la qualité de notre action en faveur de la nouvelle génération brétignolaise.

Votre MaireBernard DECAUX

édito

L’éducation au cœur de l’action publique

rencontrez vos élus lors de leurs permanencesBernard Decaux - Maire - Tél : 01 69 88 40 01

Permanences de... Michel Pouzol, députéPhilippe Camo, conseiller régional Île-de-France sur RDV au 01 53 85 68 50 ou au 01 60 88 48 58 - E-mail : [email protected]

Agenda 21 - Travaux - Commerce - Artisanat Michel ParrotTél : 01 69 88 41 60

Actions artistiques et culturelles - Festivités - JumelagePhilippe CamoTél : 01 69 88 40 80

Finances - PersonnelChristian RomecTél : 01 69 88 41 40

Seniors - Petite enfance SantéStéphanie PerronSeniors 01 60 85 27 12Petite Enfance 01 60 85 75 60

Citoyenneté - Démocratie - Egalité des chancesSteevy GustaveTél : 01 69 88 40 62

SolidaritésElisabeth PetitTél : 01 60 85 06 91

Education - EnfanceJocelyne GarricTél : 01 69 88 41 00

Urbanisme - HabitatRobert ChambonnetTél : 01 69 88 41 60

Jeunesse - EmploiSylvie DaeninckTél : 01 69 88 41 80

Vie associative - SportsJeanne LhuillierTél : 01 69 88 40 70

Page 4: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *MAgAzine

4

26 juin

Cérémonie de dissolution de la Base Aérienne 217

La dissolution de la Base Aérienne 217, ancien fleuron de la recherche aéronautique avec le Centre d’Essais

en Vol, méritait bien un moment particulier, presqu’un hommage. Le Général Paloméros, chef d’état-major de l’armée de l’air, et le colonel Olivier Fabre, commandant la base, ont prononcé un discours rendant hommage à la plus jeune base aérienne métropolitaine devant une assis-tance nombreuse et attentive, dont le Préfet, Monsieur Fuzeau, Michel Pouzol, député, Bernard Decaux, plusieurs élus locaux et des aviateurs de la base. La disparition de la Base Aérienne de Brétigny résulte de la révision géné-rale des politiques publiques lancée par le gouvernement Fillon en 2007. Une nouvelle page se tourne, ambitieuse, autour d’un développement économique innovant et la création de nombreux emplois diversifiés.

retour en images

30 juin

Cérémonie d’accueil à Clause-Bois Badeau

C’est sous un soleil radieux que Bernard Decaux, et plusieurs de ses adjoints, ont rencontré les nouveaux

habitants du quartier Clause-Bois Badeau dans le cadre d’une cérémonie d’accueil organisée conjointement par la municipalité de Brétigny et la Sorgem, maître d’ouvrage. L’occasion pour le Maire de faire le récit aux nouveaux venus de l’histoire des graineteries Clause, l’origine du projet du quartier et sa philosophie. Cette prise de parole a été suivie d’un moment convivial où élus et habitants ont pris le temps d’échanger.

4 juiLLet

inauguration de la résidence du « Chemin du vieux pavé »

En présence de Seymour Morsy, préfet délégué pour l’Egalité des Chances, de Frédéric Petita, Vice-Président

du Conseil Général de l’Essonne en charge du logement et de l’habitat, d’Olivier Léonhardt, Président de la Commu-nauté d’Agglomération du Val d’Orge, de plusieurs élus et de différents acteurs du projet, Bernard Decaux a inauguré la résidence du « Chemin du Vieux Pavé ». Il s’agit d’un ensemble de 27 logements sociaux destiné aux gens du voyage sédentarisés. Cette opération a été financée en très grande partie par le groupe Opievoy et un grand nombre d’institutions : l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Géné-ral, la Communauté d’agglomération du Val d’Orge. La ville en prenant l’initiative, en 2008, de se porter acquéreur des terrains, contribue au financement à hauteur de 2,46 % soit 137 000 €.

Page 5: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 *

5

MAgAzine / retour en images

13 juiLLet

entre pépites de couleurs et gouttes de pluie …

La pluie voulait être de la partie  ! Elle y était donc et même si elle a rendu l’atmosphère plus humide,

elle n’a pas pour autant, gâché complètement la fête  ! Le feu d’artifice de Brétigny, tiré au bassin du Carouge, a eu, comme chaque année, ses admirateurs et a réussi à faire oublier les parapluies ! Tous les ans, la Ville offre aux Brétignolais ce moment de convivialité mais aussi de prouesses pyrotechniques et de féérie.

25 aout

68ème anniversaire

de la libération de Brétigny

Bernard Decaux, lors du discours qu’il a prononcé à l’oc-casion du 68ème anniversaire de la libération de Bré-

tigny, a rendu hommage à tous ces gens qui se sont unis au-delà de leurs différences pour que la vie puisse conti-nuer après des années de guerre. Le Maire était entouré de Sylvie Daeninck, adjointe au Maire chargée de la jeunesse et de l’emploi, de Michel Parrot, adjoint au Maire chargé, en particulier, du protocole de l’ensemble des cérémonies commémoratives, ainsi de représentants de l’association des anciens combattants des pompiers. La cérémonie, qui s’est déroulée au square de la Résistance, a été suivie d’un moment convivial.

5 juiLLet

erDF, eDF et la mairie de Brétigny signent un nouveau

contrat de concession

Bernard Decaux, Jérôme Baloge, directeur territorial ERDF Essonne et Franck Chauveau, directeur déve-

loppement territorial EDF Essonne ont signé un nouveau traité de concession. Ce document précise les droits et les devoirs des parties signataires (conditions de rac-cordement, engagement de qualité de fourniture d’élec-tricité…). ERDF est le gestionnaire de 95% du réseau de distribution d’électricité français. Pour le compte des collectivités locales, propriétaires des réseaux, l’en-treprise exploite, développe et entretient les 1 293 400 kilomètres de lignes électriques partout en France, dont celles de Brétigny. Le nouveau contrat a été signé pour une durée de 30 ans.

Page 6: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *MAgAzine

6

En automne, en hiver, au printemps et en été, les associations font partie de notre quotidien. Au-delà de leurs activités respectives, certaines s’investissent dans différentes actions communales. Une chose est certaine : les associations brétignolaises font partie de l’identité de la ville et sont l’un des moteurs de son dynamisme.

Les associations, le rythme d’une saison

Page 7: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 *

7

Les associations, le rythme d’une saison

MAgAzine / dossier

un tissu associatif actif et varié

tion danse. C’est en se rendant au Forum des associations que chaque membre de la famille a trouvé une activité qui est vite devenue une pas-sion. Cette année, il se déroulera le 8 septembre à la salle Maison Neuve de 9h à 19h. Préparé depuis plusieurs mois par le service de la Vie Asso-ciative de la mairie, en collaboration avec les associations elles-mêmes, ce grand rendez-vous annuel est très attendu des habitants de la com-mune. Ils peuvent, en un seul jour et au même endroit, rencontrer tous les bénévoles de ces nombreuses structures qui figurent sur le guide distribué en même temps que ce magazine.

un échange permanentPour que ces associations existent en harmonie les unes avec les autres, les services municipaux ont créé la boutique de la Vie Associative. Pierre Lefèvre, le responsable, explique : «  Notre bureau est un lieu d’accueil, d’informations et de conseils pour toute personne désireuse de créer une asso-

ciation ou d’améliorer la gestion de cette dernière. Pour qu’elle bénéficie de notre aide, elle doit être domiciliée à Brétigny ou avoir une activité en faveur des Bré-tignolais. Notre travail consiste aussi à développer une certaine conscience col-lective où chacun reconnaît l’existence de l’autre et accepte, par exemple, de partager une salle. Bien sûr, notre sou-tien est entièrement gratuit  ». L’autre raison de la grande popularité des associations réside dans leur capa-cité à faire partie du quotidien des habitants. Le CSB Rugby tient chaque année un stand de restauration ra-pide à l’occasion du vide grenier d’octobre. Participer à cet événe-ment très prisé des Brétignolais per-met au club de se faire remarquer et d’affirmer ses valeurs de partage et de solidarité. Des notions essen-tielles pour la ville qui ne cesse de les encourager.

Deux associations sont embléma-tiques de ces valeurs  : L’épicerie so-ciale « Sucre d’orge » qui propose aux personnes à revenus modestes de faire leurs courses en ne réglant que 10% de la somme totale et «  Les Restos du cœur ». Martine Lefèvre, la respon-sable, témoigne : « nous sommes instal-lés à Brétigny depuis 27 ans. Nous avons de bonnes relations avec la mairie et nous travaillons régulièrement ensemble car nous avons la même exigence : rendre le quotidien de certains habitants plus facile. Lors du Festival de la Diversité et de la Solidarité, nous avons tenu un stand qui nous a permis de récolter presque 400 petits pots pour bébé alors que nous en manquions ».

En France, on dénombre plus d’un mil-lion d’associations. Brétigny est dans cette dynamique et propose à ses ha-bitants une kyrielle d’activités grâce à l’action municipale qui encourage cette pluralité. L’objectif est que chaque Bré-tignolais puisse trouver « structure à son pied  » dans le domaine culturel, humanitaire, social, ludique, solidaire ou sportif. C’est un enjeu important puisque la valorisation de l’individua-lisme a engendré une société de moins en moins solidaire. La recherche du lien social devient primordiale. La mai-rie veut que le « bien vivre ensemble » ne soit pas qu’un simple slogan, mais un véritable chantier toujours en construction.

A Brétigny, chacun peut trouver son bonheur. Paul joue au CSB Rugby, Virginie, sa femme, apprend à aimer la nature avec «  l’Association inter-communale des naturalistes du Val d’Orge  », tandis que leurs enfants, Louis et Elsa, sont inscrits respecti-vement à « la Société Musicale l’Ave-nir » et à «  l’Amicale Laïque » sec-

Démonstration de Kung-Fu lors du Forum des Associations

Les restos du coeur sont installés à Brétigny depuis 27 ans

Page 8: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *

8

MAgAzine / dossier

L’identité d’une ville

Travailler de concert permet d’être plus efficace et d’être mieux identi-fié par les habitants. Le carnaval de la ville illustre bien cette tendance. Plus qu’une simple fête, c’est un rassem-blement convivial et fédérateur pour chaque Brétignolais. C’est pour cette raison que «  l’Association des Por-tugais de Brétigny » ne raterait pour rien au monde ce rendez-vous : « Il nous est naturel de nous impliquer dans ces événements, explique Isabelle Ala-meida, membre actif, car nous faisons partie de la ville. Cela permet aussi de nous montrer et d’inciter des gens à ve-nir nous rejoindre. Nous essayons d’être présents à chaque événement mais ce n’est pas toujours facile car nous man-quons de bénévoles ».

Une situation qui est malheureu-sement celle de nombreuses asso-ciations. Beaucoup d’adhérents ont une vision consumériste de la struc-ture dans laquelle ils sont inscrits. Ils rentrent tard du travail, ont une vie familiale riche et ne prennent plus le temps de s’intéresser à leur club. Cette situation pousse les as-sociations à prendre des profession-nels, ce qui représente un coût qui peut être répercuté sur le prix des

licences ou adhésions. Pourtant le jeu en vaut souvent la chandelle. Voir un enfant s’épanouir, se développer, grandir n’a pas de prix.

Apprendre aux plus jeunesLes anciens combattants mènent ponctuellement des opérations dans plusieurs établissements scolaires. Charles Boutelier, président de l’ULAACVG (Union Locale des As-sociations d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Brétigny-sur-Orge et du Plessis-Pâté), témoigne : «  c’est très important de se rendre dans les écoles, les collèges ou les ly-cées. Nous avons le devoir de trans-mettre nos connaissances sur la guerre et ces lieux sont incontournables pour perpétuer la mémoire de celles et ceux qui sont tombés pour la France. Nous sommes complémentaires des manuels scolaires en apportant, modestement, un autre éclairage. Je crois que racon-ter des histoires, montrer le périple des familles et présenter des photos de l’époque permet de raviver un senti-ment d’appartenance à une nation qui a tendance à s’étioler chez nos jeunes. En 2014, nous commémorons les 100 ans de la guerre de 1914. Nous espé-rons intervenir à cette occasion avec

l’école Aimé Césaire.Il s’agit de refaire ce que nous avons déjà fait, par exemple, à l’école Gabriel Chevrier, à savoir une exposition de 30 ou 40 panneaux commentée par nos soins ».

