luxembourg creative 12/06/2014 : aspects techniques et économiques de la peb

Download LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Post on 17-Nov-2014

885 views

Category:

Environment

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Aspects techniques et économiques de la PEB : va-t-on trop vite ?

TRANSCRIPT

  • 1. Jeudi 12 juin 2014 Aspects techniques et conomiques de la PEB : va-t-on trop vite ? Nicolas Spies, Confdration Construction

2. Avec le soutien de : 3. Confrence Luxembourg Creative Aspects techniques et conomiques de la PEB : va-t-on trop vite ? Nicolas SPIES Conseiller nergie la CCW Le 12 juin 2014 Avec les remerciements au SPW, CSTC, CIFFUL 4. Formation information sensibilisation - Confrences - Cours et formations - Visites de chantiers - Coaching dentreprises - Rdaction de documents ressources Articles, notes de cours, rfrentiels techniques, etc. Cellule nergie de la CCW 2 5. Cellule nergie de la CCW Rponses personnalises aux questions des entrepreneurs - Rglementation PEB - Primes nergie, Ecopack - Formations nergie - Agrments PAE, PEB, Soltherm, etc. - Dtails constructifs - Btiments exemplaires 3 6. Contexte europen Energy Road Map 2050 : - diminution de 80% des gaz effet de serre - 75% dnergie de sources renouvelables Directive PEB : Directive 2002/91/CE Directive Energie Renouvelable : Directive 2009/28/CE Directive PEB Recast : Directive 2010/31/CE Directive Efficacit Energtique : Directive 2012/27/UE 4 7. Energy Road Map 2050 5Source: EU 8. Source: Renouvelle Maitriser les cots Evolution des prix des nergie 2004 - 2008 6 9. Source: Renouvelle, Dcembre 2013 Maitriser les cots Evolution des prix des nergie 2009 - 2013 7 10. Surface de plancher chauff : 139 m2 Volume protg : 427 m3 Fentres / surface de plancher : 19% Conso chauffage : 24 400 kWh/an (soit 176 kWh/m2) Conso lectricit : 3 700 kWh/an Cot de lnergie pour une habitation wallonne moyenne 8 1520 1780 2080 2270 2546 1997 2278 2821,5 3084 3084 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Cot chauffage - lectricit /an 2004-2008 : + 67 % ! 2004-2013 : + 102 % 11. Directive PEB : Dir. 2002/91/CE Dcret PEB du 18 avril 2007 Arrts d'application du 17 avril 2008 Arrt modificatif du 10 mai 2012 Directive PEB Recast : Dir. 2010/31/UE Dcret adopt en dcembre 2013 par le GW AGW adopt en mai 2014 par le GW Mise en application au 1er mai 2015 Nouveaut : Les Etats membres prennent les mesures ncessaires pour garantir que des exigences minimales en matire de performance nergtique des btiments soient fixes en vue de parvenir des niveaux optimaux en fonction des cots Obligation de dfinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building) 9 Cadre rglementaire PEB 12. Directive 2010/31/CE 2015 : objectifs intermdiaires 2019 : btiments neufs NZEB* pour les pouvoirs publics 2021 : tous les btiments neufs devront tre NZEB* * NZEB = Nearly Zero Energy Building : btiment consommation dnergie quasi nulle 10 13. Objectifs politiques wallons Dclaration de Politique Rgionale 2009 : 2017 : btiments neufs passifs ou quivalent pour les pouvoirs publics 2019 : tous les btiments neufs devront tre passifs ou quivalent Alliance Emploi-Environnement : 2014 : btiments neufs basse nergie (Ew60 K35) 2017 : btiments neufs passifs ou quivalent 2019 : btiments neufs zro net 11 14. 2012 (1/06) : Ew80 Espec 130 renforcement Umax nuds constructifs 12 Historiques des rglementations nergie en Belgique Energie en Belgique = comptence rgionale 3 historiques 12 1985 (1/5) : Rgion wallonne: 1re rglementation thermique K70 ou Be Header and Footer 15 Source: CIFFUL 18. Champ dapplication PEB 16Source: CIFFUL 19. Procdure avec responsable PEB 17Source: CIFFUL 20. Procdure sans responsable PEB 18Source: CIFFUL 21. Synthse procdures PEB 19Source: CIFFUL 22. Rsum procdure PEB 20Source: CIFFUL 23. Les indicateurs PEB actuels 21 + prise en compte des nuds constructifs Source: CIFFUL 24. Quels indicateurs et quels niveaux ? 22Source: CSTC 25. Nature des travaux et destinations 23Source: CIFFUL 26. 24Source: CIFFUL Nature des travaux et destinations 27. Umax ou Rmin : niveaux disolation des parois exigs en construction neuve ET en rnovation : partir du 1/1/2014 25Source: energie.wallonie.be 28. Standards et labels Btiments en Wallonie Dnomination Oprateur Document Critres Champ dapplication Entre en vigueur PEB Wallonie Rglementation Certificat Energie primaire Isolation Surchauffe Progressivemen t pour tous les btiments 1er mai 2010 Btiment basse nergie Service Public Fdral Certificat PEB BNE chaud/froid < 30 kWh/m2.an Habitations 2011 NZEB (Btiment presque zro nergie) Wallonie A dfinir A dfinir A dfinir A dfinir Label Passif Plate-forme Maison passive Label Besoin nets en chaleur Etanchit lair Tous les btiments, majoritairement neufs 2008 Construire avec lEnergie Rgion wallonne Attestation Energie primaire Isolation Etanchit lair Maisons individuelles 2004 2011 PAE (audit nergtique logements) Rgion wallonne Audit nergtique Isolation Systmes (Chauffage, ECS, ventilation) Logements existants 2006 26 29. Cot et accessibilit 30. Cot et accessibilit de la construction 28 Evolution des exigences dconnecte de la ralit conomique ? 