luxembourg creative 12/06/2014 : aspects techniques et économiques de la peb

55
Jeudi 12 juin 2014 Aspects techniques et économiques de la PEB : va-t-on trop vite ? Nicolas Spies, Confédération Construction

Upload: luxembourg-creative

Post on 17-Nov-2014

901 views

Category:

Environment


0 download

DESCRIPTION

Aspects techniques et économiques de la PEB : va-t-on trop vite ?

TRANSCRIPT

Page 1: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

13 Jeudi 12 juin 2014

Aspects techniques et eacuteconomiques de la PEB va-t-on trop vite

Nicolas Spies Confeacutedeacuteration Construction

Avec le soutien de

Confeacuterence Luxembourg Creative

Aspects techniques et eacuteconomiques

de la PEB va-t-on trop vite

Nicolas SPIES

Conseiller eacutenergie agrave la CCW

Le 12 juin 2014

Avec les remerciements au SPW CSTC CIFFUL

Formation ndash information ndash sensibilisation

- Confeacuterences

- Cours et formations

- Visites de chantiers

- Coaching drsquoentreprises

- Reacutedaction de documents ressources

Articles notes de cours reacutefeacuterentiels techniques etc

Cellule eacutenergie de la CCW

2

Cellule eacutenergie de la CCW

Reacuteponses personnaliseacutees aux questions des

entrepreneurs

- Reacuteglementation PEB

- Primes eacutenergie Ecopack

- Formations eacutenergie

- Agreacutements PAE PEB Soltherm etc

- Deacutetails constructifs

- Bacirctiments exemplaires

3

Contexte europeacuteen

bull laquo Energy Road Map raquo 2050

- diminution de 80 des gaz agrave effet de serre

- 75 drsquoeacutenergie de sources renouvelables

bull Directive laquo PEB raquo Directive 200291CE

bull Directive laquo Energie Renouvelable raquo

Directive 200928CE

bull Directive laquo PEB Recast raquo Directive

201031CE

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique Directive

201227UE

4

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 2: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Avec le soutien de

Confeacuterence Luxembourg Creative

Aspects techniques et eacuteconomiques

de la PEB va-t-on trop vite

Nicolas SPIES

Conseiller eacutenergie agrave la CCW

Le 12 juin 2014

Avec les remerciements au SPW CSTC CIFFUL

Formation ndash information ndash sensibilisation

- Confeacuterences

- Cours et formations

- Visites de chantiers

- Coaching drsquoentreprises

- Reacutedaction de documents ressources

Articles notes de cours reacutefeacuterentiels techniques etc

Cellule eacutenergie de la CCW

2

Cellule eacutenergie de la CCW

Reacuteponses personnaliseacutees aux questions des

entrepreneurs

- Reacuteglementation PEB

- Primes eacutenergie Ecopack

- Formations eacutenergie

- Agreacutements PAE PEB Soltherm etc

- Deacutetails constructifs

- Bacirctiments exemplaires

3

Contexte europeacuteen

bull laquo Energy Road Map raquo 2050

- diminution de 80 des gaz agrave effet de serre

- 75 drsquoeacutenergie de sources renouvelables

bull Directive laquo PEB raquo Directive 200291CE

bull Directive laquo Energie Renouvelable raquo

Directive 200928CE

bull Directive laquo PEB Recast raquo Directive

201031CE

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique Directive

201227UE

4

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 3: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Confeacuterence Luxembourg Creative