Les associations Brétignolaises en chiffres

260 associations recensées 175 domiciliées sur la ville

de Brétigny-sur-Orge 68 ont bénéficié de subventions

municipales 62 utilisent les infrastructures

sportives 45 utilisent des locaux municipaux 15 bénéficient de locaux à usage

exclusif 6 utilisent un site de la

communauté d’agglomération (piscine)

echange de bons procédésLa participation des associations aux évènements municipaux est une des clés de leur réussite. Elles sont parti-culièrement nombreuses à s’investir dans le programme estival de la com-mune. En été, les associations brillent par leur… présence  ! « Nous avons toujours participé aux événements or-

L’association des Portugais de Brétigny est toujours présente aux manifestations de la ville

Participer...c’est gagner !

Page 9: Parole n°104 (septembre 2012)

9

* Parole * septembre 2012 * MAgAzine / dossier

ganisés par la ville mais c’est la pre-mière fois que je participe aux Mardis de l’Eté, témoigne Jean Rousseau, pré-sident de l’Aéroclub des Cigognes, une structure d’aéromodélisme. Pour nous, il s’agit d’un juste retour des choses. La mairie nous aide avec ses subventions, mais aussi dans d’autres domaines. Elle nous permet, notamment, de conserver notre terrain d’entraînement, ce qui est difficile car notre activité est parti-culière, mais elle nous donne aussi la possibilité de faire des photocopies à la boutique des associations. Cela n’a l’air de rien mais c’est aussi ce qui nous per-met d’être bien intégrés dans la ville et donc de bien fonctionner ».

L’intergénérationnel, une réalitéA l’occasion des Mardis de l’Eté, « l’Aéroclub des Cigognes » est venu organiser une démonstration de vol. Le public était conquis, comme Mi-chel, jeune quadra Brétignolais venu

entretien avec Jeannette Lhuillier, adjointe au Maire chargée de la vie associative et des sports.

Pourquoi et comment la mairie soutient-elle les associations ? Parce qu’elles sont le relais d’un apprentis-sage citoyen qu’il faut encourager, notam-

ment auprès de nos nombreux jeunes. Nous leur accordons des subventions et nous avons mis en place, il y a 10 ans, la boutique des associations qui leur apporte un soutien logistique et juridique. Nous organisons aussi l’en-tretien, la surveillance et la mise à dis-position des salles.

Malgré le climat économique par-ticulièrement tendu, la mairie a déci-dé de ne pas baisser ses subventions. Pourquoi ?C’est un signe fort en direction des as-sociations mais aussi en direction des habitants. Nous savons que la situation est aussi particulièrement difficile pour eux et nous avons choisi de les aider, dans la mesure de nos moyens, en cette période si particulière.

La professionnalisation des asso-ciations et le manque de bénévoles, ne sont-ils pas des signes inquiétants quant à la vitalité de notre tissu as-sociatif ?Je suis optimiste quand je vois ces gens qui continuent de s’investir bénévolement. Certaines viennent juste participer ponctuellement à un événement et c’est déjà beaucoup. Je m’interroge cependant sur l’orga-nisation globale de nos associations quand j’entends parler de refonte de rythme scolaire avec des cours qui s’arrêteraient à 15h30. Je compte beaucoup sur la concertation lancée par le Ministre de l’Education Natio-nale afin de dégager des solutions qui respecteraient les rythmes chro-nobiologiques des enfants tout en prenant en compte les contraintes financières des collectivités locales.

Mieux se comprendre

L’Aéroclub des Cigognes en démonstration pendant les Mardis de l’été

spécialement pour faire plaisir à son fils : «  Ces démonstrations sont très intéressantes. Mon enfant a pu mieux se rendre compte de la particularité de cette activité. Je me laisserai éven-tuellement tenter car il y a des séances le samedi, ce qui me convient bien ». Peut-être que, dès la rentrée de sep-tembre, le père et le fils piloteront à quatre mains le même appareil et s’en-voleront ensemble vers un nouvel ho-rizon  : l’intergénérationnel. Un terme qui ne prend sa valeur que dans son accomplissement, un mot qu’a tou-jours promu l’équipe municipale.

Les jeunes, le rythme des associations

Page 10: Parole n°104 (septembre 2012)

PAGE 3

PUBS-bretigny-Septembre2012.indd 1 01/08/12 14:50

Page 11: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * MAgAzine

11

« Attention Mesdames et Messieurs, dans un instant, ça va commencer » ! Comme le disait la chanson. Des cow-boys vont jouer du colt, des tapis magiques vont s’envoler, des cygnes vont déplumer un lac, des su-pers héros vont casser la baraque…Le Théâtre de Brétigny est déjà plein à craquer de bonnes idées en atten-dant que la salle soit elle aussi rem-plie de spectateurs curieux et, sans nul doute, enthousiastes du spec-tacle offert. « Nous voulons rapprocher les habitants de leur théâtre, avec une kyrielle de propositions différentes, tout en respectant le cahier des charges qui incombe à une scène nationale conven-tionnée, explique la nouvelle direc-trice Sophie Mugnier, mais ce n’est pas incompatible. Nous avons la mis-sion de diffusion de spectacles interdis-ciplinaires et de soutien à la création… mais aussi de susciter l’intérêt et la curiosité de notre public ! C’est simple et compliqué à la fois. Pour que les gens s’intéressent à nous, il faut que nous nous intéressions à eux. Aussi, nous al-lons largement ouvrir nos portes ». Plu-sieurs thématiques, comme autant de clés données à tous, seront pro-

posées dans le cadre d’une saison Dedans/Dehors riche de spectacles dans le théâtre mais aussi dans tout le département.

un lieu ouvert à tous

Le célèbre ballet de Tchaïkovski : « Le lac des cygnes » sera interprété par des danseurs et… des vrais cygnes, tout comme le western, qui sera joué sur les planches, le sera avec de vrais acteurs sentant la sueur et la poudre (l’odeur de l’après rasage étant ex-clue d’après les codes édictés par Sergio Léone). Entre créations inter-nationales, spectacles jeunes public et surprise dans la ville, le Théâtre

de Brétigny – scène conventionnée du Val d’Orge – proposera de beaux moments. Pour faire de ce lieu un espace ouvert à tous toute l’année, plusieurs actions seront mises en place avec différentes structures de la ville. Le centre social Mandela-La Fontaine, la ludothèque, le lycée Jean-Pierre Timbaud, le Ciné220, etc. Tous vont se retrouver autour des sept thématiques qui se déroule-ront au fil de la saison  : « Chassez le naturel, il revient au galop », « Un pour tous, tous pour un  », «  Que la force soit avec toi  », «  L’homme n’est pas si bête », « Un homme sur deux est une femme », « Le nouveau western », « Sens dessus dessous » : un programme copieux pour toutes les générations et tous les publics ! Plusieurs mesures seront ainsi prises pour faciliter l’accès au théâtre  : chèque de 10 places à 10 euros non nominatif, service de baby-sitting à domicile avec des tarifs préférentiels, service de covoiturage… le message est clair, venez nombreux !

Présentation de la nouvelle saisonLe samedi 22 septembre, dès 18h, le Théâtre Brétigny dévoilera le programme complet de la saison 2012/2013. Un lancement de saison est un temps pour échanger, n’hési-tez pas à venir rencontrer l’équipe du théâtre en toute convivialité !Programme complet sur le site :www.bretigny91.fr

actuaLités

Le théâtre fait les 400 coupsLa saison 2012/2013 du Théâtre de Brétigny promet d’être surprenante. Plusieurs structures de la ville seront associées toute l’année à ce lieu pour que les Brétignolais s’approprient cet espace culturel ouvert sur le monde.

un spectacle de cirque contemporain renversant

une autre vision du «lac des cygnes»

© L

aure

nt P

hilip

pe

© M

ilan

Szyp

ura

Page 12: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *MAgAzine

12

A partir du 1er octobre, une nouvelle réglementation du stationnement libre à durée limitée (les fameuses

zones bleues ou vertes) sera mise en place à Brétigny. Il s’agit pour la com-mune de s’adapter aux directives eu-ropéennes.

Depuis le 1er janvier 2012, et confor-mément aux règles européennes, le disque de stationnement comporte une seule fenêtre indiquant unique-ment l’heure d’arrivée (il comportait précédemment à la fois l’heure d’ar-rivée et de départ). Désormais, grâce à une graduation en heures, demi-heures et en tranche horaire de 10 minutes, les communes peuvent fixer elles-mêmes le temps de stationne-ment des zones destinées à cet effet. Dès le 1er octobre, les automobilistes ne trouveront plus de zones d’arrêt minute, bleues ou vertes, mais des zones de 20mn, 1h30 et 4h.

actuaLités

Le stationnement à Brétigny à l’heure européenne

Les nouveaux temps de stationnement

Accompagner le changementCette réglementation des parkings gra-tuits a pour but d’assurer une meilleure rotation des stationnements, particu-lièrement sur les voies commerçantes à fort trafic. Un marquage blanc spé-cifique au sol, indiquera, en plus de la signalisation verticale, la durée d’arrêt autorisée. Cette dernière mesure n’est pas imposée par la loi, elle résulte d’une concertation des différents élus de la ville qui ont voulu mieux accompagner les Brétignolais à s’adapter à ce change-ment. Le défaut d’utilisation du disque adéquat est sanctionné par une amende correspondant aux contraventions de première classe, soit une amende for-faitaire de 17 €. Les nouveaux disques seront disponibles soit auprès de la mairie, soit dans les magasins d’articles automobiles.

Dans le cadre de sa politique de maîtrise des dépenses publiques et d’amélioration des accueils aux usa-gers, la mairie organise le regroupe-ment de différents services au 52 rue de la mairie. L’ouverture au pu-blic est prévue le 25 septembre.

Le nouveau bâtiment municipal du 52 rue de la mairie est achevé. Il ac-cueillera de nombreux services :

La direction des services tech-niques et le service voirie de la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge (anciennement au 66 rue de la mairie)

Le service Aménagement et Urba-nisme, le service Action Economique et Emploi, le Plan Local pour l’Inser-tion et l’Emploi (anciennement au 35 rue de la mairie)

Des services municipauxchangent d’adresse

Le nouveau bâtiment du 52 rue de la mairie

Le service Jeunesse (anciennement 1 ruelle Saint-Pierre)

Les services Sports, Festivités et Vie Associative (anciennement au 20 rue Danielle Casanova)

L’objectif, fixé par le Maire, est de maintenir la dépense au même ni-veau tout en enrichissant le patri-moine communal.Ce regroupement permettra aux usagers de moins se disperser dans les différentes structures munici-pales existantes et d’assurer à ces services une meilleure lisibilité. Le service Hygiène et Sécurité sera regroupé au 20, rue Danielle Casa-nova. Les numéros de téléphone et les adresses mails restent inchangés.En raison de ce déménagement, les services Techniques et le service Ur-banisme seront fermés au public le vendredi 21 et le lundi 24 septembre.

Page 13: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * MAgAzine

13

Le service Seniors proposera, dès le 9 octobre, des ateliers de préven-tion mémoire. Ils ont pour objectif d’aider toutes les personnes qui le souhaitent à mieux entretenir leur mémoire.

Après avoir rangé ses courses dans le caddie, Nathalie introduit sa carte bleue dans le lecteur mais oublie le numéro. Elle réessaye, se trompe à nouveau et, tandis que la machine lui indique qu’il ne lui reste qu’un seul essai, la file d’attente derrière elle croît autant qu’elle ne s’agace ! Ab-sence fugitive ou trou de mémoire, personne n’est à l’abri de ces pro-blèmes de mémorisation qui peu-vent s’accentuer avec l’âge. Les fonc-tions cérébrales nécessitent d’être stimulées et entretenues en perma-nence. Le service Seniors va mettre en place des ateliers spécifiques ré-pondant à ce besoin. Il s’agira d’un cycle de 12 séances hebdomadaires destinées à mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire et à l’entretenir.

