options 581 - urgence logement

Click here to load reader

Post on 07-Mar-2016

226 views

Category:

Documents

6 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Novembre 2012

TRANSCRIPT

  • MENSUEL DE LUGICT-CGT N 581 / NOVEMBRE 2012 / 4

    a u c u r d u s o c i a l

    Page 28

    EUROPELUNIT

    SYNDICALE FAIT LE POIDS

    Au premier rang des proccupations des Franais, sa crise hante leurs angoisses de dclassement. Cette situation, qui perdure depuis des dcennies, sinscrit dans la crise conomique et sociale. A ce titre, elle interpelle le syndicalisme. Pages 16 27

    VILLES INTELLIGENTES

    Souriez Page 46

    THIE

    RRY

    BO

    RDAS

    / M

    AXPP

    P

    LOGEMENT

  • 3OPTIONS N 581 / NOVEMBRE 2012

    a u c u r d u s o c i a l

    MENSUEL DE LUGICT-CGT

    263, rue de Paris Case 431,

    93516 Montreuil CedexTl. : 01 48 18 84 33Fax : 01 48 51 64 57

    Courriel :

    DIRECTRICE DE LA PUBLICATION

    Marie-Jos Kotlicki

    RDACTEUR EN CHEFPierre Tartakowsky

    RDACTEUR GRAPHISTEAnne Dambrin

    RDACTIONValrie Graud

    Martine HassounChristine LabbeGilbert Martin

    Louis Sallay

    ADMINISTRATRICEClaire Chaumeron

    PUBLICITClaire Chaumeron Tl. : 01 48 18 84 32

    PHOTOGRAVUREAnne Dambrin

    IMPRESSIONSiep Rue des Peupliers

    77590 Bois-le-Roi

    CONCEPTION GRAPHIQUELigne neuf

    84, av. de la Rpublique75011 Paris

    Commission paritaire : 0112 S 08090

    du 18/01/2007ISSN : 1154 5658

    Dpt lgal :4e trimestre 2012

    ditorialNgociations et mobilisationsEn prnant la satisfaction des besoins et des attentes et non laustrit, en revendiquant linves-tissement dans la reconnaissance salariale des qualifications, dans la recherche, en pariant sur linnova-tion et non sur la baisse du prix du travail, en construisant un manage-ment associatif et non coercitif dans la transparence, en exigeant les droits dintervention contre le diktat de lactionnariat, nous vou-lons que les salaris et les peuples reprennent la main sur le travail leur travail face la finance.Cette volont sest sexprime au cours de la premire journe euro-penne dactions coordonnes du 14 novembre. Lavenir de lEurope est chercher dans cette dyna-mique sociale, la seule capable de faire merger une issue la crise. Une crise o nous enfoncent, chaque jour davantage, les solu-tions dinspiration librale du prsi-dent de la Rpublique. Le dialogue social, engagement de Franois Hollande, risque de tourner court dans notre pays si rien ne vient sopposer aux desseins du Medef pour mettre en pices le droit du travail.Pour contrer cette offensive sur le front de la jeunesse, lUgict a dcid de faire de lemploi des jeunes diplms un de ses axes forts dintervention et de pour-suivre, au-del des ngociations sur les contrats davenir et les contrats de gnration, laction en faveur de mesures ambitieuses pour lemploi qualifi.Dans le prolongement de laction de lt dernier auprs des parlementaires et du gouvernement pour une loi-cadre pour la jeunesse, lUgict impulse, avec plusieurs organisations de la Cgt, une interpellation des entreprises autour de dix engagements pour lemploi des jeunes (embauches, stages, reconnais-sance des diplmes, suivi). Ainsi, lorsque les ngociations vont souvrir dans les entreprises sur les contrats de gnration, notre objectif sera de construire un rapport de forces pour dpasser les simples obligations contenues dans la loi. La campagne sera lance par un rassemblement, organis par lUnef, le 11 dcembre Paris. Dvelopper la mobilisation sur la base de propositions en phase avec les attentes est le moyen dviter des ngociations froid et de jouer la conqute. Au-del de lemploi des jeunes, et notamment dans la ngociation sur la scurisation de lemploi, la riposte et loffensive simposent. Les trente-cinq heures, le smic, le Cdi sont remis en cause par le patronat au nom de la crise. A nous de dbattre avec les salaris des exigences de sortie de crise, en encadrant au mieux toutes les mesures concernant lemploi, en obtenant les dispositifs dvaluation de toute mesure lie des aides publiques, en forant le lien entre qualification et salaire, et en gagnant des espaces dexpression et dintervention rels.Larticulation des propositions, des ngociations et des mobilisations, dans les entreprises et les professions comme au plan national, peut donner aux journes du 9 octobre pour lindustrie et du 14 novembre contre laustrit en Europe le statut de catalyseur dun mouvement social de plus en plus consquent.

