mémorial des poudres et salpêtres, tome 6, 1893 - france

Download Mémorial des poudres et salpêtres, tome 6, 1893 - France

Post on 30-Nov-2015

161 views

Category:

Documents

22 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • POUDRES ET SALPETRES

    DU SERVICEDES POUDRESET SALPTRES,

    GAUTHR-VtLLARSETFtLS,)MPIUMEURS-UBRAtRESnu HL'XKAUDESLOXGITUDES,DJ! L'COLHi'Ot.YTECH'OQUR,

    QuaidesG''ands-uj;ustin6,55.

    MEMORIALnns

    t't'fUt~: PAR LES SOINS

    AtECL'APPHUtt.tTiO~

    DU ~!N)STRE DE LA GUERKH.

    TOME VI.

    PARIS,

    t893

  • VI.I"PART'E. 1

    POUDRES ET SALPETRES

    MMORIAL

    DES

  • 19765. PARIS. IMPRIMERIE GAUTHIER-VILLARS ET FILS,

    QUAIDES GRANDS-AUGUSTINS,55.

  • PREMIRE PARTIE.

    DOCUMENTSTECHNIQUES.

  • DICTIONNAIREDES EXPLOSIFS;

    PARM. le Uentenant-colonel J.-P. CUNDILL,

    del'artillerieroyaleanglaise,inspecteurdesexplosifs.

    (TRADUCTION. SUITE ET FIN) (').

    H

    430. Hafenegger (Poudres). Composition: m.

    N"t.1. ?2. ?3. N"4. ?5. ?6. ?7.Chlorate de potasse. g 6 2 4 4 t Il1 r partiesSoufre. t 1 H t n (ousucre)Charbon de bois. ~~ a 2 1 i

    Prussiate jaune de potasse.. t [ Sucre. t t t ,)

    (ousoufre)

    On recommande d'employer avec ces poudres un liquide in-flammation spontane, consistant en une solution de ou 2 par-ties de phosphore dans 2 parties de ~M//M/'e de carbone; le tempsqui doit s'couler avant que l'explosion se produise est rgl parle degr de saturation de la poudre avec le liquide; le dlai moyenest de heure environ. On a propos galement un simple m-

    lange de cA/ora~e de potasse avec ce liquide [Ba2865 t~.g.68;D.61~].

    Le danger et l'incertitude de ces thories sont vidents.

    (') A /)M

  • J.-P.CUNDtLL.8

    ni. vr. 431. Hahn a propos la composition suivante, comme amorce

    pour le fusil aiguille

    Chlorate dpotasse. aopartiesAcide picrique. 5 x

    Phosphore amorphe. 5 Trisulfure d'antimoine. i

    Le tout est transform en pte avec de l'e

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. 9

    Une varit fabrique en Hongrie contient du nitrate de soude

    [D.6o2].

    435. Haloxyline. Voir ~~ec~/p~/t~.

    436. Hannan a propos un mlange de prussiate jaune ou m. VIII.

    rouge, de nitrate et de c/~o/'a

  • 10 J.-P. CUNDILL.

    Les proportions indiques sont

    Chlorate de potasse. y parties ou, pour le tir la carabine, I parties.Amidon. i a i aCharbon. i a a o i ))Soufre. l .)) a 2 BLycopode. a aHouille. a l aSuie de charbon. a a .t a

    [Ba26422g.io.6o].

    Des brevets ultrieurs donnent la composition suivante

    Chlorate de potasse. 56 parties 12 parties (ou chlorate de soude)Ferrocyanure de potas-sium. 28 ? a

    Amidon. a 2 eSoufre. Charbon. 5 )) l Nitrate de potasse. e 6 H (ouz~part.dehouiile).

    [Ba 2223 6.9.6t, 305 5.2.6a].

    n!. vu. *4~ Hart a propos un explosif form de cA/o/Yi~e de potassegranul et imprgn d'une solution saccharine ou d'un autre

    liquide hydrocarbur convenablement choisi [Ba9164 23.6.88].