Des ateliers ciblésPlusieurs exercices ludiques, indivi-

actuaLités

Pour que la mémoire ne prenne pas de rides

Pour que le temps s’écoule sereinement

duels ou collectifs seront proposés dans un cadre convivial destiné à favoriser les échanges. Ces séances seront complétées par un travail sur la respiration et la relaxation. Christine Loreaux, psychologue cli-nicienne et relaxologue-sophrolo-gue, animera ces rendez-vous. La première session se déroulera du 9 octobre 2012 au 22 janvier 2013, les mardis de 9h30 à 12h sauf pendant les vacances scolaires. La cotisation forfaitaire sera de 30 € pour les 12 séances. Pour ces ateliers, contactez le club senior au 01 60 85 06 91. At-tention l’adresse mail du service Se-niors à changé : [email protected]. A noter que les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent se rendre au café mémoire d’Arpajon qui est un lieu de ren-contre, d’écoute, d’information et de réconfort. Toutes les informations sont disponibles sur le site www.alzheimeressonne.org.

La graine est un symbole de vie. Lentement, patiemment, elle grandit et s’épanouit, tout comme Brétigny qui pousse en respectant la nature. L’éco-quartier illustre bien ce mou-vement.

Sorti de terre sur des anciens ter-rains industriels et agricoles, l’éco-quartier Clause-Bois Badeau n’en

finit pas de pousser. Ce quartier mo-derne et écologique fait maintenant partie intégrante de la ville. Il conti-nue à se développer étape par étape. En octobre le maire inaugurera la Maison des Sorbiers. Afin de rendre tangible ce lien fort entre la com-mune et ce quartier, une distribution de jardins mobiles sera lancée à cette occasion. Ils seront composés d’un gros bac pouvant accueillir un arbre

Ça pousse à Clause-Bois Badeaufruitier et d’un petit bac pour y faire pousser un assortiment de plantes aromatiques/décoratives et de lé-gumes. Les forces vives de la ville, écoles, associations, entreprises…devront avoir la main verte pour y planter une graine, une plante ou un légume et suivre leur évolution. Une grande exposition de ces créa-tions sera organisée au mois de juin. Les arbres seront ensuite replantés dans l’éco-quartier, là où tout a com-mencé, là où au XIXème siècle, Lu-cien Clause installa une graineterie qui fît prospérer Brétigny. Ce sont aujourd’hui les habitants qui font la richesse de la ville et l’éco-quartier leur est ouvert. Commerces, admi-nistrations, école mais aussi parc de détente de 7 hectares devraient faire de ce lieu un trait d’union entre la ville, la vallée de l’Orge et l’espace naturel des Joncs Marins.

Le pavillon des sorbiers réhabilité

Page 14: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *MAgAzine

14

Pour la sixième édition du Festival Villes & Toiles, le Ciné220 accueillera deux grands réalisateurs  : Philippe Lioret (Je vais bien ne t’en fais pas,

Welcome…) et Costa Gavras (Z, l’Aveu, Amen…).

Un réalisateur qui a toujours ex-ploré les méandres du pouvoir, un autre qui fait surgir des héros de drames de la vie quotidienne, dans le cadre du festival Villes et Toiles, Costa-Gavras et Philippe Lioret vont présenter plusieurs films  : « Eden à l’ouest », « Welcome » et « Toutes nos envies  ». Des longs métrages qui n’ont pas été choisis au hasard puisque le thème de cette sixième édition s’intitule « Carnets d’exils » et se propose de réfléchir sur la no-tion du déracinement. L’association Préfigurations.com, qui a créé cet événement pour promouvoir les arts figuratifs et réfléchir sur l’image de la ville, veut que ce moment soit un véritable échange entre les ar-tistes et le public.

actuaLités

gros plan sur Costa-gavraset Philippe Lioret au Ciné220

Des artistes accessiblesSi le Festival se déroule du 13 au 23 septembre dans plusieurs villes  (Evry, Ris-Orangis, Brétigny), le pro-gramme proposé au Ciné220 est particulièrement alléchant. Vendredi 21 septembre à 20h, Costa-Ga-vras va présenter son film «  Eden à l’ouest ». Samedi 22 septembre le musicien Marc Perrone (accordéo-niste cinéphile) viendra jouer en di-rect sur un film de Jean Vigo à partir de 18H. Enfin, dimanche dès 16h30, Philippe Lioret va présenter ses deux derniers films « Welcome » et « Toutes nos envies »… Ne boudez pas les vôtres et venez à leur ren-contre !

Retrouvez la programmation complète du festival sur le site : www.prefigurations.com

Samedi 15 septembre de 14h à 17h, à l’occasion des journées du patrimoine, une visite-parcours sera organisée à Brétigny. Il s’agira de partir à la décou-verte des richesses industrielles, paysa-gères et urbaines de la ville.

Dans le cadre des journées du pa-trimoine, le Conseil d’Architecture,

d’Urbanisme et de l’Environnement de l’Essonne, en partenariat avec les services municipaux et l’association « Les promenades urbaines », orga-nise une visite de la ville. Elle veut être ludique, confortable et curieuse. Le départ est prévu à 14h sur le par-vis de la gare. Les participants pren-dront un car qui les emmènera, pour

Journée du Patrimoine : un paysage Brétignolais à explorer

Des trésors naturels à (re)découvrir

une visite commentée, jusqu’aux Joncs Marins et la vallée de l’Orge. Les promeneurs quitteront alors leur véhicule pour finir la visite à pied à la découverte de l’éco-quar-tier Clause-Bois Badeau (son futur parc, son ancienne usine, la Maison des Sorbiers) avant de revenir à la gare ou Bernard Decaux les ac-cueillera. Il exposera les enjeux des grands projets municipaux. Cette immersion dans le tissu Brétignolais est une véritable invitation à (re) dé-couvrir un paysage où la nature et la ville s’enrichissent l’une de l’autre autour d’enjeux forts comme la bio-diversité, la mobilité et l’habitat.

Inscriptions gratuites et renseignements auprès du CAUE 91Tél. 01 60 79 35 44

Page 15: Parole n°104 (septembre 2012)

PUBS-bretigny-Septembre2012.indd 2 01/08/12 14:51

Page 16: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *sortir

16

sam

sam

sam

sam

sam

dim

dim

dim

dim

dim

Lun

Lun

Lun

Lun

mar

mar

mar

mar

mar

1

8

15

22

29

2

9

16

23

30

3

10

17

24

4

11

18

25

Agenda / SEPTEMBRE 2012

Lun

Permanence des élus sur le marché

L’escale le ballet de l’union des Îles 21h - à la pelouse de l’Escale(Si pluie, le concert aura lieu dans l’auditorium de l’Ecole de Musique)

Forum des Associations 9h à 19h - salle Maison Neuve

Vital sport p18 9h30 à 20h - magasin DécathlonGratuit pour tous

Vital sport p1810h à 19h - magasin DécathlonGratuit pour tous

1er salon du Livre p2314h à 18h - à l’Office du TourismeInfos : 06 52 87 05 35

Atelier cuisine9h30 - Club des SeniorsSur inscription

Atelier broderie14h - Club des SeniorsSur inscription

Visites du musée des transmissions et du Mont-ValérienClub des SeniorsSur inscription

Visite du musée du Barreau de ParisClub des SeniorsSur inscription

Atelier broderie14h - Club des SeniorsSur inscription

Atelier Conte p2020h - à la MédiathèqueInfos : 01 60 85 20 97

Visite du zoo de BeauvalClub des SeniorsSur inscription

Présentation de la saison Dedans / Dehors 2012-2013à partir de 18h - Parvis de l’espace Jules Verne

rack’estival p21Concert : zoufris Maracas(chanson / zouk)20h30 - au Rack’am

Atelier Conte p2020h - à la MédiathèqueInfos : 01 60 85 20 97

Atelier cuisineClub des SeniorsSur inscription

Page 17: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * sortir

17

mer

mer

mer

mer

mer

jeu

jeu

jeu

jeu

jeu

ven

ven

ven

ven

ven

5

12

19

26

6

13

20

27

7

14

21

28

À venir ...

Au rack’am

BArBArA CArLotti + Maud Lübeck (Chanson) le 5 octobre à 20h30

nAttY JeAn + sundyata (Reggae) le 19 octobre à 20h30

ALexis HK + Mariscal (Chanson) le 20 octobre à 20h30

Fête de la science Le corps, les sens, les

sensationsDurant tout le mois d’oc-tobre, expositions, café philo, ateliers de sensi-bilisation, atelier goût, concert-lecture, confé-rence sur le yoga, tapis lecture autour du corps et des sens.

La ronde du lac Le CSB athlétisme or-

ganisera le dimanche 14 octobre 2012 la 16ème Ronde du lac aux bassins de retenue de l’Orge. 4 courses seront ouvertes à toutes set à tous, licen-ciés ou non, ainsi qu’aux personnes en situation de handicap. www.csbathletisme.org

Prochain numéro du Parole Le magazine sera distribué du vendredi 28 septembre au lundi 1er octobre 2012.

Présentation de l’utLClub des SeniorsSur inscription

18ème Bourse aux livres du cours saint-Julien p24à l’Ecole de Musique

18ème Bourse aux livres du cours saint-Julien p24à l’Ecole de Musique

18ème Bourse aux livres du cours saint-Julien p24à l’Ecole de Musique

Visite du Parc André CitroënClub des SeniorsSur inscription

soirée présentation AinVo p23

Café littéraire p2320h à 22h - à l’Office de Tourisme

Concours de scrabble avec la LudoClub des SeniorsSur inscription

rack’estival p21Concert : zenzille (Dub)20h30 - au Rack’am

Atelier bricolageClub des SeniorsSur inscription

rack’estival p21Concert : BigA* rAnx(Raggae / Hip-hop )20h30 - au Rack’am

Page 18: Parole n°104 (septembre 2012)

PUBS-bretigny-Septembre2012.indd 3 01/08/12 14:51

Page 19: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * sortir

19

JEUDI

samedi 22 sePtemBre À Partir de 18H

PrÉsentAtion De LA sAison DeDAns DeHors 2012 /2013Prologue à 18h par le Centre d’Art ContemporainLe CAC propose à partir de 18 heures sur le parvis de l’Espace Jules Verne la performance «Destroyed Word» présentée par Santiago Sier-ra en collaboration avec le centre de formation des apprentis en bâti-ment de Brétigny.

Présentation de la saison du Théâtre à 19hAussi réjouissante que buissonnière, cette nouvelle sai-son propose de découvrir la diversité des créations d’au-jourd’hui et les contrastes de notre territoire essonnien. Un riche programme composé de spectacles familiaux, de créations internationales et de surprises artistiques dans la ville et dans les champs vous sera présenté : du cirque, du théâtre, de la danse, des arts urbains... plus de 50 spec-tacles articulés autour de 7 cycles thématiques successifs.

Deux créations à découvrir à l’occasion de la présentation de saison : L’appel de la forêt de Julie Ro-thhahn ; Le salon de sucres de Nataska Roublov /Groupe Ici-Même

Les premiers rendez-vous de cette nouvelle saison :Chaque début de mois, les cycles thématiques seront présentés au Ciné220. La présentation du cycle 01 aura lieu au Ciné220 mardi 2 octobre à 20h30 avec la pro-jection du film «Printemps été automne hiver... et prin-temps» de Kim Ki-Duk.

CYCLe 01 : CHAssez Le nAtureL, iL reVient Au gALoP !

DeDAns samedi 6 octoBre À 20H30

Le jardin - Atelier Lefeuvre & André Cirque tout public sans paroles à partir de 7 ans. Ces

tHÉâtre BrÉtignY scène conventionnée du Val d’orge

La billetterie ré-ouvrira le samedi 8 septembreRenseignements et réservation : 01 60 85 20 85

Du mardi au samedi de 14h à [email protected] - www.theatre-bretigny.fr

deux jardiniers-clowns cruellement tendres, feront fleu-rir sur les planches les petits riens de l’existence à coup de jonglage et d’acrobaties. Ingénieux, drôle, et poétique.