Aspects techniques et eacuteconomiques

de la PEB va-t-on trop vite

Nicolas SPIES

Conseiller eacutenergie agrave la CCW

Le 12 juin 2014

Avec les remerciements au SPW CSTC CIFFUL

Formation ndash information ndash sensibilisation

- Confeacuterences

- Cours et formations

- Visites de chantiers

- Coaching drsquoentreprises

- Reacutedaction de documents ressources

Articles notes de cours reacutefeacuterentiels techniques etc

Cellule eacutenergie de la CCW

2

Cellule eacutenergie de la CCW

Reacuteponses personnaliseacutees aux questions des

entrepreneurs

- Reacuteglementation PEB

- Primes eacutenergie Ecopack

- Formations eacutenergie

- Agreacutements PAE PEB Soltherm etc

- Deacutetails constructifs

- Bacirctiments exemplaires

3

Contexte europeacuteen

bull laquo Energy Road Map raquo 2050

- diminution de 80 des gaz agrave effet de serre

- 75 drsquoeacutenergie de sources renouvelables

bull Directive laquo PEB raquo Directive 200291CE

bull Directive laquo Energie Renouvelable raquo

Directive 200928CE

bull Directive laquo PEB Recast raquo Directive

201031CE

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique Directive

201227UE

4

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 4: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Formation ndash information ndash sensibilisation

- Confeacuterences

- Cours et formations

- Visites de chantiers

- Coaching drsquoentreprises

- Reacutedaction de documents ressources

Articles notes de cours reacutefeacuterentiels techniques etc

Cellule eacutenergie de la CCW

2

Cellule eacutenergie de la CCW

Reacuteponses personnaliseacutees aux questions des

entrepreneurs

- Reacuteglementation PEB

- Primes eacutenergie Ecopack

- Formations eacutenergie

- Agreacutements PAE PEB Soltherm etc

- Deacutetails constructifs

- Bacirctiments exemplaires

3

Contexte europeacuteen

bull laquo Energy Road Map raquo 2050

- diminution de 80 des gaz agrave effet de serre

- 75 drsquoeacutenergie de sources renouvelables

bull Directive laquo PEB raquo Directive 200291CE

bull Directive laquo Energie Renouvelable raquo

Directive 200928CE

bull Directive laquo PEB Recast raquo Directive

201031CE

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique Directive

201227UE

4

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 5: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Cellule eacutenergie de la CCW

Reacuteponses personnaliseacutees aux questions des

entrepreneurs

- Reacuteglementation PEB

- Primes eacutenergie Ecopack

- Formations eacutenergie

- Agreacutements PAE PEB Soltherm etc

- Deacutetails constructifs

- Bacirctiments exemplaires

3

Contexte europeacuteen

bull laquo Energy Road Map raquo 2050

- diminution de 80 des gaz agrave effet de serre

- 75 drsquoeacutenergie de sources renouvelables

bull Directive laquo PEB raquo Directive 200291CE

bull Directive laquo Energie Renouvelable raquo

Directive 200928CE

bull Directive laquo PEB Recast raquo Directive

201031CE

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique Directive

201227UE

4

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 6: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Contexte europeacuteen

bull laquo Energy Road Map raquo 2050

- diminution de 80 des gaz agrave effet de serre

- 75 drsquoeacutenergie de sources renouvelables

bull Directive laquo PEB raquo Directive 200291CE

bull Directive laquo Energie Renouvelable raquo

Directive 200928CE

bull Directive laquo PEB Recast raquo Directive

201031CE

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique Directive

201227UE

4

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 7: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Energy Road Map 2050

5Source EU

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 8: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Source Renouvelle

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2004 - 2008

6

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 9: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Source Renouvelle Deacutecembre 2013

Maitriser les coucirctsEvolution des prix des eacutenergie 2009 - 2013

7

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 10: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

ndash Surface de plancher chauffeacute 139 m2

ndash Volume proteacutegeacute 427 m3

ndash Fenecirctres surface de plancher 19

minus Conso chauffage 24 400 kWhan (soit 176 kWhm2)

minus Conso eacutelectriciteacute 3 700 kWhan

Coucirct de lrsquoeacutenergie pour une

habitation wallonne moyenne

8

15201780

20802270 2546

19972278

28215 3084 3084

0

500

1000

1500

2000

2500

3000

3500

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Coucirct chauffage - eacutelectriciteacute euroan

