num 45 oct 2013 defin

Download Num 45 oct 2013 defin

Post on 29-Mar-2016

217 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Canard des Neiges n°45 Octobre 2013

TRANSCRIPT

  • Editeur responsable :

    Christian Smets

    Rue du Congrs 22

    1000 Bruxelles

    christianneigesroyal@

    yahoo.fr

    SOMMAIRE : L e S O I R : 1 2 5 A N S p a g e 2

    Brves - News

    page 4

    EGNATIA : cest quoi a ?

    page 5

    Les Carnets de Claude W.

    page 6

    Davoud et le caviar

    page 7

    Jeux : cest quoi chat ?

    page 8

    Le CANARD des NEIGES

    N45 Octobre 2013

    Dj, les feuilles tombent

    M E N S U E L d e s

    q u a r t i e r s N O T R E -

    D A M E A U X N E I G E S

    e t R O Y A L

    B r u x e l l e s

    Nuit dHalloween Avant de recevoir le Canard suivant vous aurez vcu le 31 octobre la nuit dpouvante dHalloween. On en a dj parl : tradition celtique qui se perd dans la nuit des temps, elle tait clbre en Irlande, cosse et pays de Galles. Avec lmigration massive vers le nouveau Monde, cest devenu une fte aux U.S.A, qui, par ricochet est revenue en Eu-rope de louest depuis une bonne trentaine dannes.

    Chrtient et Papaut Lglise catholique a cherch depuis toujours gommer les ftes paennes. Ainsi la Toussaint a cher-ch effacer le souvenir dHallo-ween depuis le VIIe sicle. Cepen-dant, chaque anne cette tradition se rinstalle chez nous, au grand plaisir des enfants qui collectent bonbons et friandises. Oserons-nous, comme ces dernires temps, esprer quelques superbes vitrines dans nos rues. vous den juger.

    Outils de communication Voici quasi 4 ans, notre Prsident, M. Trine, nous a contact afin de relancer notre Association, nous avons choisi dexploiter les possibi-lits de communication que nous offrait le NET. Progressivement, nous avons mis 5 outils en ligne : un mensuel, votre Canard des Neiges. Deux blogs (EKLABLOG et ISSUU pour des motifs de lisibilit par tous) o lensemble des numros du men-suel sont visibles. Une page FB et, dernier n un site WEB qui cartonne http://www.canarddesneiges.be Le tout atteint un nombre consid-rable de visiteurs mensuels dont on ne nous dira pas quil na aucun im-pact sur le nombre de visiteurs du quartier : ce nest pas crdible.

    Sans vous gaver de chiffres Le Canard, grce une demi-douzaine de personnes qui le redif-fusent, atteint chaque mois 2000 2.500 personnes. Sur les 2 BLOGS plus de 1.000 Canards sont lus men-suellement. Notre page FB (chiffres en baisse, il est vrai) touche chaque mois 500 visiteurs et le site WEB 2.000. Cest donc un minimum mensuel de 4.000 visiteurs qui nous visitent. Sans impact ? Impensable. Au hit de la page WEB les difices places et balcons, puis avec 6 700 visites, des lieux mythiques du coin : Madous Provence, Bottega, Titanic, Rotonde et Kumquat. Vien-nent ensuite Groove Street, le Thtre royal du Parc, la Fred Academy et lHtel du Congrs.

    Ben oui quoi quon en dise, on bosse ferme

  • Le SOIR : Monument de la presse belge install dans le quartier

    Le quartier de la Presse Lorsqu'on pouvait accder facilement de la colonne du Congrs, au boulevard Pachco, 3 minutes dici, prs de lac-tuel Centre belge de la bande dessine, la rue du Marais, les rues des Sables et Saint-Laurent, concentraient bon nombre de rdactions et leurs rotatives tournaient sept jours sur sept. On y trouvait la presse socialiste avec Le Peuple et Het Volk , le dmo-chrtien La Ci-t , Het Nieuws van den Dag , etc. Mais, Le Soir, fond par Emile Rossel en 1887, sinstalle ailleurs : rue Isabelle, (aujourdhui disparue) , proche de la rue Royale ( hauteur du Palais des Beaux-Arts). Il ny restera finalement que peu de temps et ses dmnagements ne le mneront pas bien loin. Ds laube du XXe sicle, il prend ses quartiers place de Louvain pour longtemps.

    Occupations, fascisme, etc De 1914 1944, la situation na pas vrai-ment t simple pour Le Soir . Le 21 aot 1914 Bruxelles est occupe et le quotidien cesse de paratre. Une semaine peine aprs larmistice, le 18 novembre 1918, il reparat sur des moyens de for-tune (papier verdtre). Ds 1919, le quo-tidien cre une Tribune libre qui donne la parole des politiciens. 1930 voit la monte des fascismes en Europe. Le lea-der de REX, Lon Degrelle, dit Modeste Ier de Bourgogne, souhaite sy exprimer. Refus catgorique de la Direction, qui

    prend, cette fois, le parti de son adver-saire aux lections, Paul Van Zeeland. Notre Benito en concevra une vive rancur et perdra l lection.

    Un Soir Vol et un Faux Le 18 mai 1940 les troupes allemandes occupent nouveau Bruxelles. Contre la volont des diteurs, un groupe de colla-bos fait reparatre le journal : cest ce quon appelle le Soir vol . Herg y publiera des planches de Tintin, ce qui lui sera vivement reproch la Libra-tion, mais ceci nest pas notre sujet.