DeHors Des parcours artistiques en essonne

pour se mettre au vert Les parcours sont accessibles en visites libres ou accom-pagnées, les spectacles sont GRATUITS et des départs sont proposés en bus depuis le Théâtre Brétigny. Tout au long du mois d’octobre, nous vous proposons 8 parcours pour découvrir 8 lieux en Essonne, qui pour certains ne seront ouverts au public que pour l’occasion. A ne pas manquer début octobre :

mercredi 3 octoBre de 14H À 17H Domaine départemental de Montauger

(Mennecy)Dans le cadre de Secrets de Jardins. Une balade entre ver-gers, prairies, coteaux et ruisseaux commentée par les animateurs du Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles du Conseil Général de l’Essonne. Et un spectacle : Entre serre et jardin / Atelier Lefeuvre et André. Duo de clowns-jardiniers à partir de 7 ans

Parcours à Brétigny : espaces verts de l’espace nelson Mandela

mercredi 17 octoBre de 14H À 16H Atelier ikebana pour adultes (conception de bou-

quets de fleurs japonais). Inscription conseillée au 01 60 85 20 85 (Théâtre) ou 01 60 85 53 40 (Centre social).

samedi 20 octoBre de 12H À 16H30 Dans le cadre de la semaine du goûtUne journée en famille pour jouer avec les légumes et danser entre les arbres.

on ne joue pas à tableJeux culinaires pour les petits et grands

Andrée Kupp, dresseuse de légumesEtal de végétaux très animés à partir de 5 ans

Haikus / Clara CornilPoème chorégraphique et musical à partir de 7 ans

En écho à ce parcours du 20 octobre : le Jardin Japonais à 15h et 17h au Théâtre Brétigny.

Le détail des parcours est consultable dans la plaquette de saison, le livret du Cycle 1 et sur notre site internet www.theatre-bretigny.frLa plaquette de saison est disponible sur simple demande au 01 60 85 20 85 ou [email protected] Et chaque cycle aura son livret : n’hésitez pas à les demander !

tHéatre Brétigny / cac Brétigny

un lieu pour l’art et la culture de l’espace Jules Verne Rue Henri Douard - 91220 Brétigny-sur-Orge

rendez-vous culturels

Page 20: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *sortir

20

samedi 22 sePtemBre 2012

Destroyed WordConstruction de la lettre A par les ap-prentis en bâtiment du CFA de Bréti-gny-sur-Orge les 9, 10 et 11 mai, qui dé-truiront eux-mêmes leur ouvrage le 22 septembre 2012, en

contribution au projet de Santiago Sierra, Destroyed Word. Destroyed Word (Mot détruit) de l’artiste espa-gnol Santiago Sierra est une œuvre en progrès réalisée en plusieurs étapes à travers le monde* depuis 2010, cha-cune étant la construction et la destruction d’une lettre qui s’accumulent pour former un mot emblématique dont l’effacement représente la disparition de la culture occidentale. Le travail de Santiago Sierra révèle les struc-tures sous-jacentes de l’hégémonie économique dans des sculptures et des actions critiques mordantes. En coopérant avec les apprentis du centre de formation de Brétigny le CAC Brétigny veut sensibiliser les élèves en bâtiment au processus d’une création qui emploie la dé-construction comme forme critique. Ce projet inaugure un partenariat à long terme entre le CFA de Brétigny et le centre d’art en associant les élèves et les artistes, leurs enseignements et leurs pratiques.

*Baltic Art Center, Visby, KOW, Berlin, Greenaway Art Gallery, Nouvelle Guinée, Sulabh Sanitation and Social Reform Movement, New Delhi, Te Tuhi, Centre for the Arts, Auckland...

Né à Madrid en 1966, Santiago Sierra a étudié à Ma-drid, Hambourg et à Mexico. Il a vécu pendant 14 ans au Mexique, qui a profondément influencé ses vues sur l’art et la politique. Sierra a participé à de nombreuses expositions solos et collectives dans de prestigieuses ins-titutions internationales comme la Tate Modern, Londres; KW Institute for Contemporary Art, Berlin; Palais de Tokyo, Paris, Musée d’Art Moderne Irlandais - IMMA de Dublin, CAC, Malaga, CIA, Boston, et PS1 Contemporary Art Center, à New York. Il a représenté l’Espagne à la 50e d’art de Venise Biennale Internationale en 2003. En 2010, Sierre s’est vu décerné le Prix national espagnol des arts visuels, qu’il a rejeté au motif que le prix « exploite le prestige de son vainqueur pour le bénéfice de l’Etat. » Actuellement Sierra vit et travaille à Madrid.

Retrouver le programme complet sur notre site internet : www.cacbretigny.comSuivez l’actualité du CAC Brétigny en vous inscrivant à la newsletter : [email protected]. Le centre d’art est également présent sur le réseau social facebook : www.facebook.com/CACBretigny

Centre D’Art ConteMPorAin

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h et les soirs de programmation

du Théâtre Brétigny.Entrée libre : 01 60 85 20 76

[email protected] www.cacbretigny.com

samedi 8 sePtemBre de 9H À 18H Forum des Associations

Retrouvez les bibliothécaires et les conteurs de l’Atelier Conte durant le Fo-rum.

mardi 18 sePtemBre À 20H Atelier Conte

L’Atelier Conte de la Médiathèque, dirigé par Bernard Chèze et Evelyne Bernardini fait sa rentrée. Vous souhaitez apprendre à conter, vous perfectionner ? Assistez au 1er atelier de l’année. Pour vous renseigner, appelez la Médiathèque : 01 60 85 20 97

mardi 25 sePtemBre À 20H Atelier Conte - Pratique amateur pour adultes.

Sur inscription 01 60 85 20 97

octoBre Fête de la science

Le corps, les sens, les sensations.Durant tout le mois d’octobre, expositions, café philo, ateliers de sensibilisation, atelier goût, concert-lecture, conférence sur le yoga, tapis lecture autour du corps et des sens.

novemBre Les Chemins de Lecture

Soyons fou !Expositions, lectures, café philo, spectacle musical, contes… fous, fous, fous, décalé déjantés… La fantaisie envahit la médiathèque tout le mois de novembre.

semaine numériqueSamedi 17 novembre, ateliers présentation de liseuses et prêt.

suggestions

Documentaire adulte Land art avec les enfants d’Andreas

Güthler et Kathrin LacherCe très beau livre est l’occasion de dé-couvrir la richesse du Land Art, par une approche écolo et ludique. Plein d’idées créatives  afin de redécou-

vrir la nature en groupe ou en famille !

MÉDiAtHèque

mardi : 10h-12h30 / 14h-19hmercredi : 10h-12h30 / 14h-18hvendredi : 10h-12h30 / 14h-19h

samedi : 10h-18hInfos : 01 60 85 20 70www.lireenvaldorge.fr

Page 21: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * sortir

21

1ère partie : ÖrfazAvec des beats massifs et des sons filtrés à l’extrême, leurs compositions s’inscrivent autant dans la filiation de la scène techno du moment que dans l’héritage de High Tone.

vendredi 28 sePtemBre À 20H30 12 € / 9€ abo

BigA*rAnx (Reggae/ Hip Hop) Après avoir enflammé la Rack’am la saison dernière puis le Garance Reggae Festival et le Reggae Sun Ska cet été, le MC français est de retour sur notre scène ! Bercé par la culture Ja-maïcaine, Biga*Ranx puise son inspiration auprès d’artistes tels que Super Cat, Alton Ellis et Vybz Kartel. Il découvre en-

suite l’univers des «grosses productions américaines» et développe rapidement son propre style mêlant Reggae et Hip Hop.

Présent sur plus de 250 scènes, Biga*Ranx jouit au-jourd’hui d’une renommée qui n’est plus à faire. Avec son premier album « On Time », ce jeune prodige nous offre un opus résolument moderne et éclectique. A redécou-vrir d’urgence!

1ère partie : Atili Bandalero DJ set

samedi 29 sePtemBre À 20H30 11€ / 7€ abo

zouFris MArACAs (Chanson/ Zouk)

Révélés sur les ondes par Radio Nova et le Mouv’, ces nouveaux Z’ouvriers de la chanson proclament une «poésie de l’insoumission», sociale et politique, aussi drôle que corrosive, emmenée par des rythmes à mi-chemin entre la chanson française, le zouk ou encore la rumba congolaise. Ils enchaînent les festivals et sortent au début de l’année 2012 leur premier album «Prison Dorée», un hymne joyeux à la vie et à la liberté.

1ère partie : VinchaArtiste atypique, Vincha nous offre un show burlesque, fantaisiste et original, servant un hip hop décomplexé.

Album jeunesse Boucle d’or et les trois ours

d’Olivier Douzou - Ed.RouergueBoucle d’or, petite fille curieuse, découvre une maison vide et en profite pour fouiller dans les affaires de ses habitants, une famille d’ours. O.

Douzou livre une nouvelle version (chiffrée) de Boucle d’or. C’est une réussite graphique où l’on joue avec les nombres. A partir de 3 ans CD

Zoufris Maracas - Prison DoréeCes nouveaux Z’ouvriers de la chanson lè-vent des rames entières dans le métro pari-sien depuis plusieurs années. Le public plébis-

cite cette « poésie de l’insoumission », une poésie sociale et politique, aussi drôle que corrosive, emmenée par des rythmes à mi-chemin entre la chanson française, le zouk ou la rumba congolaise. En concert au Rack’am samedi 29 septembre.

DVD Les acacias de Pablo Giorgelli

Sur l’autoroute qui relie Asunción à Bue-nos Aires, un camionneur doit emme-ner une femme qu’il ne connaît pas et

son bébé. Ils ont devant eux 1500 kilomètres, et le début d’une belle histoire. Un road movie minima-liste qui nous offre une histoire tout en délicatesse...

Le rACK’estiVAL Du 27 Au 29 sePteMBre Pass 3 jours : 25,30€ > 16€ abo

jeudi 27 sePtemBre À 20H30 11€ / 7€ abo

zenziLe (Dub) Zenzile a su s’inventer une iden-tité sonore éminemment per-sonnelle, piochant ici et là dans le dub, le post-punk, la Black Music, la new-wave et la pop. « Electric Soul », leur nouvel album (sortie prévue le 24/09) pourrait servir de parfait condensé de l’œuvre du groupe : une nappe de clavier rampante, une basse noncha-lante, un flow groovy, la voix sexy en diable de Jamika, une flûte en-

chanteresse, et les corps qui deviennent incontrôlables. Bref, du dub et en même temps tellement d’autres choses

CONCERTS • RÉPÉTITIONS • RÉSIDENCES

Le rACK ‘AMConcerts, répétitions, Ateliers

12, rue Louis Armand 91220 Brétigny-sur-OrgeInfo/résa : 01 60 85 10 37

Salle : 01 60 84 54 [email protected]

site : www.lerackam.com

Page 22: Parole n°104 (septembre 2012)

22

* septembre 2012 * Parole *sortir

rendez-vous sportifsLes compétitions du CsBA vos agendas ! Dimanche 2 septembre

Football - 15h - U17nationaux - CSB / sedan Dimanche 9 septembre

Football - 13h30 - U19DH - CSB/Boulogne BillancourtFootball - 15h30 - seniors DSR - niveau régionalCSB/Plessis Robinson Samedi 15 septembre

Football - 15h30 - critérium du samedi PH CSB/Ormesson US8 Dimanche 16 septembre

Football - 15h - U17nationaux - CSB/Conflans Samedi 22 septembre

Football - 16h- U15 - CSB/Linas MonthléryFootball - 16h- U15 DSR - CSB/Ivry Dimanche 23 septembre

Football - 13h30 - U19DH - CSB /PSGFootball - 13h30 - U16 - CSB/UJA-Maccabi Paris 16Football - 15h30 - seniors DSR - niveau régionalCSB /Conflans Samedi 29 septembre

Football - 15h30 - critérium du samedi PH - CSB/Hélène Boucher 8Football - 16h - U15 DH - CSB/Paris FC Football - 16h - U15 DSR - CSB/Fontainebleau RC

CsB roller Le CsB roller organisateur du championnat de France sur pisteLe CSB Roller Sports, pour porter le projet « Essonne..Terre de Roller » (construction du premier patinodrome couvert en France), a organisé le Championnat de France Piste à Longjumeau. Ce championnat a été une réussite : 90 clubs, 541 athlètes, 1500 spectateurs, 2 jours et demi de compétition. Les patineurs essonniens ont particuliè-rement brillé, y compris nos patineurs. Nos 8 jeunes Bré-tignolais qualifiés ont bien tenu leur rang. Mathieu, Léa, Fanny, Caroline, Laura, Léane, Chloé et Nicolas. Certains rentrent maintenant dans le top 15 au niveau national. Nous remercions de leur visite notre Maire Bernard De-caux et le président du CSB Pascal Roncin. La prochaine compétition PBM, journée de championnat régional, aura lieu le 7 octobre prochain sur notre piste Camille Hé-bert.