    Jean-Franois BolzingerSECRTAIRE GNRAL ADJOINT DE LUGICT-CGT

    CAN

    DIL

    LE /

    OPT

    ION

    S

    2 0 1 1

  • 4 OPTIONS N 581 / NOVEMBRE 2012

    6 propos Au fil de lactualit

    7 Opinion-CgtPour le dialogue et la fermet

    8 Arrco/Agirc Au prtexte du dficit

    Alcatel Erreurs stratgiques

    9 Assises de lEsr Les prcaires la fte

    Sant Quel accs aux soins ?

    Emploi des jeunes 18 propositions du Cese

    10 Vote Une premire pour les entreprises de moins de onze salaris

    URBANISME

    Pages 16 27 Le logement est indissociable de laccs lemploi, de la lutte pour la dfense du pouvoir dachat et des moyens dvelopper pour lutter contre les ingalits. Comment, pour les militants syndicaux, conjuguer prsence dans les commissions logement et dfense des intrts des salaris ? Quelle autre relation imaginer entre les reprsentants syndicaux au conseil dadministration de lorganisme collecteur et les salaris ? Sur le terrain, des expriences tracent des pistes. Les jeunes, eux, se heurtent trs tt la crise du logement et son cot, ce qui complique leur insertion professionnelle et leur accs la qualification. Une tude du Creq a montr que cet obstacle est double pour les apprentis, qui doivent effectuer des allers-retours entre leur centre de formation et leur entreprise daccueil, parfois loigns.Table ronde avec Charlotte Niewiadomski, Fabrice Angi, Eddie Jacquemart, Pierre Tartakowsky.

    NOM ....................................................................................................................................................

    PRNOM ..............................................................................................................................................

    BRANCHE PROFESSIONNELLE ........................................................................................................

    ADRESSE .............................................................................................................................................

    ...............................................................................................................................................................

    CODE POSTAL ........................... VILLE .............................................................................................

    !

    Options (mensuel, 10 numros par an) : Edition gnrale ................................................................ 32 Edition avec encart professionnel ..................................... 39 !

    Tarif spcial accueil nouvel abonn (6 numros) .... 12 !

    Retraits, tudiants, privs demploi ........................ 25 !

    Joindre le rglement lordre dOptions263, rue de Paris Case 431 93516 Montreuil CedexTl. : 01 48 18 84 33 Fax : 01 48 18 81 09Courriel :

    BULLETIN DABONNEMENT

    ENCARTS CENTRAUX Options Mines-Energie

    (16 pages) Options Sant (4 pages)

    12 EmploiExploiter sans entrave ?Entretien avec Christian Delbo, animateur du collectif formation professionnelle initiale et continue de lUgict, en charge du suivi des ngociations sur la scurisation de lemploi

    14 Secours catholique Pauvret, paysage persistant, en pire

    15 Droits sociaux La rforme du Code du travail grec est non conforme

    Fiscalit La Fgtb remet les pendules lheure

    Stress Les entreprises europennes ne se pressent pas

    som

    mai

    re

    Logement en urgences

    Options n 581 NOVEMBRE 2012

    NIC

    OLA

    S M

    ARQ

    UES

    / K

    R IM

    AGES

    PRE

    SSE

  • 5OPTIONS N 581 / NOVEMBRE 2012

    28 Europe14 novembre : lunit gagnante

    33 ComptitivitLes Franais accusent le choc

    38 Vitry-sur-scne ExpositionLes prototypes dobjets en fonctionnement de Fabrice Hyber

    39 Rotterdam Tout autour de Jan Van Eyck, lhomme qui peignait dor40 Rtrospective

    Edward Hopper pour qui tout ou presque a commenc Paris

    NIC

    OLA

    S M

    ARQ

    UES

    / K

    R IM

    AGES

    PRE

    SSE

    XAVI

    ER D

    E TO

    RRES

    / M

    AXPP

    P

    C

    OLO

    MB

    US

    MU

    SEU

    M O

    F AR

    T, O

    HIO

    VIN

    CEN

    T IS

    ORE

    / M

    AXPP

    P

    29 ArcelorMittal Propositions transnationales pour lemploi

    30 RuptureRconcilier management et travail, cest possible

    31 JeunesEntreprises, osez (vraiment) lavenir !

    32 Bloc-notes Ugict : agenda et rendez-vous

    platines43 Katia et Marielle Labque West Side Story

    Anne Sophie von Otter Sogno baroccoRenaud Capuon Brahms et Berg

    bouteilles43 Rcolte 2012 Volumes en net recul

    lire44 Les polars RCOMPENSES Derniers grands prix de lanne45 Les romans AVENTURIERS Dans le sillage de Rimbaud

    droits35 Fonction publique

    Actualit de la jurisprudence

    36 Droit du travailEmplois davenir, galit professionnelle femmes-hommes, droit syndical

    46 Villes intelligentesSouriez, vous tes profil

    CHRI

    STO

    PHE

    MO

    RIN

    / M

    AXPP

    P

    grilles 50 Echecs et mots croiss

    48 Puces Rfid Un mouchard indtectable

  • OPTIONS N 581 / NOVEMBRE 2012

    GER

    ARD

    JULI

    EN /

    AFP

    tiaire. On leur conseillera un lger laisser-aller, col ouvert sous une barbe de deux ou trois jours,