2004-2008 + 67 2004-2013 + 102

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 11: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Directive laquo PEB raquo Dir 200291CE

bull Deacutecret PEB du 18 avril 2007

bull Arrecircteacutes dapplication du 17 avril 2008

bull Arrecircteacute modificatif du 10 mai 2012

Directive laquo PEB Recast raquo Dir 201031UE

bull Deacutecret adopteacute en deacutecembre 2013 par le GW

bull AGW adopteacute en mai 2014 par le GW

bull Mise en application au 1er mai 2015

bull Nouveauteacute

bull Les Etats membres prennent les mesures neacutecessaires pour

garantir que des exigences minimales en matiegravere de

performance eacutenergeacutetique des bacirctiments soient fixeacutees en vue

de parvenir agrave des niveaux optimaux en fonction des coucircts

bull Obligation de deacutefinir le NZEB (Neraly Zero Energy Building)

9

bull Cadre reacuteglementaire PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 12: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Directive 201031CE

bull 2015 objectifs intermeacutediaires

bull 2019 bacirctiments neufs NZEB pour les

pouvoirs publics

bull 2021 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre

NZEB

NZEB = laquo Nearly Zero Energy Building raquo

bacirctiment agrave consommation drsquoeacutenergie quasi nulle

10

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 13: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Objectifs politiques wallons

Deacuteclaration de Politique Reacutegionale 2009

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo pour

les pouvoirs publics

bull 2019 tous les bacirctiments neufs devront ecirctre laquo passifs

ou eacutequivalent raquo

Alliance Emploi-Environnement

bull 2014 bacirctiments neufs basse eacutenergie (Ew60 ndash K35)

bull 2017 bacirctiments neufs laquo passifs ou eacutequivalent raquo

bull 2019 bacirctiments neufs laquo zeacutero net raquo

11

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 14: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

2012 (106) Ew80 ndash Espec 130 ndash renforcement Umax ndashnœuds constructifs

12

Historiques des reacuteglementations

laquo eacutenergie raquo en Belgique

Energie en Belgique

= compeacutetence reacutegionale

3 historiques hellip

12

1985 (15) Reacutegion wallonne 1egravere reacuteglementation thermique

K70 ou Be lt500 (logements)

1996 (112) Reacutegion wallonne 2egraveme reacuteglementation thermique

K55K65 ou Be lt450 et Umax

+ ventilation (logements bureaux eacutecoles)Reacutegion wallonne

Reacutegion flamande

Reacutegion Bruxelles-Capitale

2008 (109) Reacutegion wallonne reacuteglementation PEB K45 ndash renforcement Umax ndash ventilation

1992 (109) Reacutegion flamande 1egravere reacuteglementation thermique K65 et Umax (logements)

1993 (109) Reacutegion flamande renforcement

K55 and Umax (logements)

2010 (105) renforcement Umax ndash Ew100 ndash Espec 170

2008 (207) Reacutegion de Bxl-Capitale reacuteglementation PEB

2006 (101) Reacutegion flamande reacuteglementation PEB

2002 (1612) Directive PEB

2000 (101) Reacutegion de Bruxelles-Capitale 1egravere reacutegl thermique

K55K65 et Umax (logements bureaux eacutecoles)

2011 (109) Ew80 ndash Espec 130

2014 K35 ndash renforcement Umax

2021 Nearly Zero Energy Building Source CSTC

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 15: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Deacutefinition de la PEB

13Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 16: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Bilan eacutenergeacutetique Reacutesidentiel

130614 Update via View gt Header and Footer 14

Source CIFFUL

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 17: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Bilan eacutenergeacutetique Tertiaire

130614 Update via View gt Header and Footer 15

Source CIFFUL

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 18: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Champ drsquoapplication PEB

16Source CIFFUL

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 19: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Proceacutedure avec responsable PEB