CsB tennis Les seniors se maintiennent en nationale 1BLe championnat interligue de tennis seniors masculins s’est terminé à la mi-juin. C’est lors du dernier match à Forbach que Brétigny a assuré son maintien en Nationale 1 B, en fai-sant match nul chez un adversaire qui finit 2ème de la poule. Brétigny finit 4ème de sa poule, derrière Eaubonne, Forbach et Gémenos, mais devant Illberg et Bois Guillaume. Bravo à toute l’équipe, à son capitaine et au club, qui ont réussi de belles performances et qui maintiennent les seniors à ce très haut niveau de compétition. Rendez-vous au prin-temps 2013 pour une nouvelle édition.

CsB AthlétismeBilan de la saisonLa première partie de saison « hivernale » a été très satisfaisante avec le titre de champion départemental en cross-country pour Godefroy Roger (Minime) qui a ausi fini sur le podium aux championnats régionaux et en championnat de la ligue d’Île-de -France. En salle, 3ème place pour Cédric Guezo (Junior) aux départementaux. 1ère place sur 60 m et 2ème sur 200 m pour Eugène Moc-ka (Vétéran), aux régionaux. Il est aussi devenu Champion de France sur 60 et 200 m, à Mondeville (14). La seconde partie de saison « estivale » a été aussi réussie. Double titre de Champion de France sur piste pour Eugène Moc-ka sur 100 et 200 m, à Fougères (35). Laurine Hardivillers (Minime) remporte le titre de championne départemen-tale sur 80 m haies et 2ème sur 400 m haies. Champion départemental F. F. A. pour Godefroy Roger sur 1000 m. Marc Frontil (Senior) s’est distingué sur de nombreuses épreuves. Anes Berchi et Ariles Adjaoud, en « Sport adap-té », ont été sélectionnés pour participer, début juillet, en Algerie, aux Jeux Sportifs (mini olympiades).

CsB Aïkido Au seuil d’une nouvelle saisonLe club a organisé plusieurs stages gratuits pour tous. Nous avons reçu Marc Bachraty, un ténor de l’Aïkido en France. Reprise le 3 septembre pour les adultes et 10 septembre pour les jeunes aux mêmes jours et aux mêmes horaires. Pour répondre à de nombreuses ques-tions formulées lors de la fête du sport, il n’y a pas de compétitions chez nous. Autre mise au point, les prati-quants des arts martiaux sont des citoyens comme les autres en matière de légitime défense. Nous rappelons également à nos adhérents les plus jeunes qu’il ne faut pas se battre, mais il faut savoir se défendre en ayant une réponse adaptée. Nous mettons tout en œuvre pour donner de la confiance à nos adhérents. Enfin, je dois donner un grand coup de chapeau à Claude, Marguerite, Hervé, Mario et Alain, qui avec moi, s’occupent bénévole-ment des jeunes. Infos : 01 64 58 67 96 ou 01 6084 00 18.

L’Amicale Laïque vous présente Le Yoga

A mi-chemin entre l’activité sportive et l’acti-vité culturelle, le yoga est en premier lieu une pratique physique qui fait travailler toutes les parties du corps, libère l’énergie et développe la conscience du corps. Comme toute activité

sportive, il maintient le corps en bonne santé, le muscle et allège les tensions de la journée. Il diminue le stress grâce aux exercices d’étirements et à sa respiration pro-fonde, à la recherche d’un mieux-être individuel. Ces no-tions permettent de mieux réaliser les asanas (postures), de sentir chaque partie de son corps pour mieux l’ap-préhender au quotidien. Séances d’1h15 en matinée et en soirée. Certificat médical obligatoire, mention « yoga ».RV au Forum des Associations. Plus d’infos sur : www.amicalelaique-bretigny91.fr ou 01 60 84 10 58.

Page 23: Parole n°104 (septembre 2012)

23

* Parole * septembre 2012 *

rendez-vous associatifs L’université du temps Libre (utL) 

C’est avec plaisir que l’antenne UTL Arpajon/Brétigny vous propose pour l’année 2012/2013, 8 conférences le lundi à 14h30 au Ciné220 à Brétigny et 16 conférences le jeudi à 17h à l’Espace Concorde à Arpajon. Le lundi 8 octobre, nous vous invitons tous à Brétigny (entrée libre) à venir assister à la conférence inaugurale « Gershwin au carrefour de l’Europe et des Etats-Unis ». En plus des cours déjà programmés à Arpajon, nous poursuivons l’ac-tivité à Brétigny : quatre cours sur la sculpture italienne à la Renaissance vous sont proposés cette année, le ven-dredi matin au Lycée Timbaud. Une visite au Louvre sera également proposée. Nous serons au Forum des asso-ciations de Brétigny le samedi 8 septembre. Des béné-voles tiendront également des permanences au CCAS les lundis 10, 17 et 24 septembre et 1er, 15 octobre de 14h à 16h. L’UTL Essonne organise une journée Portes Ouvertes le jeudi 20 septembre 2012 de 14h30 à 17h à Télécom Ecole de management & Telecom Sud Paris - Grand Hall du Forum 9, rue Charles Fourier Evry - 01 60 76 40 40.www.utl-essonne.org / 06 88 57 36 00 (Martine Masur)

AinVoJeudi 6 septembre : réunion de préparation des 2 forums du samedi 8 septembre.Samedi 8 septembre  : Forum des Associations à La Norville et à Brétigny (permanence la journée).Jeudi 13 septembre : soirée de «Présentation de l’asso-ciation pour les nouveaux adhérents». Histoire de l’asso-ciation. Diaporama.Jeudi 20 septembre : soirée «Histoire de la forêt».Dimanche 23 septembre : sortie AEV «L’automne en forêt». RDV 9h30 église de Cheptainville (9h30-12h30).Jeudi 27 septembre  : soirée «Parcs de l’Ouest améri-cain». 2ème partie.Samedi 29 septembre  : sortie brame du cerf à Fon-tainebleau. Places limitées et inscription obligatoire. RV 17h30 au local. Prévoir pique-nique, vêtements chauds et non-voyants. Le jeudi soir, les réunions ont lieu à 20h 30 à la Maison des Associations de La Norville. Infos : Daniel Prugne au 01 60 84 87 48 ou 06 20 77 55 15. Mails : [email protected] ou [email protected] : http://ainvo.free.fr

L’Amicale Laïque vous présenteL’Amicale schoolVous l’aurez compris, il s’agit d’apprendre l’Anglais. D’abord de façon ludique, à travers jeux et chansons, pour permettre aux enfants à partir 5 ans de se familia-riser avec cette langue étrangère  : 1 heure le mercredi matin. Quant aux collégiens et lycéens, nous les gui-derons tout au long de leur scolarité pour consolider leurs notions et renforcer leurs acquis, afin d’aborder les contrôles et examens dans un climat serein : 1 h lundi ou jeudi après les cours. Pour les adultes, pas de niveau requis : nous proposons l’initiation aux Débutants, le per-fectionnement aux Intermédiaires et la conversation aux Confirmés. Plusieurs niveaux. 1h30 en journée ou soirée.

L’Art FloralC’est l’art et la manière de transformer un simple bou-quet de fleurs en une composition florale digne d’un grand fleuriste. Vous apprendrez  à associer fleurs et vé-gétaux, harmoniser les couleurs, détourner toutes sortes de contenants et accessoires. Grâce aux techniques en-seignées, aux astuces de notre spécialiste et à votre ima-gination, vous réaliserez vos propres compositions pour embellir votre intérieur, offrir des cadeaux personnalisés ou tout simplement vous régaler les yeux et profiter des senteurs de Dame Nature.Infos : www.amicalelaique-bretigny91.fr et au 01 60 84 10 58.

Le Premier salon du LivreLOffice du Tourisme de Brétigny a le plaisir d’organiser le premier Salon du Livre qui aura lieu le 15 septembre de 14h à 18h. Les écrivains seront : Adeline Neetesonne, Christian Lemesle, Krystin Vesterälen, Amarande Amo-rison, Colson Claude (pseudo), Karine Carville, Anne Courset-Stien, Elssy, Luc Merandon, Anne-Zoé Vanneau, Hélène Buscail, Marlène Dierzynski, Camille Arman, Hé-lène Ganem, Michel Bonnet, Camreve, Hélène Rollinde de Beaumont, Raphael Azad, Cécile Langlois, Mathilde Vermer, Robert Regor Mougeot, Catherine Lang, Jean Claude Caillette, Sabrina Richard, Claire de la Chatlys, Julie Dolle, Samir Mégally, Christine Moreau, Joël Hillion, Victoria Therame. Infos : [email protected] / Tél : 06 52 87 05 35.

Café Littéraire Exceptionnellement, en septembre, ouverture le vendre-di 14 septembre 2012 de 20h à 22h, à la rencontre de : Dr et écrivain Claude-Alain Plancho et Anne de Com-mines « L’an nuit des rois suivi de Spires rituelles, car-nets de surréel et Astrosophia». Editions : L’Harmattan. Le docteur Planchon est médecin à l’Hôpital Américain de Paris, services de l’imagerie médicale. Il est présidant d’une association Choix Vital Parole et Cancer. Informa-tion et soutien aux patients cancéreux. Il est également journaliste scientifique, collaborant à plusieursouvrages littéraires « Le prince aux mains rouges » à la Société des Ecrivains, « Sans stèle fixe » aux éditions de L’Harmattan, « Spires rituelles » suivi de « L’an nuit des rois » avec Anne de Commines aux éditions de L’Har-mattan. Un recueil de témoignages «Le cancer maux à mots» écrit avec la complicité d’Anne de Commines écrivain a publié un recueil de nouvelles «Traits au crayon noir aux éditions Jacques FLAMENT. Au programme de cette soirée : lectures, débat avec le public, et vente de leurs livres qu’ils se feront un plaisir de dédicacer. Office du Tourisme, 3 rue du Général Leclerc. Entrée gratuite. www.samir-megally.frTél. : 06 52 87 05 35 - Infos : [email protected]

Artisans du Monde Val d’orgeOrganise le 6 octobre 2012 une braderie devant sa bou-tique : 10 rue Lucien Sampaix à Morsang-sur-Orge de 10h à 19h. Vente de nos anciens produits (artisanat, vais-selle, vêtements, bijoux...).

sortir

Page 24: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *sortir

24

inscription au CsB MultisportsLes inscriptions pour l’activité multisports seront prises au Forum des associations le samedi 8 septembre. Cette offre permet aux jeunes de pratiquer 3 activités dans une année, soit une par trimestre. Une quinzaine de disci-plines sont proposées par le CSB, l’Amicale Laïque, et le club du Dragon. Cette activité est soutenue par la muni-cipalité de Brétigny. L’inscription est soumise à une coti-sation unique de 110 euros pour l’année. Les parents qui ne pourraient se rendre au Forum peuvent contacter le secrétariat au 01 60 84 01 06. Infos : www.csbbretigny.fr

Le Centre d’incendie et de secours de Brétigny-sur-orge

Recrute des hommes et des femmes voulant devenir Sapeur-Pompier Volon-taire. Les conditions d’engagement sont les suivantes : être motivé et disponible ; être âgé de 18 ans au moins et 60 ans maximum  ; jouir de ses droits civiques et ne pas avoir fait l’objet d’une condam-nation incompatible avec l’exercice des fonctions  ; s’engager à exercer son ac-

tivité avec obéissance, discrétion et responsabilité  ; se trouver en position régulière au regard des dispositions du code du service national ; avoir une taille minimum de 1 m 60 (tolérance de toise : 3 cm).

