naissance de l’art vidéo et numérique

Download Naissance de l’art vidéo et numérique

If you can't read please download the document

Post on 08-Jan-2016

18 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Naissance de l’art vidéo et numérique I’art vidéo des années soixante-dix explore un domaine plus large qui, dans le contexte de l’art contemporain, apparaît comme une réaction à l’art minimal ou à l’art conceptuel. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Naissance de lart vido et numrique

    Iart vido des annes soixante-dix explore un domaine plus large qui, dans le contexte de lart contemporain, apparat comme une raction lart minimal ou lart conceptuel. Beaucoup des reprsentants de cette gnration dartistes se sont mis critiquer le ct froid et abstrait, le manque dengagement social et humain de lart de leur poque la fin des annes soixante face un monde en bullition, marqu par les rvoltes tudiantes, la guerre du Vietnam et les problmes de racisme.

  • Les pionniers de lart vido et numriqueNam June Paik

  • Les annes 1960

    En 1963, la galerie Parnass de Wuppertal (Allemagne) prsente treize tlviseurs "prpars" (Music/Electronic Te/evision); sur chacun, le trajet des lectrons est perturb l'intrieur du tube cathodique, transformant les images figuratives des programmes en formes abstraites. Nam June Paik a soulign l'analogie de ses variations visuelles avec celles, sonores, obtenues par Cage sur ses instruments prpars.

    En 1965, Nam June Paik achte sa premire camra vido portable. C'est dans cette dcennie que Paik, install aux tats-Unis, ralise avec la violoncelliste Charlotte Moorman de nombreuses performances. Ainsi ses vido-sculptures, L'Opra Sextronique (1967) ou encore T.V. Bra for Living Sculpture for Living Sculpture (1969), o deux moniteurs T.V. qui diffusent les images des premiers hommes sur la lune, servent de soutien-gorge la violoncelliste, les images changeant le rythme

  • Nam June Paik, 1932 Soul (Core)Deux rencontres vont tre dcisives pour son travail: en 1958, avec John Cage, compositeur pour qui tout peut devenir matriau artistiqueet, en 1961, avec George Maciunas, initiateur de Fluxus, l'esprit duquel Paik adhre ds lors. Il participe au premier festival Fluxus Wiesbaden en Allemagne en 1962. Nam June Paik, T.V. Cello with Charlotte Moorman 1971

  • Fluxus

    Qu'est-ce que Fluxus , noeud de la gense des principaux courants d'avant garde et des principaux happenings qui eurent en Europe et aux tats-Unis dans le courant des annes 60 ?

    tat d'esprit, faon d'tre, ensemble d'ides incroyablement varies, " Fluxus " a t engag diffrents niveaux dans l'invention, le dveloppement et la thorie, de bon nombre d'aspects de l'art contemporain tels que l'art postal, les arts de la communication, et l'utilisation des media, particulirement de la vido, la performance et le happening, I'art conceptuel, la posie concrte, les coopratives d'artistes, les espaces alternatifs, la musique nouvelle, les spots publicitaires, les muses intermittents ou ambulants, etc. C'est un courant de pense, qui a plus ou moins spontanment pris naissance sous la coordination de Georges Maciunas, et ses manifestations varies - performances, festivals, publications, expositions, concerts et happenings-ont plutt t des activits superficielles qu'une stratgie professionnelle.Les artistes " Fluxus " vivent partout dans le monde et officiellement, rien ne les relie entre eux si ce n'est une certaine faon de concevoir l'art partir des influences qu'ils ont subies. Ce qu'ont en commun les artistes " Fluxus ", c'est une attitude commune envers l'art, une volont d'innover.

    Ainsi que le dit si bien NamJune Paik: " Fluxus n'est pas un mouvement; c'est un tat d'esprit avec lequel on vit, avec lequel on mourra... Rendre lart accessible tous en le rapprochant de la vie.

    Ben VautierErik Dietman, La Coiffeuse, sculpture installation, 1963

  • Nam June Paik, Vido Flag, 1985-1996

  • Depuis 1985 Paik se consacre la ralisation d'immenses robots, totems cyberntiques constitus de moniteurs empils travers lesquels se perptue l'esprit Fluxus

    Ci-contre Olympe de Gouge

  • "Electronic Superhighway" by Nam June Paik in the contemporary art gallery of the Smithsonian American Art Museum in Washington.

  • Bruce NaumanAprs la peinture partir des annes 70 Bruce Nauman ralise des installations vido qui interrogent la relation du corps lespace, comme dans Going around the Corner Piece, 1970, o, sur le principe des circuits ferms dits de surveillance, quatre camras filment le visiteur dans un couloir longeant une construction rectangulaire. Aux quatre angles du parcours, quatre moniteurs lui restituent son image en lger diffr, dstabilisant ses points de repres. Bruce Nauman, oing around the Corner Piece, 1970 instalao vdeo em circuito fechado: 4 cmaras vdeo vigilncia p/b, 4 monitores V-CRT p/b, 1 cubo branco.