17Source CIFFUL

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 20: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Proceacutedure sans responsable PEB

18Source CIFFUL

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 21: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Synthegravese proceacutedures PEB

19Source CIFFUL

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 22: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Reacutesumeacute proceacutedure PEB

20Source CIFFUL

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 23: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Les indicateurs PEB actuels

21

+ prise en compte des

nœuds constructifs

Source CIFFUL

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 24: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Quels indicateurs et quels

niveaux

22Source CSTC

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 25: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Nature des travaux et

destinations

23Source CIFFUL

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 26: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

24Source CIFFUL

Nature des travaux et

destinations

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 27: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Umax ou Rmin niveaux drsquoisolation des

parois exigeacutes en construction neuve ET

en reacutenovation agrave partir du 112014

25Source energiewalloniebe

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 28: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Standards et labels

Bacirctiments en Wallonie

Deacutenomination Opeacuterateur Document CritegraveresChamp

drsquoapplication

Entreacutee en

vigueur

PEB WallonieReacuteglementation

Certificat

Energie primaire

Isolation

Surchauffe

Progressivemen

t pour tous les

bacirctiments

1er mai 2010

Bacirctiment basse

eacutenergie

Service Public

FeacutedeacuteralCertificat PEB

BNE chaudfroid lt

30 kWhm2anHabitations 2011

NZEB (Bacirctiment

presque zeacutero

eacutenergie)

Wallonie A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir A deacutefinir

Label PassifPlate-forme

Maison passiveLabel

Besoin nets en

chaleur

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Tous les

bacirctiments

majoritairement

neufs

2008

Construire avec

lrsquoEnergie

Reacutegion

wallonneAttestation

Energie primaire

Isolation

Etancheacuteiteacute agrave lrsquoair

Maisons

individuelles2004 agrave 2011

PAE (audit

eacutenergeacutetique

logements)

Reacutegion

wallonne

Audit

eacutenergeacutetique

Isolation

Systegravemes

(Chauffage ECS

ventilation)

Logements

existants2006

26

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 29: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coucirct et accessibiliteacute

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 30: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

28

Evolution des exigences deacuteconnecteacutee de la reacutealiteacute

eacuteconomique

1) Les exigences font augmenter les coucircts de construction

(innovations nouvelles meacutethodes constructiveshellip prix)

2) Mais

- Pouvoir drsquoachat des meacutenages en baisse

- Manque de confiance des meacutenages (contexte de crise

bonus logement)

- Accegraves au financement plus contraignant

(Bacircle 3 conseacutequences dureacutees drsquoemprunt + apport de FP)

Quid de lrsquoaccessibiliteacute agrave la

constructionau logement

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 31: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

29

Prix construction + terrain + finitions + TVA

2008 289650 euro (dont 90000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (90 ) 260685 euro

Apport propre demandeacute 28965 euro

2013 349943 euro (dont 110000 euro terrain)

Capaciteacute drsquoemprunt (75 ) 262457 euro

Apport propre demandeacute 87486 euro

Apport propre X 3

+ 208

(inflation + impact

PEB)

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 32: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

30

Dossiers -153

Montants - 191

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 33: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

31

100

1024710411

1057010780

1105811237

11420

11869 1186312082

12435

1271912831

100

1056810697

10935

11471

11843

12432

12694

13145

12785

1308413301

1364213779

90

100

110

120

130

140

150

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Evolution de lIPC et de lindex ABEX (indice 2000 = 100)

IPC Index ABEX

Sources ABEXBE SPF Economie

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 34: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coucirct et accessibiliteacute de la

construction

32

68

20

Meacutenage agrave 2 revenus avec 2 enfants

Isoleacute sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu sans enfants

Meacutenage agrave 1 revenu avec 2 enfants

Meacutenage agrave 2 revenus sans enfants

220000 euro = habitation neuve moyenne minimum (2009)