Les épreuves de recrutement ont pour but de tester vos capacités physiques, nécessaires à la qualité des in-terventions : natation, course à pied, tractions, souplesse, gainage (endurance abdominale) et du Killy (endurance des membres inférieurs). Ces épreuves sont accessibles à toute personne en bonne condition physique. En cas de satisfaction à ces épreuves physiques, un entretien de motivation a lieu avec le commandement du Centre d’In-cendie et de Secours. Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de 5 ans, tacitement re-conduite sous réserve de l’approbation du chef de centre. Les activités de sapeur-pompier volontaire s’effectuent en contrepartie de la perception d’indemnités horaires dont le taux est fonction du grade et de l’activité. Ces indemnités ne sont soumises à aucun impôt ni prélève-ment social ; elles sont cumulables avec tout revenu ou prestation sociale.

Envoyez un CV et un lettre de motivation à l’attention de : Monsieur le Chef du Centre d’Incendie et de Secours de Brétigny-sur-Orge. Avenue Guynemer 91220 de Brétigny-sur-OrgeRenseignements Service GRH : 01 60 84 93 [email protected]

A noter Photo Club Declic 91

Vous êtes passionné(e) de photo ou désireux de pro-gresser dans ce domaine, rejoignez l’équipe du photo club de Saint-Michel-sur-Orge, comme l’ont déjà fait des Brétignolaises et Brétignolais ! Sa devise : Pratiquer l’échange d’expériences en développant son sens artis-tique. Vous pourrez :

Echanger vos connaissances avec les autres membres du club par la critique des photos. Réaliser des photos de studio (portraits ou natures

mortes) avec du matériel professionnel. Organiser ou participer à des sorties à thème en

groupe. Créer des diaporamas avec un logiciel informatique. Participer aux expos du club et des autres clubs affiliés

(CDP 91) de l’Essonne. Faire des stages à thèmes

Réunion mensuelle, les premiers jeudis de chaque mois, Place de l’Ile de France (Villagexpo)Saint Michel sur Orge, à 20h 30. Vie du club et critiques de photos. Les activités se pratiquent les autres jeudis du mois. Pour les stages, les dates et heures sont définies en

fonction des groupes.

Infos : Julien Mazzoni 06 32 99 18 99 [email protected]

Bourse aux livres de formation musicaleLe «  Cours Saint Julien  » organise sa 18ème «  Bourse aux livres  » de formation musicale au sein des locaux de l’Ecole de Musique de Brétigny les mercredis 12 (16h/19h), 19 septembre (9h/12h - 14h/19h) pour le dé-pôt des livres anciens et l’achat de livres d’occasion et le mercredi 3 octobre (9h/12h - 14h/19h) pour le retrait des livres commandés. Infos : 01 60 84 13 17.

inscriptions pour «sport mercredi»Les inscriptions à « Sport mercredi » auront lieu à par-tir du lundi 10 septembre au Bureau des Sports (20 rue D. Casanova) jusqu’au lundi 17 septembre. A partir du mercredi 19 septembre elles auront lieu au Bureau des Sports mais au 52 rue de la Mairie.

Pour tous renseignements, le Bureau des Sports sera présent au forum, sinon n’hésitez pas à appeler au : 01 69 88 40 70.Ne tardez pas les places sont limitées !

Page 25: Parole n°104 (septembre 2012)

PUBS-bretigny-Septembre2012.indd 4 01/08/12 14:51

Page 26: Parole n°104 (septembre 2012)

La ville se construit avec ses habitantsUne exposition consacrée aux évo-lutions urbaines de Brétigny sera or-ganisée à partir du mois d’octobre. Son inauguration coïncidera avec la tenue d’une réunion publique le samedi 20 octobre, en matinée. Au cours de cette manifestation, les élus du Conseil Municipal ainsi que les techniciens du service urba-nisme qui ont la charge du dossier, répondront aux questions des habi-tants. Ils prendront également note de leurs demandes, propositions ou suggestions. Toute personne intéres-sée peut d’ailleurs, dès aujourd’hui, prendre connaissance du diagnos-tic et du projet d’aménagement et de développement durable, et faire part de ses réactions avant que ces documents ne soient définitivement approuvés. Un registre et un dos-sier sont à la disposition du public à l’accueil du service urbanisme aux heures d’ouverture habituelle.

26

* septembre 2012 * Parole *ViVre enseMBLe

La révision du Plan Local d’Urba-nisme est aujourd’hui largement engagée. Une attention particulière a été portée sur deux points essen-tiels  : le contrat de redynamisation du site de la défense (la BA 217) et l’affirmation de la vocation agricole du site de l’Orme Fourmi. La révi-sion du PLU devrait aussi permettre de poser les bases d’un projet de revalorisation et de mise en valeur du centre-ville : protection du patri-moine architectural, aménagement des espaces publics afin d’améliorer le confort et la sécurité des piétons, redynamisation du commerce. Elle permettra également de prendre en compte l’état d’avancement des études lancées par l’Agence des Es-paces Verts sur le site des Joncs Ma-rins. Ce lieu devrait voir sa vocation de zone naturelle confirmée et tout devrait être mis en place pour y fa-voriser la promenade, les loisirs et la détente. Des dispositions devraient être prises pour la protection et la mise en valeur de ce site remar-quable. Elles seront étendues jusqu’à la vallée de l’Orge.

un plan d’action abouti

Si la première partie de l’année 2012 a été consacrée à affiner le diagnos-tic qui dressait un état des lieux de la commune et des évolutions qu’elle a connues depuis une dizaine d’années, la nouvelle étape consiste à mettre en place le plan d’actions. Le projet d’aménagement et de développe-ment durable porté par l’équipe mu-nicipale pour conduire l’évolution du territoire au cours des dix à quinze prochaines années, est actuellement en cours de réflexion. Il devrait se situer dans la continuité des orien-tations qui avaient été définies, lors de l’approbation du PLU en 2007, avec quelques ajustements. Le site de l’ancienne base 217  devrait avoir une double orientation : accueil d’ac-tivités économiques, équipements et activité agricole ; tandis que le site de l’Orme Fourmi devrait voir sa voca-tion agricole confortée.

révision du Plan Local d’urbanismeLe PLU permet à la commune de mieux maîtriser son développement urbain en lui donnant un cadre. Sa récente révision conforte les orientations prises en 2007 et précise de nouveaux axes de développement.

L’éco-quartier est maintenant visible pour tous les Brétignolais

La mise en service du pont-rail améliore la circulation

Page 27: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * PrAtique

27

Château LF

Gare SNCF

Mairie

Base Aérienne

217

Parc naturel Joncs Marins

Complexe sportif

A. Delaune

CC Maison Neuve

Lac de Brétigny

1

Retrouvez tous les travaux en images sur le site : www.bretigny91.fr

état certains équipements. Cette année a été bien chargée en matière de travaux, quelques exemples parmi toutes les réali-sationsL’école Louise Michel  : a désormais de nouvelles portes et fenêtres. La clôture, les portails ainsi que la toiture ont été égale-ment refaits.L’école Jean Jaurès : la 2ème phase des tra-vaux de couverture (coté boulevard de la République) est achevée, la 3ème et dernière phase (coté avenue Pasteur) est prévue pour l’été 2013.Le gymnase Henri Wallon  : remise en état de la grande salle : la peinture du sol et des murs a été refaite. Les couloirs, les sanitaires et 2 vestiaires ont été refaits, l’ancien carrelage a été remplacé par de l’anti dérapant.Le gymnase Auguste Delaune : la grande salle a été repeinte.Parc du château La Fontaine  : deux Body Boomers, appareils sportifs de plein air pour adultes, ont été installés dans le parc du château La Fontaine.

C’est en cours en septembre

1 Le pavillon des SorbiersLes travaux continuent. La livraison est toujours prévue pour septembre-octobre.

2 Eco-quartier Clause-Bois BadeauAvenue Lucien Clause  : les travaux de voirie, l’enfouissement des réseaux et l’aménagement de voirie, de l’avenue Lu-

C’est fini

1 Allée verte entre l’avenue de la Commune de Paris et la rue du PoitouAfin de finir la liaison entre la RD 19 et Saint-Germain-lès-Arpajon, l’allée verte (voie réservée aux piétons et aux cycles) créée l’année dernière, a été prolongée. Les travaux commencés à la mi-juin se sont achevés fin juillet.

2 Quartier La Moinerie (partie ouest) Les opérations de câblage et d’enfouisse-ment devaient s’achever courant juillet. Mais le câblage électrique n’a pas pu être terminé dans les délais prévus.

3 Avenue de 19 mars 1962Profitant des congés scolaires estivaux, la réalisation de la «  voie verte  » entre l’avenue Salvador Allende et la rue Henri Douard a pu être terminée.

4 Travaux du centre-ville, rue Anatole France Les travaux sont terminés. La mise en cir-culation définitive des giratoires est inter-venue mi-août. Une étude de requalifica-tion du centre-ville, en cohérence avec ces nouveaux aménagements, est prévue en fin d’année.

5 Travaux branchements plombAvenue Salvador AllendeCes travaux prévus entre le parking de l’IDEF et la commune de Saint-Michel-sur-Orge sont terminés. Il reste les derniers raccordements aux réseaux neufs qui s’achèveront au retour de congés des pro-priétaires. La municipalité tient à remercier les riverains pour leur patience, plus parti-culièrement pendant la 2ème phase des tra-vaux qui fut plus compliquée à gérer (diffi-culté de circuler et nuisances sonores).

6 Travaux d’été dans les écoles et les équipements municipauxComme chaque année, la municipalité pro-fite des congés estivaux pour remettre en

cien Clause sont en cours. Les travaux d’enfouissement sur le domaine public se terminent cet été mais la période de va-cances n’étant pas propice aux travaux en parties privées, quelques raccordements devront attendre les retours de congés des propriétaires. Les poteaux seront re-tirés courant octobre.Rue Aimé Césaire : le parvis de l’école, commencé à la mi-juin, est réalisé dans sa phase provisoire (les pavés seront installés plus tard). La circulation, entre la rue des Aromatiques et la rue Alcyme Bourgeron, est mise en sens unique depuis le 3 sep-tembre.

3 Chemin du Vieux PavéLes différents réseaux sont mis en place pour alimenter l’opération de l’OPIEVOY et le centre cultuel. L’aménagement de la voirie est prévu courant septembre.

4 Bâtiment administratif du 52 rue de MairieLe bâtiment est pratiquement terminé. L’ouverture au public est prévue à comp-ter du 25 septembre. Voir encart page 12.

5 Crédit Mutuel, 7 rue de la Paix La reconstruction commence à compter du 3 septembre 2012 et ce, pour une du-rée de 10 mois. Pour le bon déroulement du chantier, l’emprise comprend le trottoir sur toute sa largeur ainsi qu’une demi-chaussée. Une déviation piétonne est mise en place durant la période des travaux.

6 Branchements plombLe programme travaux s’échelonne entre septembre et novembre pour plusieurs autres voies qui sont concernées par ce programme de réhabilitation ; les rues Al-fred Leblanc (de la rue de Cossigny à la rue Jean Rongière), Maurice Boyau, du Général Leclerc, de la Paix, Jean-Jacques Rousseau, le boulevard de la République, et l’impasse du Blutin.

C’est à venir

1 Quartier La Moinerie (partie Est)ERDF prévoit de refaire le réseau élec-trique comme sur la partie Ouest. En coordination, la ville profitera de ces tran-chées pour réaliser l’enfouissement des ré-seaux téléphoniques et d’éclairage public. Cette opération doit débuter en fin d’an-née, pour la 2ème phase, et s’achever durant le premier trimestre 2013. Préalablement, le bureau d’étude rencontrera tous les ri-verains concernés par des travaux à l’inté-rieur de leur propriété.

