nuisances lumineuses extérieures points de vue afe – norme afnor « nuisances lumineuses » eric...

Download Nuisances lumineuses extérieures Points de vue AFE – Norme AFNOR « Nuisances lumineuses » Eric Decaillon Rencontre FDE SOMME / AFE NORD Gentelles 06 avril

If you can't read please download the document

Post on 03-Apr-2015

104 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • Nuisances lumineuses extrieures Points de vue AFE Norme AFNOR Nuisances lumineuses Eric Decaillon Rencontre FDE SOMME / AFE NORD Gentelles 06 avril 2012
  • Page 2
  • Page 3
  • 1 Nuisances lumineuses extrieures Le point de vue de la ville de LILLE
  • Page 4
  • PASSER DE LA DEFINITION DUN PROBLEME A SA PRISE EN COMPTE TECHNIQUE En priode nocturne, la lumire constitue lun des marqueurs principaux de lactivit humaine. Si elle est indispensable certaines fonctions, elle nen est pas moins altratrice de la nuit, du noir, des moments nocturnes, dune ressource naturelle commune.
  • Page 5
  • PASSER DE LA DEFINITION DUN PROBLEME A SA PRISE EN COMPTE TECHNIQUE La nuit qui ncessite, ou permet selon le cas, lusage de la lumire artificielle pour la plupart des activits, est une ressource en accs libre pour lHomme. Ressource qui, comme lair, na aucune valeur de march, et que tout un chacun peut exploiter avec pour seuls cots apparents, ceux des infrastructures dployes et ceux de lnergie lectrique consomme.
  • Page 6
  • PASSER DE LA DEFINITION DUN PROBLEME A SA PRISE EN COMPTE TECHNIQUE Ne sont que trs rarement considrs les cots environnementaux, sociaux ou sanitaires de cette perte du noir. Il convient de mener une rflexion multidisciplinaire approfondie pour arriver concilier les fonctions consensuelles de la lumire urbaine avec une certaine sauvegarde du noir, du nocturne comme ressource culturelle, sociale, sanitaire et comme biotope.
  • Page 7
  • PASSER DE LA DEFINITION DUN PROBLEME A SA PRISE EN COMPTE TECHNIQUE Cette prise en considration de tous les cots de la lumire artificielle passe galement par une nouvelle vision de lclairage urbain. La double valorisation de lespace public et de la nuit urbaine gnre de nouvelles approches de la technique, et en redfinit les missions.
  • Page 8
  • PASSER DE LA DEFINITION DUN PROBLEME A SA PRISE EN COMPTE TECHNIQUE Le corps social sinterroge sur ce moment du dveloppement urbain et ses conditions en terme politiques, conomiques, urbanistiques et environnementaux. Que la technique change et lclairage des villes avec elle, ne constitue pas un dbat en soi.
  • Page 9
  • 2 Nuisances lumineuses extrieures Le point de vue de lAFE avec le guide
  • Page 10
  • Page 11
  • la pollution lumineuse NUISANCES DUES A LA LUMIERE Pollution Phnomne unanimement reconnu (eau air) Touche tous les usagers Nuisances lumineuses Multiples et varies Ne touchent chaque fois quune partie trs faible dusagers
  • Page 12
  • SELECTION DES NUISANCES ATMOSPHERIQUESTERRESTRES PHYSIQUES PSYCHOLOGIQUES Halo lumineux blouissements ponctuels Astronomes amateurs Observations qualitatives du ciel blouissements Dbordements Sur/Sous clairage tres vivants Humains Animaux Vgtaux Ambiances ngatives Inscurits subjectives Les rsidents Les usagers
  • Page 13
  • Les points de vue des cologues Monde animal : Dr Marc Thry, Musum national dhistoire naturelle, cologie - biodiversit positifs Constat : effets rsultats scientifiques expriments ngatifs Orientation positives Barrires volontaires Consquences Dsorientation ngatives (tortues marines, ptrel, ) Proies Consquences relles mal connues sur les cosystmes Prdateurs La qualit de la nuit appartient la qualit de la vie Les lumires sans intrt sont proscrire Lumire mlatonine - drgulation
  • Page 14
  • Monde vgtal Rle essentiel Lumire Commande les rythmes circadiens Source dnergie Sources dinformation Longueurs dondes ? Quelles lumires ? Intensits ? Dures dexposition ? Dommages difficiles valuer en milieu naturel. Les effets restent inconnus et peu tudiables JP Bouly, laboratoire de physiologie cellulaire et molculaire, Universit P.M. Curie Les points de vue des cologues
  • Page 15
  • Calcul du flux maximum potentiellement perdu UPF UPF = F la [ ULOR + 1 u + 2 (DLOR u)]
  • Page 16
  • Expressions de U.P.F. UPF = F la [ ULOR + 1 u + 2 (DLOR u) ] ULOR DLOR UPF = E.S. + 1 + 2 (- 1) u clairement (lux) Surface (m 2 ) Facteurs de rflexions % flux direct haut % flux direct bas Facteur dutilisation Choix du matre douvrageChoix de lclairagiste Sur les 6 paramtres qui caractrisent le flux perdu, 3 relvent du choix du matre douvrage Et 3 relvent des choix de lclairagiste
  • Page 17
  • Efficacit lumineuse et efficacit nergtique U = Flux reu par la surface Flux mis par la source Flux mis par la source = E (lux) x S (m) M x u L lm/(lux.m) = 1 M x u P ( watts) = E (lux) x S (m) M x u x fe Pe (W/(lux.m) = 1 M x u x fe
  • Page 18
  • Efficacit lumineuse : analyse par le calcul L lm/(lux.m) Valeurs aux limites de lefficacit lumineuse en clairage extrieur Eclairages AmbianceFonctionnel urbain Autoroutes -rocades - voies express M 0,5 =< M

Recommended

View more >