    9 novembre 1943 ( la veille de lanni-versaire de la capitulation allemande de 1918), un bien curieux numro du grand quotidien est en vente dans quelque 50 kiosques bruxellois, cest le

    Faux Soir Imagin et ralis par des rsistants du Front de lIndpendance, le projet prit finalement la forme dun gigantesque canular, dun pied de nez loccupant. Au-del de la farce patriotique, sa mise en uvre exigea des moyens consid-rables : complicits diverses, dans les bureaux du Soir vol et celle dun imprimeur. Il ntait pas ais, en cette priode o tout tait rare, de se procurer des quantits de papier grand format, ni de se substituer aux vrais livreurs.

    Laffaire suscita la fureur des Boches et plusieurs rsistants payrent de leur vie leur participation cet pisode.

    Quotidien francophone gnraliste se voulant sans tiquette politique, Le Soir nat en 1887 et depuis

    occupe une place importante dans le paysage mdiatique de la Belgique.

    Canard des Neiges n45 Octobre 2013 page 2

    Le Soir a 125 ans.

    Faux Soir du F.I..

    Le format berlinois et ses cahiers. Soir vol de loccupation

  • Laprs-guerre

    Aussitt Bruxelles libre, le quo-tidien est restitu ses lgitimes propritaires. Sans entrer dans des dtails dactionnariat qui nintres-sent personne ici, il est encore aux mains des descendants de son fon-dateur. Si depuis 1901 le quotidien a son sige place de Louvain, il occupait en fait le vaste lot o on btit actuellement lhtel Motel One. Les Golden sixties furent lge dor de notre presse, les ti-rages senvolaient pour atteindre plusieurs centaines de milliers.

    Superbe boutique Au 120 de la rue Royale, la mai-son mre exploitait aprs guerre un vaste magasin o on trouvait la presse (le Soir sortait encore le dimanche), des livres, des disques, puis plus tard des cassettes vido. Le personnel tait nombreux et les clients sy pressaient, dimanches compris. Elle a, bien entendu, dis-paru depuis belle lurette.

    120 - 20 = 100 Il y a quelques annes peine, le Soir a fait son ultime dmnage-ment vers le 100 de la mme rue. Ce ntait pas loin : ils ont simple-ment saut au dessus des Tapis Samois, pour stablir plus prs de notre vieux gnral Brialmont. Crise de la presse oblige : ces nou-veaux locaux occupent un volume bien moindre que les prcdents, ce qui nempche que le quotidien emploie toujours 108 journalistes salaris et diffuse 89.000 exem-plaires payants, ce qui ferait 1/2 million de lecteurs ? Ces chiffres

    rcents sont de 2012. Lestimation du lectorat, manant dune officine spcialise semblerait indiquer que ce journal nest lu que par des familles nombreuses. Bon, pas-sons.

    Format berlinois En 2005, le format du journal a radicalement chang . Il se pr-sente dsormais sous forme de quatre cahiers thmatiques, ais-ment maniables, ce qui change fort du format traditionnel.

    Souvenir de gosse : quand autre-fois, dans le tram, votre voisin lisait le Soir, il devait le dplier. Une seule alternative : soit, vous preniez son journal sur le front, soit son poing sur le nez. cet gard, le nouveau format est plus confortable.

    Jubil En 2012, le Soir a ft ses 125 ans dexistence rue Royale. Cela reste bien visible sur la faade des lo-caux actuels au n 100 .

    pisode du Faux Soir Si les dtails de cette affaire peu banale intressent certains dentre vous, nous les invitons consul-ter larticle que lencyclopdie libre WIKIPEDIA y consacre.

    Nous y avons puis les quelques lignes du prcdent . Cest trs dtaill et document avec une extrme prcision. lire.

    Canard des Neiges n45 Octobre 2013 page 3

    Le spectre du quartier a frapp la Colonne

    Ils nous avaient pourtant prvenus Le Dr Folamour et le Comit HARO (sur le baudet) lavaient bien dit : on allait nous saloper la perspective de la Colonne du Congrs. Un matin le crime tait commis : Lo-pold Ier tait chapeaut dune sorte de Tour Eiffel et le ft du monument pourvu de deux ailes bleues. Ce ne peut tre quun nouveau mauvais coup du Spectre des Neiges.

    Pour redevenir srieux, une grue stait casse la figure et on a d en faire venir une autre dare-dare. Elle est de taille monstrueuse. Il est visible aussi que des travaux ont dbut sur la dalle qui reliait les 2 ailes de lex Cir administrative.

    Un fonctionnaire employ la Tour des Finances nous a galement affirm que la rinstallation du Jardin Pchre avait commenc et des ouvriers disent quune demi-douzaine de plateaux de limmeuble o stablira la police fdrale sont prsent termins.

    Merci Dirk J, notre voisin de chez AXA, pour sa photo et langle amusant sous lequel il la prise.

  • BREVES-NEWS-GAGS-BREVES-NEWS-GAGS-BREVES-NEW

    Les 1001 Nuits Spectacle de ren-tre jusquau 20 octobre inclus. vasion dans lunivers millnaire des contes persans : rve, amours, in-trigues et cruaut.

    Adaptation thtrale de Dominique Serron et