2 Boulevard de la République et rue Maurice BoyauDurant le second semestre 2012, ces 2 voies feront l’objet d’enfouissement de réseaux  : ERDF BT, Eclairage public et Té-lécom et ce pendant une période de 10 semaines.

travaux

Page 28: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *exPressions

28

tribunes Mieux ViVre enseMBLe

Une nouvelle rentrée s’amorce et nous souhaitons qu’elle vous soit bonne sur tous les plans : scolaire, professionnel, associatif... Et sans trop de tracas quotidiens. En particulier, nous espérons que la rentrée des classes se déroulera au mieux, et ce dans toutes les écoles de notre ville. Lors du dernier conseil municipal de juin, la Municipalité, en réponse aux inquiétudes des élus de l’opposition concernant l’école Aimé Césaire, nous a assuré que tout serait prêt y compris dans cet établissement. Nous y serons attentifs. Chaque rentrée pèse sur le budget des familles au retour des vacances. Hé-las, les vacances sont de moins en moins accessibles et nous pen-sons aux Brétignolais qui n’ont pas pu partir cet été. Une étude publique du CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’ob-servation des conditions de vie) indique que 40% des français n’ont pas eu les moyens de financer leurs vacances cette année. Un chiffre

inquiétant. Il faut y voir nous dit-on des effets négatifs de la pé-riode de crise que nous traversons... Certains auront pu bénéficier d’une aide comme le chèque vacances par exemple. Pour terminer cette tribune de septembre sur une note plus positive, la rentrée est aussi le moment privilégié pour s’inscrire, individuellement ou en famille, à des activités culturelles et sportives. Le tissu associatif est dynamique à Brétigny et le Forum des associations sera pour nous l’occasion de vous y rencontrer et aussi de saluer le travail des nombreux bénévoles, sans qui les associations n’existeraient pas. Le rendez-vous est pris ! Bonne rentrée à tous.

Michaël CHRISTOPHE, Suzanne BEAUDET, Nathalie TAREV U.M.P., Laurent PETITBON CAP 21www.nouveausoufflepourbretigny.fr

ViVre BrÉtignY AutreMent une ViLLe Pour tous

C’est la rentrée. L’année aborde sa dernière ligne droite mais d’ores et déjà, nous savons que 2012 sera une année impor-tante pour l’urbanisme à Brétigny. Ainsi, un nouveau Schéma directeur régional de l’Île-de-France (SDRIF) révisé s’imposera bientôt au Plan Local d’Urbanisme brétignolais. Notre PLU est lui aussi en révision depuis de longs mois et devrait être adopté par le Conseil municipal à la fin de cette année. Les raisons avancées de cette révision sont l’apport de 80 hectares de l’ex-base aérienne, la précision des règles d’urbanisme en centre-ville et en périphérie et enfin, une protection accrue des éléments remarquables du patrimoine bâti. Dans ce do-maine, nous avons d’ailleurs une pensée émue pour ces beaux pavillons en meulière qui ont eu une fâcheuse tendance à être démolis par les bétonneurs... Dans son article « Pour une ville durable » consultable sur le site de la mairie, le maire disait « la protection des grands espaces naturels, forestiers et agricoles est une des priorités de la commune... Il en est un des atouts et fait partie intégrante de l’identité de la commune ». Nous ai-merions pouvoir le croire, mais rappelons que la création d’un

rAsseMBLer Pour Agir

C’est sur le tard, alors que l’on était presque résolu à ne plus l’at-tendre, que le Roi Été, fier et caniculaire, nous fit visite et ses cha-leurs de mi-journée m’obligent à rester à l’abri alors que je vous écris. Pourtant, c’est la fraîcheur de l’été londonien, olympique et pluvieux, qui restera je crois dans nos mémoires. C’est que le spec-tacle sportif, si parfaitement mis en valeur à Londres, est un mer-veilleux raccourci de deux choses très opposées : ce qu’est et ce que devrait être notre monde. D’abord, le dopage qui n’a jamais été aussi évident et aussi naturel en ce qu’il n’étonne, ni ne choque plus guère ; ensuite, l’absence de fair-play de nos amis britanniques dont on ne comprendra jamais qu’ils aient nommé en leur langue la seule vertu qui leur soit étrangère. Mais l’on oublie tout cela au spectacle offert par l’effort, par la détermination, par l’envie de tous ces com-pétiteurs. Il y a dans la rencontre de cette jeunesse venue du monde entier et portée par cette passion du geste parfait, par la volonté de réussir, quelque chose de fidèle au grand principe de la fin du XIXe

site agricole destiné au maraîchage biologique sur l’ex-CEV a été obtenue de haute lutte, alors qu’il ne représente qu’une modeste partie des centaines d’hectares de terres agricoles libérées. Nos souhaits vont toutefois un peu plus loin et nous demandons que les terrains dits de l’Orme Fourmi (environ 60 hectares actuellement agricoles au nord-est de la commune) soient protégés de l’urbanisation et reclassés en zone agricole alors qu’ils sont actuellement potentiellement constructibles. Nous souhaitons également qu’en périphérie du secteur des Joncs-marins, les espaces boisés classés soient étendus. La ré-vision du PLU engage l’urbanisation de la ville pour de nom-breuses années : nous avons dès le début du processus deman-dé que l’ensemble des conseillers municipaux soient associés à cette réflexion qui nous concerne tous.. Le Maire avait promis une réunion « d’information »… nous l’attendons encore ! En espérant qu’il sera mis un terme à la destruction de nos terres agricoles et de nos paysages, nous vous souhaitons une très bonne rentrée. Patrice SIMON, Dominique CREMONA

http://aimeblutin.canalblog.com/Courriel : [email protected]

siècle - l’important est de participer - et qui reste indispensable à notre monde ou il ne faut «rien lâcher». Amoureuse du sport, bien des fois, devant mon poste de télévision, ai-je fait le parallèle entre la compétition sportive et l’action politique. Alors certes, je ne crois que pas que la politique soit un sport, mais bien des fois, dans mon rôle d’opposante, j’ai été conduite à protester contre l’inaction, la passivité de nos élus qui, mis à l’épreuve par des dossiers lourds, n’ont pas voulu combattre et n’ont simplement pas relevé le gant. Le sport de compétition a ceci de commun avec la politique, que ceux qui s’y consacrent nous «représentent». Je crois que mon goût déjà ancien pour les Jeux olympiques vient de là. Il faut, dans la vie, en tout cas je le crois, relever les défis. Dans la politique, préférez les per-dants aux poltrons, les «Poulidor» aux «Tartarin», les seconds aux absents à tous ceux qui évitent les obstacles et attendent à l’ombre que les risques soient passés. L’important, c’est sûr, est de participer. Alors, si cela vous dit, rejoignez-nous, vous serez bien reçus.

Mme Christiane Lecoustey « www.bty220.fr »

en vertu de la loi sur la démocratie de proximité, la municipalité ouvre une tribune d’expression à l’opposition municipale dans les publications municipales récurrentes.

Les textes émanant de cette tribune n’engagent pas la responsabilité de la municipalité.

Page 29: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * exPressions

29

eLus CoMMunistes et PArtenAires

eLus De gAuCHe non insCrits

C’est la rentrée, la période estivale est désormais derrière nous. Cet été 2012, débuté dans l’ambiance d’une promesse de renouveau, s’achève en demi-teinte. Côté météo, pour beau-coup juillet fut particulièrement triste et maussade, août s’est rattrapé mais avec une petite canicule. Côté politique, avec un héritage de plus de 10% de chômeurs, on nous avait promis pas d’état de grâce, il n’y en a pas eu. La fameuse théorie des 100 jours a de nouveau frappé, à comparer à plus de 3650 jours de pleins pouvoirs de la droite, cela semble décalé. Nous avons beaucoup entendu les quelques rescapés de la période Sarkozy qui abondent en moult solutions sur tout, le chômage, le prix de l’essence, les Roms, mais aussi les impôts établis par le dernier gouvernement Fillon, tout, y compris la Syrie, où il faudrait, de leur avis, y faire une petite guerre comme au bon temps d’avant. Sauf que ces gens là ont gouverné pendant 10 ans, avec les résultats que l’on sait. Il y a eu aussi la définition

grouPe soCiAListe et rÉPuBLiCAin

Septembre, c’est avant tout la rentrée scolaire pour de nom-breuses familles. Ce moment est important pour chaque enfant, après l’achat des fournitures et des vêtements c’est un nouveau pas dans les apprentissages. L’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire de 25 % aura permis d’aborder les dépenses de rentrée avec plus de sérénité. L’école sera une des priorités du quinquennat conformément au 38ème engagement de Fran-çois Hollande lors de sa campagne. Les groupes de travail char-gés de préparer la loi d’orientation sur l’école de cet automne ont déjà repris leurs réunions. Il devrait être question, entre autres, de la priorité à l’école primaire et de la valorisation de l’enseignement professionnel. L’organisation du temps scolaire sera aussi à l’ordre du jour. Le gouvernement s’est engagé à une concertation avec les collectivités territoriales autour de

ces problématiques. La ville de Brétigny souhaite fortement participer à ce débat après une consultation des partenaires locaux. Le 4 septembre les petits brétignolais vont retrouver comme chaque année leur école avec des locaux rénovés et rafraîchis pendant l’été. Cette rentrée 2012-2013 est bien sûr marquée par l’ouverture de l’école Aimé Césaire dans le quartier Clause-Bois Badeau, 126 enfants sont attendus pour cette première rentrée avec l’ouverture de 5 classes. Dans un premier temps, les élèves ne pourront être accueillis dans les locaux de l’école suite à des retards dans les travaux et c’est bien dommage, toutefois tout a été mis en œuvre pour qu’ils soient installés dans les meilleures conditions. Bonne rentrée à chacun d’eux.

Marion CARRÉ, Sylvie DAENINCK, Mohamed DJAÏD, Maud FOUGEROUZE, Jocelyne GARRIC, Bernard LEMAIRE, Stéphanie PERRON, Christian ROMEC, Rémi REUSS, Serge RICHARD

politique du «  creux » vu par Mélenchon et l’ultra gauche … ! Nous, nous préférons et retiendrons l’idée du cambouis dans lequel toute la gauche devrait y mettre les mains, pro-position formulée par un ministre bien connu des brétignolais et cher à leur cœur. A Brétigny, ce fut l’été de grands travaux. Le nouveau tunnel du cinéma voit désormais passer les voi-tures, l’ancien est en cours de remise en état et recevra à son tour les piétons. La maison des Sorbiers renait après 20 ans d’abandon et de dévastations. Des locaux administratifs sont mis en place au 52, rue de la mairie, au service de tous. L’école Aimé Césaire n’est pas terminée mais la rentrée des enfants est assurée. Nous aurons l’occasion de reparler de ce chantier compliqué. On enterre l’électricité dans des rues étroites, on remplace d’anciens câbles dans certains quartiers. Après des mois voire des années d’efforts subis par les riverains, par les commerçants, par nous tous, notre ville avance, merci. Bonne rentrée à tous, et bon forum des associations samedi 8.

Michel PARROT, Jeanne LHUILLIER et Juliette VAUSSOURD

Voilà maintenant plus de 100 jours que F. Hollande et son gouvernement sont aux manettes. Le bilan montre une sorte d’insatisfaction. Face aux plans sociaux exigés par les grands groupes (PSA AIR France), il faut plus de détermination : une loi contre les licenciements boursiers ! Pour les jeunes autre chose qu’un CDI « à durée déterminée » comme proposé ! Et il faut sortir du traité européen Merkel/Sarozy ; Si l’augmenta-tion de l’allocation de rentrée est une bonne nouvelle, mais il est nécessaire d’aller plus loin. Passer à la vitesse supérieure et non ralentir, le gouvernement promet une baisse modeste et provisoire des taxes sur le prix des carburants qui flambe (le litre de Super sans Plomb a atteint 2,05€ ou encore le double-ment immédiat du plafond du livret A qui permet la construc-tion de logements sociaux. Aujourd’hui il n’est question que de deux augmentations successives de 25%. Cela ne suffira

pas pour répondre aux attentes sociales alors que se prépare une nouvelle hausses des produits alimentaires de première nécessité. La gauche se doit de réussir en mettant fin à cette politique d’austérité à laquelle le FMI et l’Union européenne veulent nous condamner et qui produit les dégâts sociaux que l’on connaît en Grèce ou en Espagne. Il nous faut changer de braquet sous peine de voir la situation sociale se dégrader encore plus. Pour cela, les élus communistes et partenaires, défendent la proposition d’une loi sur l’interdiction des licen-ciements boursiers et de nouveaux droits pour les salariés. Et nous voulons un référendum sur le traité Merkel/Sarkozy. C’est aux Français de trancher car ce pacte touche la souveraineté nationale sur les choix budgétaires de notre pays, impacte les collectivités locales, les populations.