    *442. Harvey. Voir CK/'

  • DtCTtONNAtRE DES EXPLOSIFS. t)1

    goudron nitres avec de l'acide /t'

  • 12 J.-P. CUNDILL.

    fV.

    nitrate de potasse, autant de nitrate de soude et ~,5 de soufre.Toutes les substances sont finement pulvrises. On peut faireavec la mme composition des btons et des tablettes, en la trai-tant l'tat humide [Ba 4155 t.)2.~5].

    iv. 452. Hercule (Poudre). Sorte de dynamite amricainecontenant de ~5 20 pour 100 de /n

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. i3

    cronitre, la production, dans le trou de mine et sous haute

    temprature, de la /M'

  • J.-P. CUNDILL.14

    soude, de charbon ou de soufre ou d'un ~M~K/'g mtallique.On fait dissoudre le mlange dans de l'eau et l'on y trempe du pa-pier ou des matires vgtales, de manire les rendre explo-sives [Ba2869 f~.ia.g].

    t. 462. Hodge a propos d'injecter de la vapeur d'eau dans lesmatires pulvrulentes de poudre noire, en vue d'oprer une dis-solution partielle du salptre et de faciliter le mlange intime des

    composants [Ba 222722.8.5~].

    !t. 463. Hope substitue la totalit ou une partie du charbonde l'amidon, de la farine, du sucre, ou d'autres substances or-

    ~a/n'~Me~ contenant du carbone, de l'oxygne et de l'hydrogne.Il emploie galement du bitume ou un autre /~

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. f5

    /{3o F. et qu'elle a une force 5 fois suprieure celle de la poudrenoire [Bali93 19.4.69, 188532.6.~2; D. 618].

    *467. Howittite. Mlange d'acide picrique) de c/~or~e de ni. VL

    potasse et de nitrate de soude. C'est un explosif trs sensible ettrs instable. L'action de l'acide picrique sur le chlorate de potasse tooF. est trs puissante. La demande d'autorisation a t

    rejete.

    *468 Hudson (Explosif). Sorte de glatine dtonante em- iv. v.

    ploye en Amrique (1889) comme charge d'clatement d'obus,et obtenue par un mlange intime de nitroglycrine avec du

    co

  • J.-P.CUNDtLL.f6

    1

    *475. Inexplosible Cahue. Voir ~M/'e

  • DICTIONNAIRE DES EYPLOSIFS. )~H se fabrique en Autriche. Les proportions s'cartent quelque-fois des quantits indiques, et l'on ajoute de l'acide ~'c/~e etde la soude calcine en petites quantits.

    485. Johnson a propos d'employer du phosphore a~o/~e vin.et des sels /

  • t8 J.-P.CUNDtLL.

    tement l'emploi du coton-poudre ordinaire, qui prsente de l'in-certitude et du danger [Ba 8951 a~ .85].

    La Compagnie E. C. a obtenu rcemment une licence pour lafabrication de ces poudres sous le nom de Poudre (de guerreou de chasse) brevete J. B. de la Compagnie des poudres E. C.

    Voir ~a/M/M/Mee (-PoM~e~).

    487. Johnson. Voir Reid et Johnson.

    488. Jolly. Voir Wigfall.

    iv. *489. Jone (Dynamite). Cet explosif a t autoris dans lacolonie de Victoria. Il se compose de dynamite faible ~

  • DfCTIONNA!REDESEXPLOS)!'S. '9

    Aprs avoir fondu ensemble et bien mlang les trois premiressubstances, on ajoute le nitrate de soude et le charbon desschset pulvriss, et l'on remue soigneusement jusqu' ce que les grainscessent d'adhrer les uns aux autres.

    La nitroglycrine peut tre ajoute au mlange fini, dans la

    proportion voulue [T. to51.La varit RRP est la plus employe et elle a la composition

    suivante

    Nitrate de soude. C/i partiesSoufre. iCG Charbon canne! i5

    Nitroglycrine. 5

    En ralit, c'est une sorte de poudre de mine ordinaire brutecontenant un peu de nitroglycrine. Pour qu'elle dveloppe toutesa force, il faut employer une amorce d'un explosif plus puissant.