1) Les exigences font augmenter les cots de construction (innovations, nouvelles mthodes constructives prix) 2) Mais - Pouvoir dachat des mnages en baisse - Manque de confiance des mnages (contexte de crise, bonus logement?) - Accs au financement plus contraignant (Ble 3 : consquences dures demprunt + apport de FP) Quid de laccessibilit la construction/au logement ? 31. Cot et accessibilit de la construction 29 Prix : construction + terrain + finitions + TVA : 2008 : 289.650 (dont 90.000 terrain) Capacit demprunt (90 %) : 260.685 Apport propre demand : 28.965 2013 : 349.943 (dont 110.000 terrain) Capacit demprunt (75 %) : 262.457 Apport propre demand : 87.486 Apport propre : X 3 + 20,8 % (inflation + impact PEB) 32. Cot et accessibilit de la construction 30 Dossiers : -15,3 % Montants : - 19,1 % 33. Cot et accessibilit de la construction 31 100 102,47 104,11 105,70 107,80 110,58 112,37 114,20 118,69 118,63 120,82 124,35 127,19 128,31 100 105,68 106,97 109,35 114,71 118,43 124,32 126,94 131,45 127,85 130,84 133,01 136,42 137,79 90 100 110 120 130 140 150 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution de l'IPC et de l'index ABEX (indice 2000 = 100) IPC Index ABEX Sources : ABEX.BE, SPF Economie 34. Cot et accessibilit de la construction 32 68 % 20 % Mnage 2 revenus avec 2 enfants Isol sans enfants Mnage 1 revenu sans enfants Mnage 1 revenu avec 2 enfants Mnage 2 revenus sans enfants 220.000 = habitation neuve moyenne minimum (2009) (tude Itinera, J. Albrecht - Universit de Gand) - 2011 270.000 = habitation neuve moyenne minimum + surcot pour atteindre E 30 35. La rnovation nergtique ? 36. Energy Road Map 2050 34 Importance de fixer des objectifs globaux en rnovation 37. Evolutions rglementaires attendues Directive Efficacit Energtique (2012/27/UE) Les Etats membres tablissent une stratgie long terme pour la rnovation des btiments, incluant des politiques pour stimuler les rnovations lourdes (y compris les rnovation par tapes) [art. 4]. Obligation de rnover/remplacer 3% des btiments non performants appartenant au gouvernement central, afin de le mettre au niveau des exigences lourdes fixes conformment la DPEB [art. 5]. 35 38. Et au-del de 2014 ? 2020 en Flandre : programme trs ambitieux pour la rnovation de TOUS les btiments existants 36 Tous les toits isols Remplacement de touts les simples vitrages par du vitrage isolant Remplacer toutes les vielles chaudires par des systmes de chauffage performants 39. Evolution des mtiers 40. 1. Cognration 2. Pompe chaleur 3. Solaire thermique 4. Chauffage au bois 5. Rseaux de chaleur 6. Ventilation mcanique 7. Chauffage sol 8. etc. Ex de lvolution du mtier de chauffagiste 41. Esthtique Durable (stabilit - entretien hygrothermie) Confortable (ex: acoustique, surchauffe) Lumineux (ex: fentres de toit) Bien isole Ecologique (ex: nergie solaire, toiture verte) Ex de lvolution du mtier de couvreur 42. Conception / modlisation de btiments Dimensionnement techniques spciales (ventilation, chauffage, solaire, etc.) Evolution des secteurs professionnels Mtiers en changement 40 43. Mtiers en changement Contrle dtanchit lair Thermographie Responsables PEB, auditeurs PAE Certificateur Qualiwal Evolution des secteurs professionnels 41 44. Positions du secteur 45. Synthse des demandes, constats La rglementation PEB volue trs (trop) vite. La trajectoire du renforcement des exigences doit tre dfinie plusieurs annes lavance. Les actions en matire de communication et de formation des professionnels doivent tre poursuivies (voire intensifies). Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir trouver une rponse. Dautres rglementations (urbanisme, fiscalit, ) freinent le dveloppement de la PEB. Le contrle de la rglementation doit tre plus pouss 43 46. Synthse des demandes, constats Deux approches permettent datteindre des objectifs de PEB leves (NZEB) : - travail trs pouss sur lenveloppe - Enveloppe performante + installation de systmes de production dnergie renouvelable La mthode de calcul et les procdures PEB doivent voluer en veillant les simplifier et les harmoniser au niveau national - Simplification des logiciels (nombre, encodage) - Simplification des indicateurs - Amlioration des hypothses (valeurs par dfaut, preuves acceptables) Il faut pouvoir laisser le temps aux techniques/technologies de dtre performantes et maitrises par les professionnels (ex: solaire thermique et photovoltaque, ventilation mcanique double flux, pompes chaleur, tanchit lair, isolation, etc.) 44 47. Accompagnement du secteur 48. 1. Cluster CAP 2020 Runit trois grandes fdrations professionnelles, o la Confdration Construction Wallonne (CCW), o le Groupement des producteurs de matriaux de construction (PMC) et o l'Union wallonne des architectes (UWA) Coordinateur http://cap2020.be Michel HEUKMES info@cap2020.be Outils et aides aux entrepr