Philippe CAMO, Robert CHAMBONNET, Elisabeth PETIT, Chantal ARDOUIN, Jean-Marie BIDOU, Anita DAVID, Mauricette DIMEUR-VIANA, Monique SALSAC

en vertu de la loi sur la démocratie de proximité, la municipalité ouvre une tribune d’expression à l’opposition municipale dans les publications municipales récurrentes.

Les textes émanant de cette tribune n’engagent pas la responsabilité de la municipalité.

rAsseMBLeMent De LA gAuCHe soCiALe, ÉCoLogiste et soLiDAire

Après des vacances bien méritées, c’est l’heure de la rentrée. Les portes de l’école vont s’ouvrir en grand, celle que j’aime, celle de la république, celle de l’égalité des chances et celle de l’apprentissage de la citoyenneté. Victor Hugo écrivait  : «  l’homme à un tyran l’ignorance (…) Ouvrez une école et vous fermerez une prison ». C’était en 1862, mais c’est encore vrai aujourd’hui. Le président François Hollande, qui a fait de

l’école une de ses priorités, a promis de créer 60 000 postes dans l’Education nationale pendant son quinquennat. En tant que personnalité qualifiée auprès de la commission « Refon-dons l’Ecole de la République » qui a pour objectif d’élaborer un rapport (diagnostic et propositions) visant à améliorer l’ef-ficacité de notre système scolaire, je serais particulièrement attentif à cette promesse. Elle doit être tenue car la droite a supprimé 77 000 postes en cinq ans. L’enjeu est primordial  : former des jeunes citoyens éclairés capables de nous donner un avenir fondé sur un meilleur partage des richesses. Le chan-gement, c’est maintenant ? Chiche, bonne rentrée à tous !

Steevy GUSTAVE, Fatoumata KAMARA, Karima, MELLAHI 

Page 30: Parole n°104 (septembre 2012)

* septembre 2012 * Parole *PrAtique

30

Ayman AHAMADA (27 juillet)Younes HAMZA (30 juillet2)

Condoléances aux familles de...Josette ABEL épouse CAVDAROVSKI (7 juillet)Isabelle CHAMPION (11 juillet)Marcel DEGAND (17 juillet)Camille VANDENABELE veuve SELIN (17 juillet)Léontine CARO veuve HUE (27 juillet)Manuel PINTO NUNES (28 juillet)

Carnet

Bienvenue à ...Naomy YAKOBONDE (10 juillet)Rémy HIPPOCRATE (10 juillet)Elina GUESSAB (15 juillet)Ailey BOZALANDHE

MOMENGOH (17 juillet)Noé PICHOUT (17 juillet)Fatoumata KAMISSOKO (18 juillet)Nolan GONCALVES-GOMES (19 juillet)Kelyan CAMBRONE (21 juillet)Anaïs JAILLET (22 juillet)Lucie MALCOIFFE (22 juillet) Samy MENNAI (22 juillet)Jessy DORKELD (22 juillet) Lizi JANGAEVA (23 juillet) Victoria BAMBA (23 juillet)Léana LE GALL (25 juillet)Sohan LEUFROY (25 juillet)Imane BENCHIEKH (26juillet)

inscriptions sur les listes électorales

Nous vous rappelons que vous pouvez  dès à présent vous inscrire sur les listes électorales. La clôture des inscriptions est fixée au 31 décembre, néanmoins nous vous invitons à anticiper cette démarche. Attention  : les inscriptions, les changements d’adresse et d’Etat civil ne sont pas automatiques. La démarche est vo-lontaire.

Qui peut s’inscrire ?

Les électeurs venant d’une autre commune, Les électeurs ayant déménagé sur la même commune, Les jeunes atteignant leur majorité avant le 1er mars de

l’année suivante, (*) Les personnes majeures ayant acquis la nationalité fran-

çaise.

(*) L’inscription d’office des jeunes atteignant l’âge de 18 ans n’est automatique que si le jeune effectue sa journée militaire dans les temps. Dans ce cas Une lettre sera adres-sée au domicile du jeune majeur pour l’informer de son inscription sur les listes électorales.

Pièces à fournir : Une pièce d’identité et un justificatif de domicileLe décret de naturalisation pour les personnes naturalisées

N’hésitez pas à contacter le Service Elections au 01.69.88.40.39 ou 40.35 pour tout renseignement complé-mentaire

enquête publique

Construction d’un parc d’activités commerciales à la zAC Maison neuveLa mairie de Brétigny organise une enquête publique sur le projet de construction d’un parc d’activités commer-ciales de 45 000 m2 à la ZAC Maison Neuve. Elle débu-tera le 5 septembre 2012 et se terminera le 6 octobre 2012. Le registre d’enquête est accessible à tous : au Ser-vice Urbanisme, 35 rue de la mairie : du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h. A l’accueil de la mairie, 46 rue de la mairie : le samedi de 8h30 à 12h.

Chacun pourra y consigner ses observations ou les adresser par écrit à la mairie, à l’attention du commis-saire-enquêteur à l’adresse suivante : Mairie de Brétigny-sur-Orge, 46 rue de la mairie - BP 58 - 91224 Brétigny-sur-Orge.

Des informations relatives à l’enquête pourront être consultées sur le site internet de la ville (www.breti-gny91.fr) et des observations pourront être formulées à l’adresse suivante : [email protected] commissaire enquêteur recevra le public à la mairie (salle A’) les : Mercredis 5 septembre 2012 de 9h à 12h Vendredi 14 septembre 2012 de 9h à 12h Mardi 25 septembre 2012 de 15h à 18h30 Samedi 6 octobre de 9h à 12h

Page 31: Parole n°104 (septembre 2012)

* Parole * septembre 2012 * PrAtique

31

Brétigny à portée de main services publics

urgences médicales

services juridiques

eau - Assainissement eclairage public

gestion des déchets ménagers

Office de Tourisme3, rue du Général Leclerc Tél : 01 60 84 21 33

Union locale CGT / CFDT14, rue Georges GuillepinTél : 01 60 84 03 74Permanences les mardis et jeudis de17h à 19h.

S.N.C.F.conseils et informationsIle-de-France de 5h50 à 12h50 et de 13h10 à 20h08 - 0891 36 20 20 (0,23€ la minute). Ouverture de la gare à Brétigny du lundi au vendredi de 7h à 11h50 et de 16h20 à 20h. (vente de billets et tout titre de transport)

TaxisABC taxi : Tél : 01 60 84 28 04yann Lemaire : Tél : 06 07 69 86 57ABT : Tél : 06 23 78 35 07

Urgences GDF60, rue Pierre BrossoletteTél : 01 64 46 13 14

Lyonnaise des EauxN° Azur Clients : 0 810 383 383N° Azur Urgence 24h/24h :0 810 883 883

Centre anti-poisonTél : 01 40 05 48 48

PompiersAv. Guynemer : 18

InfirmièresMme Laborde et Mme QuiriciTél : 01 60 84 10 60Mmes Theillout, Futerle et CombescotTél : 01 60 84 45 32Mmes Waterblez et BourdeauTél : 01 69 88 88 76Mme Bazille : 01 60 85 17 64

MédecinsLa nuit ou le week-end, appelez le 15. La journée appelez votre médecin traitant.

SOS médecins EssonneL’association répond 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 à toute demande de soins en l’absence de votre médecin traitant, composez le 0826 88 91 91

PharmaciesLe nom de la pharmacie de garde est indiqué sur toutes les vitrines des pharmacies brétignolaises. Vous pouvez aussi téléphoner au 01 60 85 29 40

Centre de consultations médicales de l’Igesa (ex CEV)Base Aérienne 217 : 01 69 23 74 83

Avocats du barreau de l’EssonneConsultations gratuites sur RDV à l’Espace N. Mandela les mardis 1er et 3ème du mois de 17h30 à 19h30. Tél : 01 60 85 53 40

La Communauté d’agglomération met à disposition un numéro vert 24 h/24 et 7 jours/ 7 pour tout problème lié à l’eau po-table, la défense incendie, les eaux usées ou pluviales : 0 800 23 12 91. Pour tout problème lié à l’éclairage public, compo-sez le 01 69 72 18 00

Allo l’Agglo 0 800 293 991(appel gratuit) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h45 à 18h.

La déchetterie mobileChaque mois, vous avez la possibilité de déposer des objets ménagers spéciaux le carton, le papier, le verre, les déchets élec-troniques, les végétaux, le bois, la ferraille, les encombrants et le tout venant à deux pas de chez vous. Prochain rendez-vous :3 et 15 septembre de 9h à 12h, place du Marché couvert. Pour vous rendre à la déchetterie mobile, vous devez avoir une carte d’autorisation. Vous pouvez l’obte-nir en mairie avec un simple justificatif de domicile et l’original de votre pièce d’identité.

Locations de sallesKergomard et Robert BarranTél : 01 69 88 40 85Salle Grant - Tél : 01 60 85 20 84Maison Neuve - Tél : 01 69 88 40 85Votre mairie - Tél : 01 69 88 40 40

Vous souhaitez faire paraître une information dans Parole : Mairie de Brétigny-sur-Orge Service Communication - 46 rue de la mairie - 91 220 Brétigny-sur-Orge. Pour le Parole du mois d’octobre envoyez-nous vos demandes avant le 15 septembre.Parole - septembre 2012 - N°104 Tirage à 11 300 exemplairesMagazine mensuel d’informations municipales Directeur de la publication : Bernard Decaux Directrice de la rédaction : Véronique BlocquauxRédaction : Gilles Martinati Mise en page : Ludivine Anadon Photographie : Thibault d’ArgentMaquette : 4aoûtImpression : Imprimerie Grenier Distribution : Personnel communalimprimé sur du papier 100% recyclé

Préfecture d’EvryBoulevard de FranceTél : 01 69 91 91 91

Sous-préfecture de PalaiseauAv. du Général de GaulleTél : 01 69 31 96 96

Commissariat d’ArpajonTél : 01 69 26 19 70

Commissariat de BrétignyAvenue GuynemerTél : 01 60 85 29 40

Police municipale20, rue Danielle CasanovaTél : 01 69 88 40 50

Hôtel des Impôts29, rue du G. de Gaulle - ArpajonTél : 01 69 26 84 00

Perception de Montlhéry16, rue de la ChapelleTél : 01 64 49 67 40

CimetièreOuverture au public : du 1er avril au 30 septembre de 7h à 19h. Du 1er octobre au 31 mars de 7h30 à 17h30Le jour de la Toussaint de 7h à 19h

La Poste18, rue du Général Leclerc - Tél : 36 31Ouverture du lundi au vendredi8h-12h/14h-19h et samedi 8h-12h

Pôle emploi 19, rue des Cochets - Tél : 39 49Fax : 01 60 84 20 39. Ouverture du lundi au jeudi de 9h à 17h et le ven-dredi de 9h à 12h.

Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)29, rue Edouard BranlyTél : 01 60 85 06 91

Maison des SolidaritésPour rencontrer une assistante sociale, une puéricultrice, une sage-femme, adressez-vous au Centre Départemen-tal d’Action Sociale et de PMI9, rue du Bois de ChâtresTél : 01 60 84 63 81

Maison de la Justice et du Droit Le Trianon72, route de Corbeil 91360 Villemoisson-sur-Orge Tél : 01 69 46 81 50

Page 32: Parole n°104 (septembre 2012)

Suivez toute l’actu avec la Newsletter

Devenez adepte du co-voiturage

Soyez informé des évènements par SMS

Simplifiez vos démarches personnelles

Réglez vos frais de cantine en ligne

Ce magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé. Notre imprimeur est engagé dans un processus d’éco-responsabilité certifié ISO 14001, Imprim’vert, FSC et PEFC. Les encres utilisées pour imprimer ce document sont 100 % végétales.