    492. Jupiter (Dynamite). Nom donn une sorte de

  • J.-P. CUNDILL.20

    497. Kellow et Short (Poudres). Composition

    Nitrate de soude. 3o ou 36 partiesNitrate de potasse 8 Chlorate de potasse. 12 6 Soufre. 10o io Tan ou sciure de bois. 46 5o

    A chacune de ces compositions on ajoute une quantit d'eausuffisante et, aprs avoir mlang le compos, on le dessche eton le tamise. Ces proportions peuvent se modifier suivant la force

    que l'on dsire obtenir; celle-ci s'accrot lorsqu'on augmente la

    quantit du chlorate de potasse et qu'on diminue celle du nitrate desoude [Bal 796 ~.6.62; D. 612].

    Hi.V.VtH. I. 498. Kintite [T. Pe

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. 2[

    L'analyse d'un chantillon de la premire varit a donn la

    composition suivante

    Nitrobenzol. 19,44Chlorate de potasse 76,9Sulfure d'antimoine

    t 3.7Coton nitre.)

    Voir aussi Z~M/~s et Fallenstein, [Ba 10936 6.y.84 Journ.

    of the Soc. o/'C/~e~. Ind., janvier 188~].

    *499. Kitchen a prsent un chantillon d'un explosif appel m.

    cycne et compos de

    Chloratede potasse 8 partiesPoussier de charbon. 3 Rsineou soufre. 1

    On a constat qu'il tait sensible au frottement et au choc, aprsavoir t conserv [Ba 11102 i88c)].

    *500. Knab a propos d'enlever au /

  • 22 J.-P. CUNDILL.

    502. Eohier (Poudre). Composition

    Chlorate de potasse. repartiesSoufre. 20 Charbon de bois. 10

    Il est vident que cette poudre est d'une sensibilit dangereuse[Bal622io.6..5~].

    'v. *503. Kolbe a fait breveter la prparation d'un explosif n'en-flammant pas le grisou et les poussires de charbon, et se compo-sant d'un mlange intime de nitroglycrine avec 20 pour 100 au

    plus de carbonate, d'oxalate ou de c/~o/'

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. 2:;

    3 L'application d'olate ou de Ht

  • J.-P. CUNDILL.24

    vient la production de flammes [Ba 5949 a t.4.88]. -Voir C/OM

    (Explosifs /?OK/' /M

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. 25

    tires du troisime mlange, de manire former une pte homo-

    gne pour tre mise en cartouches.Les quantits de sulfure de carbone et d'oxyde de plomb peuvent

    varier. Celles des matires composant le troisime mlange peuventtre augmentes ou diminues selon leur degr d'absorption et laforce qu'on veut donner au produit [Bf 152285 a4. .82].

    S19. Lamm (C.). Voir Bellite et Nitrolite.

    *o20. Lamm a fait breveter l'emploi de c/e~ de carnauba ou vnide palmier, soit seules, soit en combinaison avec des corps quiont un point de fusion moins lev, comme masse protectricepour explosifs, notamment pour ceux qui renferment des sels so-lubles dans l'eau ou hygroscopiques, en vue de l'enserrage com-

    plet de ces explosifs par suite du coefficient de contraction levdes deux espces de cire lors de leur solidification [Bf 192974

    .4.9.88].

    *521. Landauer a fait breveter le traitement des cA~o/'a~e~ et m.vm/'e/'c/

  • J.-P. CUNDILL.x6

    g parties d'M/'a

  • DICTIONNAIRE DES EXPLOSIFS. ~7

    compression pour former un tout homogne qu'on granule endIEFerentes grosseurs, avec ou sans addition de c/M/o~ de boisfinement pulvris, pour augmenter l'inflammabillt du produit[Bf 167943 a5.3.85, i ).5.85 Illnz. ~OM~ 2 628].

    *530. Lnite. Mlange d'acide picrique et de collodion.

    *531. Lewin a fait breveter)" Un mlange explosif dno

Recommended

View more >