  • Dans le prolongement de ce travail, Bruce Nauman conoit des dispositifs vido avec pour but de prenniser, en les isolant, des activits quotidiennes. Son uvre, dit-il lui-mme, consiste structurer ces activits de sorte quelles soient de lart, ou quelles aient la cohsion ncessaire pour devenir accessibles aux gens. Comme dans la priode de lAntiforme, il sauve des dtails de linsignifiance et de la disparition. Il ralise notamment en 2001 une srie de vido, Office Edit, o une camra surveille son bureau, la nuit, pendant quil dort.Bruce Nauman MAPPING THE STUDIO II with color shift, flip, flop, & flip/flop

  • Dj trs joueur, l'artiste amricain y filmait de nuit, en night-shot, avec de simple webcams au pixel pais, son atelier vide. Faon de guetter et de repenser la notion d'vnement esthtique, incarn alors par le passage furtif de quelques souris se faufilant derrire son bureau ou parmi ses outils. En qute d'inspiration, explorant son inconscient (l'atelier pendant le sommeil de l'artiste, l'arrire-monde saisi par la technologie) Nauman jouait dj avec la mise en spectacle, et la pseudo immdiatet de l'art et de l'image filme (de l'atelier au consommateur directement).

  • En 1990, il revient son propre corps et filme en gros plan sa tte tournant comme un gyrophare tandis qu'il dit des dclarations violentes sous formes d'onomatopes. Et comme explication de tout cela, il dit:"Fondamentalement mon oeuvre est issue de la colre que provoque en moi la condition humaine . il inaugure une rflexion plastique et thorique de son propre corps qu'il dcoupe en morceaux, tte en bas ou coupe membres disloqus.Bruce Nauman se sentait galement proche des proccupations de certains cinastes exprimentaux, et notamment d'Andy Warhol dont les films se caractrisaient par une structure anti-narrative base sur le temps rel et l'absence de montage

  • Andy WARHOLSleepLes films de Warhol ont boulevers en profondeur un certain type de savoir et de comportement face au cinma. Mais les lments novateurs et radicaux des films de Warhol (plans fixes de longue dure, temps rel , crudit des reprsentations sexuelles) ne peuvent tre pleinement compris que si on les apprhende en les rapportant lattitude globale qui gnre lensemble de lactivit de lartiste : sa peinture comme ses films.

  • Empire est un film d'Andy Warhol. L'ide tait de filmer l'Empire State Building en plan fixe depuis le coucher du soleil jusqu' son lever. Le film a t tourn durant la nuit du 25 au 26 juillet 1964 de 20h06 2h42 depuis les bureaux de la Rockefeller Foundation au 41me tage du Time-Life Building. Tourn en 24 images / seconde, il a t ralenti par Warhol pour tre projet en 16 images / seconde.

  • Andy Warhol, Not rolling a jointA la manire de ses toiles, ces squences ne sont en ralit qu'une seule, rpte plusieurs centaines de fois. Par exemple, dans cette squence du nom de Sleep ou l'on voit le mme homme dormir durant 20 minutes et cet extrait est rpt 18 fois pour former un film de 6 heures. En 1963, Warhol ouvre la Factory, la fois atelier, studio d'enregistrement et lieu de tournage, destin accueillir ses expriences cinmatographiques. Il y ralise des films sans sujet ni scnario, laissant beaucoup de place l'improvisation

  • Dan Graham - Present Continuous Past(s) - 1974 - Muse National d'art Moderne Paris

    "Present, Continuous, Past(s)" est une oeuvre qui propose au sujet observant dtre aussi le sujet observ :Le miroir rflchit le temps prsent. La camra video enregistre ce qui est immdiatement en face d'elle et l'image rflchie par le miroir qui lui fait face. L'enregistrement apparat huit secondes plus tard sur l'cran du moniteur. Ainsi l'oeuvre met en vidence le dispositif de la reprsentation en y intgrant les spectateurs qui deviennent des personnages du spectacle auquel ils assistent en mme temps que d'autres peuvent les observer.

  • En partant dun phnomne physique naturel: le mirage comme effet doptique particulier aux pays chauds, renversant les objets loigns comme sils se refltaient dans une nappe deau, Bill Viola travaille dans la matire mme de chaque image, de chaque instant de vision, cette hypothse scientifique, et fait de ce "mensonge objectif", une vrit subjective. La chaleur intense du dsert manipule, plie et dploie les rayons du soleil un point tel que lon peut voir apparatre des choses et des tres qui nexistent pas, des images fantmes. Dans ce paysage dillusions et dblouissements, lnigme surgit dans lpaisseur, dans lopacit de la reprsentation.Bill ViolaChott-el-Djerid A travers les vibrations de lair chaud on dcouvre des camions ondulants, des silhouettes comme des spectres frmissants, une ville, un monde en fuite. Des arbres, des dunes de sable surgissent du sol, des crtes de montagne, des maisons isoles sesquissent et svanouissent dans cette atmosphre liquide.

  • Ainsi limage est fragmente en trois niveaux de temps distincts, et reconstruite de telle sorte quelle renvoie la reprsentation dun espace unique, ses lignes de division se calquant sur la composition dorigine. Bill Viola sculpte du temps dans la matire vido. Bill Viola

    Reflecting Pool. 7 - 1977-1979 Un homme sort de la fort et sinstalle debout au bord dune piscine. De face, on peut voir son reflet dans leau. Il saute alors et son corps se fige, suspendu en lair. Le reflet a disparu. Dans la piscine sorganise une vie de m