(eacutetude Itinera J Albrecht - Universiteacute de Gand) - 2011

270000 euro = habitation neuve moyenne minimum + surcoucirct pour atteindre E 30

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 35: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

La reacutenovation

eacutenergeacutetique

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 36: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Energy Road Map 2050

34

Importance de fixer

des objectifs globaux

en reacutenovation

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 37: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Evolutions reacuteglementaires

attendues

bull Directive Efficaciteacute Energeacutetique (201227UE)

bull Les Etats membres eacutetablissent une strateacutegie agrave long

terme pour la reacutenovation des bacirctiments incluant des

politiques pour stimuler les reacutenovations lourdes (y

compris les reacutenovation par eacutetapes) [art 4]

bull Obligation de reacutenoverremplacer 3 des bacirctiments

non performants appartenant au gouvernement

central afin de le mettre au niveau des exigences

lourdes fixeacutees conformeacutement agrave la DPEB [art 5]

35

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 38: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Et au-delagrave de 2014

bull 2020 en Flandre programme tregraves

ambitieux pour la reacutenovation de TOUS

les bacirctiments existants

36

bull Tous les toits isoleacutes

bull Remplacement de touts

les simples vitrages par du

vitrage isolant

bull Remplacer toutes les

vielles chaudiegraveres par des

systegravemes de chauffage

performants

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 39: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Evolution

des meacutetiers

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 40: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

1 Cogeacuteneacuteration

2 Pompe agrave chaleur

3 Solaire thermique

4 Chauffage au bois

5 Reacuteseaux de chaleur

6 Ventilation meacutecanique

7 Chauffage sol

8 etc

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

chauffagiste

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 41: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

bull Estheacutetique

bull Durable (stabiliteacute - entretien

ndash hygrothermie)

bull Confortable (ex acoustique

surchauffe)

bull Lumineux (ex fenecirctres de toit)

bull Bien isoleacutee

bull Ecologique (ex eacutenergie solaire

toiture verte)

Ex de lrsquoeacutevolution du meacutetier de

couvreur

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 42: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

bull Conception

modeacutelisation de bacirctiments

bull Dimensionnement

techniques speacuteciales

(ventilation chauffage

solaire etc)

Evolution des secteurs professionnels

Meacutetiers en changement

40

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 43: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Meacutetiers en changement

bull Controcircle drsquoeacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair

bull Thermographie

bull Responsables PEB auditeurs PAE

bullCertificateur Qualiwal

Evolution des secteurs professionnels

41

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 44: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Positions du secteur

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 45: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Synthegravese des demandes

constats

bull La reacuteglementation PEB eacutevolue tregraves (trop) vite

bull La trajectoire du renforcement des exigences doit ecirctre deacutefinie

plusieurs anneacutees agrave lrsquoavance

bull Les actions en matiegravere de communication et de formation des

professionnels doivent ecirctre poursuivies (voire intensifieacutees)

bull Le financement du surinvestissement des projets doit pouvoir

trouver une reacuteponse

bull Drsquoautres reacuteglementations (urbanisme fiscaliteacute ) freinent le

deacuteveloppement de la PEB

bull Le controcircle de la reacuteglementation doit ecirctre plus pousseacute

43

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 46: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Synthegravese des demandes

constats

bull Deux approches permettent drsquoatteindre des objectifs de PEB

eacuteleveacutees (NZEB)

- travail tregraves pousseacute sur lrsquoenveloppe

- Enveloppe performante + installation de systegravemes de production drsquoeacutenergie

renouvelable

bull La meacutethode de calcul et les proceacutedures PEB doivent eacutevoluer en

veillant agrave les simplifier et les harmoniser au niveau national

- Simplification des logiciels (nombre encodage)

- Simplification des indicateurs

- Ameacutelioration des hypothegraveses (valeurs par deacutefaut preuves acceptables)

bull Il faut pouvoir laisser le temps aux techniquestechnologies de

drsquoecirctre performantes et maitriseacutees par les professionnels (ex

solaire thermique et photovoltaiumlque ventilation meacutecanique

double flux pompes agrave chaleur eacutetancheacuteiteacute agrave lrsquoair isolation etc)

44

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 47: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Accompagnement du

secteur

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 48: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

1 Cluster laquo CAP 2020 raquo

Reacuteunit trois grandes feacutedeacuterations professionnelles

o la Confeacutedeacuteration Construction Wallonne (CCW)

o le Groupement des producteurs de mateacuteriaux de

construction (PMC) et

o lUnion wallonne des architectes (UWA)

Coordinateur httpcap2020be

Michel HEUKMES infocap2020be

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

46

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 49: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

2 Cluster laquo Eco-construction raquo

Reacuteseau drsquoexperts en Eco-construction

Encourage les partenariats entre diffeacuterentes

entreprises speacutecialiseacutees

httpclusterswalloniebeecoconstructionfr

- Teacutel 081714100

- Fax 081714101

- Email infoecoconstructionbe

Outils et aides aux entreprises

Les clusters

47

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 50: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

bull Grand nombre de formations proposeacutees

bull La plupart sont peu coucircteuses pour les entreprises car

fortement subsidieacutees

bull Nombreux acteurs de formation en RW

o institutionnels (ex FOREM IFAPME Centres de

compeacutetence)

o sectoriels (ex CEFORTEC EMEC CONSTRUTEC)

bull Nouveau au Forem Chegraveque-Formation Eco-Climat

bull Conseillegravere CCW Emploi-Formation

Sophie BRAECKMAN tel 025455704 emploiccwbe

wwwcoduformbe

Outils et aides aux entreprises

Formations professionnelles

48

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 51: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

bull pour la recherche

o drsquoune technologie

o drsquoun opeacuterateur

o drsquoune meacutethodologie

o drsquoune aide financiegravere

o drsquoun service speacutecifique

bull pour la relecture

o drsquoeacutetude de dimensionnement

o de cahier des charges

Experts exteacuterieur mais mandateacutes par la Reacutegion

Wallonne

Fournissent des conseils ponctuels et gratuits sans

se substituer aux acteurs du marcheacute

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

49

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 52: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

bull PEB

bull Certification PEB

bull Bois-Energie pour le service

public

bull Biomasse-Energie pour les

entreprises (Biomeacutethanisation

et Bois-Energie)

bull Bois-eacutenergie pour les meacutenages

bull Biocarburants

bull Cogeacuteneacuteration

bull Hydro-Energie

bull Eolien

bull Solaire Photovoltaiumlque

bull Solaire thermique grands

systegravemes

bull Pompes agrave chaleur

bull Tertiaire

bull Industrie

bull Education-Energie

bull Social

Outils et aides aux entreprises

16 Facilitateurs

50

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 53: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Facilitateurs PEB

bull Facilitateur PEB ULg (Liegravege)

Teacutel 04366 95 00 (permanence teacuteleacutephonique les mercredi

et vendredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebulgacbe

bull Facilitateur PEB FPMs (Mons)

Teacutel 06537 44 56 (permanence teacuteleacutephonique les lundi et

mercredi de 9h agrave 12h)

E-mail facilitateurpebfpmsacbe

wwwenergiewalloniebe

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

51

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 54: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Mesures drsquoaccompagnement

outils et aides

Sites internet

httpenergiewalloniebe ( + cd-rom laquo Energie + raquo)

wwwconfederationconstructionbe

wwwcstcbe

wwwecopack-walloniebe

wwwepbdbe

wwwnormesbe

wwwubatcbe

52

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53

Page 55: LUXEMBOURG CREATIVE 12/06/2014 : Aspects techniques et économiques de la PEB

Coordonneacutees

Nicolas SPIES

Conseiller Energie

Confeacutedeacuteration Construction wallonne

Teacutel 025455676

Email energieccwbe

wwwccwbe

53